Visant à intensifier les prises en charges éducatives des enfants et des jeunes, de 0 à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire », les cités éducatives ont été mises en œuvre en 2019 au sein de quartiers prioritaires de la politique de la ville. Elles doivent prévoir leur évaluation comme indiqué dans la convention-cadre qui formalise les engagements de l’État et de la collectivité porteuse. Cette note fait état de la diversité des démarches d’évaluation envisagées par les cités éducatives à travers l’analyse de 51 protocoles de suivi et d’évaluation mis à disposition de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP).