Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

cadre de vie

Création d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie en milieux municipaux : analyse des pratiques et facteurs de succès 

Télécharger le rapport

Depuis plusieurs années au Québec, de nombreuses municipalités collaborent avec des partenaires nationaux, régionaux et locaux pour créer des environnements favorables à la santé et à la qualité de vie. Dans le cadre de la stratégie d’évaluation de la démarche « Prendre soin de notre monde », trois études de cas ont été réalisées. L’analyse intégrée de ces études permet de faire ressortir des constats sur les pratiques et les conditions qui favorisent les collaborations réussies et leurs retombées positives

Lire la présentation et le résumé : Création d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie en milieux municipaux : analyse des pratiques et facteurs de succès | INSPQ

GUIDE ISADORA : L’EHESP ÉTOFFE SON CORPUS D’OUTILS SUR LE THÈME DE L’URBANISME FAVORABLE À LA SANTÉ

couverture-guide-isadora-ehesp-237x300-1Depuis le début des années 2010, l’EHESP se saisit des relations entre les environnements urbains et la santé des populations pour développer un axe de recherche, d’expertise et de formation dédié à la promotion de la santé dans le champ de l’urbanisme. Le concept d’« Urbanisme Favorable à la Santé », initié en 1987 par le réseau des Villes-Santé de l’OMS Europe, a ainsi été progressivement investi par une équipe pluridisciplinaire mise en place à l’EHESP. Basés sur une approche écosystémique de la santé, les travaux menés visent à tenir compte simultanément des conséquences sur la santé et l’environnement de tout projet d’urbanisme (urbanisme de planification et urbanisme opérationnel). Il s’agit d’encourager des choix d’aménagement et d’urbanisme qui minimisent l’exposition des populations aux facteurs de risque (polluants, isolement social, etc.), et qui maximisent leur exposition à des facteurs de protection (pratique d’activités physiques, accès aux soins, accès aux espaces verts, etc.). Pour faciliter l’intégration de la santé dans les projets d’aménagement et d’urbanisme, l’EHESP a élaboré plusieurs outils dont le nouveau guide ISadOrA (Intégration de la Santé dans les Orations d’Aménagement) paru en mars 2020.

Pour en savoir plus et accéder directement aux différentes clefs du guide ISadOrA : https://www.ehesp.fr/

Aménagements cyclables provisoires : tester pour aménager durablement

En France, les mesures de confinement ont entraîné une baisse inédite de tous les déplacements, et un recul sans précédent des véhicules motorisés sur la voirie, laissant la place à de nombreuses opportunités de rééquilibrage de l’espace public.

Lors de la sortie du confinement, il est souhaitable que de nombreux français choisissent le vélo comme moyen de transport pour leurs trajets quotidiens.

Pour préparer l’espace public et améliorer les conditions sanitaires des cyclistes qui doivent se déplacer, le gouvernement a pris des mesures pour encourager la pratique du vélo par les Français avec le développement des pistes cyclables temporaires et le lancement d’un plan de 20 millions  ’euros par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pour soutenir cet élan, le Cerema, établissement public d’état, opérateur du ministère, a réalisé dans l’urgence ce document de recommandations  techniques pour les collectivités qui souhaitent tester des solutions d’aménagement pour permettre de se déplacer à vélo de manière efficace et en sécurité.

Consultation sur l’outil Domiscore (jusqu’au 15 mai 2020)

La crise du Covid-19 a remis en lumière combien la qualité de l’habitat est une question sociale majeure, particulièrement pour la santé, ainsi que ses considérables inégalités.

Comment caractériser cette qualité des habitats du point de vue de la santé et du bien-être des occupants ? C’est l’objet de cette consultation ouverte jusqu’au vendredi 15 mai 2020

Dans la perspective de la rédaction d’un décret sur la salubrité des habitations, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi en 2018 par le ministère des Solidarités et de la Santé afin de réfléchir à un outil permettant de caractériser un logement vis-à-vis des impacts potentiels qu’il peut porter sur la santé et le bien-être de ses occupants.

DOMISCORE from EHESP on Vimeo.

En préalable de son rendu final, la grille Domiscore ainsi créée est soumise à consultation afin de recueillir les avis d’un public varié, qui pourront être pris en compte lors de l’élaboration de la version finale de l’outil.

Cette consultation est très ouverte. Elle s’adresse :à tout public intéressé (professionnels, élus, responsables associatifs…), avec pour objectif d’évaluer la compréhension et la pertinence de l’outil Domiscore, même sans en faire effectivement usage?

Une partie de la consultation initialement prévue est reportée après la fin du confinement lié au Covid, qui la rend impossible : elle concerne les personnes souhaitant effectivement utiliser cette grille pour caractériser un ou plusieurs logement(s) visité(s), afin de recueillir leur avis sur sa facilité de remplissage (travailleurs sociaux ou médico-sociaux, professionnels de l’immobilier, associations de lutte contre le logement indigne, conseillers en environnement intérieur…). Une nouvelle notification de la consultation ouvrira cette partie de la consultation lorsque cela sera possible.

Source : Consultation sur l’outil Domiscore

Favoriser l’intégration des enjeux santé environnement dans les politiques locales – PRSE – Bretagne

Ce pack de 3 guides est à destination des collectivités pour les accompagner dans l’intégration des enjeux santé environnement dans leurs politiques locales.

  1. un guide méthodologique pour une meilleure prise en compte des enjeux santé environnement dans les politiques territoriales,
  2. un guide méthodologique d’aide à la réalisation d’un diagnostic local santé environnement (la version de ce document datant de 2016 vient d’être actualisée),
  3. un recueil d’initiatives intitulé « Santé Environnement, les territoires bretons s’engagent » qui vise à partager des bonnes pratiques de collectivités.

Source : Favoriser l’intégration des enjeux santé environnement dans les politiques locales – Plan Régional Santé Environnement – Bretagne

Morlaàs 2030 – Rapport de l’évaluation d’impact sur la santé

Le projet de revitalisation du centre bourg de Morlaàs a été initié en 2017 par la mairie de Morlaàs. Il répond à 5 grands objectifs :

  • Maintenir la centralité du centre-bourg de Morlaàs
  • Dynamiser son activité
  • Lutter contre la désertification des commerces et des services et la baisse d’attractivité du centre bourg
  • Pacifier et sécuriser l’accès aux équipements, commerces et services du centre-bourg
  • Valoriser l’environnement, le patrimoine, et la qualité de vie

Avec le soutien de la délégation départementale de l’Agence Régionale de la Santé et l’appuis du dispositif Comodeis, la mairie de Morlàas a confié à Energies Demain la réalisation d’une évaluation d’impacts sur la santé (EIS) prospective et intermédiaire.

Trois grands axes font l’objet de cette EIS :

  • La mémoire collective comme facteur de la cohésion sociale
  • La sécurité et le sentiment de sécurité comme facteur de la mobilité et des déplacements
  • La qualité des espaces publics et des espaces verts comme facteur de l’attractivité

L’accessibilité est abordée de manière transversale, soit au prisme de chacun des déterminants : accessibilité sociale ou encore, accessibilité fonctionnelle

Pour télécharger le rapport final

Source : Morlaàs 2030 – Mairie de Morlaàs

La santé des Gens du voyage : étude en Nouvelle-Aquitaine, 2019-2020

En novembre 2019, Santé publique France Nouvelle Aquitaine lance une grande étude sur la santé des Gens du voyage, première de ce type et de cette envergure en France.

Contexte

En 2017-2018, Santé publique France Nouvelle Aquitaine a investigué deux signaux sanitaires d’importance chez les gens du voyage : une épidémie importante de rougeole qui a touché la région avec de nombreux cas groupés chez les gens du voyage d’une part, et la survenue de cas d’intoxications au plomb chez des enfants lors d’un dépistage organisé en Charente dans les différents lieux de vie, d’autre part. Devant ces constats, Santé publique France a souhaité réaliser une étude épidémiologique pour mieux estimer les besoins en santé au sein de cette population.

De façon concomitante, la Fédération nationale des associations solidaires d’actions avec les Tsiganes et les gens du voyage (Fnast-Gens du voyage) ont initié un projet sur la santé des gens du voyage à l’échelle de la région, intégré dans le cadre du Programme régional d’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies (Praps) mis en œuvre par l’Agence régionale de santé  Nouvelle Aquitaine pour la période 2018-2023.

Dans le cadre de ce projet à plusieurs volets, Santé publique France Nouvelle Aquitaine réalise le volet épidémiologique afin de mieux quantifier les besoins en santé des gens du voyage, d’estimer la couverture vaccinale et d’étudier les liens entre environnement et santé.

Objectifs de l’étude

  • Identifier les besoins en santé des personnes
  • Evaluer la couverture vaccinale de la rougeole et des autres maladies infectieuses à prévention vaccinale prioritairement chez les enfants
  • Evaluer les liens entre les conditions de vie et d’habitat et la santé des Gens du voyage
  • A terme, elle servira à comprendre et améliorer l’emplacement des lieux de vie, le rôle de la pollution, les démarches sur internet, l’éloignement des spécialistes, le stress, les problèmes respiratoires, la vaccination, etc.

Pour lire la suite: La santé des Gens du voyage : étude en Nouvelle-Aquitaine, 2019-2020

Évaluation des impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes 

La Ville de Nantes accompagne la Samoa pour faire de l’aménagement de l’Île de Nantes un projet favorable à la santé et au bien-être des Nantais. Dans cet objectif, elle a confié à l’ORS et Patrick Berry Consultant la réalisation d’une évaluation des impacts sur la santé (EIS) de l’aménagement urbain de ce quartier.

Cette EIS interroge les liens potentiels entre la santé et les composantes du projet visant à promouvoir la nature en ville et à associer les habitants. Elle a été réalisée à partir de l’étude de documents produits autour de ce projet.

Cette étude a été financée par la Ville de Nantes.

Télécharger l’étude

Source : Évaluation des impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes | Santé Pays de la Loire

Questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé 

Ce questionnaire est la traduction française d’un questionnaire se trouvant dans le “Health Literacy Universal Precautions Toolkit” de l’agence américaine pour la recherche et la qualité en soin de santé.

L’objectif de ce questionnaire est d’aider à un diagnostic des forces et des faiblesses d’un centre de santé primaire dans sa capacité à tenir compte du niveau de littératie en santé de ses usagers (en anglais “health literacy responsiveness”). L’application de ce questionnaire est possible isolément mais gagne, comme c’est le cas originellement à s’insérer dans un projet global d’amélioration de la qualité pour : conscientiser et fédérer autour de la thématique, prioriser l’action et favoriser la participation des travailleurs du centre dans le processus.

Le niveau d’action est donc bien l’institution, au-delà des individus qui y évoluent, et vise des changements d’organisation et/ou de culture de travail qui la rende in fine plus “pro-littératie”.

Source : AHRQ-travailleurs-Fr, questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé – Mouillet Maxime

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :