Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Catégorie

Ressources et veille documentaire

Les chiffres clés 2022 des Régions

Publiée à l’occasion du 18ième Congrès de Régions de France, la publication est organisée en deux parties : les données financières générales et les grandes politiques régionales.

Source : RDF-Chiffres-Cles-2022-220901.pdf

Symposium « Territoires durables et une seule santé un enjeu pour repenser et évaluer les politiques publiques ? »

Le nouveau symposium, qui sera organisé le mardi 18 octobre au siège du Groupe VYV, portera sur le thème : Territoires durables et « une seule santé » : un enjeu pour repenser et évaluer les politiques publiques ?

Sujet au coeur de l’actualité, avec la loi 3DS du 21 février 2022 (Différenciation, Décentralisation, Déconcentration, Simplification), le PNSE4 (Plan National Santé-Environnement 4) portant sur « un environnement, une santé » (2021-2025) ou le rapport d’information sénatorial de mars 2021 ; cette thématique correspond également à une déclinaison du fil rouge sur la transition de l’ADT INET issu de son manifeste « Anthropocène et pouvoir d’agir », et se situe en lien avec les travaux de recherche du Larequoi sur les approches gobales et intégrées en santé.

Le concept «Une seule santé» («One Health») promeut une approche plus globale et plus préventive de l’accès à la santé humaine, animale et environnementale sur tous les territoires. Il s’agit de s’appuyer sur des programmes, des politiques, des législations et des recherches à porter conjointement par toutes les parties prenantes de la société.

L’enjeu est donc de savoir comment mobiliser les acteurs (collectivités locales, État, structures médico-sociales, entreprises, associations, …) sur cet impensé des politiques publiques.

Source : Symposium « Territoires durables et une seule santé un enjeu pour repenser et évaluer les politiques publiques ? » – LAREQUOI

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville sur Twitter Une visibilité croissante, mais inégale et très irrégulière dans le temps

La présente étude décrit la médiatisation sur Twitter de 100 QPV représentatifs de la diversité des QPV (encadré 1). Des éléments explicatifs
de la visibilité très inégale entre 2010 et 2019 sont apportés en prenant en compte à la fois les caractéristiques socio-démographiques et des variables de médiatisation (encadré 2). Cette étude propose aussi une explication du
caractère très irrégulier de la présence de ces quartiers sur Twitter et met en évidence les changements de sujets et de participants au débat en ligne sur les QPV qui sont liés à la forte corrélation entre violences urbaines et visibilité des quartiers prioritaires sur les réseaux sociaux

Source : ANCT-210704-ONPV-EtudeImageQuartiers-V4.indd – image-des-quartiers-sur-twitter.original.pdf

Les collectivités locales face à la crise de la Covid, entre révélation de fragilités et capacité d’agilité organisationnelle et d’innovation territoriale

La crise sanitaire que nous vivons depuis plus d’un an comme sa gestion ont fait apparaître des formes de ruptures (Borraz, 2020) amplifiant des évolutions déjà existantes ou parfois inédites ; et surtout de multiples différences territoriales, comme l’ont souligné de nombreuses publications académiques (Payet, 2020 ; Bouvart et al., 2021 ; Normandin, 2020 ; Lluansi et Voy Gillis, 2020) ou professionnelles (European Committee of the Regions, 2020 ; OCDE, 2020 ; Cazeneuve, 2021 ; AATF, 2020 ; Loisel et Rio, 2020) ; que celles-ci portent sur le nombre de cas infectés, d’hospitalisations et de morts ; les moyens et réponses des dispositifs sanitaires mobilisés ; l’intensité des vulnérabilités économiques et sociales ; le vécu des confinements et de leurs modalités ; les impacts à court et moyen termes sur les finances locales ; ou encore les réponses infra-locales pour gérer l’urgence, les répercussions socio-économiques et financières, les mécanismes de coordination entre institutions comme pour initier de nouvelles dynamiques de résilience organisationnelle, de coopération avec les acteurs économiques, associatifs et citoyens, ou d’innovations territoriales.

 

Source : Les collectivités locales face à la crise de la Covid, entre révélation de fragilités et capacité d’agilité organisationnelle et d’innovation territoriale | Cairn.info

Inégalités de santé : quelle situation dans les quartiers pauvres ? 

Une analyse de Emma Ross, chargée d’études au Programme Santé, et d’Iona Lefebvre, chargée d’études en Dynamiques Territoriales, pour l’Institut Montaigne.

Source : Inégalités de santé : quelle situation dans les quartiers pauvres ? | Institut Montaigne

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville sur Twitter. Une visibilité croissante, mais inégale et très irrégulière dans le temps

Alors que leur visibilité dans les médias traditionnels (la presse, la télévision et la radio) est légèrement décroissante depuis une dizaine d’années, les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) sont de plus en plus mentionnés sur le réseau social Twitter. Cette visibilité présente des traits caractéristiques comme sa focalisation sur un nombre très limité de quartiers et son irrégularité dans le temps. Les variables les plus explicatives de l’intensité de la médiatisation d’un quartier sont sa taille en termes de population mais aussi le niveau mesuré d’insécurité dans ce quartier, le type d’habitat et dans une moindre mesure la part des jeunes vivant dans ce quartier. La médiatisation dans les médias traditionnels joue aussi un rôle important dans la visibilité des QPV, de même que l’implication sur le réseau social d’ « experts négatifs » tweetant sur de nombreux quartiers lors des pics de surmédiatisation. Ces pics sont caractérisés par un rétrécissement des sujets abordés au profit de ceux liés à l’insécurité, mais aussi par un changement des acteurs postant ces tweets. Les comptes des médias sont nettement plus actifs dans ce contexte et contribuent à rendre moins visibles les tweets liés à la vie associative, culturelle ou institutionnelle des quartiers.

 

Source : PUBLICATIONS | ONPV.fr – Observatoire National de la Politique de la Ville

#neConfondonsPastout : un éclairage en vidéo sur les notions de l’exercice coordonné – AVECSanté

Quelle différence entre MSP et CPTS ? Association 1901 ou Sisa ? Quelle coordination en CPTS ou en MSP ?…

Neuf questions, neuf réponses, neuf épisodes pour tout tout tout comprendre de l’exercice coordonné !

Avec Carine Renaux, infirmière en pratique avancée à la MSP de Laënnec, Victor Terraza, masseur-kinésithérapeute à la MSP créonnaise, et Pascal Gendry, médecin généraliste au Pôle Santé du sud-ouest mayennais.

Source et ensemble des 9 épisodes : #neConfondonsPastout : un éclairage en vidéo sur les notions de l’exercice coordonné – AVECSanté

Comment élaborer un diagnostic social-santé à l’échelon local ?

A l’invitation de l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, se tenait ce 12 mai dernier la matinée de présentation du Guide d’élaboration d’un diagnostic social santé local. Ce guide, fruit d’un travail d’intenses collaborations et mené sous la bannière de la co-construction, voyait environ 170 personnes se rassembler à l’occasion de cette présentation : acteur-rice-s de terrain, expert-e-s et chercheur-e-s issu-e-s des secteurs du social, de la santé, de l’analyse du territoire…

Comment élaborer un diagnostic social-santé à l’échelon local ?

 

Ateliers santé ville – Fabrique Territoires Santé

Présentation des ASV, Historique des ASV, Le réseau des ASV aujourd’hui, Organisation et fonctionnement de l’ASV ,Textes officiels Ouvrages sur les ASV

Source : Ateliers santé ville – Fabrique Territoires Santé

Les quartiers politique de la ville de la métropole bordelaise – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Les quartiers politique de la ville de la métropole bordelaise

Source : Les quartiers politique de la ville de la métropole bordelaise – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Une boussole de la résilience pour l’adaptation des territoires : un mode d’emploi du Cerema pour les collectivités

Depuis 2020, le Cerema développe une méthodologie pour accompagner les réflexions autour de la résilience, qui s’appuie notamment sur la boussole de la résilience et fournit un cadre d’action destiné à renforcer l’adaptation des territoires aux différents événements qui peuvent survenir.
Comment les territoires, mais aussi les organisations, peuvent-ils se préparer, s’adapter, se transformer, pour mieux faire face aux perturbations ponctuelles et aux évolutions de long terme comme le changement climatique ou l’effondrement de la biodiversité ? L’approche globale et transversale de l’adaptation que porte le Cerema dessine des réponses à ces questions et des pistes d’action à saisir.

https://www.cerema.fr/fr/actualites/boussole-resilience-adaptation-territoires-mode-emploi-du

Métropolisation et santé à Orléans : quand l’institution métropolitaine ouvre de nouveaux champs d’action

Métropolisation et santé à Orléans : quand l’institution métropolitaine ouvre de nouveaux champs d’action

Source : Métropolisation et santé à Orléans : quand l’institution métropolitaine ouvre de nouveaux champs d’action

Développer le vélo dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)

Les quartiers prioritaire de la politique de la ville (QPV) correspondent à des territoires urbains sur lesquels les pouvoirs publics concentrent localement des moyens en raison des difficultés socio-économiques qu’ils concentrent : « 1 514 quartiers situés dans 859 communes bénéficient de la politique de la ville. » – Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Chaque QPV appartient à un des 435 contrats de ville signés en 2015 à l’échelle intercommunale. Ces quartiers sont identifiés par un critère unique : le revenu par habitant (inférieur à 11 250€ par an)

Source : developper-le-velo-dans-les-quartiers-prioritaires-de-la-politique-de-la-ville-(qpv).pdf

L’articulation entre les dynamiques territoriales de santé (CLS, CLSM et ASV) et les CPTS : enjeux et questionnements. Enquête exploratoire.

Cette note s’appuie sur les témoignages de coordonnateur·rices de dynamiques territoriales de santé (DTS) Ateliers santé ville (ASV), Contrats locaux de santé (CLS) et Conseils locaux en santé mentale
(CLSM) et de Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS). Plus de 50 personnes ont partagé leurs expériences, questionnements et réflexions dans le cadre de l’enquête exploratoire
menée entre novembre 2021 et mars 2022.

Source : Dynamiques territoriales de sante et CPTS 160622 – Dynamiques-territoriales-de-sante-et-CPTS-160622.pdf

Podcasts de la 6ème Rencontre nationale de Fabrique Territoires Santé

Retrouvez les podcasts de la 6ème Rencontre nationale de Fabrique Territoires Santé: « Dynamiques territoriales de santé : work in progress ! »

> « La création des ateliers santé ville : et si c’était à refaire ? »

Introduction de Didier Febvrel, président de Fabrique Territoires Santé

Intervenant·es:

Chantal Mannoni, Catherine Richard, administratrices et Arnaud Wiehn, vice-président de Fabrique Territoires Santé

> retrouvez le podcast

> « Des ateliers santé ville aux dynamiques territoriales de santé : qu’est ce qui reste à fabriquer ? »

Table ronde animée par Didier Febvrel, président de FTS

Intervenant·es:

Carole Begou, responsable santé du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), Echirolles
Mara Brun, animatrice du Contrat Local de Santé, Communauté de commune du Haut Allier
Hélène Chapet, directrice du programme Lien social et image des quartiers, ANCT
Sonia Charapoff, coordonnatrice ASV et CLSM, Dignes-les-bains
Cécile Lambert, cheffe de service et directrice générale adjointe, DGOS
Pierre-André Juven, sociologue et adjoint Urbanisme et Santé, Ville de Grenoble

> retrouvez le podcast

Le maire face aux addictions

Le Guide du maire face aux conduites addictives, auquel l’AMF a été associée, est à ce titre un outil précieux qui a pour objet de permettre aux maires d’identifier les leviers à leur disposition.
Au-delà de son contenu opérationnel pour les maires – juridique, financier, exemples de bonnes
pratiques – ce guide est également un appel à renforcer notre mobilisation au niveau local et à
l’échelle nationale face à l’addiction.

Santé : faire le pari des territoires

Le présent rapport Santé : faire le pari des territoires, propose un ensemble d’évolutions ambitieuses et réalistes pour le nouveau quinquennat qui s’ouvre. Ambitieuses, car elles conduisent à changer en profondeur la culture du système sanitaire, en plaçant la liberté,
la subsidiarité et la responsabilité comme des valeurs cardinales.
Ambitieuses aussi car elles visent à préparer l’avenir du système de santé par une véritable vision stratégique d’ensemble et à refonder le pilotage opérationnel de la santé, en faisant des territoires l’échelle privilégiée pour construire l’offre de soins, tout en conservant un cadre réglementaire national, notamment en matière de numérique et de données de santé.

Cliquer pour accéder à sante-faire-le-pari-des-territoires-rapport.pdf

 

Urbanisme favorable à la santé : enjeux pour les collectivités de l’Hérault

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Dans le cadre de l’axe 2 du PRSE 3 « Promouvoir un urbanisme, un aménagement du territoire et des mobilités favorables à la santé  » ainsi que l’axe 1.2 « Favoriser l’appropriation par les collectivités territoriales de leur rôle en santé environnementale », une enquête a été réalisée par le CODES 34 (Comité d’Éducation pour la Santé de l’Hérault) sur les besoins des collectivités héraultaises pour développer des projets d’urbanisme favorable à la santé (UFS).

L’enquête a abouti à un rapport qui :

  • illustre en quoi le concept d’UFS s’intègre dans les pratiques des collectivités,
  • permet d’identifier des freins et des leviers au déploiement de démarches d’UFS par les collectivités,
  • présente des projets existants en matière d’accompagnement des collectivités dans une démarche d’UFS
  • propose des pistes d’actions pour encourager et accompagner les collectivités dans ces démarches.

Source : rapport_d_enquete_ufs_codes_34.pdf

Voir l’article original

Le sport au secours de la politique de la ville ?

En janvier 2021, les maires membres du Comité interministériel des villes proposaient de consacrer une enveloppe de 1 % du budget global des Jeux olympiques et paralympiques au financement de projets dédiés aux quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Grande manifestation de l’élite sportive mondiale, les JO de Paris 2024 doivent-ils également apporter une réponse aux problématiques sociales qu’affrontent les quartiers populaires défavorisés ? C’est le vœu de nombreux acteurs tant du sport français que des collectivités territoriales.

Chargé(e) de mission Appui aux CPTS – Département Lot-et-Garonne (47) ou Charente-Maritime (17)

AGORA Lib’ [ Appui au Groupement d’Organisation en Région Nouvelle-Aquitaine (de profession de santé) LiBérale ] est une association Loi 1901 créée par les 10 URPS de Nouvelle-Aquitaine qui a pour objet :
− D’être un dispositif d’appui aux développements des CPTS
− D’être un dispositif d’appui auprès des porteurs de projets CPTS
− D’être l’interface des CPTS de la Région auprès de l’ARS, de l’Assurance Maladie (AM) et autres institutions

Lire la suite

Dossier documentaire « Les inégalités sociales et territoriales de santé » EHESP

Tous les documents signalés dans ce dossier documentaire sont disponibles : ils
existent soit sous forme papier à la bibliothèque de l’EHESP, soit en version
numériques.

Sommaire
Introduction
Cadre juridique
Sources statistiques
Actes de colloques, congrès
Enquêtes, baromètres, sondages
Sélection bibliographique
Problématiques et état des lieux
Recherche et inégalités sociales de santé
Discriminations et accès aux soins des populations les plus vulnérables
Politique et programmes de réduction des inégalités
Les inégalités de santé dans les territoires
Le non recours aux soins et les restes à charge
Les inégalités de santé dans le monde
Pour aller plus loin…

Alimentation, Villes et santé

L’alimentation est un déterminant majeur de la santé aux effets protecteurs ou délétères. Elle est influencée par de nombreux facteurs individuels, sociaux, économiques et environnementaux. En effet, l’environnement, le milieu de vie, les revenus, le prix, la disponibilité des aliments, les goûts, les croyances et les traditions influencent les
habitudes de consommation

Cliquer pour accéder à PVS-alimentation-villes-et-sante-VF.pdf

Perte d’autonomie et accès aux soins : quelles disparités territoriales ?

La perte d’autonomie est plus fréquente dans le nord et l’est du pays, en particulier chez les personnes âgées de 60 à 74 ans. C’est ce que met en évidence une étude de la Caisse des Dépôts, qui analyse également les inégalités territoriales d’accès aux soins de santé. Sans surprise, les zones denses ou de densité intermédiaire sont bien mieux servies que les zones très rurales. D’une région à l’autre, les différences sont plus marquées pour l’accès aux soins infirmiers ou de masseurs-kinésithérapeutes que pour l’accès aux médecins généralistes.

https://www.banquedesterritoires.fr/perte-dautonomie-et-acces-aux-soins-quelles-disparites-territoriales?pk_campaign=Flux%20RSS&pk_kwd=2022-05-16&pk_source=Actualit%C3%A9s%20Localtis&pk_medium=RSS

 

Directeur-trice Général.e Secours populaire Français – Fédération de la Gironde

Profil du poste
Chargé de la mise en œuvre des orientations et décisions prises par le Comité Départemental et le Secrétariat Départemental.
Il dirige, coordonne, anime et gère l’ensemble des moyens d’action opérationnels de la fédération.

Lire la suite

Evaluation des contrats de ville et participation citoyenne : un kit d’outils pour vous aider !

Le cycle de travaux en cours sur l’évaluation des contrats de ville vise à accompagner les acteurs des territoires dans leur démarche évaluative. En effet, l’ambition est à la fois de leur fournir des repères méthodologiques, de les outiller au plus près de leurs besoins et de favoriser les échanges de pratiques aux échelles régionale et interrégionale. Le 17 mars 2022, Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine a organisé une séminaire dédié à la participation citoyenne, dans le cadre de l’évaluation des contrats de ville. A la suite de ce dernier, nous avons imaginé un kit de quatre outils à mobiliser.

Démocratie sanitaire: les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) 

Cette fiche d’Info Droits Santé explique le fonctionnement des CPTS, le cadre et les grands principes de son financement, ses missions obligatoires et optionnelles.

 

Source : CPTS-doc-france-asso.pdf

La ville intergénérationnelle

Carnet du Forum des solutions 2021-2022, consacré au cadre de vie et au bien vieillir ensemble dans les villes petites et moyennes

Source : FDS_2022_cycle1_v6(1).pdf

Loi 3DS Guide à l’usage des collectivités territoriales

La loi n° 2022-217 du 21 février 2022 relative à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l’action publique locale, a été publiée au Journal officiel sous le n°0044, le 22 février 2022.
La loi 3 DS s’articule autour de quatre grands axes :


la différenciation : ce principe, acté par la loi 3DS, a vocation à donner aux collectivités de la souplesse et davantage de marge de manœuvre dans leurs actions pour prendre en compte les spécificités et les attentes de leur territoire

la décentralisation : près de trente ans après le premier acte de décentralisation, le législateur a souhaité conforter les compétences des collectivités locales, notamment dans les domaines des transports, du logement, de l’insertion et de la transition écologique

la déconcentration : à travers ces dispositions, il s’agit de rapprocher l’État du terrain

la simplification : le but poursuivi dans ce cadre est de rendre l’action publique locale plus proche de ces administrés, notamment en facilitant leurs démarches.

 

Source : guide-loi3ds.pdf

Etat de santé ressenti des habitants de Nouvelle-Aquitaine. Enquête Zoom Santé 2021. Résultats de l’enquête menée auprès d’adultes. Evolution depuis 2018 – ORS Nouvelle Aquitaine

Initiée en 2018, la deuxième édition de l’enquête Zoom Santé Nouvelle-Aquitaine permet de dresser une photographie des comportements et des perceptions des Néo-Aquitains dans le domaine de la santé en 2021.

Grâce à une méthodologie et un questionnaire quasiment identiques, les évolutions des indicateurs de santé ressentie ont pu être mesurées, d’autant que le contexte sanitaire a été profondément modifié depuis 2018, entraînant des bouleversements dans les modes de vie, avec des répercussions psychologiques, économiques, sanitaires et sociales.

L’enquête, réalisée par voie postale, a eu lieu entre le 7 mai et le 30 juin 2021, lors d’une période de couvre-feu, auprès de 5 400 adultes de 18 ans et plus habitant en Nouvelle-Aquitaine.

Ce rapport compile ainsi l’ensemble des résultats de l’enquête 2021 par thématique et mesure les évolutions des indicateurs depuis 2018. Des plaquettes départementales présentant les principaux indicateurs seront prochainement publiées.

Source : Etat de santé ressenti des habitants de Nouvelle-Aquitaine. Enquête Zoom Santé 2021. Résultats de l’enquête menée auprès d’adultes. Evolution depuis 2018 – ORS Nouvelle Aquitaine

Evaluer un contrat local de santé : un guide pratique qui vous accompagne pas à pas

Réalisé par l’Ireps Grand Est, ce guide s’adresse aux équipes en charge de la coordination de CLS.
Il présente toutes les étapes de l’évaluation d’un CLS et donne des conseils pratiques pour la réalisation de celles-ci.

En complément, des exemples d’outils nécessaires à l’évaluation sont proposés dans le document Boîte à outils.

Les villes, ces nouvelles fabriques de la santé

Entre pandémie et explosion des maladies chroniques, les villes s’emparent de l’urbanisme comme levier pour améliorer le bien-être et la santé de leurs habitants.

https://www.lemonde.fr/smart-cities/article/2022/04/05/les-villes-ces-nouvelles-fabriques-de-la-sante_6120674_4811534.html

Action Coeur de Ville Expérimentations Data, saison 2 : Transition environnementale, Biodiversité et les Risques naturels

La Banque des Territoires et OpenDataFrance sont heureux de vous annoncer le nouveau programme d’expérimentations Action Coeur de Ville visant à soutenir l’usage de la donnée dans le champ thématique de la transition environnementale, la biodiversité et des risques naturels.

Si vous êtes une collectivité locale concernée par le programme Action Coeur de Ville, vous pouvez participer l’Appel à Manifestation d’Intérêt en vue d’un accompagnement aux expérimentations qui se dérouleront durant l’année 2022.

https://www.opendatafrance.net/2022/02/15/action-coeur-de-ville-la-saison2-sur-le-theme-de-la-transition-environnementale-la-biodiversite-et-les-risques-naturels/

Les maires acteurs de santé. Les propositions de l’AMF

 

https://www.amf.asso.fr/m/document/fichier.php?FTP=f4f1ab2d652984596ca3fd55d4deca7b.pdf&id=41146

 

La santé passe par l’aménagement du territoire

On pourrait croire que la santé est un bien naturel dont nos corps seraient plus ou moins dotés, il n’en est rien : la recherche nous montre au contraire qu’il s’agit d’un bien social qui varie selon notre niveau de vie, notre habitat et notre environnement quotidien.

Source : La santé passe par l’aménagement du territoire

Présidentielle – Six associations d’élus unies pour défendre la politique de la ville

« Stop aux appels à projets », des orientations nationales concertées avec les élus locaux et des moyens accordés avec davantage de confiance et d’équité aux territoires : en matière de politique de la ville, le partenariat État/local doit évoluer, ont rappelé avec force six associations d’élus le 28 mars. Sur le fond, les élus appellent à pérenniser, amplifier ou généraliser tout ce qui marche : quartiers de reconquête républicaine, classes dédoublées en REP, cités éducatives ou encore vacances apprenantes. ils demandent d’accompagner chaque opération Anru d’une stratégie de peuplement partagée par tous les acteurs. Et si l’on veut accélérer la transition écologique de ces territoires, il convient de partir de la réalité sociale des habitants.

Une nouvelle convention consacre le rôle des pharmaciens comme acteurs clés de santé dans les territoires

La nouvelle convention entre l’assurance maladie et les représentants des pharmaciens élargit le rôle des officines. Au-delà du sillage de la crise sanitaire, cela concerne plusieurs champs de la prévention, de l’accès aux soins et de l’accompagnement des patients. Et s’accompagne de nouvelles rémunérations.

Elus locaux, la santé environnementale vous concerne !

ESPT a édité une brochure contenant les informations de base relatives à la santé environnementale dans les communes.

Vous y trouverez des éléments introductifs (qu’est-ce que la santé environnementale, quelles institutions elle concerne, etc.) ainsi que des pistes d’action et des partenaires mobilisables pour une meilleure prise en compte de cet aspect de la santé publique.

Brochure « Elus locaux, la santé environnementale vous concerne ! » disponible au téléchargement

Petit guide sur l’évaluation finale des contrats de ville

En Nouvelle-Aquitaine, la géographie de la Politique de la ville adoptée en 2014 englobe 81 quartiers prioritaires réunis au sein de 26 EPCI qui portent des contrats de ville. Ces contrats de ville ont fait l’objet d’une évaluation à mi-parcours en 2018, exercice qui a donné lieu à la mise en place des Protocoles d’Engagements Réciproques et Renforcés. Prorogés jusqu’en 2022, puis 2023, les contrats doivent désormais faire l’objet d’une évaluation finale, en vue de la préparation de la future contractualisation qui entrera en vigueur au 1er janvier 2024.
C’est dans ce contexte que PQN-A, centre de ressources Politique de la ville pour la Région Nouvelle-Aquitaine, a initié en janvier 2022 un cycle de travaux visant à accompagner les acteurs des territoires dans leur démarche évaluative. L’ambition est à la fois de leur fournir des repères méthodologiques, de les outiller au plus près de leurs besoins et de favoriser les échanges de pratiques aux échelles régionale et interrégionale. Ce cycle de travaux s’adresse aux professionnels de la Politique de la ville qui sont chargés de conduire et/ou de piloter l’évaluation des contrats de ville.

Adoption de l’avis sur les inégalités sociales de santé par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH)

Aujourd’hui en France, l’espérance de vie des hommes les plus riches est supérieure de près de 13 ans à celle des hommes les plus pauvres. Cet écart inquiétant est représentatif d’un problème sous-estimé par les pouvoirs publics, celui des inégalités sociales de santé (ISS).

Alors que la santé est bien souvent pensée en terme de qualité des soins, la CNCDH rappelle l’importance de respecter la définition du droit à la santé et des engagements internationaux qui y sont rattachés en plaçant la lutte contre les ISS au cœur des politiques publiques.

Réunie en assemblée plénière le 17 février, la CNCDH a adopté à l’unanimité un avis dans lequel elle appelle les pouvoirs publics à faire de la lutte contre les inégalités sociales de santé une priorité des politiques publiques.

  •  La CNCDH invite à mieux documenter le sujet en créant notamment un observatoire national indépendant sur les ISS.
  • Les déterminants sociaux de santé, tels que l’environnement, le travail ou encore le logement, restent défavorables aux personnes les plus vulnérables. Afin d’y remédier, la CNCDH recommande aussi la création d’une Délégation interministérielle de santé publique permettant des approches croisées à différentes échelles.
  • Enfin, elle invite à replacer les patients et la variété de leurs besoins au cœur d’une démocratie sanitaire effective et à améliorer la diffusion d’informations sur la santé.

Source : Adoption de l’avis sur les inégalités sociales de santé (A – 2022 – 1) | CNCDH

Territoires Nutrition : un référentiel de bonnes pratiques

L’environnement en promotion de la santé est une approche globale, qui décrit tout ce qui entoure les individus : la qualité des milieux, les activités humaines, les conditions de vie. Le spectre est large, qui va du local au planétaire… et vice-versa !

Les collectivités territoriales, grâce à leur proximité avec les habitants et la pluralité de leurs compétences, jouent un rôle majeur pour le bien-être des personnes. Elles connaissent leur territoire et ceux qui y vivent, et disposent d’atouts pour mettre les enjeux de santé au coeur des politiques publiques.

Le bien-être, c’est aussi l’objectif des travaux menés autour de la nutrition. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS), est conçu pour s’appuyer sur de nombreux dispositifs locaux (CLS, PAT, PLU, etc.), qui sont également mobilisables sur les enjeux de santé environnement. Les leviers sont réels pour imaginer des politiques transversales et mener des actions coordonnées, efficaces, et positives !
Un questionnaire d’évaluation du document est en ligne : https://fr.surveymonkey.com/r/S9PYDZZ.
Il vous est destiné !

Lien vers le document

Accès aux soins – Nos propositions communes face à l’urgence d’agir Accès aux soins 

Nous sommes des représentants des patients, citoyens sans médecins, infirmiers, urgentistes hospitaliers, médecins, organisations interprofessionnelles, ambulanciers, pompiers, internes, médecins hospitaliers, kinésithérapeutes, étudiants en médecine, hôpitaux de proximité, centres de santé, pharmaciens, chirurgiensdentistes, sagefemmes, biologistes, orthophonistes, mutuelles et élus.
Un seul objectif : élaborer ensemble des propositions, réalisables, concrètes et consensuelles pour améliorer l’accès aux soins.
Notre aventure a commencé en juin 2021 et regroupe aujourd’hui 35 organisations, associations et acteurs impliqués dans l’accès
aux soins et tous concentrés autour de la défense de l’intérêt général.
Ce travail commun nous permet aujourd’hui de présenter 4 propositions aux candidats à l’élection présidentielle et aux candidats
aux élections législatives qui suivront.
Elles sont issues de notre réflexion commune, de nos expériences, des solutions émergentes sur le terrain et des acteurs qui s’y
mobilisent.

Source : Microsoft Word – Propositions santé VF.docx – Propositions santé VF.pdf

La Couronne : une ville productrice de santé – Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Depuis 2008, la ville de la Couronne s’est engagée de manière volontariste dans une démarche globale de prise en compte de la santé-environnement. Une politique qui s’est traduite par la mise en œuvre de nombreuses mesures, à travers des options d’aménagement, d’engagement dans des dispositifs et dans sa capacité à impliquer les acteurs locaux. Portrait d’une ville dont la stratégie marketing territoriale s’est tournée en faveur de la santé-environnement.

Source : La Couronne : une ville productrice de santé – Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine

Voir l’article original

Effets de santé des projets d’investissement publics, opérations d’aménagement urbain : comment améliorer l’évaluation socioéconomique ?

A la veille du colloque organisé par France Stratégie et le Secrétariat général pour l’investissement sur la question de l’amélioration de l’évaluation socioéconomique, le Comité d’experts des méthodes d’évaluation socioéconomique des investissements publics publie les conclusions de ses groupes de travail consacrés aux effets de santé des projets d’investissements publics et aux opérations d’aménagement urbain.

https://www.strategie.gouv.fr/actualites/effets-de-sante-projets-dinvestissement-publics-operations-damenagement-urbain-ameliorer

Le moteur de recherche retab.fr, une façon simplifiée de trouver une structure de soins ou un dispositif d’accompagnement

Le moteur de recherche est d’accès gratuit, sans inscription préalable. Il permet de trouver facilement une structure de réhabilitation psychosociale, un dispositif d’accompagnement, d’hébergement ou de soins pour les personnes souffrant de troubles psychiques*

Lien vers le moteur de recherche

Atlas des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Outil d’analyse et de comparaison des quartiers prioritaires et de leur environnement 

L’atlas des quartiers prioritaires de la politique de la ville vise à outiller en données statistiques thématiques les acteurs locaux en charge de ces territoires, qu’il s’agisse des signataires des contrats de ville, des élus, des préfets délégués à l’égalité des chances (Pdec), des sous-préfets ville, des centres de ressources de la politique de la ville.

Conçu par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), ce document présente, dans une première partie, la géographie des quartiers prioritaires. À l’aide de cartes et de tableaux synthétiques, ces derniers sont décrits au travers d’indicateurs qui reflètent les trois grands axes de la politique de la ville : la cohésion sociale, le cadre de vie et le renouvellement urbain, le développement de l’activité économique et de l’emploi. Les données sont ventilées à différentes échelles (région, département, établissement public de coopération intercommunale) en comparant systématiquement les caractéristiques des populations vivant en quartiers prioritaires à celles de l’ensemble du territoire visé. Les données des quartiers prioritaires sont ainsi replacées dans leur contexte géographique et socio-économique. Dans une deuxième partie, des données détaillées quartier par quartier permettent leur mise en regard avec les principaux autres zonages relatifs à la politique de la ville (éducation prioritaire, zone de sécurité prioritaire, programme national de renouvellement urbain et zone franche urbaine).

Les différents niveaux d’observation proposés permettent une vision globale des questionnements et une appréhension des leviers d’action plus aisée. En effet, la représentation graphique permet à l’utilisateur de comparer les quartiers prioritaires entre eux au sein d’un même territoire ou des quartiers prioritaires de même profil dans des territoires différents.

Source : SIG Politique de la Ville

Résilience des territoires vers une approche intégrée des risques

Au moment où nous sortons – pas à pas – de la crise sanitaire et où nous devons affronter ses conséquences humaines et économiques, ce document vise à cerner la compréhension du concept de résilience, qui cristallise aujourd’hui tous les espoirs. L’exercice est particulièrement instructif. Il nous permet de comprendre ce qui permet aux territoires de mieux réagir aux crises, d’en atténuer les effets et de créer les conditions d’un rebond sur le long terme. Il
introduit l’idée d’une action coordonnée :

– en aval comme en amont de la crise

– ainsi que des évolutions souhaitables dans notre rapport au collectif.
Ces travaux bénéficient du soutien du Cabinet Transitions et de l’Institut CDC
pour la recherche

Source : resilience-des-territoires.pdf

Replay / Repérer les impacts potentiels d’un projet urbain sur la santé et les inégalités sociales de santé

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

La grille URBAN-ISS est un moyen très opérationnel de mesurer les impacts de projets urbains sur la santé des habitants: découvrez cet outil présenté par l’AUAT, développé dans le cadre du Plan régional santé environnement (PRSE3) Occitanie.

Les études épidémiologiques menées au début de la crise Covid-19 ont montré de fortes disparités territoriales et sociales. Elles ont mis en exergue l’impact direct des conditions de vie sur la santé des populations. Une personne vivant dans une ville dense, au sein d’un logement surpeuplé ou encore dans quartier politique de la ville est ainsi plus exposée aux risques sanitaires.

Ce constat renvoie directement aux politiques publiques d’aménagement et d’urbanisme. Collectivités et autorités régionales de santé ont donc intérêt à dialoguer et travailler ensemble pour identifier les déterminants de santé de projets urbains. En santé, le système de soin n’est donc pas le seul facteur à prendre en compte : la santé…

Voir l’article original 31 mots de plus

Synthèse du rapport ONPV 202 : vulnérabilités et ressources des quartiers prioritaires de la politique de la ville

Pour son 6= rapport, l’Observatoire national de la
politique de la ville (ONPV) s’intéresse au thème
des vulnérabilités et ressources des quartiers
prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Cliquer pour accéder à synth%C3%A8se-du-rapport-onpv-2020.original.pdf

LFSS 2022 : une série de mesures intéressant les collectivités

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 comprend bon nombre de mesures concrètes touchant les collectivités territoriales. Celles-ci concernent entre autres les établissements de santé ou établissements sociaux et médicosociaux, dont les Ehpad, les services d’aide à domicile (tarif plancher, bonus qualité…), la gestion de l’APA, les aides techniques, les proches aidants, la prévention postnatale, la protection sociale des agriculteurs… En outre, une série de dispositions entendent contribuer à un meilleur accès aux soins en élargissant, souvent à titre expérimental, les prérogatives d’un certain nombre de professionnels (orthoptistes, kinés…).

Retours sur la journée RecoCrèches en Nouvelle-Aquitaine du 23 novembre 2021

Retour en vidéos sur une journée d’échanges sur les structures d’accueil de la petite enfance et les questions de santé environnementale

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Cette journée organisée dans le cadre de la Stratégie Petite Enfance – Santé & Environnement de l’ARS Nouvelle-Aquitaine a regroupé 130 professionnels des 12 départements.

Des experts, des crèches associatives et des collectivités ont échangé points de vue et expériences autour de 6 thématiques :

  • Hygiène et détergence : nettoyer sans se polluer en période covid?
  • Soigner la qualité de l’air intérieur : et si la COVID-19  allait améliorer nos pratiques?
  • Achats publics petite enfance et produits de nettoyage plus vertueux  :  acheter plus exigeant, c’est possible !
  • L’essaimage – la santé environnementale dans tous les EAJE d’un département : comment y arriver ?
  • Jouer autrement :  osons retourner dehors !
  • Bâtir ou rénover une crèche sainement : quelles recommandations ?

Voir les vidéos de la journée: Retours sur la 1ère journée RecoCrèches en 2021 | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Voir l’article original

 “Offre et Accès aux Soins Primaires : quels rôles des villes et intercommunalités ?”

Interpellées par les habitants, les professionnels de santé, et soucieuses de l’équité en santé, les Villes et Intercommunalités agissent et s’engagent en faveur de l’amélioration de l’offre et de l’accès aux soins primaires.

Réalisé par le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS avec le soutien de la Banque des Territoires cet ouvrage a pour objectif de rassembler les pratiques des Villes-Santé en la matière.

Celles-ci y témoignent de leurs retours d’expériences via des exemples d’actions et des conseils pratiques.

Source : Ouvrage “Offre et Accès aux Soins Primaires : quels rôles des villes et intercommunalités ?” | Réseau français des Villes-Santé de l’OMS

Vingt-six structures retenues pour préfigurer la « santé participative » et un nouveau cahier des charges

Vingt nouveaux centres de santé et maisons de santé dits « participatifs » ont été labellisés, s’ajoutant aux six centres préfigurateurs. Ces lieux « adaptés à la prise en charge des populations des territoires défavorisés » sont tous situés dans un QPV ou à proximité. Une généralisation de cette approche d’accès aux soins est envisagée. Un arrêté du 28 janvier fournit un cahier des charges et le schéma de financement de ces lieux.

A lire sur la banque des territoires

Publication de deux guides de recommandations pour favoriser l’engagement des élus locaux et des usagers au sein des CLSM !

Les conseils locaux de santé mentale (CLSM) sont des instances de concertation et de coordination autour de la santé mentale à l’échelle locale. Si tous les acteurs de chaque territoire couvert par un CLSM sont invités à y participer, l’engagement des élus locaux, des représentants de la psychiatrie publique, des usagers et des aidants constitue une condition sine qua none pour pouvoir se définir comme CLSM.

Pour poser cette condition, le Centre collaborateur de l’OMS de Lille (CCOMS), qui a contribué à la définition des CLSM, s’est appuyé sur les recommandations internationales en matière de santé mentale. Ces dernières invitent à penser que la collaboration de ces différents acteurs – élus locaux, représentants de la psychiatrie publique, usagers et aidants – augmente les chances que les actions et politiques locales mises en œuvre dans le champ de la santé mentale soient efficaces.

La place centrale accordée aux élus locaux et aux usagers dans un dispositif local déployé sur le territoire national est l’un des principaux aspects conférant aux CLSM leur force et leur originalité.

Le Centre national de ressources et d’appui aux CLSM porté par le CCOMS de Lille a décidé d’interroger une dizaine de territoires où l’engagement des élus et/ou des usagers est effectif, inspirant, et contribue au bon fonctionnement du CLSM. L’objectif était d’identifier des facteurs clés de réussite pour favoriser celui-ci. En plus de ces entretiens, les recommandations résultent des remontées de terrain et constats opérés du fait de nos missions d’accompagnement à la création et au développement des CLSM.

Publication de deux guides de recommandations pour favoriser l’engagement des élus locaux et des usagers au sein des CLSM !

L’atlas des CPTS

De par les réseaux de professionnels qu’elles fédèrent, les CPTS jouent un rôle essentiel dans le maillage du territoire pour répondre au mieux aux besoins de santé des usagers, patients comme résidents. Pour visualiser cette couverture régionale et nationale de la population, le ministère met à disposition un atlas des CPTS afin de suivre au plus près l’évolution du dispositif.

Un panorama national, des cartographies régionales

La carte nationale permet de visualiser :

  • les zones couvertes par une CPTS en fonctionnement, dont l’accord conventionnel interprofessionnel (ACI) est signé
  • les zones couvertes par une CPTS prochainement en fonctionnement, dont l’ACI est en cours de signature mais la lettre d’intention et le projet de santé, validés
  • les zones couvertes par une CPTS en cours de construction, dont seule la lettre d’intention est validée par la CPAM et par l’ARS.

https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/structures-de-soins/les-communautes-professionnelles-territoriales-de-sante-cpts/article/l-atlas-des-cpts

Inégalités sociétales et exposome urbain – Des origines sociales pour des expositions différentes 

Les études épidémiologiques sont nombreuses aujourd’hui à révéler l’association entre des facteurs d’exposition environnementale et des problèmes de santé, aigus comme chroniques, survenant à différents stades de la vie.
Citons, par exemple, l’exposition à la pollution de l’air associée à de nombreuses infections respiratoires, maladies cardiovasculaires et à certaines issues défavorables de la grossesse.
L’exposition aux nuisances sonores est également reconnue comme pouvant augmenter le risque de maladies cardiovasculaires et perturber la qualité du sommeil.

Inversement, l’accès à certaines ressources et leur disponibilité, comme les parcs, les aires de jeux, ou les espaces verts, sont associés à un meilleur état de santé, de bien-être physique et psychique et à des comportements favorables à la santé.

Dans cette Synthèse, les auteures s’intéressent plus particulièrement à l’exposome dit « urbain », défini par Robinson et al. comme l’ensemble des éléments de l’environnement urbain favorables et défavorables à la santé, et ce, dès la vie in utero.

Article en Open Access à lire : Inégalités sociétales et exposome urbain – Des origines sociales pour des expositions différentes | médecine/sciences

Focus « Vieillissement de la population et territoires »

A l’occasion du lancement de la Fabrique Prospective « Dans un monde en transition, être senior dans une petite ville », Veille & Territoires propose une sélection bibliographique co-élaborée avec Elodie Bourgeois, chargée de prospective et d’innovation à l’ANCT. Au sommaire :

► Enjeux de la transition démographique dans les territoires

► Silver économie et la transition numérique : des défis liés au vieillissement

► Le bien-veillir dans les territoires sous le prisme de l’habitat et des modes de vie

► Analyses territoriales dans les territoires métropolitains et ultra-marins

http://r.veille-anct.com/mk/mr/EuPKvvICra4aBOH2j8TxDSwQ2zAggdFHoGiMA7BkVDcBQQjbT7C0L7UfObpyrvoMCF6LvxP-Exnxjqs_cekwjV22hRuV1e3rn4KQWMlzIR-j9VyuKACGvYxQFiv0l3_9bi0

Bibliographie EIS

Bibliographie de l’Ireps Occitanie

Cette bibliographie propose
une sélection de références sur la thématique de l’évaluation d’impact en santé.Elle commence par présenter des données de cadrage, puis propose des références méthodologiques ainsi que des recommandations de bonnes pratiques. Elle termine en fournissant des exemples de mises en œuvre territoriales sur des thématiques variées.

Télécharger la bibliographie

Sélection de ressources documentaires de l’Ireps Nouvelle-Aquitaine


Cette sélection de ressources documentaires a été réalisée pour servir de support informatif
complémentaire au contenu des formations de l’Ireps Nouvelle-Aquitaine : « EIS – COMODEIS »
Elle a pour objectif d’offrir aux acteurs une base commune de travail et de réflexion, et de leur
apporter une connaissance fiable et actualisée.
Notre outil de veille documentaire et pédagogique (études, données probantes, supports
pédagogiques) : https://irepsna.org/veille/
Elle est réalisée par Marie-Hélène Larrieu, documentaliste de l’Ireps NA.
Les liens vers les sites Internet ont été vérifiés le 28 juin 2021.

Télécharger la bibliographie

Complémentarité entre Développement Durable & Promotion de la Santé dans les collectivités. Kit d’accompagnement au changement

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Dans le cadre du 3e Plan Régional Santé Environnement (PRSE 3), Promotion Santé Normandie et l’Agence Normande de la Biodiversité et du Développement Durable, copilotent un démarche d’interpellation et d’accompagnement des collectivités dans la mise en place de politiques et initiatives associant Promotion de la Santé et Développement Durable.

Ce kit a pour objectif de fournir des outils d’animation et supports concrets aux professionnels et agents en proximité avec les collectivités désireux de construire des projets transversaux afin de les aider dans la prise de conscience des élus sur les liens entre Santé et Développement Durable et d’agir ainsi en complémentarité.

https://www.promotion-sante-normandie.org/kit-ddps

Voir l’article original

Ouvrage “Offre et Accès aux Soins Primaires : quels rôles des villes et intercommunalités ?” | Réseau français des Villes-Santé de l’OMS

Interpellées par les habitants, les professionnels de santé, et soucieuses de l’équité en santé, les Villes et Intercommunalités agissent et s’engagent en faveur de l’amélioration de l’offre et de l’accès aux soins primaires. Réalisé avec le soutien de la Banque des Territoires cet ouvrage a pour objectif de rassembler les pratiques des Villes-Santé en la matière. Celles-ci y témoignent de leurs retours d’expériences via des exemples d’actions et des conseils pratiques.

Source : Ouvrage “Offre et Accès aux Soins Primaires : quels rôles des villes et intercommunalités ?” | Réseau français des Villes-Santé de l’OMS

Les enjeux de santé dans les quartiers prioritaires : quelles réponses de l’urbanisme?

La santé mentale dans la Cité Des repères pour comprendre, des exemples pour agir

Accès aux soins en milieu rural : la bombe à retardement

Ce livret présente les résultats agrégés des études sur l’accès aux soins menées par l’AMRF. 2e publication Octobre 2021

Source : Publication étude – Accès aux soins en milieu rural : la bombe à retardement

Focus #8 – Une seule santé / One Health

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, un nouveau paradigme se diffuse et prend de l’ampleur au niveau national et international : la démarche « Une seule santé » (One Health dans la littérature internationale), qui considère que santé humaine, santé animale et fonctionnement des (socio)-écosystèmes sont interconnectés.

Ce FOCUS propose une sélection de ressources, sites utiles et formations, introduite par le point de vue d’une professionnelle de la promotion de la santé. Il s’accompagne d’une frise chronologique interactive permettant de situer l’apparition et l’évolution de cette approche.

A côté d’ « Une seule santé », d’autres appellations sont apparues, qui désignent des démarches proches mais avec des angles différents : un glossaire vous permet d’y voir plus clair.

➡️ Lire le Focus #8 – Une seule santé / One Health | PromoSanté IdF

État du fonctionnement des conseils locaux de santé mentale (CLSM) pendant l’épidémie de Covid-19 en France

Le Centre national de ressources et d’appui aux CLSM publie une nouvelle ressource : l’État du fonctionnement des conseils locaux de santé mentale (CLSM) pendant l’épidémie de Covid-19 en France, issu d’une étude mixte, à la fois qualitative et quantitative, menée auprès des coordonnateur·rices de CLSM.

[PUBLICATION] État du fonctionnement des conseils locaux de santé mentale (CLSM) pendant l’épidémie de Covid-19 en France

Construire une CPTS. Guide

Ce guide est à destination de toute  personne ayant un projet de CPTS.  Il est complété par des fiches outils  accessibles dans l’espace membres sur le site d’AVECsanté ou auprès de  votre fédération régionale.

Cliquer pour accéder à guide-cpts-pages-1.pdf

Comment mobiliser les élus sur les questions de santé ? Bibliographie

Cette bibliographie vient en appui à l’accompagnement des territoires dans le cadre de la démarche
Pass’Santé Jeunes.
Elle présente des documents accessibles en ligne et/ou consultables au Centre de documentation de
l’Instance régionale en éducation et promotion de la santé Bourgogne-Franche-Comté.
La première partie de la bibliographie propose des définitions sourcées de concepts importants dans
notre problématique (p. 3) : santé, promotion de la santé, action de santé, plaidoyer.
Le deuxième chapitre est consacré la mobilisation des élus selon trois étapes : partager ses
connaissances (p. 7), produire un argumentaire (p. 8), passer à l’action (p. 9).
Dans un troisième temps, des expériences inspirantes sont indiquées, à la fois dans l’optique de
convaincre les élus (p. 12), et une fois qu’ils sont convaincus (p. 13)

Le logement, déterminant majeur de la santé des populations. Le dossier de La Santé en action, n° 457, septembre 2021.

Santé publique France publie dans sa revue trimestrielle La Santé en action du mois de septembre 2021 un dossier consacré au logement, déterminant de santé majeur et levier important pour l’amélioration de la santé des populations.

Pouvoir accéder à un logement décent est un droit fondamental et un déterminant de santé majeur, reconnu comme tel par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce numéro de La Santé en action propose une synthèse des connaissances scientifiques sur le mal-logement et présente des programmes visant à faciliter l’accès et le maintien dans un logement décent.

Une trentaine d’experts – des professionnels de terrain aux chercheurs et représentants des populations – ont contribué à ce dossier central.

➡️ Lire l’article : Le logement, déterminant majeur de la santé des populations. Le dossier de La Santé en action, n° 457, septembre 2021.

➡️ Télécharger : La Santé en action, Septembre 2021, n°457 Le logement, déterminant majeur de la santé des populations (pdf 10,14Mo)

Développer la pensée critique avec les professionnels de la jeunesse et les jeunes adultes des quartiers populaires

La politique de la ville a soutenu durant trois ans une recherche-intervention animée par Joëlle Bordet, psycho-sociologue et auteure de nombreuses publications sur les jeunes et les politiques locales de la jeunesse. Déployée dans cinq quartiers populaires autour de la question du renforcement de l’esprit critique, cette recherche-intervention s’appuie notamment sur 350 entretiens avec des jeunes. Elle renouvelle profondément nos connaissances sur ces derniers et sur leurs représentations, en particulier leur rapport au monde et à leur environnement immédiat, l’importance des réseaux sociaux, ou la place de la religion dans leur vie.

https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/developper-la-pensee-critique-avec-les-professionnels-de-la-jeunesse-et-les-jeunes-adultes-des-723

Les principales connaissances disponibles en santé environnement et exemples d’initiatives de collectivités locales

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

L’ORS a réalisé une note à visée pédagogique sur les questions de santé environnement, dans le cadre du 3ème Plan Régional Santé Environnement. Ce document contient un argumentaire en faveur de l’action des collectivités locales en santé environnement, des informations sur les impacts sanitaires liés à l’environnement, des exemples d’actions mises en place par des métropoles françaises et des principes clés d’intervention.

Cliquer pour accéder à note_pedagogique_SE_ORS_paca_2021.pdf

Voir l’article original

Comment collaborer avec les municipalités? RÉFIPS

Source : Évènements enregistrés – RÉFIPS

REPERES POUR AGIR 2021  L’élu local, promoteur de santé

Source : [REPERES POUR AGIR 2021 ; 14 : 2 p.] – L’élu local, promoteur de santé

Comment collaborer avec les municipalités ? / enregistrement du 20 octobre 2021

 

  • Les municipalités disposent de nombreux leviers pour agir sur la protection et la promotion de la santé, ce qui en fait des alliées naturelles des acteurs de la santé publique.
  • Depuis un an et demi, de telles collaborations s’avèrent nécessaires pour faire face localement à la pandémie de Covid-19 et pour soutenir la sortie de crise.
  • Mais comment concrétiser des alliances avec le milieu municipal ?

Durant ce webinaire, Florence Morestin (Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé) et Denis Guérin (Espace MUNI) ont discuté des aspects concrets à considérer pour établir des collaborations entre acteurs de la santé publique et municipalités.

Ce webinaire était organisé conjointement par le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé, Espace MUNI, le Réseau francophone international pour la promotion de la santé et la Société Santé en français.

Démarrage par PQN-A d’une démarche d’observation sociale des quartiers prioritaires Politique de la ville

PQN-A engagera dès septembre 2021 une démarche d’observation sociale des Quartiers Prioritaires Politique de la Ville en Nouvelle-Aquitaine. Cette démarche se situe dans un contexte d’évaluation de fin des contrats de ville et dans la perspective d’une nouvelle génération de ces contrats.

Les conseils citoyens. Un levier au service de la participation des habitants. Guide pratique

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) constituent des territoires dans lesquels émergent des dynamiques fortes en matière de participation des habitants. Ces dynamiques participatives couvrent des réalités variées qui, néanmoins, convergent toutes vers un objectif commun : permettre de faire entendre la parole des habitants des QPV et favoriser la mise en capacité de toutes les forces vives d’un territoire au service de projets communs.
 Ce guide a vocation à nourrir et accompagner les démarches locales. Il comprend une première partie consacrée au cadre général et une seconde partie composée de fiches pratiques qui présentent, par un apport méthodologique et des retours d’expérience, plusieurs ingrédients d’une démarche participative aboutie.

Le casse-tête de la dépendance automobile en zones peu denses

La dépendance automobile des populations vivant et se déplaçant hors des zones denses urbaines constitue un phénomène bien connu et analysé par les chercheurs. Est-ce pour autant un réel problème ? Sur cet aspect déjà les points de vue divergent.

https://theconversation.com/le-casse-tete-de-la-dependance-automobile-en-zones-peu-denses-168902

Webinaires de la mobilité solidaire : quelles solutions dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville ?

Webinaire #6, octobre 2021. 102 mn (replay vidéo)
Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) regroupent 5,4 millions d’habitants dont 40 % ont moins de 25 ans. Quelles sont les spécificités et les difficultés de mobilité dans ces quartiers ? Quels leviers et quelles solutions la mobilité solidaire peut-elle apporter à ses habitants ?

Agir pour l’alimentation locale Découvrez les compétences juridiques et les expériences des collectivités territoriales

Plateforme d’information sur les compétences juridiques et les expériences des collectivités en matière d’alimentation – Réseau national pour un Projet Alimentaire Territorial (RnPAT), septembre 2021

Accueil

Améliorer la santé et le bien-être des étudiant.es : Évaluation d’Impact sur la Santé (EIS) de la Politique Jeunesse de la Ville de Chambéry

Dans le cadre de l’écriture de la nouvelle politique jeunesse de la Ville de Chambéry, l’IREPS ARA et l’ORS ARA se sont associés pour accompagner la Ville et l’Université Savoie-Mont-Blanc (USMB) afin d’analyser les futurs impacts possibles, de cette nouvelle politique, sur la santé et le bien-être des étudiant.es. Pour cela, une Evaluation d’impact sur la santé (EIS) de la dimension « étudiant.es » de la politique jeunesse a été réalisée.

Cette démarche effectuée dans le cadre du dispositif Emergence est particulièrement innovante. La plupart des EIS sont aujourd’hui réalisées sur des projets d’urbanisme et encore peu sur des politiques sociales.

Fruit d’une démarche partenariale d’une année, ce rapport décrit la méthodologie de l’EIS, les différentes étapes suivies, l’analyse des impacts potentiels de la politique sur les déterminants de la santé (à partir d’un croisement entre savoirs expérientiels et données scientifiques) ; ainsi que les recommandations formulées par le COPIL et les actions prioritaires retenues par la Ville et l’USMB.

Rapport Évaluation d’Impact sur la Santé (EIS) de la Politique Jeunesse de la Ville de Chambéry

Source : http://www.ireps-ara.org/

Vieillir en quartier prioritaire : un enjeu de société. Sortir du « déni de vulnérabilité »

Cliquer pour accéder à 2021.09.27%20-%20Recommandations%20BIEN%20VIEILLIR%20EN%20QPV.pdf.pdf

Résultats du baromètre des villes marchables 2021

Du 7 décembre 2020 au 15 mars 2021, le collectif Place aux Piétons, en partenariat avec l’Ademe, a proposé aux Français de remplir une enquête en ligne pour recueillir leur ressenti sur la marchabilité de leur commune et leur avis sur la manière d’améliorer le sort des piétons dans les espaces urbanisés.

Près de 70 000 français ont répondu à cette enquête.

Dans cet article, vous trouverez une infographie avec les réponses et chiffres marquants de l’enquête ainsi que le tableau d’évaluation des 200 villes ayant obtenu plus de 40 questionnaires renseignés.

Lire l’article : Résultats du baromètre des villes marchables – Fédération Française de la Randonnée Pédestre

Les pistes pour améliorer l’usage de la marche

Cinq critères ont été établis pour améliorer l’usage de la marche :

  1. Des trottoirs plus larges, bien entretenus, sécurisés et sans obstacles (41%)
  2. Réserver les trottoirs aux déplacements à pied (30%)
  3. Verbaliser davantage le stationnement des véhicules motorisés sur les passages piétons et les trottoirs (28%)
  4. Modérer la vitesse des véhicules automobiles sur les lieux fréquentés par les piétons (27%)
  5. Constituer un réseau complet de cheminement piétons dans la ville (25%)

À noter que ces demandes prioritaires évoluent en fonction de la taille des communes, mais aussi de l’âge des répondants. Par exemple, les moins de 34 ans privilégient une amélioration de l’environnement et de la végétalisation des cheminements, tandis que les plus de 65 ans demandent de réserver l’usage des trottoirs aux déplacements à pied et des aménagements tels que l’installation de bancs de repos, toilettes ou bornes d’eau potable.

Source : Résultats du Baromètre des villes marchables 2021 Rédaction MonGR – septembre 2021

Pour aller plus loin

Retour sur le séminaire Santé & Urbanisme : La santé, un état de bien-être physique, mental et social

  • Pourquoi et comment prendre en compte la santé dans les projets d’aménagement et/ou d’urbanisme d’une collectivité locale ?
  • Comment cheminer vers une prise en compte réussie de cette thématique dans les politiques publiques locales ?
  • Quels sont les outils sur lesquels les élu.e.s locaux et leurs services peuvent s’appuyer ?

Co-organisé par l’AUDAP, l’ARS (délégation des Pyrénées-Atlantiques) et l’IREPS Nouvelle-Aquitaine, le séminaire du 11 juin 2021 à Salies de Béarn a été riche en témoignages et retours d’expérience.

Filmée en intégralité, la rencontre a permis d’identifier les enjeux de la santé sur les territoires, d’apporter un éclairage pour mieux comprendre le rôle des collectivités locales et identifier différents outils et démarches pour agir durablement sur la santé et le bien-être des habitants.

Retrouvez en vidéo les interventions de :

  • Maritxu BLANZACO, Directrice départementale de l’ARS
  • Denis CANIAUX, Directeur général de l’Audap
  • Charlotte MARCHANDISE-FRANQUET, Responsable de la conception et du développement des premiers cours de l’Académie de la Santé de l’OMS, ex-Présidente du réseau français des Villes-Santé de l’OMS
  • Sébastien LODEIRO, responsable de l’antenne Charente-Maritime de l’IREPS Nouvelle-Aquitaine et coordinateur du dispositif COMODEIS
  • Joël SEGOT, Maire de Morlàas.

Les supports d’intervention

Source : AUDAP : Agence d’Urbanisme Atlantique et Pyrénées – Conférences – détails

Les trois quarts des personnes les plus éloignées des professionnels de premier recours vivent dans des territoires ruraux | Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

Entre 2016 et 2019, l’accessibilité géographique aux infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et sages-femmes s’améliore (respectivement +9 %, +9 % et +16 %), alors que celle des médecins se dégrade (-6 %). Toutefois, la répartition des médecins généralistes sur le territoire est plus homogène que celle des trois autres professions.

Les inégalités régionales d’accessibilité sont particulièrement importantes en ce qui concerne les infirmiers. Elles existent également pour les masseurs-kinésithérapeutes et les médecins généralistes, mais elles se conjuguent à une concentration forte autour des pôles urbains. Les sages-femmes sont, quant à elles, réparties de manière très hétérogène sur le territoire. La répartition régionale des jeunes professionnels est globalement proche de celle des professionnels plus âgés.

Environ 3 % de la population, soit 1,7 million de personnes, font partie des moins bien lotis en termes d’accessibilité à la fois aux médecins généralistes, aux infirmiers et aux masseurskinésithérapeutes. Les trois quarts de ces personnes vivent dans des territoires ruraux.

 

Source : Les trois quarts des personnes les plus éloignées des professionnels de premier recours vivent dans des territoires ruraux | Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

Des actions pour une utilisation et une conception optimales des infrastructures extérieures à vocation récréative | INSPQ

Cette fiche de la collection OPUS traite des infrastructures extérieures à vocation récréative, c’est-à-dire des infrastructures étant accessibles librement au public, sans être réservées aux membres d’une organisation, permettant la pratique d’activités récréatives ou sportives et répondant aux besoins des résidents.

Les aires de jeu comme les jeux d’eau (à l’exception des piscines et des pataugeoires), les terrains sportifs, les espaces de promenade et les pistes cyclables incluses dans les parcs et espaces verts en sont quelques exemples.

Ce numéro s’adresse aux intervenants de santé publique, aux organismes municipaux (municipalité, municipalité régionale de comté, etc.) ou à tout intervenant concerné par l’administration de ce type d’infrastructures.

➡️ Lire le document

Source : Des actions pour une utilisation et une conception optimales des infrastructures extérieures à vocation récréative | INSPQ

Aménager des écoles favorables à la santé et au bien-être | INSPQ

Cette fiche s’adresse aux acteurs municipaux et ministériels, aux intervenants des centres de services scolaires qui planifient l’aménagement des écoles primaires.

Elle présente dans un premier temps l’influence que peut avoir l’aménagement des écoles primaires sur la santé et le bien-être de ses occupants. Elle expose ensuite les grands principes à privilégier pour des aménagements scolaires favorables à la santé, au bien-être et à la réussite éducative des jeunes.

À défaut de décliner les aspects techniques, la fiche liste des guides pouvant fournir davantage d’information. Elle regroupe aussi plusieurs outils et références utiles.

Dans ce numéro :

  • Des classes polyvalentes et adaptées
  • Des matériaux de construction résilients, isolants et favorisant la lumière naturelle
  • Des aménagements extérieurs sécuritaires favorisant les comportements actifs et le jeu libre

Et des réponses aux questions suivantes :

  • Quels aspects de l’aménagement scolaire affectent la santé et le bien-être de ses occupants?
  • Quelles sont les interventions qui permettent un aménagement scolaire favorable à la santé et au bien-être?
  • Par où commencer ?

➡️ Lire la fiche

Fiche réalisée dans le cadre de la collection OPUS : fiches synthèses sur l’environnement bâti

Source : Aménager des écoles favorables à la santé et au bien-être | INSPQ

Paroles d’habitant.e.s des quartiers populaires

Dans les quartiers populaires, des habitant.e.s comme les autres ?
C’est la question que se posent les 250 habitants de quartiers populaires mobilisés par 22 centres sociaux dans le cadre du rapport « Paroles d’habitant.e.s des quartiers populaires » qui vient tout juste de paraître. Déjà la cinquième édition de ce rapport, porté par la Fédération des centres sociaux et l’association Question de Ville depuis 2011.

https://www.centres-sociaux.fr/5eme-rapport-paroles-dhabitant-es-des-quartiers-populaires/

Pour des cours d’écoles végétalisées : Repenser ensemble ces espaces pour bien vivre au fil des saisons

Comment repenser les cours d’écoles face aux défis urbains et climatiques actuels ?
Comment adapter ces espaces au bien-être des enfants dans un contexte de canicules de plus en plus fréquentes ?
Comment accompagner une action publique ambitieuse en la matière, pensée avec les usagers et usagères, enfants comme adultes ?

Une amorce de démarche participative a été testée fin 2020 à Bordeaux dans une école « pilote », et cette expérimentation est analysée. Ce travail se propose d’apporter des éléments de réponse par le partage de références et la proposition d’outils méthodologiques et pratiques.

Un premier livret expose un cadre général documenté et à visée pratique pour aborder la transformation des cours d’écoles en plaçant les principales personnes concernées au cœur du processus.

Un second livret présentent différentes démarches et aménagements de cours d’écoles végétalisées en France et dans le monde.

Source : Pour des cours d’écoles végétalisées – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Quartiers populaires, politique de la ville et Covid-19 : des enseignements à tirer de la crise pour l’avenir

À partir de l’observation des expériences locales, d’échanges nourris et réguliers avec les acteur.rices.s des territoires (services de l’État, élu.e.s et technicien.ne.s des collectivités, associations, collectifs d’habitant.e.s) et de l’analyse des dynamiques territoriales, les Centres de Ressources Politique de la ville ont mis en exergue différents constats, centrés sur les acteur.rice.s en proximité et les modalités de coopération, desquels sont tirés des enseignements.

Si ces analyses ne permettent pas de porter une évaluation des impacts de la politique de la ville sur la gestion de la crise, en revanche, l’exercice permet d’identifier quelques conditions, sur lesquelles s’appuyer, ayant permis l’émergence de démarches apportant une réponse aux défis de la crise. En cela, elles donnent des clés pour renforcer la résilience des territoires et de leurs habitant.e.s.

Ce document constitue la contribution annuelle 2020 du réseau national des centres de ressources politique de la ville (RN-CRPV), réalisée conformément au cadre de référence national des CRPV.

http://www.reseau-crpv.fr/publication/quartiers-populaires-politique-de-la-ville-et-covid-19-des-enseignements-a-tirer-de-la-crise-pour-lavenir/

Politique de la ville : publication du rapport 2020 de l’ONPV

Le nouveau rapport de l’Observatoire National de la Politique de la Ville explore les vulnérabilités et ressources des quartiers prioritaires (QPV). Avec des fiches thématiques sur la cohésion sociale, le cadre de vie, le développement de l’activité économique et l’emploi.

http://www.onpv.fr/publications

Un guide pour construire ou rénover des crèches en évitant les « substances indésirables » | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Télécharger le guide pdf

Dans le cadre de sa stratégie santé environnement petite enfance, l’ARS Nouvelle-Aquitaine présente l’édition d’un second guide de recommandations dédié, cette fois, aux crèches à bâtir ou à rénover.

Ce guide réalisé par l’association EKOLONDOI est le fruit de 3 ans de collaboration avec différents partenaires

𝗤𝘂’𝗲𝘀𝘁-𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗼𝗻 𝘆 𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲 ?

  • Un diagnostic terrain illustré
  • 12 fiches métier ou profil : Maire ou élu, directeur de structure, architecte, artisan, acheteur public…
  • 14 fiches pratiques par thématique : l’implantation du bâtiment, les matériaux, la rénovation, l’aménagement…
  • De bonnes idées à piocher, des points de vigilance, des conseils, des rappels de réglementations…

Source : Un guide pour construire ou rénover des crèches en évitant les « substances indésirables » | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Les compétences des collectivités territoriales en matière sociale et de santé

Les compétences des collectivités territoriales en matière sociale et de santé

Le financement de la transition écologique dans les petites villes. Enjeux et bonnes pratiques

Cette étude met en lumière différents constats convergeant tous vers une réalité selon laquelle les différences ne se font pas nécessairement entre types de collectivités mais plutôt en fonction de leur taille. Les grandes communes semblent avoir plus de facilités pour financer la transition écologique que les petites villes. L’étude parvient à mettre en exergue les enjeux du financement de la transition écologique dans les petites villes, en proposant une réflexion argumentée qui mène à un ensemble de pistes d’évolutions possibles.

Regards croisés sur la vie dans les quartiers populaires

Quel regard les habitants des quartiers prioritaires et l’ensemble de la population vivant en France portent-ils sur leur territoire de vie ? Ont-ils les mêmes attentes en matière de politique publique ? Comment perçoivent-ils les enjeux associés à la mixité sociale ?

Évaluation d’impact sur la santé (EIS) dans le cadre de l’élaboration du PLUi de la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise

La Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise (c.c.S.c.c.) a décidé de se doter d’un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) en 2015. Celui-ci est en cours de finalisation.

L’analyse montre que la contribution du PLUi en matière de santé est globalement positive. Elle peut être contrastée pour les thématiques liées au développement économique (agriculture et viticulture, situation énergétique du territoire, développement économique) qui peuvent générer des effets contrastés sur l’environnement et la santé.

➡️ Télécharger le rapport complet

➡️ Télécharger la synthèse

Source : Évaluation d’impact sur la santé (EIS) dans le cadre de l’élaboration du PLUi de la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise – ORS Bourgogne Franche-Comté| Observatoire Régional de la Santé

Initiatives citoyennes : de l’émergence au développement du territoire

Fruit d’une démarche collective menée entre juin 2020 et mars 2021, l’analyse a permis d’identifier les enjeux de la mobilisation des habitants et de la prise d’initiative dans les Quartiers de la Politique de la Ville (QPV) et plus largement dans les territoires urbains fragiles dans la perspective d’un renforcement du dynamisme associatif et citoyen et du développement social.

La démarche s’appuie sur l’analyse de 4 initiatives régionales. Des enseignements en ont été tirés afin de proposer un renouvellement de la manière dont les acteurs publics et associatifs peuvent soutenir l’émergence de ces initiatives qui prend la forme d’un appel à expérimentation. Sa vocation est de pouvoir ouvrir des débats avec l’ensemble des acteurs de la région agissant dans le champ de l’intérêt général, du développement social et de l’économie sociale et solidaire afin de soutenir l’émergence de nouvelles dynamiques citoyennes.

https://irev.fr/thematiques/participation-citoyenne/initiatives-citoyennes-de-lemergence-au-developpement-du

Politique locale de santé, enjeux et rôle(s) des élue.es

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Podcast de Laurent Chambaud, directeur de l’École des Hautes Études en Santé publique (EHESP)

Matinée des élu·es du 20 mars 2021
Durée 1h3 mn

  • Introduction Vincent Havage, directeur de Profession Banlieue
  • Qu’est-ce que la santé publique ?
  • Comment faire de la santé publique ? Que veut dire faire de la santé publique?

https://www.professionbanlieue.org/Politique-locale-de-sante-enjeux-et-role-s-des-elu-es

Voir l’article original

L’évaluation d’impact sur la santé peut-elle influencer les politiques d’espaces verts dans l’espace urbain ? 

Cet article interroge la capacité de l’EIS (Évaluation d’impact sur la santé) à influencer les choix d’aménagement urbain, orientés vers des politiques plus vertes, équitables et favorables à la santé.

Après avoir présenté la démarche EIS, les auteures exposent l’état des connaissances sur les relations entre les espaces verts et la santé puis elles illustrent, à travers quelques expériences françaises, la façon dont l’EIS aborde la problématique des espaces verts.

Enfin, l’efficacité des EIS à informer et faire évoluer les politiques est questionnée.

Françoise Jabot, Anne Roué Le Gall. L’évaluation d’impact sur la santé peut-elle influencer les politiques d’espaces verts dans l’espace urbain ?. Revue forestière française, AgroParisTech, 2018, Forêts et santé publique, pp.365-378. ff10.4267/2042/70008ff. ffhal-02112676f

Source : L’évaluation d’impact sur la santé peut-elle influencer les politiques d’espaces verts dans l’espace urbain ? – PromoSanté

Le diagnostic de territoire

Cette vidéo vous aidera dans la réalisation d’un diagnostic de territoire. Elle s’adresse prioritairement aux professionnels en MSP qui souhaitent réaliser des actions de santé publique.

Améliorer la qualité de l’air aux abords des écoles : des repères méthodologiques

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Plus de trois enfants sur quatre respirent un air toxique en France selon l’Organisation mondiale de la santé. Si la pollution de l’air a des impacts sur la santé de tous et de toutes, lesenfants y sont particulièrement vulnérablesen raison de l’immaturité de leur organisme et de leur fréquence respiratoire plus élevée. Face à ces enjeux, les responsables locaux ont un rôle à jouer pour agir sur la qualité de l’air, notamment par la mise en place d’actions au sein des communes et aux abords des écoles.

Ces repères s’adressent aux équipes des établissements scolaires et aux élu·es et agents des collectivités, en vue de leur permettre de mener un projet visant à améliorer la qualité de l’air extérieur aux abords des établissements scolaires. Il présente la méthodologie de projets permettant de décliner des actions visant l’amélioration de la qualité de l’air aux abords des écoles. Il a…

Voir l’article original 22 mots de plus

Les collectivités territoriales : un intervenant de santé publique à part entière

Depuis un an et demi, la lutte contre la pandémie de Covid-19 constitue l’enjeu principal des politiques publiques. La mise en œuvre d’une réponse forte n’aurait pas été possible sans l’implication déterminée des collectivités territoriales. Elles ont répondu présentes à chaque fois que le besoin s’est fait sentir sur le terrain pour mettre en œuvre les décisions prises par l’État, souvent sans concertation. Elles ont également su apporter des réponses inédites aux besoins de la population, apparus ou aggravés avec l’état d’urgence sanitaire. En outre, elles apparaissent désormais comme un acteur à part entière de la politique de santé publique, qui, à l’évidence, doit prendre en compte d’autres dimensions que l’organisation du système de soins. Le temps est donc venu de tirer toutes les conséquences des mois écoulés à la fois en termes d’organisation que de répartition des compétences entre l’État et les collectivités territoriales. Forte des auditions et consultations qu’elle a menées, la mission d’information formule des recommandations destinées à jeter les bases d’un nouveau pacte de confiance territorial.

http://www.senat.fr/rap/r20-712/r20-712.html

Collectivités locales, objectifs de développement durable et action climat

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Le document « Collectivités locales, objectifs de développement durable et action climat » est un extrait (section IV) du Bilan mondial de l’action climat des territoires 2021 produit par Climate Chance. Il propose un état des lieux précis des réalisations et des travaux menés par les collectivités locales en France et dans le monde et livre une analyse sur les liens entre l’action climatique – énoncée dans l’Objectif de développement durable n°13 – et les autres ODD.

Voir l’article original

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :