Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

politique publique

Collaborer pour la santé sur un territoire : Quelle organisation locale ? Ce que la crise sanitaire et sociale met en lumière

Journée d’étude 2020 : 3 webinaires – décembre 2020 – Mars 2021

ateliers-sante-villeLa crise sanitaire et les mesures de confinement qui l’ont accompagnée ont exacerbé les inégalités sociales de santé préexistantes et ainsi révélé au grand jour ce que les acteur·trices de la prévention et de la promotion de la santé disent depuis des années sans être suffisamment entendus : les inégalités sociales de santé s’ancrent dans les conditions de vie ; elles s’accentuent quand les problèmes de logement, d’emploi, d’éducation… s’aggravent.

Face à la crise de la Covid-19, la difficulté à réagir dans l’urgence a été criante et a montré la faible capacité d’anticipation des pouvoirs publics, tant du point de vue sanitaire que social et économique. Elle a également montré les insuffisances et difficultés en matière de coordinations et de partenariats institutionnels : préfectures, ARS, CPAM, collectivités, … ont peiné à penser collectivement et coordonner leurs interventions.

Et pourtant, ces risques étaient pressentis. Politiques et décideurs étaient alertés de longue date : médecins et professionnel.les hospitalier.ères tirent le signal d’alarme depuis longtemps déjà, notamment pour dénoncer la logique libérale qui imprime l’évolution des politiques publiques de santé.

Mais ce sont aussi les associations, syndicats, collectifs d’habitant·es, Gilets jaunes … qui interpellent les pouvoirs publics et dénoncent la dégradation des conditions de vie et de travail des milieux populaires, urbains et ruraux. L’insuffisante (voire l’absence) de participation réelle de la population au débat et à la décision publics est aussi dénoncée depuis des années.

Mais alors que cette crise interpelle tout particulièrement le secteur de la prévention et met au défi notre système de santé dans sa globalité, les réponses du récent Ségur de la santé se sont exclusivement portées sur le système hospitalier, réduisant là encore la santé au soin et à l’hôpital.
Elles ne prennent toujours pas en compte l’ensemble des déterminants de la santé quand bien même l’amélioration du niveau de santé de la population passe inexorablement par l’amélioration des conditions de vie et de travail, l’accès aux biens et services essentiels (aide sociale, soins, etc.), le développement du pouvoir d’agir des personnes et des groupes, et le renforcement de la coordination locale et de la solidarité.

C’est pourquoi Fabrique Territoires Santé souhaite poursuivre la réflexion et réunir toutes celles et tous ceux qui contribuent ou s’interrogent sur le bien-être des populations. Nous nous concentrerons pour cette journée d’étude sur les enjeux de coordination et de gouvernance territoriale, dont la crise a révélé les manquements structurels persistants.

En raison du contexte sanitaire, la journée d’études est scindée en trois webinaires qui se tiendront en ligne entre décembre 2020 et février 2021.

  • Comment collaborer sur un territoire, entre services municipaux, services de l’État, travailleur·ses sociaux, associations, habitant·es, etc. ?
  • Comment partager le pouvoir stratégique de décision et se coordonner ?
  • Que nous apprend l’expérience des dynamiques territoriales de santé sur la coordination à locale ?

Webinaire #1 le 16 décembre (14h-16h) : Face à la crise sanitaire, la Santé publique se fait-elle en équipe sur les territoires ?, en présence de Laurent Chambaud, directeur de l’EHESP

  • Ouverture par Arnaud WIEHN, vice-président de Fabrique Territoires Santé /IREPS Nouvelle Aquitaine
  • Pour une santé publique incarnée dans les territoires, Laurent CHAMBAUD, directeur de l’École des hautes études en santé publique (EHESP)
    Discutant·es : Pascale ECHARD-BEZAULT (directrice service santé Évry Courcouronnes) et un·e élu·e local·e
  • Synthèse et conclusion par Didier FEBVREL, président de Fabrique Territoires Santé

Inscrivez-vous pour le 1er webinaire du 16 décembre

Webinaire #2 en janvier 2021 : Evolution et impact de la territorialisation des politiques publiques sur les politiques de santé

Webinaire #3 en février 2021 Quelle organisation locale pour porter des politiques territoriales de santé ?

Programme complet prochainement disponible sur : la Fabrique Territoires Sante
Télécharger la présentation des webinaires au format pdf

Comment collaborer avec les municipalités ? Un guide pratique pour les acteurs de la santé publique

Ce document présente des conseils basés sur les perspectives d’élus, de fonctionnaires municipaux et d’acteurs de la santé publique impliqués dans des collaborations. 

Mettre en commun les idées et les moyens des acteurs municipaux et des acteurs de la santé publique est bien souvent une voie prometteuse pour atteindre des objectifs communs qui favorisent la santé de la population.

Etablir un nouveau contact avec une municipalité ou à entretenir une collaboration existante, ce guide pratique fait la synthèse d’une trentaine de ressources canadiennes et propose différents parcours.

Comment collaborer avec les municipalités? Un guide pratique pour les acteurs de la santé publique (fichier pdf, 49 pages, 1,5 Mo)

Source : http://www.ccnpps.ca/

Elu.e.s, acteurs.trices de la santé des populations 

 

 

“ Soutenir des démarches positives sur les territoires ”   Les élus des collectivités territoriales sont les artisans des politiques de santé. Ils sont investis sur des territoires où les populations naissent, grandissent, apprennent, vivent, travaillent, vieillissent… Les politiques et les actions qu’ils soutiennent sont autant des leviers qui peuvent être favorables ou défavorables à… Lire la suite

Source : Elu.e.s, acteurs.trices de la santé des populations – Pôle ressources

Accès territorial aux soins, les inégalités ne sont pas définitives

La quatrième édition de l’Observatoire-Place de la Santé est consacrée à l’accès territorial aux soins. Cette étude comporte une analyse à partir de différentes sources de données permettant une mise en perspective ainsi qu’une enquête réalisée auprès du grand public (plus de 1 000 répondants) et des entretiens avec des professionnels de santé. Elle vise à démontrer que, sans mesures fortes sur l’organisation des soins, des pouvoirs publics ou par les professions de santé, l’accroissement des inégalités est inéluctable.

Cliquer pour accéder à observatoire-mutualite-francaise_2020.pdf

Le sport rythme la ville

En baskets, à vélo, en skate… le sport s’impose dans nos villes comme un besoin vital d’oxygène dans un monde de plus en plus urbain, sédentaire et digital. Parce qu’il se pratique aujourd’hui partout et tout le temps, parce qu’il est un vecteur de convivialité et d’attractivité des territoires, un outil d’inclusion sociale comme de santé publique, le sport est au cœur de la transformation des métropoles.

https://www.institutparisregion.fr/nos-travaux/publications/le-sport-rythme-la-ville.html

Les collectivités territoriales face au Covid-19

Le présent rapport, à travers l’expérience vécue par les acteurs de terrain durant cette crise, présente des pistes concrètes pour mieux faire face, à l’avenir, à de telles épidémies. Certaines d’entre elles se retrouvent déjà dans les propositions formulées par le Président du Sénat sur la nouvelle étape de décentralisation « 50 propositions pour le plein exercice des libertés locales ».

http://www.senat.fr/notice-rapport/2019/r19-625-notice.html

Un guide pour construire ou rénover des crèches en évitant les « substances indésirables » | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Un guide à destination des maires et des élus afin de mettre en place des mesures pour limiter l’exposition des enfants aux polluants chimiques

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Télécharger le guide pdf

Dans le cadre de sa stratégie santé environnement petite enfance, l’ARS Nouvelle-Aquitaine présente l’édition d’un second guide de recommandations dédié, cette fois, aux crèches à bâtir ou à rénover.

Ce guide réalisé par l’association EKOLONDOI est le fruit de 3 ans de collaboration avec différents partenaires

𝗤𝘂’𝗲𝘀𝘁-𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗼𝗻 𝘆 𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲 ?

  • Un diagnostic terrain illustré
  • 12 fiches métier ou profil : Maire ou élu, directeur de structure, architecte, artisan, acheteur public…
  • 14 fiches pratiques par thématique : l’implantation du bâtiment, les matériaux, la rénovation, l’aménagement…
  • De bonnes idées à piocher, des points de vigilance, des conseils, des rappels de réglementations…

Source : Un guide pour construire ou rénover des crèches…

Voir l’article original 13 mots de plus

Création d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie en milieux municipaux : analyse des pratiques et facteurs de succès 

Télécharger le rapport

Depuis plusieurs années au Québec, de nombreuses municipalités collaborent avec des partenaires nationaux, régionaux et locaux pour créer des environnements favorables à la santé et à la qualité de vie. Dans le cadre de la stratégie d’évaluation de la démarche « Prendre soin de notre monde », trois études de cas ont été réalisées. L’analyse intégrée de ces études permet de faire ressortir des constats sur les pratiques et les conditions qui favorisent les collaborations réussies et leurs retombées positives

Lire la présentation et le résumé : Création d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie en milieux municipaux : analyse des pratiques et facteurs de succès | INSPQ

Tribune « Épidémie, crise sanitaire et COVID-19 : le pouvoir d’agir de la promotion de la santé » – FNES

« La crise sanitaire liée au Covid-19 met au défi notre système de soin et interpelle tout autant le secteur de la prévention, à différents niveaux. La prévention universelle : comment protéger l’ensemble des individus, quel que soit leur niveau de risque ? La prévention sélective : comment assurer la protection des groupes de population présentant des risques spécifiques ? La prévention indiquée : comment assurer la continuité de la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques ? Ces questions ne sont pas nouvelles, elles se posent à chaque fois qu’une épidémie frappe une population. Notre propos n’est pas ici de revenir sur les mesures importantes, urgentes et nécessaires mises en place au cours des dernières semaines, mais de rappeler qu’il existe un domaine d’intervention de la santé publique qui dispose d’atouts considérables pour guider les décideurs, les opérateurs et la population dans leur pouvoir d’agir face à une situation épidémique. Ce domaine, c’est la promotion de la santé. »

Une tribune écrite par Christine Ferron, Déléguée générale et François Baudier, Président de la Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé (Fnes)

Télécharger la tribune de la Fnes au format pdf

Source : Tribune « Épidémie, crise sanitaire et COVID-19 : le pouvoir d’agir de la promotion de la santé » – FNES

Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus : constats et pistes d’actions en promotion de la santé

Ireps ARA- 6p., pdf (442 ko)

En quoi et comment la crise sanitaire du COVID-19 accentue les inégalités sociales de santé dans notre société ?

C’est à cette question que cherche à répondre l’Ireps Auvergne Rhône Alpes dans ce numéro spécial du 2 avril 2020

« La crise sanitaire que nous traversons révèle les inégalités sociales qui traversent notre société ainsi que les difficultés croissantes rencontrées et dénoncées par les professionnels de plusieurs champs : hôpitaux, aide sociale à l’enfance, lutte contre la pauvreté, prisons… Au-delà du constat, il s’agit de mener une réflexion sur des pistes d’actions collectives à soutenir ou engager en promotion de la santé. »

 

Source : Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus – IREPS ARA

 Dynamiques territoriales de santé : argumentaire pour les élus locaux 

Dans la perspective des élections municipales, le CRES PACA a réalisé un argumentaire à destination des collectivités locales. Si vous êtes un.e élu.e local.e et que vous souhaitez mettre en oeuvre une politique de santé efficace, ce document devrait faciliter votre démarche. Consulter l’argumentaire

Source : [RESSOURCES] Dynamiques territoriales de santé : argumentaire pour les élus locaux / CRES PACA | Fabrique Territoire Santé

« Les villes : fabriques de santé ? » – 21e journée d’études ESPT 

Elus, Santé Publique & Territoires a organisé sa 21e journée d’études en septembre 2019. Deux tables-rondes au programme : « L’éclosion d’un plaidoyer reconnaissant le rôle des villes dans la fabrique de la santé » et « Quels savoirs pour quelles décisions locales ? ».  Les actes sont disponibles.

Source : [ACTES] « Les villes : fabriques de santé ? » – 21e journée d’études ESPT | Fabrique Territoire Santé

L’intégration des enjeux de santé dans les projets de renouvellement urbain

Matinée organisée par Profession Banlieue, en partenariat avec l’Agence régionale de santé Île-de-France et la délégation territoriale de Seine-Saint-Denis et l’Agence nationale de la rénovation urbaine le 9 novembre 2018 afin de faire un point d’étape sur la mise en œuvre du protocole de collaboration entre l’ARS Île-de-France et l’Anru.

Source : L’intégration des enjeux de santé dans les projets de renouvellement urbain

Les villes face aux défis de la précarité alimentaire

France urbaine et l’association Resolis publient une étude sur « Les villes face aux défis de la précarité alimentaire », qui s’appuie sur les initiatives de 21 grandes villes françaises et identifie une série de leviers.

Source : assemblage_preucariteu_alimentaire_fr.pdf

Que retenir de la rencontre PQN-A sur les filières alimentaires et l’économie du territoire, le 17 octobre à St Jean d’Angély ? ? 

« Manger c’est incorporer un territoire »

C’est en invoquant Jean Brunhes, géographe du début du XXème siècle, que Nathalie CORADE a résumé l’esprit de la rencontre du 17 octobre dernier à Saint Jean d’Angély. Durant toute la journée, pas moins de 12 intervenants ont servi un copieux menu illustrant le thème de la journée « Filières alimentaires et économie du territoire »devant une centaine de participants.

 

Source : Que retenir de la rencontre PQN-A sur les filières alimentaires et l’économie du territoire, le 17 octobre à St Jean d’Angély ? ? – Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine

Pour des territoires engagés dans des politiques favorables au vieillissement

De ce travail collectif est issu un certain nombre d’enseignements qui permet de mieux accompagner l’action des territoires périurbains et des quartiers prioritaires en matière d’adaptation au vieillissement. Cet ouvrage les regroupe autour de quatre entrées : les idées reçues sur le vieillissement dans les territoires périurbains et les quartiers prioritaires ; les enjeux, les attentes et les points de crispation ; les repères méthodologiques ; des exemples inspirants.

https://www.cget.gouv.fr/ressources/publications/pour-des-territoires-engages-dans-des-politiques-favorables-au-vieillissement

Doublement des centres et maisons de santé dans les quartiers prioritaires

En 2019, 563 centres de santé et 127 maisons de santé pluri-professionnelles ont été recensées dans et à proximité des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Le CGET, associé au suivi territorial de l’offre de santé, propose des outils d’information et de méthodologie pour un soutien aux porteurs de projets dans les territoires. Il édite, par ailleurs, des fiches méthodologiques sur la médiation en santé, pour un développement de projets en proximité dans les quartiers.

https://www.cget.gouv.fr/actualites/doublement-des-centres-et-maisons-de-sante-dans-les-quartiers-prioritaires

Prise en compte de la Santé environnementale dans les Contrats Locaux de Santé (CLS)

Le Réseau Français des Villes-Santé de l’OMS a enquêté auprès de ses membres afin d’identifier la fréquence avec laquelle la thématique santé-environnement était prise en compte dans les contrats locaux de santé (CLS) actuels à venir. Aborder la santé environnementale y apparaît comme un enjeu fort pour les collectivités locales et leurs habitants, dont les Villes-Santé s’emparent.

Source : Synthèse-Sante-environnement-CLS-VF.pdf

Les centres de ressources de la politique de la ville à l’heure de la revoyure des contrats de ville

Le CGET publie le bilan annuel 2018 de l’action des 19 centres de ressources de la politique de la ville (CRPV) dont il assure l’animation nationale. Il dresse un portrait de ces « tiers facilitateurs » incontournables alors que les « rénovations » des 435 contrats de ville devraient se boucler cet été.

Source : Les centres de ressources de la politique de la ville à l’heure de la revoyure des contrats de ville

La création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires adoptée par le Parlement

Le Parlement a adopté, le 9 juillet 2019, la loi portant création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires. Cette agence intègre trois entités : le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), l’Établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux (Epareca) et l’Agence du numérique (pour ses volets déploiement du très haut débit via le plan France Très Haut Débit, couverture mobile et usages du numérique via la Société numérique). Quelles seront ses missions, modes de fonctionnement et son organisation ? Ce qu’il faut retenir…

https://www.cget.gouv.fr/node/6288

Retour sur les séminaires Politique de ville organisés par PQN-A

PQN-A a organisé 2 séminaires infra-régionaux sur la politique de la ville dédié à l’évaluation à mi-parcours et à la rénovation des contrats à Bordeaux le 24 mai et à Poitiers le 28 mai 2019. Ces 2 rencontres ont permis des échanges riches entre copilotes et partenaires de la politique de la ville sur la révision des contrats de ville. De nombreux témoignages institutionnels et de terrain ont permis de rappeler les grands enjeux de cette période et de partager les démarches en cours. Plus de 80 personnes ont participé à ces échanges : élu.es, professionnels de collectivités et de l’Etat en charge de la politique de la ville, quelques habitant.e.s et partenaires.

Source : Retour sur les séminaires Politique de ville organisés par PQN-A – Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine

La santé dans la ville : une cartographie illustrant les déterminants de santé

Le Réseau français des Villes-Santé OMS a réalisé une cartographie illustrant les déterminants de santé dans une ville. Qu’il s’agisse d’urbanisme, d’environnement, de transport, d’habitat, de cohésion sociale, de petite enfance, de jeunesse, d’éducation ou d’emploi, toutes les orientations conditionnent l’état de santé de la population.

Ce document présente des exemples d’actions pour chaque déterminant.

Cliquer pour accéder à Affiche-outil-plan_de_ville-vf.pdf

 

La liste des 200 communes éligibles à la dotation politique de la ville est publiée

Les communes qui pourront prétendre cette année à la dotation politique de la ville sont désormais connues. Une note d’information, co-signée par la DGCL et le CGET, en a détaillé la liste -ainsi que les enveloppes départementales- aux préfets, tout en leur rappelant les nouveaux critères d’éligibilité.

Source : La liste des 200 communes éligibles à la dotation politique de la ville est publiée

CAPLA-Santé – Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique-Santé

A l’heure où le Comité interministériel pour la santé vient de définir l’activité physique pour la santé comme priorité pour 2019 et où une Stratégie nationale sport santé vient de paraître, le Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique – Santé (CAPLA-Santé) est proposé à toutes les collectivité territoriales et leurs partenaires.

Source : Rapports – SFSP – CAPLA-Santé – Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique-Santé

Avancées de l’étude CLoterreS

Compte-tenu de l’évolution de nos modes de vie et du vieillissement de la population, la promotion de la santé à tout âge et la prévention des maladies chroniques est plus que jamais un enjeu de société. Au niveau local, la contribution que peuvent avoir les collectivités pour créer des environnements plus favorables à la santé est indéniable. En France, cette contribution s’organise de plus en plus par le biais des Contrats Locaux de Santé (CLS), dispositif fédérateur associant les collectivités locales, les Agences Régionales de Santé (ARS) et de nombreux acteurs interpellés par les questions de santé environnementale, de prévention et de promotion de la santé mais aussi d’offre de soins et d’action médico-sociale.

Source : Bulletin_CLoterreS_mars2019_VF.pdf

Atlas de la santé en Nouvelle-Aquitaine

Un vaste territoire, des situations contrastées, découvrez en plus de 150 cartes une photographie de la santé en Nouvelle-Aquitaine : sa population et les conditions de vie, l’état de santé et ses déterminants mais aussi les établissements ou professionnels de santé et l’offre et le recours aux soins.

L’Atlas de la santé de Nouvelle-Aquitaine a été élaboré en étroite collaboration avec l’Agence régionale de santé pour permettre à tous, acteurs et usagers, de disposer d’une information actualisée et fiable sur la santé des Néo-Aquitains et ses déterminants. Il apporte un éclairage sur la diversité de ce vaste territoire et les inégalités de santé qui peuvent s’y rencontrer. Il permet aussi de comparer la situation de la région Nouvelle-Aquitaine par rapport à celle des autres régions métropolitaines.

https://www.ors-na.org/publications/atlas-de-la-sante-en-nouvelle-aquitaine/

 

la territorialisation des politiques de santé

Fabrique Territoires Santé a organisé, le 6 avril 2018, une journée d’études sur la territorialisation des politiques de santé.

Aujourd’hui, les dynamiques territoriales de santé interrogent les politiques publiques à deux niveaux :

• Assiste-t-on a une redistribution des rôles et des prérogatives entre les représentants de l’État « garant des politiques de santé » et les partenaires locaux agrégés autour des collectivités ?

• Ces dynamiques territoriales de santé contribuent-elles à l’émergence de politiques, voire de gouvernances locales partagées en santé ?

C’est à partir de ces questions que se sont structurées les réflexions de la journée.

Télécharger les actes de la journée d’études 2018

Séminaire Priorité prévention, passons à l’acte !

La Conférence nationale de santé (CNS), le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) et le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) ont mené en 2018 des réflexions complémentaires sur la prévention : la CNS avec son avis « Renforcer et mobiliser les acteurs de la promotion de la santé et de la prévention », du 28 septembre 2018, le HCAAM par son avis « Refonder les politiques de prévention et de promotion de la santé », le HCSP par le biais de l’avis et du rapport relatifs à la place des offreurs de soins dans la prévention.

Source : Séminaire Priorité prévention, passons à l’acte !

L’organisation territoriale de l’action sociale : une « anarchie organisée »

Un rapport sur l’organisation territoriale de la République en matière sociale a été réalisé et publié par des étudiante de l’Institut national des études territoriales. Il a été commandé par l’Association nationale des directeurs d’action sociale et de santé des départements et des métropoles (Andass) et l’Association des cadres territoriaux de l’action sociale (Actas, ex-Anccas), et s’est déroulé aux côtés de France Urbaine et de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Ce rapport s’appuie sur une enquête de terrains avec des entretiens au sein de 5 métropoles et l’envoi de questionnaires aux métropoles et départements, concernés par ces transferts de compétences.

Cliquer pour accéder à rapport_-_etude_sur_lorganisation_territoriale_de_la_republique_en_matiere_daction_sociale_a_lheure_des_metropoles.pdf

Déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé Appui à la DGOS

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) publie un rapport sur « Le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé ». Celles-ci sont l’un des outils clés de la restructuration des soins de proximité, qui est au cœur de la « Stratégie de transformation du système de santé », présentée par Emmanuel Macron il y a quelques jours (voir notre article ci-dessous du 18 septembre 2018). Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) doivent notamment contribuer à faire disparaître l’exercice isolé que le chef de l’Etat a qualifié d' »aberration ».

Source : rapport_cpts.pdf

Accueil largement positif pour la stratégie Santé, notamment sur l’exercice partagé ville-hôpital

Présentée le 18 septembre par Emmanuel Macron (voir notre article ci-dessous du même jour), la « Stratégie de transformation du système de santé » suscite des réactions largement positives, tout particulièrement chez les représentants des professionnels de santé. Si les orientations sont presque unanimement saluées, les interrogations persistent sur les moyens qui doivent accompagner cette restructuration en profondeur de l’offre de soins.

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250281657014

Les plateformes territoriales d’appui

La loi de modernisation de du système de santé  du 26 janvier 2016 prévoit la mise en place de « fonctions d’appui » aux professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux pour la coordination des parcours de santé complexes. Ces fonctions d’appui, peuvent être organisées sous forme de « plateformes territoriales d’appui (PTA) ».

Les PTA ont vocation à concerner tous les patients en situation complexe, sans critère d’âge, de pathologie ou de handicap, pour lesquels les professionnels de soins de premier recours, et notamment les médecins traitant, ont besoin d’un appui.

Les PTA ont trois missions principales :

  • l’Information et l’orientation vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales du territoire,
  • l’appui à l’organisation du parcours complexes,
  • l’appui aux pratiques et initiatives professionnelles.

Voir la vidéo de l’ARS Nouvelle Aquitaine sur les PTA sur Vimeo

Afin de favoriser l’émergence et le déploiement des PTA en Nouvelle-Aquitaine, un document régional d’orientation et d’appui a été élaboré : Document d’orientation et d’appui des PTA (pdf, 972.39 Ko)

Source : Dispositifs d’appui à la coordination | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

 Cohésion des territoires – rapport CGET 

Le CGET publie son premier rapport sur la cohésion des territoires. Il établit un état des lieux de la France partagé avec les associations d’élus. Ce rapport décrit les dynamiques territoriales à l’oeuvre depuis une dizaine d’années : métropolisation, croissance des couronnes périurbaines, couverture numérique inégale, fragilisation des petites et moyennes villes, transformation de la base productive.

Source : [RAPPORT] Cohésion des territoires – CGET | Fabrique Territoire Santé

Nouvelles perspectives pour la santé territoriale au regard de la construction des politiques de santé ?

Cette journée a été consacrée aux nouvelles perspectives pour la santé territoriale, au regard de la construction des politiques de santé. Le CNFPT élabore actuellement son projet 2016/2021 et sa
feuille de route à 5 ans. Dans le cadre de ce projet, il a choisi de travailler en priorité sur les grandes mutations qui «traversent » l’ensemble des politiques publiques territoriales.

Source : Microsoft Word – actes CNFPT_30 Nov 2017.docx – actes_cnfpt_30_nov_2017.pdf

Un décret et un arrêté mettent en place le service sanitaire dès la rentrée 2018

Le service sanitaire s’adresse à tous les étudiants en santé. Il doit contribuer à la prévention et à la réduction des inégalités sociales et territoriales en matière de santé. Il pourra entre autres s’effectuer dans les établissements médicosociaux, centres PMI, associations… et prioritairement auprès de publics fragiles.

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250281273226

Rapport « Assurer le premier accès aux soins » – Organiser les soins non programmés dans les territoires 

La question de l’accès aux soins dits « non programmés » est un des enjeux du plan national pour renforcer l’accès territorial aux soins, présenté le 13 octobre 2017 à Châlus (Haute-Vienne) par le Premier ministre et la ministre des Solidarités et de la Santé, avec 4 priorités :
- « Le renforcement de l’offre de soins dans les territoires au service des patients : une présence médicale et soignante accrue » ;
- « La mise en œuvre de la révolution numérique en santé pour abolir les distances » ;
- « Une meilleure organisation des professions de santé pour assurer une présence soignante pérenne et continue » ;
- « Une nouvelle méthode : faire confiance aux acteurs des territoires pour construire des projets et innover dans le cadre d’une responsabilité territoriale. »

Source : Rapport « Assurer le premier accès aux soins » – Organiser les soins non programmés dans les territoires – Ministère des Solidarités et de la Santé

« La littératie en santé – usagers et professionnels : tous concernés  » : Pour un plan d’action à la hauteur des inégalités sociales de santé

La CNS, réunie en assemblée plénière, a adopté, suite à une autosaisine l’avis du 06.07.17 « La littératie en santé – usagers et professionnels : tous concernés ! » Pour un plan d’action à la hauteur des inégalités sociales de santé ».

Pour la présente mandature, « la CNS a choisi d’orienter son programme de travail sur la lutte contre les inégalités de santé. A cet égard, le concept de « littératie en santé » constitue une opportunité pour aborder la question des inégalités sociales de santé tant du point de vue des usagers que du point de vue des professionnels de santé.

La littératie en santé représente la capacité d’accéder à l’information, de la comprendre, de l’évaluer et de la communiquer ; ceci afin de promouvoir, maintenir et améliorer sa santé dans divers milieux et tout au long de sa vie. Les liens entre la littératie et la santé ne sont plus à démontrer. Les actions de renforcement de la littératie en santé sont ainsi associées à des résultats sanitaires améliorés.

L’étude de la littératie en santé souligne que nous ne sommes pas égaux dans notre capacité à agir face à un système de santé complexe. Renforcer la littératie en santé constitue un levier en faveur de l’émancipation de la personne.

La littératie en santé devient alors un levier de réforme du système de santé visant l’amélioration de la qualité de la prise en charge, de l’accompagnement et de la sécurité des usagers et des patients.

Dans cet avis, la CNS présente les concepts et les enjeux liés à la littératie en santé. Elle recommande la mise en œuvre d’un programme d’action ambitieux.Les principales recommandations s’articulent autour de 3 axes : créer un environnement favorable au développement de la littératie en santé, mobiliser les ressources et les dispositifs pertinents pour développer la littératie en santé des populations vulnérables, développer l’évaluation et la recherche et diffuser les pratiques exemplaires. »

Ce document s’appuie sur un travail réalisé en collaboration avec la Fédération Nationale d’Education et de Promotion de la Santé (Fnes) et l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). La synthèse bibliographique initiale est disponible sur le site de la Fnes.

Source : Avis de la CNS du 06.07.17 : « La littératie en santé – usagers et professionnels : tous concernés ! » – Ministère des Solidarités et de la Santé

Le point des villes-santé OMS sur la participation des habitants en santé 

Le réseau français des villes-santé de l’OMS diffuse une note synthétique sur la participation des habitants en santé, suite à son colloque du 15 septembre 2017. Après un rappel des caractéristiques d’une action participative, une dizaine d’expériences municipales sont présentées.  Consulter le point Villes-Santé sur la participation des habitants

Source : Le point des villes-santé OMS sur la participation des habitants en santé | Fabrique Territoire Santé

Pour une Politique nutritionnelle de santé publique en France. PNNS 2017-2021 – Rapport du Haut Conseil de la Santé Publique

L’analyse des processus et résultats des trois précédents Programmes nationaux nutrition santé (PNNS) a conduit à appréhender les limites des stratégies de santé publique fondées exclusivement sur les déterminants individuels des comportements alimentaires et d’activité physique. Ces stratégies s’appuyaient principalement sur la communication nutritionnelle, et des approches purement incitatives.

Les PNNS n’ayant atteint que partiellement les objectifs fixés et les inégalités sociales de santé s’étant aggravées dans le domaine de la nutrition, le HCSP propose, pour 2017-2021, une politique nutritionnelle de santé publique s’appuyant sur des mesures visant la population générale avec une intensité graduée selon le degré de désavantage.

Il recommande, tout en poursuivant les stratégies précédentes, d’intervenir sur l’environnement social, économique et sociétal afin de faciliter les choix individuels favorables à la santé concernant l’alimentation et l’activité physique. Il préconise de recourir à des mesures réglementaires pour réduire la pression du marketing commercial, améliorer l’offre alimentaire et l’accessibilité physique et économique aux aliments de meilleure qualité nutritionnelle. Il recommande enfin de développer des actions spécifiques et prioritaires orientées vers les enfants et les populations défavorisées.

Communiqué de presse  // Rapport

via avis et rapports du HCSP

Tirez votre plan ! Une analyse de «Plans» pour promouvoir la santé en Flandre, en France, au Québec et en Suisse

Guidé par les questionnements suscités lors des travaux de construction des Plans wallon et bruxellois, le service universitaire de promotion de la santé RESO/UC a réalisé ce dossier à destination des politiques, experts et professionnels belges et d’ailleurs qui, dans le cadre de l’élaboration d’une politique de promotion de la santé (qu’elle soit locale, régionale ou nationale), seraient susceptibles de participer ou d’être directement impliqués dans celle-ci. A travers des Plans nationaux et régionaux flamand, français, québécois et suisse, ils mettent en avant des faits saillants en matières de conception, de contenu, de mise en oeuvre et d’évaluation.

Téléchargez la revue de littérature.

Source : Nouvelle publication : Tirez votre plan ! Une analyse de « Plans » pour promouvoir la santé en Flandre, en France, au Québec et en Suisse | UCLouvain

Un réseau mobilisé et un appui pour le ministre de la Cohésion des territoires

Réunis lors d’un séminaire, le 7 juin dernier, les préfets délégués à l’égalité des chances et les sous-préfets ville ont  échangé avec les équipes du CGET sur l’actualité de la politique de la ville au moment où se met en place un nouveau ministère de la Cohésion des territoires. Temps fort de cette journée, la rencontre avec le ministre Richard Ferrand.

Source : Un réseau mobilisé et un appui pour le ministre de la Cohésion des territoires | CGET

Pratiques novatrices pour la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé dans la MRC d’Argenteuil : étude de cas | INSPQ – Institut national de santé publique du Québec

Cette étude évaluative permet d’examiner, dans le contexte d’une municipalité régionale de comté (MRC), les conditions et les pratiques de mise en œuvre de l’action municipale pour des environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé. Elle s’adresse aux différents acteurs engagés dans la démarche Prendre soin de notre monde de même qu’à tout professionnel, gestionnaire et décideur intéressé par les pratiques novatrices et la collaboration entre le milieu municipal et ses partenaires.

Le cas de la MRC d’Argenteuil est exemplaire à plus d’un titre. En plus de son engagement sur plus d’une décennie, cette entité supramunicipale se caractérise par son leadership et son esprit d’initiative, par son équipe pluridisciplinaire en soutien auprès des municipalités du territoire, par la complémentarité des stratégies utilisées, par la centralité et la diversité des partenariats ainsi que par la diversité des réalisations aux niveaux régional et local. En agissant non seulement sur l’environnement socioculturel, mais aussi sur les environnements politique, physique et même économique, les instances municipales se sont donné les moyens d’une action plus structurante pour des effets à plus long terme.

Lire la suite de l’article : Pratiques novatrices pour la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé dans la MRC d’Argenteuil : étude de cas | INSPQ – Institut national de santé publique du Québec

Approches politiques de réduction des inégalités de santé : Déterminants sociaux de la santé et déterminants sociaux des inégalités de santé

Mars 2017 –  988 Ko – 5 pages
Ce document explore la différence entre les déterminants sociaux de la santé et les déterminants sociaux des inégalités de santé.

Il fait partie d’une série de courts documents de synthèse basés sur la note documentaire plus longue intitulée : « Les approches politiques de réduction des inégalités de santé« . La série a pour objectif de fournir une brève présentation de chacune des huit approches politiques abordées dans le document plus long et de fournir un contexte conceptuel pour ce travail. Cette série permettra aux acteurs de la santé publique de distinguer les approches politiques qui visent à réduire les inégalités de santé, en les familiarisant avec la différence entre agir sur les déterminants sociaux de la santé et agir sur les déterminants sociaux des inégalités de santé.

Source : www.ccnpps.ca

Les conseillers des décideurs politiques : qui sont-ils, comment manient-ils les connaissances scientifiques, et quelles leçons en tirer quand on veut partager de telles connaissances ?

Série Partage de connaissances et politiques publiques. Mars 2017 – 68 pages – fichier pdf ( 964 Ko)

Quand on souhaite partager des connaissances de santé publique dans l’espoir d’influencer l’élaboration des politiques publiques, les décideurs politiques sont-ils les acteurs les plus pertinents à cibler ? Bien que souvent négligés, les conseillers des décideurs jouent un rôle important dans l’élaboration des politiques publiques. De plus, lorsque des connaissances scientifiques sont utilisées lors de ce processus, ce sont ces conseillers qui les traitent.
Cette revue de littérature analyse 70 documents qui mettent de l’avant les propos des conseillers eux-mêmes ou des acteurs qui les côtoient. Elle dresse un profil de ces conseillers parmi lesquels on trouve des fonctionnaires de ministères, des fonctionnaires de gouvernements locaux, des conseillers politiques-partisans dans les cabinets ministériels ou dans la branche législative. Notre document décrit ensuite le travail que réalisent ces conseillers, plus particulièrement en ce qui concerne l’utilisation des connaissances scientifiques. Enfin, il cherche à cerner l’influence dont disposent ces conseillers dans les milieux politiques.
Au fil du texte, en nous appuyant sur les constats qui ressortent de la littérature, nous proposons des pistes de réflexion au lecteur afin de l’aider à analyser son propre contexte et à en déduire l’approche de partage de connaissances qui serait la plus appropriée.

Source – www.ccnpps.ca/

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :