Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

activité physique

Résultats du baromètre des villes marchables 2021

Du 7 décembre 2020 au 15 mars 2021, le collectif Place aux Piétons, en partenariat avec l’Ademe, a proposé aux Français de remplir une enquête en ligne pour recueillir leur ressenti sur la marchabilité de leur commune et leur avis sur la manière d’améliorer le sort des piétons dans les espaces urbanisés.

Près de 70 000 français ont répondu à cette enquête.

Dans cet article, vous trouverez une infographie avec les réponses et chiffres marquants de l’enquête ainsi que le tableau d’évaluation des 200 villes ayant obtenu plus de 40 questionnaires renseignés.

Lire l’article : Résultats du baromètre des villes marchables – Fédération Française de la Randonnée Pédestre

Les pistes pour améliorer l’usage de la marche

Cinq critères ont été établis pour améliorer l’usage de la marche :

  1. Des trottoirs plus larges, bien entretenus, sécurisés et sans obstacles (41%)
  2. Réserver les trottoirs aux déplacements à pied (30%)
  3. Verbaliser davantage le stationnement des véhicules motorisés sur les passages piétons et les trottoirs (28%)
  4. Modérer la vitesse des véhicules automobiles sur les lieux fréquentés par les piétons (27%)
  5. Constituer un réseau complet de cheminement piétons dans la ville (25%)

À noter que ces demandes prioritaires évoluent en fonction de la taille des communes, mais aussi de l’âge des répondants. Par exemple, les moins de 34 ans privilégient une amélioration de l’environnement et de la végétalisation des cheminements, tandis que les plus de 65 ans demandent de réserver l’usage des trottoirs aux déplacements à pied et des aménagements tels que l’installation de bancs de repos, toilettes ou bornes d’eau potable.

Source : Résultats du Baromètre des villes marchables 2021 Rédaction MonGR – septembre 2021

Pour aller plus loin

Des actions pour une utilisation et une conception optimales des infrastructures extérieures à vocation récréative | INSPQ

Cette fiche de la collection OPUS traite des infrastructures extérieures à vocation récréative, c’est-à-dire des infrastructures étant accessibles librement au public, sans être réservées aux membres d’une organisation, permettant la pratique d’activités récréatives ou sportives et répondant aux besoins des résidents.

Les aires de jeu comme les jeux d’eau (à l’exception des piscines et des pataugeoires), les terrains sportifs, les espaces de promenade et les pistes cyclables incluses dans les parcs et espaces verts en sont quelques exemples.

Ce numéro s’adresse aux intervenants de santé publique, aux organismes municipaux (municipalité, municipalité régionale de comté, etc.) ou à tout intervenant concerné par l’administration de ce type d’infrastructures.

➡️ Lire le document

Source : Des actions pour une utilisation et une conception optimales des infrastructures extérieures à vocation récréative | INSPQ

Promouvoir l’activité physique dans les territoires

Promouvoir l’activité physique dans les territoires est un dossier de connaissances appartenant à la collection D-CoDé Santé. Il a été réalisé dans une perspective d’aide à la décision en santé publique et en promotion de la santé.

Le sport rythme la ville

En baskets, à vélo, en skate… le sport s’impose dans nos villes comme un besoin vital d’oxygène dans un monde de plus en plus urbain, sédentaire et digital. Parce qu’il se pratique aujourd’hui partout et tout le temps, parce qu’il est un vecteur de convivialité et d’attractivité des territoires, un outil d’inclusion sociale comme de santé publique, le sport est au cœur de la transformation des métropoles.

https://www.institutparisregion.fr/nos-travaux/publications/le-sport-rythme-la-ville.html

CAPLA-Santé – Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique-Santé

A l’heure où le Comité interministériel pour la santé vient de définir l’activité physique pour la santé comme priorité pour 2019 et où une Stratégie nationale sport santé vient de paraître, le Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique – Santé (CAPLA-Santé) est proposé à toutes les collectivité territoriales et leurs partenaires.

Source : Rapports – SFSP – CAPLA-Santé – Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique-Santé

Pour une Politique nutritionnelle de santé publique en France. PNNS 2017-2021 – Rapport du Haut Conseil de la Santé Publique

L’analyse des processus et résultats des trois précédents Programmes nationaux nutrition santé (PNNS) a conduit à appréhender les limites des stratégies de santé publique fondées exclusivement sur les déterminants individuels des comportements alimentaires et d’activité physique. Ces stratégies s’appuyaient principalement sur la communication nutritionnelle, et des approches purement incitatives.

Les PNNS n’ayant atteint que partiellement les objectifs fixés et les inégalités sociales de santé s’étant aggravées dans le domaine de la nutrition, le HCSP propose, pour 2017-2021, une politique nutritionnelle de santé publique s’appuyant sur des mesures visant la population générale avec une intensité graduée selon le degré de désavantage.

Il recommande, tout en poursuivant les stratégies précédentes, d’intervenir sur l’environnement social, économique et sociétal afin de faciliter les choix individuels favorables à la santé concernant l’alimentation et l’activité physique. Il préconise de recourir à des mesures réglementaires pour réduire la pression du marketing commercial, améliorer l’offre alimentaire et l’accessibilité physique et économique aux aliments de meilleure qualité nutritionnelle. Il recommande enfin de développer des actions spécifiques et prioritaires orientées vers les enfants et les populations défavorisées.

Communiqué de presse  // Rapport

via avis et rapports du HCSP

L’activité physique et les objets connectés : une nouvelle approche médicale du bien-être et de la santé – Biarritz Côte Basque Sport Santé – Actes du Colloque

logo-reboot-BSSDans le cadre du Contrat Local de Santé de l’Agglomération Côte Basque-Adour (ACBA), l’association Biarritz Côte Basque Sport Santé (BCBSS) est pilote d’une fiche action « Prévention primaire – Promotion de l’activité physique ». L’objectif est de « sensibiliser le public à l’importance d’une pratique régulière d’activités physiques » ; en étendant la prescription d’activité physique par les médecins traitants et en déclinant la démarche Sport Santé, à l’ensemble du territoire de l’ACBA.

Lire la suite

Favoriser la santé des populations dans les projets de renouvellement urbain

Profession Banlieue, en partenariat avec l’ARS Ile-de-France, a organisé le 24 mars 2016 une matinée d’échanges, afin d’impulser une dynamique partenariale autour des enjeux de l’aménagement et de la santé. 

Source : Favoriser la santé des populations dans les projets de renouvellement urbain | ASV

Mérignac :  » Les Dimanches Vitalité » – Dimanche 11 Octobre 2015

 »

  • Venez gratuitement en famille, participer aux activités physiques et santé
  • 14h30 Partageons le dessert ensemble !

Programme de la journée  Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :