Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

changement climatique

Pour des cours d’écoles végétalisées : Repenser ensemble ces espaces pour bien vivre au fil des saisons

Comment repenser les cours d’écoles face aux défis urbains et climatiques actuels ?
Comment adapter ces espaces au bien-être des enfants dans un contexte de canicules de plus en plus fréquentes ?
Comment accompagner une action publique ambitieuse en la matière, pensée avec les usagers et usagères, enfants comme adultes ?

Une amorce de démarche participative a été testée fin 2020 à Bordeaux dans une école « pilote », et cette expérimentation est analysée. Ce travail se propose d’apporter des éléments de réponse par le partage de références et la proposition d’outils méthodologiques et pratiques.

Un premier livret expose un cadre général documenté et à visée pratique pour aborder la transformation des cours d’écoles en plaçant les principales personnes concernées au cœur du processus.

Un second livret présentent différentes démarches et aménagements de cours d’écoles végétalisées en France et dans le monde.

Source : Pour des cours d’écoles végétalisées – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Outils et méthodes pour intégrer la santé dans les politiques et stratégies d’adaptation et d’atténuation relatives aux changements climatiques

Ce document présente les résultats d’une revue exploratoire de la littérature portant sur les outils et méthodes existants qui permettent d’intégrer des préoccupations de santé dans les politiques et les stratégies d’adaptation et d’atténuation relatives aux changements climatiques.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Image de la page couverture du document - cliquez pour télécharger.La revue de la littérature scientifique et de la littérature grise a permis de repérer treize outils et méthodes qui ont été classés en cinq catégories :

1)  Les outils d’évaluation d’impact;
2)  Les outils pour intégrer la santé dans les politiques et les stratégies d’adaptation;
3)  Les modèles;
4)  Les cadres conceptuels;
5)  Les autres approches méthodologiques.

Ce document décrit brièvement ces outils et ces méthodes. Il s’adresse aux acteurs de la santé publique et d’autres acteurs qui souhaiteraient maximiser les avantages en termes de santé de scénarios d’atténuation ou d’adaptation relatifs aux changements climatiques. Des hyperliens menant à des exemples d’outils et de méthodes présentés dans ce document sont inclus pour ceux qui souhaiteraient en apprendre davantage.

Outils et méthodes pour intégrer la santé dans les politiques et stratégies d’adaptation et d’atténuation relatives aux changements climatiques
49 pages -fichier pdf 820 Ko

Source : http://www.ccnpps.ca/

Voir l’article original

De l’îlot de chaleur urbain à l’îlot de fraîcheur : Mécanismes en jeu et principes pour des aménagements plus résilients

Sous l’effet du dérèglement climatique, les crises environnementales, sanitaires et sociales mettent en exergue certaines vulnérabilités des milieux urbains tels qu’ils ont été développés au cours du XXe siècle. L’urbanisation des cinquante dernières années, que certains qualifient de galopante, a été stimulée par plusieurs périodes économiques fastes et des besoins en logements justifiés par une démographie nationale croissante.

Cette urbanisation marquée par une forte imperméabilisation des sols est l’une des conséquences du modèle de développement urbain guidé par l’automobile et le report de l’habitat et des activités en périphéries des centres anciens.

À l’image d’un écosystème appauvri ou d’un modèle agricole trop centré sur la mono-culture, certains espaces publics sont tellement simplifiés, rudimentaires dans leurs aménagements, qu’ils contribuent à la création d’îlots de chaleur urbains (ICU) . Ils ne comportent aucune zone refuge qui soit confortable lors de fortes chaleurs. Les choses semblent évoluer vers un regain d’intérêt pour une nature en ville plus présente.

Au-delà de ses fonctions esthétiques et environnementales, le végétal en milieu urbain est de plus en plus appréhendé comme une infrastructure vivante, support de mobilités douces, de loisirs et de santé publique. Dans cette logique, et afin de contrecarrer les effets des îlots de chaleur dans nos villes, les espaces publics tendent de plus en plus à offrir à leurs usagers des îlots de fraîcheur, prenant toutes sortes de formes, de la pergola à la forêt urbaine, en passant par le bosquet ou la place plantée.

Pourquoi, où et comment aménager au mieux ces nouvelles oasis urbaines ?

Une étude réalisée par l’A’Urba dans le cadre de sa collection : Regard sur l’espace public

Source : De l’îlot de chaleur urbain à l’îlot de fraîcheur – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :