Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

environnement

Rapport de l’Evaluation d’Impact sur la Santé (EIS) du projet de construction d’un collège à Mérignac Beutre (Gironde)

Pour répondre à la croissance de la population collégienne en Gironde, le Département s’est engagé dans un Plan collèges qui prévoit, la création de 14 nouveaux collèges et la réhabilitation de 10 collèges existants représentant 670 millions d’euros d’investissement.

Dans ce cadre, la ville de Mérignac a été identifiée comme un territoire prioritaire pour la construction d’un nouveau collège de 700 places, dans la mesure où les quatre collèges présents dans la commune sont proches d’avoir atteint leurs effectifs maximaux. Ce projet ambitionne également d’assurer un meilleur maillage territorial en proposant un établissement en extra-rocade, dans le quartier de Beutre, permettant de faciliter l’accès aux habitants installés à l’ouest de la commune.

Le projet s’inscrit dans une réflexion globale visant le respect des critères de développement durable, d’économies d’énergies et de recherche d’innovation. En dépassant les contraintes liées au site géographique, le projet du futur équipement vise également une nouvelle image du quartier et son désenclavement.

Si le choix du lieu d’implantation du collège reste un intangible, il soulève néanmoins certaines interrogations.

  • Dans un premier temps, ces interrogations concernent les effets potentiels sur la santé des futurs élèves et personnels du collège, de la proximité de l’aéroport de Bordeaux Mérignac, avec le risque d’exposition aux nuisances sonores.
  • Dans un deuxième temps, elles concernent les effets de l’implantation du collège sur la santé des habitants du quartier, du fait des nuisances sonores qui pourraient être provoquées par la cour de la récréation mais également par les nouveaux axes routiers qui devront être aménagés pour permettre l’accès au site, qui demeurent limités à ce jour.

Deux grands objectifs étaient initialement poursuivis par l’EIS du projet de construction du collège de Beutre :

  • Evaluer les effets potentiellement positifs et négatifs du projet de construction du collège sur la santé des publics (enfants, communauté éducative, riverains) et en particulier au regard de :
    • des conditions d’accueil
    • du cadre d’ensemble et des interactions avec l’environnement extérieur (aéroport, habitations, trafic routier, etc.)
  • Faire des propositions permettant d’ajuster le projet, notamment au regard de :
    • la qualité du bâti et de sa configuration
    • la réduction des différentes nuisances
    • le cadre de vie (accès des services notamment d’activité physique, accès à la nature…)
    • l’adaptation au changement climatique / le partage des espaces

Le travail réalisé par le comité technique a permis de prioriser l’évaluation sur 6 déterminants qui semblent être les plus impactés par le projet et/ou pour lesquels il existe des marges de manœuvre dans le projet.

extrait du rapport

Rapport de l’Evaluation d’Impact sur la Santé (EIS) du projet de réhabilitation de l’accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) sur la commune de Marmande

A la suite de nombreuses tentatives de déménagement et au regard de la vétusté de certains bâtiments, Val de Garonne Agglomération souhaite réaménager et réhabiliter l’accueil de loisirs sans hébergement communautaire (ALSH) de Marmande.

Le projet de réhabilitation de l’ALSH est envisagé dans une volonté de prise en compte du bien-être des habitants du territoire mais également dans un objectif de préservation de l’environnement.

Ces orientations se placent dans la continuité de l’engagement de Val de Garonne sur ces thématiques. Ce dernier s’est traduit notamment par la signature d’un contrat local de santé en 2018, d’un contrat de transition écologique, mais aussi par l’élaboration d’un PCAET (plan climat air énergie territoire).

Ainsi, l’EPCI de Val de Garonne agglomération souhaite mener une évaluation d’impact de ce projet sur la santé, des enfants usagers du centre, des personnels, mais aussi des riverains, afin d’apporter une réponse à ces enjeux multiples.

Au regard des contraintes budgétaires, et de la marge de manœuvre disponible sur le projet, le comité de pilotage a souhaité restreindre le périmètre de l’EIS à la cour de récréation, incluant 4 déterminants de santé tels que :

  • les nuisances sonores en identifiant comment les espaces extérieurs peuvent les atténuer ou du moins, proposer des espaces/ambiances calmes
  • les compétences individuelles incluant le sentiment d’appartenance, l’estime de soi en ayant une réflexion sur les circulations extérieures et la définition des espaces selon les groupes d’âges et leurs besoins
  • la réduction des îlots de chaleur et le besoin de nature
  • les enjeux de cohésion sociale, avec la gestion de plusieurs groupes d’enfants et le besoin de rencontre.

Action Coeur de Ville Expérimentations Data, saison 2 : Transition environnementale, Biodiversité et les Risques naturels

La Banque des Territoires et OpenDataFrance sont heureux de vous annoncer le nouveau programme d’expérimentations Action Coeur de Ville visant à soutenir l’usage de la donnée dans le champ thématique de la transition environnementale, la biodiversité et des risques naturels.

Si vous êtes une collectivité locale concernée par le programme Action Coeur de Ville, vous pouvez participer l’Appel à Manifestation d’Intérêt en vue d’un accompagnement aux expérimentations qui se dérouleront durant l’année 2022.

https://www.opendatafrance.net/2022/02/15/action-coeur-de-ville-la-saison2-sur-le-theme-de-la-transition-environnementale-la-biodiversite-et-les-risques-naturels/

Agir pour l’alimentation locale Découvrez les compétences juridiques et les expériences des collectivités territoriales

Plateforme d’information sur les compétences juridiques et les expériences des collectivités en matière d’alimentation – Réseau national pour un Projet Alimentaire Territorial (RnPAT), septembre 2021

Accueil

« Santé et territoires » : une publication de la Fédération nationale des agences d’urbanisme

fnau-sante-et-territoires_couv4-211x300-1Les agences d’urbanisme travaillent de manière croissante sur la santé dans les territoires ; des partenariats se sont construits avec les acteurs de la santé, notamment les agences régionales de santé, les ministères. Cet ouvrage de la collection « Points Fnau » aux Éditions Gallimard Alternatives rassemble des points de vue d’experts, mais aussi des témoignages d’expériences concrètes, avec pour objectifs de contribuer à cette connaissance commune et à ces actions transversales qu’il nous faut construire entre santé et aménagement.

Télécharger les extraits (42 pages, 28Mb)

source : http://www.fnau.org/

GUIDE ISADORA : L’EHESP ÉTOFFE SON CORPUS D’OUTILS SUR LE THÈME DE L’URBANISME FAVORABLE À LA SANTÉ

couverture-guide-isadora-ehesp-237x300-1Depuis le début des années 2010, l’EHESP se saisit des relations entre les environnements urbains et la santé des populations pour développer un axe de recherche, d’expertise et de formation dédié à la promotion de la santé dans le champ de l’urbanisme. Le concept d’« Urbanisme Favorable à la Santé », initié en 1987 par le réseau des Villes-Santé de l’OMS Europe, a ainsi été progressivement investi par une équipe pluridisciplinaire mise en place à l’EHESP. Basés sur une approche écosystémique de la santé, les travaux menés visent à tenir compte simultanément des conséquences sur la santé et l’environnement de tout projet d’urbanisme (urbanisme de planification et urbanisme opérationnel). Il s’agit d’encourager des choix d’aménagement et d’urbanisme qui minimisent l’exposition des populations aux facteurs de risque (polluants, isolement social, etc.), et qui maximisent leur exposition à des facteurs de protection (pratique d’activités physiques, accès aux soins, accès aux espaces verts, etc.). Pour faciliter l’intégration de la santé dans les projets d’aménagement et d’urbanisme, l’EHESP a élaboré plusieurs outils dont le nouveau guide ISadOrA (Intégration de la Santé dans les Orations d’Aménagement) paru en mars 2020.

Pour en savoir plus et accéder directement aux différentes clefs du guide ISadOrA : https://www.ehesp.fr/

Morlaàs 2030 – Rapport de l’évaluation d’impact sur la santé

Le projet de revitalisation du centre bourg de Morlaàs a été initié en 2017 par la mairie de Morlaàs. Il répond à 5 grands objectifs :

  • Maintenir la centralité du centre-bourg de Morlaàs
  • Dynamiser son activité
  • Lutter contre la désertification des commerces et des services et la baisse d’attractivité du centre bourg
  • Pacifier et sécuriser l’accès aux équipements, commerces et services du centre-bourg
  • Valoriser l’environnement, le patrimoine, et la qualité de vie

Avec le soutien de la délégation départementale de l’Agence Régionale de la Santé et l’appuis du dispositif Comodeis.

Trois grands axes font l’objet de cette EIS :

  • La mémoire collective comme facteur de la cohésion sociale
  • La sécurité et le sentiment de sécurité comme facteur de la mobilité et des déplacements
  • La qualité des espaces publics et des espaces verts comme facteur de l’attractivité

L’accessibilité est abordée de manière transversale, soit au prisme de chacun des déterminants : accessibilité sociale ou encore, accessibilité fonctionnelle

Pour télécharger le rapport final

Source : Morlaàs 2030 – Mairie de Morlaàs

L’Assemblade médocaine

Le Pays Médoc, devenu parc naturel régional depuis le 26 mai 2019, organise la première fête du Parc naturel régional Médoc !

Samedi 12 octobre 2019
À la ferme de Lorthe située à Saint Laurent-Médoc
De 10h à 18h30
Gratuit et ouvert à tous

A travers cette fête, il s’agit de valoriser le Médoc et ses acteurs locaux mais aussi :

  • valoriser le patrimoine naturel, culturel et bâti ainsi que les projets et les acteurs locaux qui font du Médoc un territoire riche et exceptionnel,
  • permettre à tous de s’approprier les valeurs véhiculées par le Parc,
  • informer les Médocains sur les missions du Pnr Médoc en faisant de la programmation une clé de lecture de la Charte du Parc,
  • et promouvoir les gestes et comportements citoyens à adopter pour encourager la transition écologique du territoire.

Télécharger le programme 

A cette occasion, le premier calendrier du Parc sera distribué. Ce calendrier permettra d’avoir des informations utiles au quotidien sur la santé et l’environnement.

Le calendrier « Ma santé, mon environnement en Médoc » a été créé dans le cadre du contrat local de santé. C’est le fruit d’un travail qui a réuni habitants et professionnels

Source : L’Assemblade médocaine par Parc naturel régional Pays Médoc

« Plan climat » : réunion publique d’information le 5 avril 2018 18 h au VOX de St Christoly (Communauté de Communes de Blaye)

Après le diagnostic et la définition d’une stratégie territoriale, place maintenant à la 4e phase du « Plan climat » de la CCB : la concertation. Une réunion publique d’information ouverte à toute la population est programmée le 5 avril 2018 à 18 h au Vox de St Christoly de Blaye. Cette nouvelle étape sera suivie au 2e trimestre 2018 de 5 ateliers thématiques.Pour mémoire, près de 100 personnes étaient venues en novembre 2017 au Zoétrope assister au film d’Al Gore « Une suite qui dérange » à l’occasion du lancement de la démarche.

La mise en place d’un PCAET (Plan Climat Air Énergie Territorial) est une obligation réglementaire résultant de la loi de transition énergétique. Débutée fin 2017, la démarche doit déboucher d’ici la fin de l’année 2018 sur un programme d’actions stratégique visant à lutter contre le changement climatique.

Source : « Plan climat » : réunion publique d’information le 5 avril 2018 18 h au VOX de St Christoly | Site officiel de la Communauté de Communes de Blaye

Repenser l’avenir des villes | FAO Stories | Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture

Par quels moyens les villes pourraient-elles tirer profit des arbres qui ornent les rues et lutter contre la pollution urbaine ? À travers 7 exemples de métropoles, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation explique que les villes ne constituent pas nécessairement un problème pour l’environnement. De nouvelles stratégies voient le jour chaque jour en vue de rendre les villes plus propres.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Les villes ne constituent pas nécessairement un problème pour l’environnement. De nouvelles stratégies et technologies voient le jour chaque jour en vue de rendre les villes plus propres, plus sûres, plus agréables à vivre, tant au profit de l’environnement que de celui des hommes et des femmes qui y vivent.

A travers 7 exemples, l’Organisation des Nation Unies pour l’alimentation et l’agriculture illustre comment les villes tirent parti des atouts des arbres urbains.

Source : Repenser l’avenir des villes | FAO Stories | Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture

Voir l’article original

Pratiques novatrices pour la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé dans la MRC d’Argenteuil : étude de cas | INSPQ – Institut national de santé publique du Québec

Cette étude évaluative permet d’examiner, dans le contexte d’une municipalité régionale de comté (MRC), les conditions et les pratiques de mise en œuvre de l’action municipale pour des environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé. Elle s’adresse aux différents acteurs engagés dans la démarche Prendre soin de notre monde de même qu’à tout professionnel, gestionnaire et décideur intéressé par les pratiques novatrices et la collaboration entre le milieu municipal et ses partenaires.

Le cas de la MRC d’Argenteuil est exemplaire à plus d’un titre. En plus de son engagement sur plus d’une décennie, cette entité supramunicipale se caractérise par son leadership et son esprit d’initiative, par son équipe pluridisciplinaire en soutien auprès des municipalités du territoire, par la complémentarité des stratégies utilisées, par la centralité et la diversité des partenariats ainsi que par la diversité des réalisations aux niveaux régional et local. En agissant non seulement sur l’environnement socioculturel, mais aussi sur les environnements politique, physique et même économique, les instances municipales se sont donné les moyens d’une action plus structurante pour des effets à plus long terme.

Lire la suite de l’article : Pratiques novatrices pour la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé dans la MRC d’Argenteuil : étude de cas | INSPQ – Institut national de santé publique du Québec

La fonction touristique des territoires : facteur de pression ou de préservation de l’environnement ? 

Datalab n° 17 – Mars 2017

En 2015, la France, première destination mondiale, a accueilli plus de 84 millions de touristes. Concentrée dans le temps et dans l’espace, cette arrivée massive, et la variation démographique qu’elle entraîne, exercent inévitablement des pressions sur l’environnement. Or, la qualité de l’environnement et la préservation des espaces naturels contribuent à l’attractivité des sites touristiques. Des initia
tives se développent donc afin de s’orienter vers une gestion durable et équilibrée du tourisme.

Télécharger la fonction touristique des territoires : facteur de pression ou de préservation de l’environnement ?

Source : La fonction touristique des territoires : facteur de pression ou de préservation de l’environnement ? [Publications, Datalab, 2017] : Observation et statistiques

Appel à projets « Partenariat associatif – Environnement et Développement durable » 2016 – DREAL Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

Cet appel à projets est destiné aux associations à compétences environnementales ou éducatives afin d’accompagner les projets liés à la promotion de l’environnement et du développement durable sur le territoire de la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes. Les projets soutenus devront correspondre aux priorités du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (notamment démocratie participative, éducation à l’environnement et au développement durable, développement de l’économie verte, promotion du développement durable auprès des collectivités, etc).

Calendrier : La date limite de candidature est fixée au vendredi 11 mars 2016, pour une attribution des aides au cours du 1er semestre 2016.

Télécharger :

Source : Appel à projets « Partenariat associatif – Environnement et Développement durable » 2016 – DREAL Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :