Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

accès aux soins

En 2018, les territoires sous-dotés en médecins généralistes concernent près de 6 % de la population 

La DREES publie une nouvelle étude sur l’accessibilité aux médecins généralistes. Elle souligne qu’en raison d’un décalage croissant entre l’offre et la demande de soins, l’accessibilité géographique aux médecins généralistes a baissé de 3,3 % entre 2015 et 2018. En 2018, les Français ont accès en moyenne à 3,93 consultations par an et par habitant, contre 4,06 consultations en 2015. Les inégalités s’accentuent entre les communes les moins bien dotées et celles qui le sont le plus.

Source : En 2018, les territoires sous-dotés en médecins généralistes concernent près de 6 % de la population – Ministère des Solidarités et de la Santé

Exercer la médecine en Grand Libournais

Exercer la médecine en Grand LibournaisLes collectivités du Grand Libournais, des professionnels libéraux et le Centre Hospitalier (CH) de Libourne se sont unis pour promouvoir l’exercice de la médecine sur le territoire. Des médecins généralistes et le Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) prennent la parole. Ils partagent leur vision de leur pratique quotidienne de la médecine et des avantages de l’exercice coordonné. Ils confient aussi leur attachement à un cadre de vie choisi.

Cette opération marketing a pour objectif de favoriser l’installation de nouveaux professionnels de santé en Grand Libournais ; une réponse développée pour renforcer la démographie médicale du territoire.

Diffusés via les réseaux institutionnels des collectivités, auprès des étudiants de médecine et dans les réseaux des professionnels de santé travaillant en partenariat avec l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) des Médecins Libéraux, le CH de Libourne, les médecins libéraux du territoire et l’ARS, ce vidéoclip et son teaser associé marquent le point de départ d’une démarche de communication d’envergure impulser dans le cadre du Contrat local de santé du Grand Libournais.

Source : Exercer la médecine en Grand Libournais – GRAND LIBOURNAIS

Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus

Comment soutenir la création d’une maison de santé ? Qu’est-ce qu’une CPTS, et pourquoi l’encourager ? Pourquoi et comment accueillir des internes pendant leur stage ?

Ce guide pratique s’adresse aux élus confrontés aux inégalités territoriales en matière d’accès aux soins. Il a pour objectif de leur donner une vision d’ensemble du cadre législatif et réglementaire et des dispositifs publics mobilisables. Il vise également à leur proposer des éléments méthodologiques concrets pour guider leurs initiatives et mettre en valeur les démarches portées avec succès par d’autres collectivités territoriales.

Source : Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus – Ministère des Solidarités et de la Santé

Guide Pratique une Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS)

Ce guide est à destination de toute personne ayant un projet de CPTS. Il est complété par des fiches outils accessibles dans l’espace membres sur le site d’AVECsanté.

Source : guide-cpts-pages.pdf

Doublement des centres et maisons de santé dans les quartiers prioritaires

En 2019, 563 centres de santé et 127 maisons de santé pluri-professionnelles ont été recensées dans et à proximité des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Le CGET, associé au suivi territorial de l’offre de santé, propose des outils d’information et de méthodologie pour un soutien aux porteurs de projets dans les territoires. Il édite, par ailleurs, des fiches méthodologiques sur la médiation en santé, pour un développement de projets en proximité dans les quartiers.

https://www.cget.gouv.fr/actualites/doublement-des-centres-et-maisons-de-sante-dans-les-quartiers-prioritaires

Bulletins d’information trimestriels du Contrat local de santé du Grand Libournais

imageLe bulletin d’information du Contrat local de santé (CLS) du Grand Libournais est proposé afin de valoriser les actions des professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux qui sont inscrites au programme d’actions 2018-2023. Il a vocation à promouvoir plus largement toute action ou information santé du territoire et s’adresse aux acteurs du CLS, à leurs partenaires et aux habitants.

Télécharger N°1 JANVIER-MARS 2019 (pdf – 577.6 KB) Télécharger
Télécharger N°2 AVRIL-JUIN 2019 (pdf  558.9 KB) Télécharger

Questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé 

Ce questionnaire est la traduction française d’un questionnaire se trouvant dans le “Health Literacy Universal Precautions Toolkit” de l’agence américaine pour la recherche et la qualité en soin de santé.

L’objectif de ce questionnaire est d’aider à un diagnostic des forces et des faiblesses d’un centre de santé primaire dans sa capacité à tenir compte du niveau de littératie en santé de ses usagers (en anglais “health literacy responsiveness”). L’application de ce questionnaire est possible isolément mais gagne, comme c’est le cas originellement à s’insérer dans un projet global d’amélioration de la qualité pour : conscientiser et fédérer autour de la thématique, prioriser l’action et favoriser la participation des travailleurs du centre dans le processus.

Le niveau d’action est donc bien l’institution, au-delà des individus qui y évoluent, et vise des changements d’organisation et/ou de culture de travail qui la rende in fine plus “pro-littératie”.

Source : AHRQ-travailleurs-Fr, questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé – Mouillet Maxime

Vers plus d’égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations | Migrations Santé Alsace

Fruit d’une réflexion de longue date, Migrations Santé Alsace a publié, en avril 2019, un guide de prévention et de lutte contre les discriminations dans le domaine de la santé.

Ce guide est pensé pour soutenir les professionnels-les et les bénévoles de la santé et du social dans leurs réflexions sur l’accueil de la diversité des publics, l’adaptation et la qualité de la prise en charge, le respect des principes déontologiques et la lutte contre les inégalités sociales de santé.

Admettre l’existence de discriminations peut être difficile pour les professionnels-les et bénévoles.  Cela revient à reconnaître que des pratiques puissent être contraires à la déontologie et à l’éthique professionnelles voire illégales.

Une discrimination peut être définie comme une différence de traitement, sur la base d’un critère illégal et portant préjudice à la personne. Elle est encadrée par le droit.De fait, cette notion reste peu mobilisée dans le domaine de la santé.

Pourtant, elle est riche à explorer car :

  • elle prend en compte une variété de situations, certaines évidentes et d’autres plus diffuses (refus de rendez-vous non justifié, baisse de qualité de prise en charge, retard aux soins, propos stigmatisants,…) ;
  • elle invite à sortir du silence et à échanger autour de situations du quotidien qui peuvent questionner ;
  • elle permet de s’interroger sur l’impact des représentations, stéréotypes et préjugés dans l’accompagnement et dans la prise en charge ;
  • elle propose un cadre juridique pour guider les pratiques ;–          elle permet d’analyser la manière dont le système de santé reproduit certaines inégalités sociales et ainsi d’identifier des leviers pour les réduire ;
  • elle offre des pistes concrètes pour réfléchir aux modalités d’accès aux soins et à la santé de tous-tes.

Télécharger le guide :

Télécharger le flyer de présentation.

Le guide existe également en version papier. Contacter Migrations Santé Alsace pour connaître les modalités d’envoi (contact@migrationssante.org).

pour en savoir plus : Vers plus d’égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations | Migrations Santé Alsace

ASKORIA – Accès aux droits et lutte contre le non-recours dans un contexte de dématérialisation

Le centre de recherche d’ASKORIA a réalisé un rapport d’accompagnement scientifique du projet #LabAccess (porté par la DRJSCS et la Région de Bretagne). Intitulé « Accès aux droits et lutte contre le non-recours dans un contexte de de matérialisation« , le rapport présente les différentes étapes des travaux menés de juin 2017 à décembre 2018 dans le cadre du projet #LabAcces.

Ce rapport constitue une ressource à disposition des personnes engagées dans les expérimentations au sein du projet. Y figurent notamment en annexe des éléments de glossaire présentant de manière synthétique les « notions clés » mobilisées dans le cadre des expérimentations, ainsi que des contributions spécialisées proposées sous la forme de courts articles par les membres du comité scientifique du projet.

Source : ASKORIA – Accès aux droits et lutte contre le non-recours dans un contexte de dématérialisation

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :