Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

covid

COVID-19 : Conseils de désinfection et d’hygiène pour l’accueil du jeune enfant | ARS Nouvelle-Aquitaine

Des conseils pratiques pour des protocoles qui neutralisent le virus tout en veillant à limiter le risque d’exposition à des substances chimiques préoccupantes réunis dans deux document : une extension « spéciale #Covid-19 » du Guide Reco-crèche, dans le cadre de la stratégie petite enfance et santé environnement de l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Nettoyage des sols, des surfaces, hygiène des mains pour les personnels et les enfants… quels produits utiliser avec quel protocole pour neutraliser le virus tout en veillant à limiter le risque d’exposition à des substances chimiques préoccupantes ?

Des conseils pratiques réunis dans deux document : une extension « spéciale COVID-19 » du Guide Reco-crèche.

Un premier document de 6 pages, qui a pour objet de préciser les consignes du « Guide ministériel COVID-19 – Modes d’accueil du jeune enfant du 6 mai 2020 » afin d’aider les structures à choisir des produits de désinfection limitant à la fois le risque épidémique, mais aussi le risque d’exposition involontaire des enfants et du personnel à des substances chimiques préoccupantes.

Un deuxième document de 2 pages, qui a pour objet de préciser les consignes du « Guide ministériel COVID-19…

Voir l’article original 54 mots de plus

Appui au déconfinement : profils de territoires

La Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé (Fnors) et les Observatoires régionaux de la santé (ORS) mettent à disposition des profils de territoires au niveau de chaque Établissement public de coopération intercommunale – EPCI (métropoles, communautés d’agglomération, communautés urbaines ou communautés de communes) de France.

Ces profils permettent de caractériser chaque territoire à partir d’une sélection d’indicateurs en lien avec les facteurs de risque de gravité de la Covid-19 ou avec les situations pouvant favoriser la circulation du virus. Ils ont vocation à aider les décideurs et les acteurs dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

En complément, une synthèse nationale permet de voir les similitudes et particularités des EPCI au regard des caractéristiques de la population sur l’ensemble du territoire national. Elle souligne les inégalités territoriales face à la propagation de la Covid-19. À partir de ces travaux, un regroupement des EPCI de France en sept groupes distincts vient en aide aux décideurs, ainsi qu’aux acteurs concernés y compris citoyens, pour décliner de manière adaptée à chaque territoire les mesures de prévention pour réduire la circulation du virus.

Source : www.scoresante.org

Les MDPH assurent le service minimum

Comment fonctionnent les MDPH pendant le confinement ?
L’accueil physique est suspendu mais l’accueil téléphonique est maintenu dans chaque MDPH.


Quelle conséquence sur vos droits ?
Si vos droits arrivent à échéance ou sont en cours de renouvellement, ils sont prolongés automatiquement pour 6 mois sans démarche.
Cette prolongation automatique est valable pour les droits arrivant à échéance entre le 12 mars 2020 et le 31 juillet 2020.


Les droits concernés sont :
– l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et le complément de ressources (CPR);
– l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et ses compléments ;
– la prestation de compensation du handicap (PCH) ;
– l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) ;
– les orientations en établissement médico-social ;
– les orientations professionnelles ;
– la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ;
– l’orientation scolaire et l’ensemble des mesures propres à assurer l’insertion scolaire ;
– la CMI (carte mobilité inclusion).


Exemple 1 : Votre droit arrive à échéance le 30 avril 2020. Votre droit est prolongé
automatiquement pour 6 mois à compter du 30 avril, c’est-à-dire jusqu’au 30 octobre 2020,que vous ayez fait une demande de renouvellement ou pas.
Si vous avez fait une demande de renouvellement, et que celle-ci est acceptée, vos droits se poursuivront à partir du 30 octobre 2020.
Si votre demande de renouvellement est rejetée, vous conservez votre droit jusqu’au 30 octobre 2020.

Exemple 2 : Si votre droit est échu avant le 12 mars 2020, que vous avez fait une demande de renouvellement et que vous n’avez pas encore eu de réponse de la MDPH, votre droit est reconduit automatiquement à partir du 12 mars jusqu’au 12 septembre 2020.
Si votre demande est acceptée, vos droits pourront se poursuivre au-delà du 12 septembre en fonction de la durée attribuée par la CDAPH.
Si votre demande de renouvellement est rejetée, vous conservez vos droits jusqu’au 12 septembre 2020.


Pouvez-vous toujours faire une demande à la MDPH ?
Il est toujours possible de déposer une première demande ou une nouvelle demande en remplissant le formulaire de demande d’aide à la MDPH en le renvoyant par voie postale

A l’appui de la demande, le certificat médical de moins d’un an est accepté.


Pour les demandes de renouvellement ou de révision, il n’est pas nécessaire de produire un
justificatif d’identité et de domicile, sauf si ce dernier a changé.


Les équipes des MDPH restent mobilisées mais le traitement des demandes peut prendre plus de temps.


Pour plus d’information, consultez la foire aux questions sur le site www.handicap.gouv.fr

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :