Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

territoires

Santé : faire le pari des territoires

Le présent rapport Santé : faire le pari des territoires, propose un ensemble d’évolutions ambitieuses et réalistes pour le nouveau quinquennat qui s’ouvre. Ambitieuses, car elles conduisent à changer en profondeur la culture du système sanitaire, en plaçant la liberté,
la subsidiarité et la responsabilité comme des valeurs cardinales.
Ambitieuses aussi car elles visent à préparer l’avenir du système de santé par une véritable vision stratégique d’ensemble et à refonder le pilotage opérationnel de la santé, en faisant des territoires l’échelle privilégiée pour construire l’offre de soins, tout en conservant un cadre réglementaire national, notamment en matière de numérique et de données de santé.

Cliquer pour accéder à sante-faire-le-pari-des-territoires-rapport.pdf

 

Alimentation, Villes et santé

L’alimentation est un déterminant majeur de la santé aux effets protecteurs ou délétères. Elle est influencée par de nombreux facteurs individuels, sociaux, économiques et environnementaux. En effet, l’environnement, le milieu de vie, les revenus, le prix, la disponibilité des aliments, les goûts, les croyances et les traditions influencent les
habitudes de consommation

Cliquer pour accéder à PVS-alimentation-villes-et-sante-VF.pdf

Loi 3DS Guide à l’usage des collectivités territoriales

La loi n° 2022-217 du 21 février 2022 relative à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l’action publique locale, a été publiée au Journal officiel sous le n°0044, le 22 février 2022.
La loi 3 DS s’articule autour de quatre grands axes :


la différenciation : ce principe, acté par la loi 3DS, a vocation à donner aux collectivités de la souplesse et davantage de marge de manœuvre dans leurs actions pour prendre en compte les spécificités et les attentes de leur territoire

la décentralisation : près de trente ans après le premier acte de décentralisation, le législateur a souhaité conforter les compétences des collectivités locales, notamment dans les domaines des transports, du logement, de l’insertion et de la transition écologique

la déconcentration : à travers ces dispositions, il s’agit de rapprocher l’État du terrain

la simplification : le but poursuivi dans ce cadre est de rendre l’action publique locale plus proche de ces administrés, notamment en facilitant leurs démarches.

 

Source : guide-loi3ds.pdf

La santé passe par l’aménagement du territoire

On pourrait croire que la santé est un bien naturel dont nos corps seraient plus ou moins dotés, il n’en est rien : la recherche nous montre au contraire qu’il s’agit d’un bien social qui varie selon notre niveau de vie, notre habitat et notre environnement quotidien.

Source : La santé passe par l’aménagement du territoire

Accès aux soins – Nos propositions communes face à l’urgence d’agir Accès aux soins 

Nous sommes des représentants des patients, citoyens sans médecins, infirmiers, urgentistes hospitaliers, médecins, organisations interprofessionnelles, ambulanciers, pompiers, internes, médecins hospitaliers, kinésithérapeutes, étudiants en médecine, hôpitaux de proximité, centres de santé, pharmaciens, chirurgiensdentistes, sagefemmes, biologistes, orthophonistes, mutuelles et élus.
Un seul objectif : élaborer ensemble des propositions, réalisables, concrètes et consensuelles pour améliorer l’accès aux soins.
Notre aventure a commencé en juin 2021 et regroupe aujourd’hui 35 organisations, associations et acteurs impliqués dans l’accès
aux soins et tous concentrés autour de la défense de l’intérêt général.
Ce travail commun nous permet aujourd’hui de présenter 4 propositions aux candidats à l’élection présidentielle et aux candidats
aux élections législatives qui suivront.
Elles sont issues de notre réflexion commune, de nos expériences, des solutions émergentes sur le terrain et des acteurs qui s’y
mobilisent.

Source : Microsoft Word – Propositions santé VF.docx – Propositions santé VF.pdf

Résilience des territoires vers une approche intégrée des risques

Au moment où nous sortons – pas à pas – de la crise sanitaire et où nous devons affronter ses conséquences humaines et économiques, ce document vise à cerner la compréhension du concept de résilience, qui cristallise aujourd’hui tous les espoirs. L’exercice est particulièrement instructif. Il nous permet de comprendre ce qui permet aux territoires de mieux réagir aux crises, d’en atténuer les effets et de créer les conditions d’un rebond sur le long terme. Il
introduit l’idée d’une action coordonnée :

– en aval comme en amont de la crise

– ainsi que des évolutions souhaitables dans notre rapport au collectif.
Ces travaux bénéficient du soutien du Cabinet Transitions et de l’Institut CDC
pour la recherche

Source : resilience-des-territoires.pdf

Publication de deux guides de recommandations pour favoriser l’engagement des élus locaux et des usagers au sein des CLSM !

Les conseils locaux de santé mentale (CLSM) sont des instances de concertation et de coordination autour de la santé mentale à l’échelle locale. Si tous les acteurs de chaque territoire couvert par un CLSM sont invités à y participer, l’engagement des élus locaux, des représentants de la psychiatrie publique, des usagers et des aidants constitue une condition sine qua none pour pouvoir se définir comme CLSM.

Pour poser cette condition, le Centre collaborateur de l’OMS de Lille (CCOMS), qui a contribué à la définition des CLSM, s’est appuyé sur les recommandations internationales en matière de santé mentale. Ces dernières invitent à penser que la collaboration de ces différents acteurs – élus locaux, représentants de la psychiatrie publique, usagers et aidants – augmente les chances que les actions et politiques locales mises en œuvre dans le champ de la santé mentale soient efficaces.

La place centrale accordée aux élus locaux et aux usagers dans un dispositif local déployé sur le territoire national est l’un des principaux aspects conférant aux CLSM leur force et leur originalité.

Le Centre national de ressources et d’appui aux CLSM porté par le CCOMS de Lille a décidé d’interroger une dizaine de territoires où l’engagement des élus et/ou des usagers est effectif, inspirant, et contribue au bon fonctionnement du CLSM. L’objectif était d’identifier des facteurs clés de réussite pour favoriser celui-ci. En plus de ces entretiens, les recommandations résultent des remontées de terrain et constats opérés du fait de nos missions d’accompagnement à la création et au développement des CLSM.

Publication de deux guides de recommandations pour favoriser l’engagement des élus locaux et des usagers au sein des CLSM !

Les enjeux de santé dans les quartiers prioritaires : quelles réponses de l’urbanisme?

Accès aux soins en milieu rural : la bombe à retardement

Ce livret présente les résultats agrégés des études sur l’accès aux soins menées par l’AMRF. 2e publication Octobre 2021

Source : Publication étude – Accès aux soins en milieu rural : la bombe à retardement

État du fonctionnement des conseils locaux de santé mentale (CLSM) pendant l’épidémie de Covid-19 en France

Le Centre national de ressources et d’appui aux CLSM publie une nouvelle ressource : l’État du fonctionnement des conseils locaux de santé mentale (CLSM) pendant l’épidémie de Covid-19 en France, issu d’une étude mixte, à la fois qualitative et quantitative, menée auprès des coordonnateur·rices de CLSM.

[PUBLICATION] État du fonctionnement des conseils locaux de santé mentale (CLSM) pendant l’épidémie de Covid-19 en France

Les trois quarts des personnes les plus éloignées des professionnels de premier recours vivent dans des territoires ruraux | Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

Entre 2016 et 2019, l’accessibilité géographique aux infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et sages-femmes s’améliore (respectivement +9 %, +9 % et +16 %), alors que celle des médecins se dégrade (-6 %). Toutefois, la répartition des médecins généralistes sur le territoire est plus homogène que celle des trois autres professions.

Les inégalités régionales d’accessibilité sont particulièrement importantes en ce qui concerne les infirmiers. Elles existent également pour les masseurs-kinésithérapeutes et les médecins généralistes, mais elles se conjuguent à une concentration forte autour des pôles urbains. Les sages-femmes sont, quant à elles, réparties de manière très hétérogène sur le territoire. La répartition régionale des jeunes professionnels est globalement proche de celle des professionnels plus âgés.

Environ 3 % de la population, soit 1,7 million de personnes, font partie des moins bien lotis en termes d’accessibilité à la fois aux médecins généralistes, aux infirmiers et aux masseurskinésithérapeutes. Les trois quarts de ces personnes vivent dans des territoires ruraux.

 

Source : Les trois quarts des personnes les plus éloignées des professionnels de premier recours vivent dans des territoires ruraux | Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

Le diagnostic de territoire

Cette vidéo vous aidera dans la réalisation d’un diagnostic de territoire. Elle s’adresse prioritairement aux professionnels en MSP qui souhaitent réaliser des actions de santé publique.

La France et ses territoires – édition 2021

Cet ouvrage offre un panorama des questions économiques, sociales et environnementales au niveau territorial. En utilisant les zonages d’études actualisés en 2020, l’ouvrage fait le point sur les disparités géographiques en France, sur les forces et faiblesses des divers territoires ainsi que sur les conditions de vie de la population.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/5040030

Des territoires face à l’épidémie de Covid-19 : entre affaiblissement et renforcement des coopérations en soins primaires

Les séminaires « Mardis de l’Irdes » présentent des travaux de recherche finalisés ou en cours.

Ils répondent à deux objectifs :

– présenter et discuter les travaux effectués par les chercheurs de l’Irdes,

– valoriser et échanger sur les travaux réalisés par des équipes de recherche extérieures à l’Irdes.

Les « Mardis de l’Irdes » se déroulent deux fois par mois, le mardi à 11h00 à l’Irdes et sont ouverts aux personnes extérieures (chercheurs, administrations, professionnels de santé, etc.). La durée d’un séminaire est au maximum d’une heure et demi, soit jusqu’à 45 minutes d’exposé et 45 minutes de discussion.

Pour participer aux séminaires veuillez cliquer sur l’onglet « Inscription ». Vous recevrez un message de confirmation de votre inscription.

https://www.irdes.fr/recherche/seminaires-les-mardis-de-l-irdes-en-economie-de-la-sante.html

Guide sur la mobilisation des élus sur l’agriculture et l’alimentation à travers une démarche territoriale

Découvrez ce guide à destination de l’ingénierie en charge du déploiement des démarches alimentaires territoriales. Comment mieux mobiliser les élus locaux sur les enjeux d’une transition alimentaire à l’échelle du territoire ? Comment accompagner la prise de conscience avec des actions concrètes ?

Webinaire « Evolution et impact de la territorialisation des politiques publiques sur les politiques de santé »

Fabrique Territoires Santé a organisé le 20 janvier 2021 un webinaire « Evolution et impact de la territorialisation des politiques publiques sur les politiques de santé ».

Renaud Epstein, maître de conférences en sciences politiques à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, Carole Bégou, coordonnatrice CLS et CLSM d’Echirolles et Khalid Ida-Ali, président de l’IRDSU & directeur du développement social et urbain de Vitry-le-François s ont apporté leurs témoignages et éclairages. Le replay est disponible ci-dessous ou sur Youtube

Colloque – Du quartier à la ville apprenante : résiliences et alliances territoriales face aux crises

En 2017, Clermont-Ferrand a été la première cité française à rejoindre le réseau UNESCO, avant que Mantes-la-Jolie, Montpellier et Évry-Courcouronnes ne soient retenues à leur tour. Les divers acteurs de ce processus souhaitent aujourd’hui croiser leurs regards avec d’autres expériences nationales et internationales, permettant d’apporter un éclairage extérieur sur leur action y compris face à la crise du coronavirus. Comprendre ce qui se passe aujourd’hui est peut-être le meilleur moyen de penser « l’après ».

PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture) : Veille covid 19

Le Plan Urbanisme Construction Architecture -PUCA– initie une veille analytique et revue de presse des impacts de la COVID-19 dans les champs du logement, de l’habitat, de la ville, de l’aménagement du territoire, de l’environnement santé biodiversité, des mobilités,…

  • une sélection d’articles et d’initiatives de recherche autour de thématiques incontournables
  • des notes d’analyse mensuelles pour des clés de lecture.

Source : PUCA_veillecovid19 Profile and Collections – Wakelet

Crise du Covid19, confinement et fractures numériques, les recommandations de Jean-François Lucas – Sciences Po Chaire digital, gouvernance et souveraineté

La crise du Covid-19, tout en affirmant de manière radicale l’importance des services numériques dans notre société, a révélé les importantes inégalités d’accès à ces services dans la population.

Si 88% des foyers français avaient accès à Internet en 2019 (CREDOC), cette large majorité recouvre des réalités d’accès et d’usages variées.

Outre les problèmes liés à des équipements défaillants ou insuffisants pour faire face aux besoins cumulés du télétravail, de l’éducation à distance, des usages sociaux et récréatifs, différents niveaux d’illectronisme, c’est-à-dire les inhabiletés à utiliser les outils numériques et à manipuler des contenus digitaux, ont aggravé l’impact négatif de la crise pour près de 14 millions de personnes (rapport Vall, 2020).

Dans cette note proposé par la Chaire Digital, Gouvernance et Souveraineté, intitulé « La Covid-19, accélératrice et amplificatrice des fractures numériques » , Jean-François Lucas, docteur en sociologie, passe en revue les différentes inégalités d’accès aux services digitaux que couvre l’expression de « fracture numérique », qu’elles soient d’ordre matérielles, sociales ou économiques, mises en exergue par le confinement.

Une série de recommandations est proposée afin d’assurer un accès universel aux services numériques de base.

La Covid-19, accélératrice et amplificatrice des fractures numériques, Jean-François Lucas, Octobre 2020 (24 pages, 1,49 Mo)

Source : Crise du Covid19, confinement et fractures numériques, les recommandations de Jean-François Lucas – Sciences Po Chaire digital, gouvernance et souveraineté

Conférence des territoires : préparer « l’après »

A l’invitation de la présidente Sophie Borderie, les représentants du Conseil départemental, des communautés d’agglomération et communautés de communes du département, des associations des maires et des maires ruraux de Lot-et-Garonne ont tenu cet après-midi à l’Hôtel du Département une importante réunion à laquelle le président du Conseil régional Alain Rousset a exceptionnellement participé, en visioconférence, depuis l’Hôtel de Région de Bordeaux.

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :