Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

Inégalités sociales de santé (ISS)

Tribune « Épidémie, crise sanitaire et COVID-19 : le pouvoir d’agir de la promotion de la santé » – FNES

« La crise sanitaire liée au Covid-19 met au défi notre système de soin et interpelle tout autant le secteur de la prévention, à différents niveaux. La prévention universelle : comment protéger l’ensemble des individus, quel que soit leur niveau de risque ? La prévention sélective : comment assurer la protection des groupes de population présentant des risques spécifiques ? La prévention indiquée : comment assurer la continuité de la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques ? Ces questions ne sont pas nouvelles, elles se posent à chaque fois qu’une épidémie frappe une population. Notre propos n’est pas ici de revenir sur les mesures importantes, urgentes et nécessaires mises en place au cours des dernières semaines, mais de rappeler qu’il existe un domaine d’intervention de la santé publique qui dispose d’atouts considérables pour guider les décideurs, les opérateurs et la population dans leur pouvoir d’agir face à une situation épidémique. Ce domaine, c’est la promotion de la santé. »

Une tribune écrite par Christine Ferron, Déléguée générale et François Baudier, Président de la Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé (Fnes)

Télécharger la tribune de la Fnes au format pdf

Source : Tribune « Épidémie, crise sanitaire et COVID-19 : le pouvoir d’agir de la promotion de la santé » – FNES

Tribune « Covid-19 et lutte contre les inégalités » 

La Fabrique Territoires Santé et Elus, Santé Publique & Territoires  signent une tribune concernant la crise du Covid-19 « Covid-19 et lutte contre les inégalités : pour un véritable soutien aux dynamiques territoriales de santé ».

Source : Fabrique Territoire Santé

Consultation sur l’outil Domiscore (jusqu’au 15 mai 2020)

La crise du Covid-19 a remis en lumière combien la qualité de l’habitat est une question sociale majeure, particulièrement pour la santé, ainsi que ses considérables inégalités.

Comment caractériser cette qualité des habitats du point de vue de la santé et du bien-être des occupants ? C’est l’objet de cette consultation ouverte jusqu’au vendredi 15 mai 2020

Dans la perspective de la rédaction d’un décret sur la salubrité des habitations, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi en 2018 par le ministère des Solidarités et de la Santé afin de réfléchir à un outil permettant de caractériser un logement vis-à-vis des impacts potentiels qu’il peut porter sur la santé et le bien-être de ses occupants.

DOMISCORE from EHESP on Vimeo.

En préalable de son rendu final, la grille Domiscore ainsi créée est soumise à consultation afin de recueillir les avis d’un public varié, qui pourront être pris en compte lors de l’élaboration de la version finale de l’outil.

Cette consultation est très ouverte. Elle s’adresse :à tout public intéressé (professionnels, élus, responsables associatifs…), avec pour objectif d’évaluer la compréhension et la pertinence de l’outil Domiscore, même sans en faire effectivement usage?

Une partie de la consultation initialement prévue est reportée après la fin du confinement lié au Covid, qui la rend impossible : elle concerne les personnes souhaitant effectivement utiliser cette grille pour caractériser un ou plusieurs logement(s) visité(s), afin de recueillir leur avis sur sa facilité de remplissage (travailleurs sociaux ou médico-sociaux, professionnels de l’immobilier, associations de lutte contre le logement indigne, conseillers en environnement intérieur…). Une nouvelle notification de la consultation ouvrira cette partie de la consultation lorsque cela sera possible.

Source : Consultation sur l’outil Domiscore

Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus : constats et pistes d’actions en promotion de la santé

Ireps ARA- 6p., pdf (442 ko)

En quoi et comment la crise sanitaire du COVID-19 accentue les inégalités sociales de santé dans notre société ?

C’est à cette question que cherche à répondre l’Ireps Auvergne Rhône Alpes dans ce numéro spécial du 2 avril 2020

« La crise sanitaire que nous traversons révèle les inégalités sociales qui traversent notre société ainsi que les difficultés croissantes rencontrées et dénoncées par les professionnels de plusieurs champs : hôpitaux, aide sociale à l’enfance, lutte contre la pauvreté, prisons… Au-delà du constat, il s’agit de mener une réflexion sur des pistes d’actions collectives à soutenir ou engager en promotion de la santé. »

 

Source : Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus – IREPS ARA

En 2018, les territoires sous-dotés en médecins généralistes concernent près de 6 % de la population 

La DREES publie une nouvelle étude sur l’accessibilité aux médecins généralistes. Elle souligne qu’en raison d’un décalage croissant entre l’offre et la demande de soins, l’accessibilité géographique aux médecins généralistes a baissé de 3,3 % entre 2015 et 2018. En 2018, les Français ont accès en moyenne à 3,93 consultations par an et par habitant, contre 4,06 consultations en 2015. Les inégalités s’accentuent entre les communes les moins bien dotées et celles qui le sont le plus.

Source : En 2018, les territoires sous-dotés en médecins généralistes concernent près de 6 % de la population – Ministère des Solidarités et de la Santé

La santé des Gens du voyage : étude en Nouvelle-Aquitaine, 2019-2020

En novembre 2019, Santé publique France Nouvelle Aquitaine lance une grande étude sur la santé des Gens du voyage, première de ce type et de cette envergure en France.

Contexte

En 2017-2018, Santé publique France Nouvelle Aquitaine a investigué deux signaux sanitaires d’importance chez les gens du voyage : une épidémie importante de rougeole qui a touché la région avec de nombreux cas groupés chez les gens du voyage d’une part, et la survenue de cas d’intoxications au plomb chez des enfants lors d’un dépistage organisé en Charente dans les différents lieux de vie, d’autre part. Devant ces constats, Santé publique France a souhaité réaliser une étude épidémiologique pour mieux estimer les besoins en santé au sein de cette population.

De façon concomitante, la Fédération nationale des associations solidaires d’actions avec les Tsiganes et les gens du voyage (Fnast-Gens du voyage) ont initié un projet sur la santé des gens du voyage à l’échelle de la région, intégré dans le cadre du Programme régional d’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies (Praps) mis en œuvre par l’Agence régionale de santé  Nouvelle Aquitaine pour la période 2018-2023.

Dans le cadre de ce projet à plusieurs volets, Santé publique France Nouvelle Aquitaine réalise le volet épidémiologique afin de mieux quantifier les besoins en santé des gens du voyage, d’estimer la couverture vaccinale et d’étudier les liens entre environnement et santé.

Objectifs de l’étude

  • Identifier les besoins en santé des personnes
  • Evaluer la couverture vaccinale de la rougeole et des autres maladies infectieuses à prévention vaccinale prioritairement chez les enfants
  • Evaluer les liens entre les conditions de vie et d’habitat et la santé des Gens du voyage
  • A terme, elle servira à comprendre et améliorer l’emplacement des lieux de vie, le rôle de la pollution, les démarches sur internet, l’éloignement des spécialistes, le stress, les problèmes respiratoires, la vaccination, etc.

Pour lire la suite: La santé des Gens du voyage : étude en Nouvelle-Aquitaine, 2019-2020

Doublement des centres et maisons de santé dans les quartiers prioritaires

En 2019, 563 centres de santé et 127 maisons de santé pluri-professionnelles ont été recensées dans et à proximité des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Le CGET, associé au suivi territorial de l’offre de santé, propose des outils d’information et de méthodologie pour un soutien aux porteurs de projets dans les territoires. Il édite, par ailleurs, des fiches méthodologiques sur la médiation en santé, pour un développement de projets en proximité dans les quartiers.

https://www.cget.gouv.fr/actualites/doublement-des-centres-et-maisons-de-sante-dans-les-quartiers-prioritaires

Bulletins d’information trimestriels du Contrat local de santé du Grand Libournais

imageLe bulletin d’information du Contrat local de santé (CLS) du Grand Libournais est proposé afin de valoriser les actions des professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux qui sont inscrites au programme d’actions 2018-2023. Il a vocation à promouvoir plus largement toute action ou information santé du territoire et s’adresse aux acteurs du CLS, à leurs partenaires et aux habitants.

Télécharger N°1 JANVIER-MARS 2019 (pdf – 577.6 KB) Télécharger
Télécharger N°2 AVRIL-JUIN 2019 (pdf  558.9 KB) Télécharger

Questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé 

Ce questionnaire est la traduction française d’un questionnaire se trouvant dans le “Health Literacy Universal Precautions Toolkit” de l’agence américaine pour la recherche et la qualité en soin de santé.

L’objectif de ce questionnaire est d’aider à un diagnostic des forces et des faiblesses d’un centre de santé primaire dans sa capacité à tenir compte du niveau de littératie en santé de ses usagers (en anglais “health literacy responsiveness”). L’application de ce questionnaire est possible isolément mais gagne, comme c’est le cas originellement à s’insérer dans un projet global d’amélioration de la qualité pour : conscientiser et fédérer autour de la thématique, prioriser l’action et favoriser la participation des travailleurs du centre dans le processus.

Le niveau d’action est donc bien l’institution, au-delà des individus qui y évoluent, et vise des changements d’organisation et/ou de culture de travail qui la rende in fine plus “pro-littératie”.

Source : AHRQ-travailleurs-Fr, questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé – Mouillet Maxime

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :