Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

Inégalités sociales de santé (ISS)

Inégalités sociales de santé en Nouvelle-Aquitaine

A la demande de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, l’Observatoire régional de la santé Nouvelle-Aquitaine a réalisé une analyse des inégalités sociales de santé infra-territoriales, au niveau des bassins de vie. Il en ressort que le paysage de notre nouvelle région se révèle très hétérogène, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, avec aux deux extrêmes certains territoires ruraux qui cumulent des indicateurs défavorables sur pratiquement toutes les dimensions et des espaces périurbains qui apparaissent en situation favorable tant sur le plan de la démographie et des conditions de vie qu’en matière d’état de santé.

Source : pZRiSuPlISS-17.pdf

Approches politiques de réduction des inégalités de santé : Déterminants sociaux de la santé et déterminants sociaux des inégalités de santé

Mars 2017 –  988 Ko – 5 pages
Ce document explore la différence entre les déterminants sociaux de la santé et les déterminants sociaux des inégalités de santé.

Il fait partie d’une série de courts documents de synthèse basés sur la note documentaire plus longue intitulée : « Les approches politiques de réduction des inégalités de santé« . La série a pour objectif de fournir une brève présentation de chacune des huit approches politiques abordées dans le document plus long et de fournir un contexte conceptuel pour ce travail. Cette série permettra aux acteurs de la santé publique de distinguer les approches politiques qui visent à réduire les inégalités de santé, en les familiarisant avec la différence entre agir sur les déterminants sociaux de la santé et agir sur les déterminants sociaux des inégalités de santé.

Source : www.ccnpps.ca

La Plateforme d’intervention départementale pour l’accès aux soins et à la santé (PFIDASS). Regard sur un dispositif expérimental de détection du renoncement aux soins et d’action pour accompagner les personnes à la réalisation de leurs soins

La Plateforme d’intervention départementale pour l’accès aux soins et à la santé (PFIDASS) est née fin 2014. Elle est un dispositif expérimental de détection du renoncement aux soins et d’action pour accompagner les personnes, dont la situation a fait l’objet d’une saisine et correspond aux critères d’inclusion dans la plateforme, vers la réalisation des soins déclarés comme renoncés. Le système PFIDASS est constitué de deux blocs qui s’articulent l’un à l’autre : le bloc « détection », composé de professionnels du champ sanitaire et social, et le bloc « accompagnement à la réalisation des soins », qui implique 5/6 accompagnants ETP2 et leur encadrement. Un Comité d’analyse, composé des responsables de la PFIDASS, de membres de l’Agence régionale de santé (ARS) Languedoc-Roussillon, d’agents de direction et de responsables des organismes/structures partenaires signataires et de chercheurs de l’Observatoire des non-recours aux droits et services (ODENORE), se réunit régulièrement ; il est un lieu d’échange, d’information, d’analyse concernant les différentes dimensions de la PFIDASS et le renoncement aux soins. Des précisions seront apportées sur tous ces points dans la suite du rapport, qui n’a toutefois pas vocation à présenter la PFIDASS dans tout ce qu’elle a de technique et de réglementaire, mais qui tend à permettre une prise de recul par rapport au dispositif en s’appuyant sur la parole de ses parties prenantes.

Auteurs : Revil Héléna, Gajdos Thibault, Warin Philippe – Gard, Mars 2016, 132 p.

Télécharger le rapport final

Discriminations dans le champ de la santé : comprendre, prévenir, agir pour plus d’égalité

20/01/2017 à Strasbourg (67). L’Observatoire régional de l’intégration et de la ville (Oriv) organise un colloque, avec le soutien du CGET, qui vise à apporter des connaissances et une prise de recul à partir d’interventions de chercheurs-ses et (…)

Source : Discriminations dans le champ de la santé : comprendre, prévenir, agir pour plus d’égalité

France Stratégie analyse les dynamiques et inégalités territoriales

Dans une note publiée le 7 juillet, France Stratégie pose les enjeux relatifs aux « Dynamiques et inégalités territoriales » pour la décennie à venir. Cette note constitue une première analyse d’un travail approfondi sur le sujet et des propositions. Cette note pose un certain nombre de constats sur les dynamiques et inégalités territoriales, pour s’interroger sur l’orientation et les finalités des politiques territoriales.

Source : France Stratégie analyse les dynamiques et inégalités territoriales

L’invisibilité sociale décryptée par l’ONPES

Consacré à l’invisibilité sociale définie comme « un ensemble de processus où interviennent des acteurs multiples, par lesquels un déni de reconnaissance des personnes aux différents niveaux de leur existence sociale peut affecter la profondeur et la durée des situations de pauvreté et d’exclusion », le 11e rapport de l’ONPES s’attache à décrire les mécanismes d’invisibilité sociale, médiatiques et institutionnels qui participent au sentiment d’exclusion, d’isolement ou de déclassement d’une partie de la population.

Source : Rapport_ONPES_2016_bd-2.pdf

La ségrégation résidentielle dans les pôles urbains de la région Nouvelle-Aquitaine

L’Insee vient de publier une étude sur les disparités de revenus et la ségrégation (au sens séparation résidentielle) au sein des 7 pôles urbains de la région Nouvelle-Aquitaine.

Source : La ségrégation résidentielle dans les pôles urbains de la région Nouvelle-Aquitaine

Les Ateliers santé ville : la proximité et le décloisonnement pour réduire les inégalités de santé

Lancés en 2000 pour promouvoir une démarche de proximité visant à réduire les inégalités de santé, les Ateliers santé ville (ASV) étaient au nombre de 286 en France en 2013, « couvrant la quasi-totalité des quartiers urbains les plus sensibles », selon la Plateforme nationale de ressources ASV (PnrASV).

En savoir plus : localtis.info

 

Nouveau comparateur des territoires sur les niveaux de vie

Capture-Auray-640x314.jpgLe nouveau comparateur des territoires du Compas, bureau d’études spécialisé dans l’analyse des données sociales, offre, pour chaque commune de France métropolitaine, les informations suivantes : le revenu médian (revenu tel que la moitié des habitants considérée gagne moins et l’autre moitié gagne plus, donc distinct du revenu moyen) pour l’équivalent d’une personne adulte seule, la valeur maximale perçue par le décile des 10 % les plus pauvres et la valeur minimale pour les 10 % des plus riches.

Source : Pays et quartiers d’Aquitaine

Les habitants des quartiers de la politique de la ville

f204624a-68db-4290-b602-94bb4ed694da.jpg

En France métropolitaine, 4,8 millions de personnes vivent dans les 1 300 quartiers de la politique de la ville. La population de ces quartiers, de par leur définition même, est fréquemment touchée par la pauvreté. Lire la suite

Le rapport 2015 de l’Observatoire national de la politique de la ville vient de paraître

Immeubles de banlieue, ciel gris.

L’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) a publié son rapport 2015 le 3 mai 2016.
Niveau de vie, emploi, éducation, santé, sécurité… il décrit la situation dans les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville, définis par la loi du 21 février 2014. Une analyse contrastée, fruit de plusieurs mois de travaux, qui révèle une réalité économique et sociale difficile, notamment pour les femmes et les jeunes, mais aussi une perception plus positive de leur cadre de vie, sur les aspects environnementaux (espaces verts, entretien des rues..).

En savoir plus sur Pays et quartiers d’Aquitaine

Une offre de services cohérente | INSPQ – Institut national de santé publique du Québec

L’INSPQ a déposé un mémoire dans le cadre la consultation du Commissaire à la santé et au bien-être portant sur la couverture publique des services en santé et en services sociaux, couverture souvent entendue sous le vocable « panier de services ».

Par ce mémoire, l’INSPQ propose un cadre d’analyse pour soutenir la réflexion en situant la couverture de services parmi l’ensemble des décisions visant à améliorer la santé et le bien-être de la population, à travers les divers paliers du gouvernement. Lire la suite

Favoriser la solidarité, l’inclusion et la santé | INSPQ – Institut national de santé publique du Québec

Favoriser la solidarité, l’inclusion et la santéL’INSPQ a déposé un mémoire dans le cadre de la réflexion entourant l’élaboration du troisième plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale. Par ce mémoire, l’INSPQ invite les décideurs à considérer les enjeux et les mesures visant non seulement la réduction de la pauvreté et l’exclusion sociale, mais aussi les inégalités sociales de santé.

La pauvreté et la santé sont étroitement liées et leurs liens sont bien documentés. D’un côté, la mauvaise santé est en elle-même un déterminant de la pauvreté. En effet, un individu malade a plus de risque de devenir pauvre qu’une personne en bonne santé. De l’autre côté, la pauvreté a un impact sur la santé et est identifiée, d’ailleurs, comme la principale cause de morbidité au Canada. Plus concrètement, les conditions socioéconomiques engendreraient des écarts considérables dans la santé des personnes, expliquant des variations d’espérance de vie de plus 10 ans entre les quartiers les plus pauvres et les plus aisés de Montréal. Lire la suite

Le référentiel CLS de l’ARS Île de France est sorti !

Le Référentiel CLS a pour objectif d’accompagner la rédaction et la mise en œuvre des contrats de deuxième génération. Plus spécifiquement, il s’agit de rappeler les fondamentaux de la démarche CLS et de favoriser l’appropriation et le développement des stratégies de réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. Lire la suite

Réduire les inégalités sociales et territoriales de santé. Intérêts d’une approche locale et transversale

Ce nouveau document de plaidoyer est destiné aux élus des communes et des groupements de communes.

Les politiques publiques en faveur de la santé en population générale ont parfois pour effet de profiter d’abord aux plus favorisés. Les groupes sociaux les mieux dotés en capital culturel et financier sont en effet les premiers à tirer profit des messages incitant à la prévention, ce qui a pour effet de creuser les inégalités sociales et territoriales de santé. Lire la suite

Agence Santé publique France / Inégalités sociales de santé

Cet espace d’information a pour objectif de mettre à disposition des professionnels et des élus les principales connaissances et repères sur les inégalités sociales de santé. Il traduit la volonté de l’Institut de poursuivre son implication dans le transfert des connaissances sur le sujet et dans son rôle de lobbying pour la prise en compte de cette question dans les politiques de santé et dans les pratiques. Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :