Économies d’échelle, gouvernance plus efficace, attractivité et compétitivité plus grandes… la création des métropoles (aujourd’hui au nombre de 22) devait produire de nombreux effets bénéfiques. Mais les résultats tardent à venir, selon « un premier bilan » de la Cour des comptes.