Le service Education contribue à la continuité pédagogique pour tous les élèves. Il met à disposition des familles dépourvues d’outils numériques, les ordinateurs des écoles non-utilisés en cette période de confinement dû à la lutte contre le coronavirus.

Difficile voire impossible pour les élèves de travailler sans utiliser un ordinateur qui leur permet de rester en contact avec leur enseignant, de faire des recherches ou tout simplement de suivre les cours en ligne.

Une initiative qui permet d’aider les moins équipés.

Pour atténuer la fracture numérique, amplifiée par cette situation inédite, quelque 40 ordinateurs ont donc quitté les salles de classes pour le domicile d’enfants n’ayant ni ordinateur ni tablette à la maison. La seule condition est d’avoir une connexion possible à Internet. Le prêt, sous la responsabilité des enseignants, est valable pour toute la période de confinement.

Depuis la fermeture des écoles, le service Education contribue à la continuité pédagogique de tous les élèves, en assurant le lien entre les enseignants et les enfants qui n’ont aucun accès numérique à domicile.

Une initiative adaptée au plus près des besoins.

Trois fois par semaine, les lundis, mercredis et vendredis, les agents du courrier de la Mairie se rendent dans les écoles pour récupérer les enveloppes destinées aux enfants dépourvus d’outils numériques ou pour lesquels un travail différencié, autre que celui proposé par la plateforme en ligne, est mis en place.

Les courriers arrivent ensuite par voie postale chez les petits Palois qui n’ont plus qu’à se mettre au travail.  

Ce lien est également une nécessité pour les élèves qui entrent en 6ème et pour lesquels les dossiers d’inscription dans le futur établissement sont en cours.

Une initiative pour les collégiens.  

Dans le cadre du programme national Cité Educative, trois collèges palois ont par ailleurs lancé une alerte afin de réduire au maximum le nombre d’élèves décrocheurs.

Le Service Education a donc élargi son intervention pour une distribution directement dans les boites à lettres d’une centaine de collégiens identifiés comme susceptibles de décrocher. Ce lien maintenu avec l’établissement durant la période de confinement est essentiel pour la poursuite active du travail scolaire.

Un soutien que la Ville de Pau complète par la dotation, pour les équipes éducatives, d’enveloppes et de papier nécessaire à tous ces échanges. Echanges qui devraient être maintenus durant les vacances de printemps.