aquitaine-santeenvironnement.org

Selon une vaste étude menée sur huit pays européens, les habitants des quartiers les plus touchés par le chômage sont davantage exposés à la pollution atmosphérique. Mais cette exposition accrue serait davantage liée à la configuration urbaine des villes étudiées qu’au niveau socioéconomique de leurs habitants. Décryptage.

Source : Les populations socialement désavantagées respirent-elles un air plus pollué ?

View original post