La Plateforme d’intervention départementale pour l’accès aux soins et à la santé (PFIDASS) est née fin 2014. Elle est un dispositif expérimental de détection du renoncement aux soins et d’action pour accompagner les personnes, dont la situation a fait l’objet d’une saisine et correspond aux critères d’inclusion dans la plateforme, vers la réalisation des soins déclarés comme renoncés. Le système PFIDASS est constitué de deux blocs qui s’articulent l’un à l’autre : le bloc « détection », composé de professionnels du champ sanitaire et social, et le bloc « accompagnement à la réalisation des soins », qui implique 5/6 accompagnants ETP2 et leur encadrement. Un Comité d’analyse, composé des responsables de la PFIDASS, de membres de l’Agence régionale de santé (ARS) Languedoc-Roussillon, d’agents de direction et de responsables des organismes/structures partenaires signataires et de chercheurs de l’Observatoire des non-recours aux droits et services (ODENORE), se réunit régulièrement ; il est un lieu d’échange, d’information, d’analyse concernant les différentes dimensions de la PFIDASS et le renoncement aux soins. Des précisions seront apportées sur tous ces points dans la suite du rapport, qui n’a toutefois pas vocation à présenter la PFIDASS dans tout ce qu’elle a de technique et de réglementaire, mais qui tend à permettre une prise de recul par rapport au dispositif en s’appuyant sur la parole de ses parties prenantes.

Auteurs : Revil Héléna, Gajdos Thibault, Warin Philippe – Gard, Mars 2016, 132 p.

Télécharger le rapport final