Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Observatoire national de la politique de la ville – Fiches thématiques

L’ONPV publie de courtes analyses sous forme de 39 fiches synthétiques qui complètent la connaissance des QPV. Elles sont sur les thèmes usuels de la politique de la ville (scolarisation, pauvreté, délinquance, renouvellement urbain, emploi et chômage). De nouveaux thèmes sont traités : une fiche sur l’engagement citoyen des jeunes et trois sur le logement. Une analyse financière du programme 147 et une fiche sur la fiscalité locale des communes en politique de la ville complètent les 39 fiches.

Source : rapport-2021-fiches-thématiques.original.pdf

REPENSER LES ACTIONS DE LA VILLE AU PRISME DE LA SANTÉ MENTALE

En 2022, le Réseau, avec les Villes de Poitiers et de Lille, a réuni un groupe de réflexion sur ‘la santé mentale en temps de crise sanitaire’ ayant pour objectif de réunir les constats, les expériences et les réflexions des villes sur la place de la santé mentale dans les politiques publiques qu’elles conduisent, au travers de trois axes : l’accès aux soins en santé mentale, le soutien aux individus, et l’action en faveur d’un environnement favorable à la santé mentale. 39 villes se sont mobilisées dans la réflexion (trois temps de travail ont été organisés entre avril et juin 2022).
Cette note vise à rassembler les résultats de ces réflexions et à les partager à l’ensemble des acteurs de la ville (élus et services) dans le but de contribuer à repenser les actions de la ville au prisme de la santé mentale
car
‘il n’y a pas de santé sans santé mentale’.

https://urlz.fr/ky1e

Nouvel outil « Soins et territoires » : comment piloter la transformation de l’offre hospitalière en région – Ministère de la Santé et de la Prévention

Adapter l’offre aux besoins en santé de chaque territoire Pour la première fois, une application propose aux professionnels une vision globale des besoins et de l’offre de santé grâce aux croisements…

Source : Nouvel outil « Soins et territoires » : comment piloter la transformation de l’offre hospitalière en région – Ministère de la Santé et de la Prévention

Place de la santé mentale dans les politiques des villes, retour sur l’Appel de Nantes

L’Appel de Nantes n’a pas été préparé par le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS mais il est complètement soutenu par le réseau.

Dans cet article Maude Luherne, directrice du réseau français des villes santé de l’OMS, nous propose son éclairage à propos de l’Appel de Nantes.

➡️ Lire l’article sur le site de la SFSP

📰 Appel de Nantes : La santé mentale, c’est aussi l’affaire des villes ; Lien pour lire l’Appel de Nantes

10 minutes sur…L’action des élu.es en promotion de la santé

Vous travaillez avec un.e, des élu.e.s ? Cet outil peut vous intéresser !

 Le saviez-vous ?

La santé ne relève pas seulement du secteur sanitaire. Les mandats des élu.e.s permettent d’avoir une action concrète sur de nombreux facteurs de santé.

Comment et pourquoi ?

Le Pôle ressources en promotion de la santé Bretagne propose de le découvrir en 10 minutes avec cet outil interactif

La boîte à outils sur les dispositifs territoriaux en santé – Fédération Addiction

La difficulté d’avoir à s’y repérer parmi les différents dispositifs territoriaux de santé et à comprendre leurs rôles compliquent la participation des acteurs de terrain à ces instances.

En mettant à disposition une boîte à outils dédiée, la Fédération Addiction souhaite permettre aux structures d’addictologie partout en France de mieux appréhender l’organisation territoriale de la santé et d’identifier les dispositifs impliqués dans les parcours de soin, de prévention et de réduction des risques.

Cette boîte à outils est le fruit d’une démarche participative au sein du réseau des adhérents de la Fédération : treize représentants d’établissements se sont impliqués pour établir un diagnostic des besoins des adhérents, présenter les solutions possibles et mettre en forme les ressources correspondantes.

La boîte à outils sur les dispositifs territoriaux en santé comporte pour chaque dispositif :

  • une fiche synthétique,
  • l’interview d’un adhérent de Fédération Addiction retraçant son implication dans ce dispositif,
  • le recueil des textes juridiques,
  • ainsi que des articles et rapports publiés sur ce sujet.

Source : La boîte à outils sur les dispositifs territoriaux en santé – Fédération Addiction

Comment réorganiser les soins à l’échelle des territoires ?

Le fonctionnement de la médecine libérale en France est désormais rattrapé par l’évolution des services de santé publique. Ainsi, la coordination entre les différentes professions médicales et paramédicales devient d’autant plus nécessaire à l’échelle des territoires. Echanges autour des enjeux liés aux Maisons de santé et aux Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) avec Frédéric Dugué, médecin, spécialiste de santé publique.

📻 Pour lire l’article ou ré-écouter la chronique du 9 janvier sur Radio France (16 min)

Pour des transitions alimentaires ancrées dans les territoires : nouvelles questions et perspectives de recherches

La revue Géocarrefour, dans ce double numéro, aborde la question de la transition alimentaire à travers deux entrées distinctes :

« Penser les transitions des systèmes alimentaires par et pour les territoires« , avec différents regards autour des acteurs et des échelles de la transition, en faisant état à la fois des dynamiques de reterritorialisation et de changement et d’autre part des initiatives citoyennes (ou hybrides) associant acteurs socio-économiques et associatifs.

► Partie 1 (n° 96/3) 

« Penser la transition par la construction de politiques publiques intégratives« , en élargissant la focale à des apports théoriques, conceptuels et méthodologiques pour alimenter des perspectives d’analyse sur la gouvernance des transitions alimentaires.

► Partie 2 (n° 96/4)

Santé orale territoriale : où en sommes-nous ?

En dehors du fait que je me rends assez régulièrement dans un cabinet dentaire, je n’ai pas de lien ni d’intérêt particulier concernant la santé buccodentaire. Je souhaite vous parler des territoires et de la territorialisation des politiques publiques de santé. Depuis les années 19701990, la territorialisation des politiques publiques de santé s’impose. Ce sujet complexe peut être appréhendé sous plusieurs angles.
Pour quelles raisons cette territorialisation estelle importante ?

Cliquer pour accéder à FTS_interv_Nancy_171122_VF.pdf

Temps d’échanges de pratiques régional ASP-CLS-ASV-CLSM sur L’Évaluation des dynamiques territoriales de santé

  • Session 1 : Le jeudi 26/01/2023 14h-17h
  • Session 2 : Le lundi 30/01/2023 14h-17h

en visioconférence

Dans le cadre de la mission régionale « Santé et Territoires » et avec le soutien de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, l’Ireps NA propose des Temps d’Échanges de Pratiques et des webinaires thématiques régionaux à destination des Animateurs de Santé Publique (ASP) et des coordinateurs de projets territoriaux de santé : Contrats Locaux de Santé (CLS), Conseil Locaux de Santé Mentale (CLSM) et Ateliers Santé Ville (ASV) néo-aquitains.

Ce 4ème temps régional est dédié à “l‘Évaluation des dynamiques territoriales de santé« .
Ce sera notamment l’occasion d’envisager l’évaluation des Contrats Locaux de Santé dont près des ⅔  arriveront à leur terme en 2023-2024 en Nouvelle-Aquitaine.

Description

Les dynamiques territoriales de santé qu’animent les ASP et les coordinateurs de CLS, CLSM et ASV constituent des cadres d’intervention privilégiés. La crise sanitaire a prouvé l’intérêt de pouvoir s’appuyer sur de tels projets partagés qui, de par leur dimension partenariale et locale, ne peuvent se réduire à des programmations d’actions. De ce fait, la question de l’évaluation de ces dynamiques nécessite de bien prendre en considération leurs spécificités.

Ces temps d’échanges de pratiques vous permettront de réfléchir aux grandes questions motivant l’évaluation de vos dispositifs ainsi qu’aux moyens de leur mise en œuvre.

  • Pourquoi évaluer ?
  • Quel est l’objet de l’évaluation ?
  • Que veut-on savoir, connaître ?
  • Qui pilote et/ou se charge de cette évaluation ?

Programme à venir prochainement

Formulaire d’inscription

Grille de sélection Comodeis

Cette grille de sélection vous aide à choisir le projet qui vous semble le plus adapté à la réalisation d’une EIS.

Il s’agit d’un outil d’analyse de l’opportunité de mettre en œuvre une EIS sur les projets que vous avez identifiés.

La grille proposée reprend les éléments de plusieurs grilles existantes :

  • Grille CEARC réadaptée dans le cadre de l’EIS de la ville de La Rochelle
  • Grille EHESP
  • Grille de dépistage CCNPPS
  • Grille CEARC 2016 (Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

Afin de vous aider à remplir cette grille et d’analyser l’opportunité de mener une EIS sur votre projet nous vous recommandons de faire appel au soutien de votre Délégation Départementale ARS ainsi qu’à l’antenne de l’IREPS Nouvelle-Aquitaine de votre département.

Développer les Evaluations d’Impacts sur la Santé en Nouvelle-Aquitaine – documents de présentation et de plaidoyer

Deux supports de présentation des évaluations d’impacts sur la santé (EIS) en Nouvelle-Aquitaine ont été réalisés dans le cadre de Comodeis : l’un à destination des délégations territoriales de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et l’autre à destination des élus des collectivités territoriales

Support à l’intention des Délégations Territoriales de l’ARS (DT-ARS) Nouvelle Aquitaine

Ce document reprend les éléments de bases pour aider les DT-ARS dans leurs démareches de plaidoyer sur les EIS auprès des collectivités territoriales (ou autres).

Support de plaidoyer pour la promotion de l’EIS à destination des élus

  • Ce document reprend des arguments sur l’intérêt de mettre en œuvre une démarche EIS sur sa collectivité.
  • Il comprend une partie didactique et une autre avec des témoignages d’élus ayant déjà mise en place la démarche avec succès.
  • Il en existe un par département avec les contacts locaux. (DT-ARS et IREPS).
  • 16 – Charente
  • 17 – Charente Maritime
  • 19 – Creuse
  • 23 – Corrèze
  • 24 – Dordogne
  • 33 – Gironde
  • 40 – Landes
  • 47 – Lot-et-Garonne
  • 64 – Pyrénées-Atlantiques
  • 79 – Deux-Sèvres
  • 86 – La Vienne
  • 87 – Haute-Vienne

Evaluation d’Impacts sur la Santé du projet d’équipement scolaire du quartier Bel Air Grand Font

Le quartier de Bel Air-La Grand Font comporte deux écoles élémentaires (Georges Sand , Emile Roux) et deux écoles maternelles (Jean Macé et Pauline Kergomard) accueillant au total, plus de 400 élèves. Dans le projet de rénovation du quartier, ces écoles vont être démolies et regroupées sur un seul site. L’implantation de l’école permettrait d’ouvrir le quartier sur la gare et de recréer un cœur de quartier.

En visant la réduction des inégalités scolaires liées à l’origine sociale, le projet de cité scolaire cherche également à agir sur les inégalités sociales de santé.

L’EIS souhaitée par la Ville d’Angoulême s’inscrit dans une réflexion globale concernant les vulnérabilités et fragilités auxquelles sont confrontées les habitants du quartier.

A l’issue de la formation de lancement de l’EIS et de la phase de cadrage, 3 déterminants de santé ont été retenus :

  • la lutte contre les discriminations de genre
  • la cohésion sociale
  • l’accès aux services

Le rapport comprend également la synthèse d’un travail d’urbanisme favorable à la santé (UFS) conduit en amont de l’EIS. Ce sont principalement, les facteurs environnementaux tels que la qualité de l’air, le bruit et l’adaptation au changement climatique qui ont été considérés. Les abords du bâtiment scolaire, ont également été traités sous l’angle de la sécurité routière.

Promotion de la santé, prévention des cancers et aménagement des territoires – Brochure

Ce document s’adresse tant aux urbanistes, aménageurs, architectes, élus, personnels des collectivités territoriales qu’à des experts en santé publique qui cherchent à développer les pratiques d’aménagement des territoires favorable à la santé et à la prévention des cancers.

Ils pourront s’initier aux démarches et approches en jeu en matière d’aménagement favorable à la santé, puis découvrir les constats et actions envisageables pour faire face aux principaux facteurs de risque de cancers évitables. Ils pourront approfondir ces différents aspects en se référant à l’état des lieux complet.

Consulter l’argumentaire

VILAS : un nouvel outil pour mieux visualiser les indicateurs localisés sur l’action sociale 

Dans la continuité de sa démarche d’ouverture des données, algorithmes et codes, la Direction de la Recherche, de l’Evaluation, des Etudes et des Statistiques (DREES) met aujourd’hui à disposition du grand public un outil de datavisualisation dénommé VILAS (Visualisation d’Indicateurs Localisés sur l’Action Sociale) des principaux indicateurs portant sur l’action sociale conduite par les Conseils Départementaux.

Source : VILAS : un nouvel outil pour mieux visualiser les indicateurs localisés sur l’action sociale | Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

Évaluation finale des contrats de ville 2015-2022. Mobilisation des centres de ressources politique de la ville et principaux enseignements pour l’avenir

Cette contribution, réalisée en compilant l’ensemble des travaux réalisés par les 19 centres de ressources politique de la ville sur l’évaluation des contrats de ville, s’attache à mettre en lumière et qualifier leur action sur cette question de l’évaluation tout en proposant une analyse du portage des démarches et des ingénieries à l’œuvre. Elle fait aussi un focus sur les modalités de mise en œuvre des évaluations et enfin, tire des enseignements et émet des propositions d’amélioration croisant les travaux menés localement.

Source : RNCRPV_Contribution2022_EvaluationCV.pdf

Rapport annuel de l’Union européenne sur l’état des régions et des villes

Fondé sur des études originales commandées par le Comité européen des régions, ainsi que sur des recherches d’universitaires, des contributions d’autres institutions européennes et des informations en libre accès, ce rapport expose des faits et des données à l’intention des décideurs politiques et d’autres parties prenantes concernées. Le rapport met l’accent sur les défis les plus pressants que doivent relever les villes et les régions de l’Union européenne, à savoir les conséquences économiques et sociales de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine, les effets persistants de la pandémie de COVID-19 et la relance qui est dès lors nécessaire, l’urgence climatique et la transition énergétique, la lutte contre les inégalités et les perspectives en matière de construction de la démocratie, telles qu’elles se dessinent à la lumière des conclusions de la conférence sur l’avenir de l’Europe.

Cliquer pour accéder à 4739%20EU%20Annual%20Report%202022%20Factsheet%20FR.pdf

Chauffage : attention aux intoxications au monoxyde de carbone

Avec l’arrivée des températures plus fraîches, l’Anses alerte sur le risque lié à l’utilisation de certains appareils qui ne sont pas prévus pour se chauffer en intérieur : barbecue, brasero ou groupe électrogène. Ces pratiques peuvent entraîner une intoxication grave voire mortelle au monoxyde de carbone.

https://www.anses.fr/fr/chauffage-attention-intoxications-monoxyde-carbone

Offre de stage pour le CLS Bordeaux Métropole

Le CLS de Bordeaux Métropole recherche un.e stagiare à compter de mars 2023 ou plus tôt en fonction de la formation.

Le ou la stagiaire aura pour missions d’accompagner l’équipe du CLS sur :

  • l’évaluation du CLS 1ère génération et à la préfiguration du prochain contrat.
  • l’animation quotidienne du dispositif avec l’équipe de coordination du CLS

Profil du stagiaire

  • Formation : Étudiants de niveau Bac +5 dans le domaine de la santé publique
  • Savoirs : Connaissance du domaine de la santé publique (problématiques de santé et déterminants, des inégalités sociales et territoriales de santé) et des politiques publiques relatives à la prévention en santé, Connaissance des collectivités territoriales et des problématiques de santé portées par les communes et acteurs de santé
  • Savoir-faire : Capacité à appréhender des sujets techniques, politiques et réglementaires, forte aptitude rédactionnelle, esprit d’analyse et de synthèse, techniques de communication et d’animation
  • Savoir être : aisance relationnelle, adaptabilité/flexibilité, réactivité, goût du travail en équipe, esprit d’initiative et autonomie

Informations complémentaires

  • Stage de 6 mois, démarrage en mars ou avril 2023 au plus tard (envisageable plus tôt selon
  • formation)
  • Indemnités de stage selon la législation en vigueur
  • Stage basé à Bordeaux centre (tram A arrêt Mériadeck)
  • Convention de stage obligatoire

Contact

Envoyer lettre de motivation et CV, de préférence par mail, avant le 15 décembre 2022 à Cloé Baty, chargée de mission Contrat local de santé au sein du service « santé et résilience ».

Dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, l’impact social de la crise sanitaire s’estompe plus rapidement que dans les autres territoires

Avant la crise sanitaire, un habitant de quartier prioritaire de la politique de la ville sur cinq est bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA) et un habitant sur quatre de la prime d’activité. Les restrictions d’activité de l’année 2020 provoquent une forte augmentation du nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois inscrits à Pôle emploi en catégorie A et une diminution du nombre de bénéficiaires de la prime d’activité, dans ces quartiers comme ailleurs. L’augmentation des bénéficiaires du RSA est également importante mais s’infléchit plus rapidement dans les quartiers prioritaires que dans les autres territoires au cours de l’année 2020. En 2021, le nombre de bénéficiaires du RSA retrouve son niveau d’avant-crise en quartier prioritaire plus tôt que dans les autres territoires, quels que soient la situation familiale ou l’âge des allocataires.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/6545558

Dynamiques territoriales de santé (ASV, CLS, CLSM) et exercice coordonné (CPTS, MSP, CdS). Bibliographie commentée – Ireps Occitanie

Réalisée par l’Ireps Occitanie, cette bibliographie commentée, sans avoir l’ambition d’être exhaustive, rassemble des ressources sélectionnées dans l’objectif d’apporter un éclairage sur ces différents dispositifs, sur le contexte dans lequel ils s’inscrivent et sur les enjeux de leur articulation.

La bibliographie se divise en cinq grandes parties

  • La première partie signale les textes législatifs et fondateurs à connaître.
  • La seconde partie apporte des données de cadrage et fait un état des lieux des dynamiques territoriales de santé (DTS) et de l’exercice coordonné en France.
  • La troisième partie se concentre plus particulièrement sur la question de l’articulation entre les DTS et l’exercice coordonné, en évoquant notamment les freins rencontrés et les leviers susceptibles de la favoriser.
  • La quatrième partie propose une sélection de sites-ressource nationaux et régionaux à connaître.
  • La cinquième partie consiste en un glossaire des dispositifs et des acteurs fréquemment mentionnés dans les documents rassemblés dans la présente bibliographie, accompagné de définitions.

source : Ireps Occitanie – Bibliographie commentée : Dynamiques territoriales de santé et exercice coordonné

CLSM (Conseil local de santé mentale) de la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Arcachon (Cobas)

logocobas
  • Coordinatrice : Martine Ruillier – Tel. 05 56 22 33 44
  • Référent pour l’ARS : Raphaël Peynaud, ARS Aquitaine, Délégation départementale de la Gironde
  • Élue référente : May Antoun, Conseillère déléguée aux Relations avec les usagers de la COBAS, Adjointe aux affaires sociales et solidarité d’Arcachon, Conseillère départementale du canton Teste-de-Buch
  • Date de labellisation: 28 juillet 2021
  • Assemblée plénière de lancement : 3 mars 2022.
  • Phase actuelle : Plan d’actions en cours d’écriture

Axes stratégiques

les axes stratégiques du CLSM de la Cobas s’articulent avec le PTSM Gironde et l’axe santé mentale du CLS Pays Barval

  1. Mettre en place un observatoire de la Santé Mentale
  2. Permettre l’accès et la continuité des soins
  3. Favoriser l’inclusion sociale, l’autonomie et la pleine citoyenneté des usagers
  4. Participer aux actions contre la stigmatisation et les discriminations.
  5. Promouvoir la Santé Mentale

Climat, crises : comment transformer nos territoires

Cet ouvrage s’inscrit dans la campagne du Shift Project et de ses partenaires à destination des élus et décideurs des territoires français. Il sélectionne et illustre – en s’appuyant sur nombre d’exemples locaux, d’infographies et de dessins – les défis et transformations à réaliser pour six types de territoires : Villes, Campagnes, Métropoles, Montagne, Littoral, et Outre-mer. Il propose des démarches adaptées aux nouveaux enjeux.
Il plaide pour l’exemplarité des administrations territoriales et propose enfin un parcours type en 3 étapes pour bifurquer avant la fin du mandat (2026) :
1. Comprendre : prendre le temps de comprendre
et partager les enjeux ;
2. Mobiliser : bâtir un nouveau « projet de territoire » désirable,
sobre et résilient ;
3. Réorienter : aligner toute son action sur la nouvelle vision
et ses objectifs de résilience et de transition écologique

Source : TSP_SRT_Cahiers_brochure_20221010.pdf

Accès aux soins : a-t-on « tout essayé » ?

L’accès aux soins arrive en tête des préoccupations des Français. À l’heure du lancement du « CNR santé », les initiatives se multiplient. Agnès Firmin Le Bodo, la ministre déléguée en charge de l’organisation territoriale et des professions de santé, faisait savoir devant les élus des départements qu’il faut selon elle avant tout « libérer du temps médical ». Un accord en ce sens a été conclu avec plusieurs professions de santé. Pendant ce temps, que ce soit sous forme de propositions de loi ou d’amendements au projet de loi de financement de la sécurité sociale, les parlementaires avancent plusieurs cartes qui rejoignent parfois les projets du gouvernement : stages en zones sous-dotées pour les jeunes généralistes, prescriptions possibles pour les infirmiers en pratique avancée… Certains en revanche estiment toujours qu’il faut désormais de la coercition. Les clivages sont apparemment transpartisans.

Source : Accès aux soins : a-t-on « tout essayé » ?

Services de santé étudiante : la réforme prévoit le développement d’une offre territoriale

Services de santé étudiante : la réforme prévoit le développement d’une offre territoriale

Source : Services de santé étudiante : la réforme prévoit le développement d’une offre territoriale

La prise en compte des discriminations au sein des contrats de ville

Le Réseau RECI souhaite apporter par cette note un regard sur l’effectivité de la prise en compte des discriminations dans les contrats de ville 2015 – 2023. Ce regard présente un bilan en demi-teinte sur la prise en compte effective des discriminations à l’échelle territoriale. Des avancées sont néanmoins relevées qui sont riches d’enseignements pour l’évaluation des contrats de ville et la future contractualisation en faveur des quartiers prioritaires. Cette note s’appuie sur les démarches d’accompagnement menées dans les territoires respectifs des membres du réseau, la participation à des temps d’échanges régionaux et nationaux et une veille documentaire sur le sujet.

Cliquer pour accéder à Point-de-vue-sur-PLCD-2022-22-10-12.pdf

Café CPTS#9 – 16 septembre2022 Mesures du rapport Braun : Urgences, SNP et la place des CPTS

Ce café CPTS est consacré aux mesures du rapport Braun sur la prise en charge des urgences et soins non programmés qui concernent les CPTS.

Cliquer pour accéder à Urgences-SNP-et-la-place-des-CPTS.pdf

Proposition de stage pour l’évaluation du Contrat Local de Santé du Médoc

Dans le cadre de l’évaluation globale du CLS 2018-2023 du Médoc et de la préparation du prochain contrat, le Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional (Pnr) recrute un(e) stagiaire pour contribuer à l’identification des apports de ce CLS et à la préfiguration du prochain contrat.

Objectif du stage

  • Contribuer à identifier les apports du CLS et les bénéfices de ses actions pour les habitants et les partenaires
  • Participer à caractériser les besoins prioritaires de santé et les capacités d’engagement des différents types d’acteurs en vue du renouvellement du CLS
  • Constituer une aide au renouvellement du CLS par la formulation de recommandations

Les principales missions seront :

  • Contribuer à la formalisation et à la réalisation de l’évaluation globale en distinguant l’évaluation du programme d’actions du CLS de l’évaluation du dispositif du CLS
  • Participer aux différentes instances du CLS (comité de pilotage, groupes de travail, etc.) et aux modalités de consultation des habitants
  • Contribuer à la préfiguration des axes prioritaires du futur CLS
  • Concourir à l’élaboration et à la mise en oeuvre du séminaire santé bilan-perspectives

Profil recherché

  • Etudiant(e) en sciences humaines, santé publique ou développement local. Niveau Master 2

Période

  • Début du stage souhaité à partir de novembre – décembre 2022 pour une durée de 6 à 9 mois

Lieu

  • Saint-Laurent-Médoc, dans les locaux du Pnr Médoc. Possibilités de journées de télétravail.

Une avancée majeure pour le système de santé : l’ensemble des ordres des professions de santé ont remis leur position commune aux ministres François Braun et Agnès Firmin Le Bodo pour répondre aux problématiques d’accès à la santé dans les territoires

Rassemblés au sein du Comité de Liaison Inter Ordres (CLIO), les sept ordres des professions de santé avaient été invités par M. François Braun, ministre de la Santé et de la Prévention, et Mme Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé, à formuler des propositions pour répondre aux attentes fortes des Français en matière d’accès à la santé alors que près de 7 millions de nos concitoyens n’ont pas de médecin traitant, dont 600 000 en affection longue durée.

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/une-avancee-majeure-pour-le-systeme-de-sante-l-ensemble-des-ordres-des

La Boussole de la démarche locale en santé | un nouveau dossier Comprendre et Agir de PromoSanté IdF

Les ASV (Atelier Santé Ville), CLS (Contrat Local de Santé) et CLSM (Conseil Local de Santé Mentale) ont pour mission de mettre en œuvre des politiques publiques à l’échelle d’un territoire.

Avec ou sans expérience, la prise de fonction de coordinateur santé est rarement immédiate. En effet les coordinateurs de ces dispositifs doivent mobiliser de nombreuses compétences et outils.

En voici un panorama qui pourra être utile aux coordinateurs et plus largement à tout professionnel concerné par la coordination et la mise en œuvre de projets en promotion de la santé.

Source : La Boussole de la démarche locale en santé | PromoSanté IdF

Diagnostic local de santé-social de Poitiers

D’octobre 2021 à juin 2022, les acteurs et les habitants de Poitiers ont été
sollicités pour l’élaboration d’un diagnostic santé. Ce diagnostic a été réalisé
sur la base d’une analyse quantitative et qualitative, notamment grâce à la
réalisation de deux enquêtes par questionnaire en ligne et par la réalisation
de 10 entretiens collectifs thématiques.
La synthèse du diagnostic local de santé de Poitiers a été présentée en
comité de pilotage (COPIL) le 15 juin 2022. Puis, 4 axes stratégiques ont été
identifiés et validés par le COPIL. Une restitution publique des résultats a eu
lieu le 28 juin à la Médiathèque de Poitiers.

Le diagnostic

La synthèse

Inégalités territoriales de santé : les maires ruraux dénoncent un « désastre sanitaire français »

Réunis à partir de ce 30 septembre 2022 en Dordogne pour leur congrès, les maires ruraux présentent de nouvelles données sur les inégalités territoriales d’accès à la santé. En référence à la moyenne nationale de 0,83 médecin généraliste pour 1.000 habitants, il manquerait notamment près de 3.400 médecins généralistes en milieu rural, alors que des bassins de vie urbains sont excédentaires. Les déserts médicaux seront au cœur du Conseil national de la refondation Santé dont la première réunion se tiendra au Mans le 3 octobre 2022.

Source : Inégalités territoriales de santé : les maires ruraux dénoncent un « désastre sanitaire français »

Contrat local de santé de Bordeaux Métropole : Fiches communales d’indicateurs de santé – ORS Nouvelle Aquitaine

Dans le cadre du contrat local de santé (CLS) de Bordeaux Métropole, l’ORS-NA a élaboré des fiches communales d’indicateurs de santé.

Une fiche pour chacune des 28 communes de la Métropole a été éditée rassemblant les principaux indicateurs liés à la santé et ses déterminants. Ces fiches présentent des données actualisées dont les taux sont comparés aux taux observés pour l’ensemble de la France hexagonale, ainsi que des données plus anciennes pour suivre les évolutions de la situation communale.

L’objectif est de permettre aux différentes parties prenantes et notamment les communes et la population, de disposer d’un éclairage sur l’état de santé des habitants et sur plusieurs déterminants de santé.

Une fiche a également été élaborée pour l’ensemble de Bordeaux Métropole : Fiche Bordeaux Métropole.

Les fiches des 28 communes :

Ambarès-et-LagraveBouliacGradignanSaint-Aubin-de-Médoc
AmbèsLe BouscatLe HaillanSaint-Louis-de-Montferrand
Artigues-près-BordeauxBrugesLormontSaint-Médard-en-Jalles
BassensCarbon BlancMartignas-sur-JalleSaint-Vincent-de-Paul
BèglesCenonMérignacLe Taillan-Médoc
BlanquefortEysinesParempuyreTalence
BordeauxFloiracPessacVillenave d’Ornon

Source : Contrat local de santé de Bordeaux Métropole : Fiches communales d’indicateurs de santé – ORS Nouvelle Aquitaine

Rapport de l’Evaluation d’Impact sur la Santé (EIS) du projet de construction d’un collège à Mérignac Beutre (Gironde)

Pour répondre à la croissance de la population collégienne en Gironde, le Département s’est engagé dans un Plan collèges qui prévoit, la création de 14 nouveaux collèges et la réhabilitation de 10 collèges existants représentant 670 millions d’euros d’investissement.

Dans ce cadre, la ville de Mérignac a été identifiée comme un territoire prioritaire pour la construction d’un nouveau collège de 700 places, dans la mesure où les quatre collèges présents dans la commune sont proches d’avoir atteint leurs effectifs maximaux. Ce projet ambitionne également d’assurer un meilleur maillage territorial en proposant un établissement en extra-rocade, dans le quartier de Beutre, permettant de faciliter l’accès aux habitants installés à l’ouest de la commune.

Le projet s’inscrit dans une réflexion globale visant le respect des critères de développement durable, d’économies d’énergies et de recherche d’innovation. En dépassant les contraintes liées au site géographique, le projet du futur équipement vise également une nouvelle image du quartier et son désenclavement.

Si le choix du lieu d’implantation du collège reste un intangible, il soulève néanmoins certaines interrogations.

  • Dans un premier temps, ces interrogations concernent les effets potentiels sur la santé des futurs élèves et personnels du collège, de la proximité de l’aéroport de Bordeaux Mérignac, avec le risque d’exposition aux nuisances sonores.
  • Dans un deuxième temps, elles concernent les effets de l’implantation du collège sur la santé des habitants du quartier, du fait des nuisances sonores qui pourraient être provoquées par la cour de la récréation mais également par les nouveaux axes routiers qui devront être aménagés pour permettre l’accès au site, qui demeurent limités à ce jour.

Deux grands objectifs étaient initialement poursuivis par l’EIS du projet de construction du collège de Beutre :

  • Evaluer les effets potentiellement positifs et négatifs du projet de construction du collège sur la santé des publics (enfants, communauté éducative, riverains) et en particulier au regard de :
    • des conditions d’accueil
    • du cadre d’ensemble et des interactions avec l’environnement extérieur (aéroport, habitations, trafic routier, etc.)
  • Faire des propositions permettant d’ajuster le projet, notamment au regard de :
    • la qualité du bâti et de sa configuration
    • la réduction des différentes nuisances
    • le cadre de vie (accès des services notamment d’activité physique, accès à la nature…)
    • l’adaptation au changement climatique / le partage des espaces

Le travail réalisé par le comité technique a permis de prioriser l’évaluation sur 6 déterminants qui semblent être les plus impactés par le projet et/ou pour lesquels il existe des marges de manœuvre dans le projet.

extrait du rapport

Rapport de l’Evaluation d’Impact sur la Santé (EIS) du projet de réhabilitation de l’accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) sur la commune de Marmande

A la suite de nombreuses tentatives de déménagement et au regard de la vétusté de certains bâtiments, Val de Garonne Agglomération souhaite réaménager et réhabiliter l’accueil de loisirs sans hébergement communautaire (ALSH) de Marmande.

Le projet de réhabilitation de l’ALSH est envisagé dans une volonté de prise en compte du bien-être des habitants du territoire mais également dans un objectif de préservation de l’environnement.

Ces orientations se placent dans la continuité de l’engagement de Val de Garonne sur ces thématiques. Ce dernier s’est traduit notamment par la signature d’un contrat local de santé en 2018, d’un contrat de transition écologique, mais aussi par l’élaboration d’un PCAET (plan climat air énergie territoire).

Ainsi, l’EPCI de Val de Garonne agglomération souhaite mener une évaluation d’impact de ce projet sur la santé, des enfants usagers du centre, des personnels, mais aussi des riverains, afin d’apporter une réponse à ces enjeux multiples.

Au regard des contraintes budgétaires, et de la marge de manœuvre disponible sur le projet, le comité de pilotage a souhaité restreindre le périmètre de l’EIS à la cour de récréation, incluant 4 déterminants de santé tels que :

  • les nuisances sonores en identifiant comment les espaces extérieurs peuvent les atténuer ou du moins, proposer des espaces/ambiances calmes
  • les compétences individuelles incluant le sentiment d’appartenance, l’estime de soi en ayant une réflexion sur les circulations extérieures et la définition des espaces selon les groupes d’âges et leurs besoins
  • la réduction des îlots de chaleur et le besoin de nature
  • les enjeux de cohésion sociale, avec la gestion de plusieurs groupes d’enfants et le besoin de rencontre.

Evaluation d’impact sur la santé (EIS) du projet d’itinéraires de promenades du centre ville de Pau (Pyrénées-Atlantiques)

L´objet de cette EIS est d´évaluer les effets sur la santé d´un projet de promenades de santé porté par la Ville de Pau et l’Agglomération Pau Béarn Pyrénées, destiné aux habitants du centre-ville.

Ces promenades seront créées grâce à des actions d´adaptation, voire de requalification de l’environnement urbain du cœur de ville.

Ce projet s´inscrit parmi les actions du programme « Action Cœur de Ville » de Pau et de l´Agglomération.

La « promenade » est un régime particulier de marche en ville dont les vertus ne se limitent pas à rendre l´exercice physique à la portée du plus grand nombre. Elle est aussi un acte social et un éveil des sens agissant sur la santé mentale des personnes. Les espaces verts ou salons de verdures envisagés qui jalonnent ces parcours pourrons constituer des lieux de repos et de ressourcement des promeneurs. Ils seront aussi des îlots de fraîcheur et des lieux de proximité pour les habitants vivant à leurs abords, où diverses activités, selon, pourraient aussi prendre places.

Afin de répondre à la question de l´impact sur la santé du projet de 12 itinéraires de promenades qui maillent le centre-ville de Pau, l’EIS a porté sur deux situations particulières :

  • le parcours de la Haute et Basse Plante
  • l´espace vert ou du salon de verdure du quartier Notre Dame.

Les recommandations sur des déterminants préalablement identifiés sont proposées en tenant compte des publics plus particulièrement exposés aux inégalités sociales de santé :

  • les personnes âgées (l´exercice physique et la marchabilité des parcours),
  • les femmes (déterminant « sentiment de sécurité »),
  • les personnes isolées et dont les vies sont précaires (déterminants vie sociale, éveil sensoriel, empowerment).

Les déterminants relatifs au réchauffement climatique ont aussi été regardés.

L’EIS a été financée avec le soutien l’ARS dans le cadre du dispositif Comodeis

Les chiffres clés 2022 des Régions

Publiée à l’occasion du 18ième Congrès de Régions de France, la publication est organisée en deux parties : les données financières générales et les grandes politiques régionales.

Source : RDF-Chiffres-Cles-2022-220901.pdf

Symposium « Territoires durables et une seule santé un enjeu pour repenser et évaluer les politiques publiques ? »

Le nouveau symposium, qui sera organisé le mardi 18 octobre au siège du Groupe VYV, portera sur le thème : Territoires durables et « une seule santé » : un enjeu pour repenser et évaluer les politiques publiques ?

Sujet au coeur de l’actualité, avec la loi 3DS du 21 février 2022 (Différenciation, Décentralisation, Déconcentration, Simplification), le PNSE4 (Plan National Santé-Environnement 4) portant sur « un environnement, une santé » (2021-2025) ou le rapport d’information sénatorial de mars 2021 ; cette thématique correspond également à une déclinaison du fil rouge sur la transition de l’ADT INET issu de son manifeste « Anthropocène et pouvoir d’agir », et se situe en lien avec les travaux de recherche du Larequoi sur les approches gobales et intégrées en santé.

Le concept «Une seule santé» («One Health») promeut une approche plus globale et plus préventive de l’accès à la santé humaine, animale et environnementale sur tous les territoires. Il s’agit de s’appuyer sur des programmes, des politiques, des législations et des recherches à porter conjointement par toutes les parties prenantes de la société.

L’enjeu est donc de savoir comment mobiliser les acteurs (collectivités locales, État, structures médico-sociales, entreprises, associations, …) sur cet impensé des politiques publiques.

Source : Symposium « Territoires durables et une seule santé un enjeu pour repenser et évaluer les politiques publiques ? » – LAREQUOI

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville sur Twitter Une visibilité croissante, mais inégale et très irrégulière dans le temps

La présente étude décrit la médiatisation sur Twitter de 100 QPV représentatifs de la diversité des QPV (encadré 1). Des éléments explicatifs
de la visibilité très inégale entre 2010 et 2019 sont apportés en prenant en compte à la fois les caractéristiques socio-démographiques et des variables de médiatisation (encadré 2). Cette étude propose aussi une explication du
caractère très irrégulier de la présence de ces quartiers sur Twitter et met en évidence les changements de sujets et de participants au débat en ligne sur les QPV qui sont liés à la forte corrélation entre violences urbaines et visibilité des quartiers prioritaires sur les réseaux sociaux

Source : ANCT-210704-ONPV-EtudeImageQuartiers-V4.indd – image-des-quartiers-sur-twitter.original.pdf

Les collectivités locales face à la crise de la Covid, entre révélation de fragilités et capacité d’agilité organisationnelle et d’innovation territoriale

La crise sanitaire que nous vivons depuis plus d’un an comme sa gestion ont fait apparaître des formes de ruptures (Borraz, 2020) amplifiant des évolutions déjà existantes ou parfois inédites ; et surtout de multiples différences territoriales, comme l’ont souligné de nombreuses publications académiques (Payet, 2020 ; Bouvart et al., 2021 ; Normandin, 2020 ; Lluansi et Voy Gillis, 2020) ou professionnelles (European Committee of the Regions, 2020 ; OCDE, 2020 ; Cazeneuve, 2021 ; AATF, 2020 ; Loisel et Rio, 2020) ; que celles-ci portent sur le nombre de cas infectés, d’hospitalisations et de morts ; les moyens et réponses des dispositifs sanitaires mobilisés ; l’intensité des vulnérabilités économiques et sociales ; le vécu des confinements et de leurs modalités ; les impacts à court et moyen termes sur les finances locales ; ou encore les réponses infra-locales pour gérer l’urgence, les répercussions socio-économiques et financières, les mécanismes de coordination entre institutions comme pour initier de nouvelles dynamiques de résilience organisationnelle, de coopération avec les acteurs économiques, associatifs et citoyens, ou d’innovations territoriales.

 

Source : Les collectivités locales face à la crise de la Covid, entre révélation de fragilités et capacité d’agilité organisationnelle et d’innovation territoriale | Cairn.info

Inégalités de santé : quelle situation dans les quartiers pauvres ? 

Une analyse de Emma Ross, chargée d’études au Programme Santé, et d’Iona Lefebvre, chargée d’études en Dynamiques Territoriales, pour l’Institut Montaigne.

Source : Inégalités de santé : quelle situation dans les quartiers pauvres ? | Institut Montaigne

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville sur Twitter. Une visibilité croissante, mais inégale et très irrégulière dans le temps

Alors que leur visibilité dans les médias traditionnels (la presse, la télévision et la radio) est légèrement décroissante depuis une dizaine d’années, les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) sont de plus en plus mentionnés sur le réseau social Twitter. Cette visibilité présente des traits caractéristiques comme sa focalisation sur un nombre très limité de quartiers et son irrégularité dans le temps. Les variables les plus explicatives de l’intensité de la médiatisation d’un quartier sont sa taille en termes de population mais aussi le niveau mesuré d’insécurité dans ce quartier, le type d’habitat et dans une moindre mesure la part des jeunes vivant dans ce quartier. La médiatisation dans les médias traditionnels joue aussi un rôle important dans la visibilité des QPV, de même que l’implication sur le réseau social d’ « experts négatifs » tweetant sur de nombreux quartiers lors des pics de surmédiatisation. Ces pics sont caractérisés par un rétrécissement des sujets abordés au profit de ceux liés à l’insécurité, mais aussi par un changement des acteurs postant ces tweets. Les comptes des médias sont nettement plus actifs dans ce contexte et contribuent à rendre moins visibles les tweets liés à la vie associative, culturelle ou institutionnelle des quartiers.

 

Source : PUBLICATIONS | ONPV.fr – Observatoire National de la Politique de la Ville

#neConfondonsPastout : un éclairage en vidéo sur les notions de l’exercice coordonné – AVECSanté

Quelle différence entre MSP et CPTS ? Association 1901 ou Sisa ? Quelle coordination en CPTS ou en MSP ?…

Neuf questions, neuf réponses, neuf épisodes pour tout tout tout comprendre de l’exercice coordonné !

Avec Carine Renaux, infirmière en pratique avancée à la MSP de Laënnec, Victor Terraza, masseur-kinésithérapeute à la MSP créonnaise, et Pascal Gendry, médecin généraliste au Pôle Santé du sud-ouest mayennais.

Source et ensemble des 9 épisodes : #neConfondonsPastout : un éclairage en vidéo sur les notions de l’exercice coordonné – AVECSanté

Comment élaborer un diagnostic social-santé à l’échelon local ?

A l’invitation de l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, se tenait ce 12 mai dernier la matinée de présentation du Guide d’élaboration d’un diagnostic social santé local. Ce guide, fruit d’un travail d’intenses collaborations et mené sous la bannière de la co-construction, voyait environ 170 personnes se rassembler à l’occasion de cette présentation : acteur-rice-s de terrain, expert-e-s et chercheur-e-s issu-e-s des secteurs du social, de la santé, de l’analyse du territoire…

Comment élaborer un diagnostic social-santé à l’échelon local ?

 

CLS du Haut-Poitou

  • Coordination : Diane FALZON Communauté de communes du Haut Poitou d.falzon@cc-hautpoitou.fr
    Pauline Schifano chargée de misison ARS Vienne
  • Date de signature : 23 juin 2022
  • Durée du CLS : 5 ans
  • Phase actuelle : lancement
  • Axes stratégiques
    Axe 1 : Développer l’offre de prévention sur le territoire
    Axe 2 : Contribuer à l’amélioration de l’offre et de l’accès aux soins
    Axe 3 : Améliorer le repérage et la prise en charge des personnes vulnérables notamment en raison de situation de handicap, d’un âge avancée ou à des situations sociales complexes
    Axe 4 : Promouvoir des conditions et un cadre de vie favorable à la santé par des leviers sociaux et environnementaux

ASV Cognac

Coordination : Camille Chaumonot  
camille.chaumonot@ville-cognac.fr
06.40.15.48.05
Centre Communal d’Action Sociale
41, rue de la Maladrerie
CS 20252
16100 COGNAC
Tel: 05.45.82.27.55
Fax: 05.45.82.52.08
www.ville-cognac.fr

L’objectif de ce programme est de donner une chance aux enfants et aux adolescents (de 2 à 16 ans) qui ne bénéficient pas d’un environnement sanitaire, social, familial et culturel favorable à leur développement harmonieux, en apportant des réponses personnalisées à chaque situation :

  • Accompagnement à la scolarité,
  • Aide à la parentalité et à l’alphabétisation,
  • Accès aux loisirs,
  • Accès aux soins et à la prévention.

L’Atelier Santé Ville effectue des actions de prévention autour de la santé :

  • Animations autour de la cuisine avec les Marmitons,
  • Organisation de la Fraîch’attitude en juin pour promouvoir la consommation de fruits et légumes,
  • Bilans de santé…

CLS Haute Lande Armagnac

  • Date de création : Janvier 2021
  • Signature : le jeudi 23 juin 2022
  • Elus référents : les Présidents des 4 Communautés de Communes 
    > Dominique COUTIERE
    >Jérôme BAYLAC DOMENGETROY
    > Philippe LATRY
    > Jean-Yves ARRESTAT
  • Durée : 2021/2026
  • Phase actuelle :  Mise en œuvre
  • Axes stratégiques :

Axe stratégique 1. Installer des professionnels de santé et maintenir une offre de soin adaptée et de proximité facilitant l’accès aux soins pour tous, en concertation avec les professionnels de santé du territoire.

Axe stratégique 2. Soutenir les familles et les femmes dans les temps forts de la vie.

Axe stratégique 3. Permettre aux jeunes d’avoir un accompagnement global et adapté à leurs attentes en matière de prévention et de sante.

Axe stratégique 4. Améliorer l’accès aux soins des populations vulnérables ayant des besoins spécifiques (saisonniers, précaires, gens du voyage…).

Axe stratégique 5. Construire un parcours de soins évolutif adapté aux étapes de la vie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap et de leurs aidants.

Axe stratégique 6. Aménager et promouvoir un cadre de vie favorable à la santé.

Axe stratégique 7. Animer le contrat local de santé, favoriser l’interconnaissance des acteurs de la santé et du médico-social, communiquer sur les actions menées.

  • Contrat cadre

Ateliers santé ville – Fabrique Territoires Santé

Présentation des ASV, Historique des ASV, Le réseau des ASV aujourd’hui, Organisation et fonctionnement de l’ASV ,Textes officiels Ouvrages sur les ASV

Source : Ateliers santé ville – Fabrique Territoires Santé

Les quartiers politique de la ville de la métropole bordelaise – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Les quartiers politique de la ville de la métropole bordelaise

Source : Les quartiers politique de la ville de la métropole bordelaise – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Une boussole de la résilience pour l’adaptation des territoires : un mode d’emploi du Cerema pour les collectivités

Depuis 2020, le Cerema développe une méthodologie pour accompagner les réflexions autour de la résilience, qui s’appuie notamment sur la boussole de la résilience et fournit un cadre d’action destiné à renforcer l’adaptation des territoires aux différents événements qui peuvent survenir.
Comment les territoires, mais aussi les organisations, peuvent-ils se préparer, s’adapter, se transformer, pour mieux faire face aux perturbations ponctuelles et aux évolutions de long terme comme le changement climatique ou l’effondrement de la biodiversité ? L’approche globale et transversale de l’adaptation que porte le Cerema dessine des réponses à ces questions et des pistes d’action à saisir.

https://www.cerema.fr/fr/actualites/boussole-resilience-adaptation-territoires-mode-emploi-du

Métropolisation et santé à Orléans : quand l’institution métropolitaine ouvre de nouveaux champs d’action

Métropolisation et santé à Orléans : quand l’institution métropolitaine ouvre de nouveaux champs d’action

Source : Métropolisation et santé à Orléans : quand l’institution métropolitaine ouvre de nouveaux champs d’action

Le PETR du Grand Libournais recherche un(e) Chef.fe de Projet Alimentaire Territorial (PAT)

Le Projet Alimentaire Territorial (PAT) a été initié en 2020 et associe de nombreux partenaires publics (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) de Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Gironde, EPCI, chambres consulaires) et privés (Agrobio Gironde, Interbio Nouvelle-Aquitaine, les associations locales : Biotope Festival, Castillonnais en transition, les Râteleurs, …) constituant un Comité de pilotage.
Son portage politique est assuré par le Vice-Président à l’Alimentation locale du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR).
Un Groupe PAT, composé des élus référents au PAT des EPCI et des élus intéressés par les questions de l’alimentation locale, assure le suivi de la mise en œuvre des actions et joue un rôle de prospective.

Le programme d’actions du PAT du Grand Libournais s’articule autour de 5 axes stratégiques :

  1. Foncier ;
  2. Emploi et économie locale ;
  3. Agroécologie et environnement ;
  4. Santé et social ;
  5. Restauration collective.

Missions du/de la Chef.fe de Projet Alimentaire Territorial (PAT)

  • Coordonner la mise en œuvre et le suivi des actions du PAT.
  • Animer un groupe de travail (public, privé) dédié à l’hébergement des saisonniers agricoles, à travers le pilotage technique de travaux d’élaboration d’un schéma d’accueil.
  • Animer un groupe de travail (éleveurs, vétérinaires) autour de l’enjeu de la désertification vétérinaire rurale, en vue de l’élaboration d’un plan d’actions en faveur de la pérennisation et de la coordination de l’offre de soins.
  • Animer une réflexion autour de la structuration d’une filière  » maraîchage « , à travers des enjeux clés que sont :
    • l’accès au foncier (en lien avec le déploiement de l’observatoire du foncier administré par le chargé de projet) ;
    • l’accès à la ressource en eau.
  • Communiquer, en lien avec le conseiller en affaires européennes, sur les projets alimentaires territoriaux éligibles dans le cadre des programmes FEDER/OS-5 et LEADER auprès des porteurs de projet publics et privés.
  • Animer les instances du PAT et les groupes de travail thématiques.
  • Assurer la communication des actions mises en œuvre, en lien avec la chargée de communication (publication d’un bulletin d’information, site internet et réseaux sociaux).
  • Faciliter les synergies et les mises en relation sur le territoire entre les partenaires
  • Appuyer le développement et/ou le déploiement de projets annexes qui répondent à des besoins non couverts.
  • Assurer un rôle de veille et d’observation et être relai d’information.
  • Participer aux instances et dynamiques départementales, régionales dans lesquelles la coordination PAT est impliquée et identifiée.

📅 Les candidatures sont attendues d’ici le 31/08/2022 pour une prise de poste au plus tôt le 01/09/2022.

➡️ Consultez l’offre complète et candidatez en ligne sur le site https://www.emploi-territorial.fr

Source : RECRUTEMENT – GRAND LIBOURNAIS

Développer le vélo dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)

Les quartiers prioritaire de la politique de la ville (QPV) correspondent à des territoires urbains sur lesquels les pouvoirs publics concentrent localement des moyens en raison des difficultés socio-économiques qu’ils concentrent : « 1 514 quartiers situés dans 859 communes bénéficient de la politique de la ville. » – Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Chaque QPV appartient à un des 435 contrats de ville signés en 2015 à l’échelle intercommunale. Ces quartiers sont identifiés par un critère unique : le revenu par habitant (inférieur à 11 250€ par an)

Source : developper-le-velo-dans-les-quartiers-prioritaires-de-la-politique-de-la-ville-(qpv).pdf

L’articulation entre les dynamiques territoriales de santé (CLS, CLSM et ASV) et les CPTS : enjeux et questionnements. Enquête exploratoire.

Cette note s’appuie sur les témoignages de coordonnateur·rices de dynamiques territoriales de santé (DTS) Ateliers santé ville (ASV), Contrats locaux de santé (CLS) et Conseils locaux en santé mentale
(CLSM) et de Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS). Plus de 50 personnes ont partagé leurs expériences, questionnements et réflexions dans le cadre de l’enquête exploratoire
menée entre novembre 2021 et mars 2022.

Source : Dynamiques territoriales de sante et CPTS 160622 – Dynamiques-territoriales-de-sante-et-CPTS-160622.pdf

Podcasts de la 6ème Rencontre nationale de Fabrique Territoires Santé

Retrouvez les podcasts de la 6ème Rencontre nationale de Fabrique Territoires Santé: « Dynamiques territoriales de santé : work in progress ! »

> « La création des ateliers santé ville : et si c’était à refaire ? »

Introduction de Didier Febvrel, président de Fabrique Territoires Santé

Intervenant·es:

Chantal Mannoni, Catherine Richard, administratrices et Arnaud Wiehn, vice-président de Fabrique Territoires Santé

> retrouvez le podcast

> « Des ateliers santé ville aux dynamiques territoriales de santé : qu’est ce qui reste à fabriquer ? »

Table ronde animée par Didier Febvrel, président de FTS

Intervenant·es:

Carole Begou, responsable santé du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), Echirolles
Mara Brun, animatrice du Contrat Local de Santé, Communauté de commune du Haut Allier
Hélène Chapet, directrice du programme Lien social et image des quartiers, ANCT
Sonia Charapoff, coordonnatrice ASV et CLSM, Dignes-les-bains
Cécile Lambert, cheffe de service et directrice générale adjointe, DGOS
Pierre-André Juven, sociologue et adjoint Urbanisme et Santé, Ville de Grenoble

> retrouvez le podcast

Le Magazine du CLS – CLS Haute-Gironde

Le Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde a lancé en octobre 2021 sa newsletter « Le Magazine du CLS » à destination de tous les partenaires du CLS.

Cette newsletter trimestrielle aborde les actualités du Contrat Local de Santé mais aussi les événements en lien avec la santé du territoire Haute-Gironde.

➡️ Lire la lettre d’information de mai 2022

Source : Le Magazine du CLS – CLS Haute-Gironde

Demi-journée d’accueil des internes de Haute-Gironde – CLS Haute-Gironde

En mai dernier, le Contrat Local de Santé (CLS) de la Haute-Gironde organisait pour la première fois une matinée d’accueil des internes en médecine générale de la Haute-Gironde.

Ce projet a vu le jour dans le cadre du groupe de travail CLS sur l’attractivité médicale dont l’objectif est de lutter contre la désertification médicale.

Les membres du groupe souhaitaient ainsi promouvoir le territoire auprès des futurs médecins (internes et remplaçants) afin de leur faire connaitre la dynamique en Haute-Gironde.

Pour en savoir plus : Demi-journée d’accueil des internes de Haute-Gironde – CLS Haute-Gironde

Le maire face aux addictions

Le Guide du maire face aux conduites addictives, auquel l’AMF a été associée, est à ce titre un outil précieux qui a pour objet de permettre aux maires d’identifier les leviers à leur disposition.
Au-delà de son contenu opérationnel pour les maires – juridique, financier, exemples de bonnes
pratiques – ce guide est également un appel à renforcer notre mobilisation au niveau local et à
l’échelle nationale face à l’addiction.

Chargé de mission Contrat local de Santé – Pays Basque

CONTEXTE

La Communauté d’Agglomération Pays Basque a bâti un projet de cohésion sociale dans lequel la santé est un axe structurant. A travers ses autres compétences (eau, assainissement, transition écologique, habitat, mobilités, action sociale, équipements sportifs…), il s’agit pour la CAPB de travailler sur les déterminants de santé des citoyens du Pays Basque. Le Contrat Local de Santé est un outil adapté pour porter cette réflexion et un programme d’action dédié.

Lire la suite

Santé : faire le pari des territoires

Le présent rapport Santé : faire le pari des territoires, propose un ensemble d’évolutions ambitieuses et réalistes pour le nouveau quinquennat qui s’ouvre. Ambitieuses, car elles conduisent à changer en profondeur la culture du système sanitaire, en plaçant la liberté,
la subsidiarité et la responsabilité comme des valeurs cardinales.
Ambitieuses aussi car elles visent à préparer l’avenir du système de santé par une véritable vision stratégique d’ensemble et à refonder le pilotage opérationnel de la santé, en faisant des territoires l’échelle privilégiée pour construire l’offre de soins, tout en conservant un cadre réglementaire national, notamment en matière de numérique et de données de santé.

Cliquer pour accéder à sante-faire-le-pari-des-territoires-rapport.pdf

 

Urbanisme favorable à la santé : enjeux pour les collectivités de l’Hérault

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Dans le cadre de l’axe 2 du PRSE 3 « Promouvoir un urbanisme, un aménagement du territoire et des mobilités favorables à la santé  » ainsi que l’axe 1.2 « Favoriser l’appropriation par les collectivités territoriales de leur rôle en santé environnementale », une enquête a été réalisée par le CODES 34 (Comité d’Éducation pour la Santé de l’Hérault) sur les besoins des collectivités héraultaises pour développer des projets d’urbanisme favorable à la santé (UFS).

L’enquête a abouti à un rapport qui :

  • illustre en quoi le concept d’UFS s’intègre dans les pratiques des collectivités,
  • permet d’identifier des freins et des leviers au déploiement de démarches d’UFS par les collectivités,
  • présente des projets existants en matière d’accompagnement des collectivités dans une démarche d’UFS
  • propose des pistes d’actions pour encourager et accompagner les collectivités dans ces démarches.

Source : rapport_d_enquete_ufs_codes_34.pdf

Voir l’article original

Le sport au secours de la politique de la ville ?

En janvier 2021, les maires membres du Comité interministériel des villes proposaient de consacrer une enveloppe de 1 % du budget global des Jeux olympiques et paralympiques au financement de projets dédiés aux quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Grande manifestation de l’élite sportive mondiale, les JO de Paris 2024 doivent-ils également apporter une réponse aux problématiques sociales qu’affrontent les quartiers populaires défavorisés ? C’est le vœu de nombreux acteurs tant du sport français que des collectivités territoriales.

Le centre hospitalier d’Angoulême recrute un(e) Animateur/trice Santé Publique


Dans le cadre notamment de la mise en place de ses projets médicaux et de soins partagés (PMP et PSP) et donc de la construction de filières de prises en soins graduées sur le territoire, le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) de Charente a aujourd’hui identifié le besoin de bénéficier en son sein de compétences particulières en matière notamment de conduite de projets concernant la santé publique qui recouvre en particulier les politiques et actions de prévention, de promotion de la santé (y compris en santé mentale), de santé communautaire, d’éducation à la santé, de santé environnementale et d’éducation thérapeutique du patient. Le projet médico-soignant du GHT de Charente a en effet identifié la thématique « prévention – santé publique » comme étant une thématique à inscrire et à développer au sein de chacune de ses filières de soins.

Lire la suite

Dossier documentaire « Les inégalités sociales et territoriales de santé » EHESP

Tous les documents signalés dans ce dossier documentaire sont disponibles : ils
existent soit sous forme papier à la bibliothèque de l’EHESP, soit en version
numériques.

Sommaire
Introduction
Cadre juridique
Sources statistiques
Actes de colloques, congrès
Enquêtes, baromètres, sondages
Sélection bibliographique
Problématiques et état des lieux
Recherche et inégalités sociales de santé
Discriminations et accès aux soins des populations les plus vulnérables
Politique et programmes de réduction des inégalités
Les inégalités de santé dans les territoires
Le non recours aux soins et les restes à charge
Les inégalités de santé dans le monde
Pour aller plus loin…

Alimentation, Villes et santé

L’alimentation est un déterminant majeur de la santé aux effets protecteurs ou délétères. Elle est influencée par de nombreux facteurs individuels, sociaux, économiques et environnementaux. En effet, l’environnement, le milieu de vie, les revenus, le prix, la disponibilité des aliments, les goûts, les croyances et les traditions influencent les
habitudes de consommation

Cliquer pour accéder à PVS-alimentation-villes-et-sante-VF.pdf

Perte d’autonomie et accès aux soins : quelles disparités territoriales ?

La perte d’autonomie est plus fréquente dans le nord et l’est du pays, en particulier chez les personnes âgées de 60 à 74 ans. C’est ce que met en évidence une étude de la Caisse des Dépôts, qui analyse également les inégalités territoriales d’accès aux soins de santé. Sans surprise, les zones denses ou de densité intermédiaire sont bien mieux servies que les zones très rurales. D’une région à l’autre, les différences sont plus marquées pour l’accès aux soins infirmiers ou de masseurs-kinésithérapeutes que pour l’accès aux médecins généralistes.

https://www.banquedesterritoires.fr/perte-dautonomie-et-acces-aux-soins-quelles-disparites-territoriales?pk_campaign=Flux%20RSS&pk_kwd=2022-05-16&pk_source=Actualit%C3%A9s%20Localtis&pk_medium=RSS

 

Communiqué de presse du 11/05/2022 – Tensions au service d’urgence du CH de Sainte-Foy-la-Grande – mise en œuvre de plusieurs mesures pour garantir la qualité et la sécurité des prises en charge  | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Dans un contexte de difficultés de recrutement paramédical, le service d’urgences du Centre hospitalier de Sainte-Foy-la-Grande traverse, actuellement une période particulièrement difficile.

Afin de poursuivre la prise en charge de tous les patients dans les conditions optimales de qualité et de sécurité, le Centre hospitalier de Libourne, en lien avec l’ARS Nouvelle-Aquitaine, a pris la décision de réorganiser le service d’urgence du CH de Sainte-Foy-La-Grande pour les nuits du 12, 13 et 14 mai 2022, entre 18h30 et 8h30.

Un travail sur les parcours de soins des patients et leur orientation lorsqu’ils doivent être hospitalisés a été réalisé avec l’appui des  établissements Bergerac, Libourne, Marmande et Langon.

Le SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation) du centre hospitalier de Sainte-Foy-La-Grande sera opérationnel durant toute la période.

Lire le communiqué de presse : Communiqué de presse – Tensions au service d’urgence du CH de Sainte-Foy-la-Grande – mise en œuvre de plusieurs mesures pour garantir la qualité et la sécurité des prises en charge du 11/05/2022 | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Directeur-trice Général.e Secours populaire Français – Fédération de la Gironde

Profil du poste
Chargé de la mise en œuvre des orientations et décisions prises par le Comité Départemental et le Secrétariat Départemental.
Il dirige, coordonne, anime et gère l’ensemble des moyens d’action opérationnels de la fédération.

Lire la suite

Evaluation des contrats de ville et participation citoyenne : un kit d’outils pour vous aider !

Le cycle de travaux en cours sur l’évaluation des contrats de ville vise à accompagner les acteurs des territoires dans leur démarche évaluative. En effet, l’ambition est à la fois de leur fournir des repères méthodologiques, de les outiller au plus près de leurs besoins et de favoriser les échanges de pratiques aux échelles régionale et interrégionale. Le 17 mars 2022, Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine a organisé une séminaire dédié à la participation citoyenne, dans le cadre de l’évaluation des contrats de ville. A la suite de ce dernier, nous avons imaginé un kit de quatre outils à mobiliser.

Démocratie sanitaire: les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) 

Cette fiche d’Info Droits Santé explique le fonctionnement des CPTS, le cadre et les grands principes de son financement, ses missions obligatoires et optionnelles.

 

Source : CPTS-doc-france-asso.pdf

La ville intergénérationnelle

Carnet du Forum des solutions 2021-2022, consacré au cadre de vie et au bien vieillir ensemble dans les villes petites et moyennes

Source : FDS_2022_cycle1_v6(1).pdf

Loi 3DS Guide à l’usage des collectivités territoriales

La loi n° 2022-217 du 21 février 2022 relative à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l’action publique locale, a été publiée au Journal officiel sous le n°0044, le 22 février 2022.
La loi 3 DS s’articule autour de quatre grands axes :


la différenciation : ce principe, acté par la loi 3DS, a vocation à donner aux collectivités de la souplesse et davantage de marge de manœuvre dans leurs actions pour prendre en compte les spécificités et les attentes de leur territoire

la décentralisation : près de trente ans après le premier acte de décentralisation, le législateur a souhaité conforter les compétences des collectivités locales, notamment dans les domaines des transports, du logement, de l’insertion et de la transition écologique

la déconcentration : à travers ces dispositions, il s’agit de rapprocher l’État du terrain

la simplification : le but poursuivi dans ce cadre est de rendre l’action publique locale plus proche de ces administrés, notamment en facilitant leurs démarches.

 

Source : guide-loi3ds.pdf

Etat de santé ressenti des habitants de Nouvelle-Aquitaine. Enquête Zoom Santé 2021. Résultats de l’enquête menée auprès d’adultes. Evolution depuis 2018 – ORS Nouvelle Aquitaine

Initiée en 2018, la deuxième édition de l’enquête Zoom Santé Nouvelle-Aquitaine permet de dresser une photographie des comportements et des perceptions des Néo-Aquitains dans le domaine de la santé en 2021.

Grâce à une méthodologie et un questionnaire quasiment identiques, les évolutions des indicateurs de santé ressentie ont pu être mesurées, d’autant que le contexte sanitaire a été profondément modifié depuis 2018, entraînant des bouleversements dans les modes de vie, avec des répercussions psychologiques, économiques, sanitaires et sociales.

L’enquête, réalisée par voie postale, a eu lieu entre le 7 mai et le 30 juin 2021, lors d’une période de couvre-feu, auprès de 5 400 adultes de 18 ans et plus habitant en Nouvelle-Aquitaine.

Ce rapport compile ainsi l’ensemble des résultats de l’enquête 2021 par thématique et mesure les évolutions des indicateurs depuis 2018. Des plaquettes départementales présentant les principaux indicateurs seront prochainement publiées.

Source : Etat de santé ressenti des habitants de Nouvelle-Aquitaine. Enquête Zoom Santé 2021. Résultats de l’enquête menée auprès d’adultes. Evolution depuis 2018 – ORS Nouvelle Aquitaine

Evaluer un contrat local de santé : un guide pratique qui vous accompagne pas à pas

Réalisé par l’Ireps Grand Est, ce guide s’adresse aux équipes en charge de la coordination de CLS.
Il présente toutes les étapes de l’évaluation d’un CLS et donne des conseils pratiques pour la réalisation de celles-ci.

En complément, des exemples d’outils nécessaires à l’évaluation sont proposés dans le document Boîte à outils.

Les villes, ces nouvelles fabriques de la santé

Entre pandémie et explosion des maladies chroniques, les villes s’emparent de l’urbanisme comme levier pour améliorer le bien-être et la santé de leurs habitants.

https://www.lemonde.fr/smart-cities/article/2022/04/05/les-villes-ces-nouvelles-fabriques-de-la-sante_6120674_4811534.html

Action Coeur de Ville Expérimentations Data, saison 2 : Transition environnementale, Biodiversité et les Risques naturels

La Banque des Territoires et OpenDataFrance sont heureux de vous annoncer le nouveau programme d’expérimentations Action Coeur de Ville visant à soutenir l’usage de la donnée dans le champ thématique de la transition environnementale, la biodiversité et des risques naturels.

Si vous êtes une collectivité locale concernée par le programme Action Coeur de Ville, vous pouvez participer l’Appel à Manifestation d’Intérêt en vue d’un accompagnement aux expérimentations qui se dérouleront durant l’année 2022.

https://www.opendatafrance.net/2022/02/15/action-coeur-de-ville-la-saison2-sur-le-theme-de-la-transition-environnementale-la-biodiversite-et-les-risques-naturels/

Les maires acteurs de santé. Les propositions de l’AMF

 

https://www.amf.asso.fr/m/document/fichier.php?FTP=f4f1ab2d652984596ca3fd55d4deca7b.pdf&id=41146

 

La santé passe par l’aménagement du territoire

On pourrait croire que la santé est un bien naturel dont nos corps seraient plus ou moins dotés, il n’en est rien : la recherche nous montre au contraire qu’il s’agit d’un bien social qui varie selon notre niveau de vie, notre habitat et notre environnement quotidien.

Source : La santé passe par l’aménagement du territoire

Présidentielle – Six associations d’élus unies pour défendre la politique de la ville

« Stop aux appels à projets », des orientations nationales concertées avec les élus locaux et des moyens accordés avec davantage de confiance et d’équité aux territoires : en matière de politique de la ville, le partenariat État/local doit évoluer, ont rappelé avec force six associations d’élus le 28 mars. Sur le fond, les élus appellent à pérenniser, amplifier ou généraliser tout ce qui marche : quartiers de reconquête républicaine, classes dédoublées en REP, cités éducatives ou encore vacances apprenantes. ils demandent d’accompagner chaque opération Anru d’une stratégie de peuplement partagée par tous les acteurs. Et si l’on veut accélérer la transition écologique de ces territoires, il convient de partir de la réalité sociale des habitants.

Une nouvelle convention consacre le rôle des pharmaciens comme acteurs clés de santé dans les territoires

La nouvelle convention entre l’assurance maladie et les représentants des pharmaciens élargit le rôle des officines. Au-delà du sillage de la crise sanitaire, cela concerne plusieurs champs de la prévention, de l’accès aux soins et de l’accompagnement des patients. Et s’accompagne de nouvelles rémunérations.

Elus locaux, la santé environnementale vous concerne !

ESPT a édité une brochure contenant les informations de base relatives à la santé environnementale dans les communes.

Vous y trouverez des éléments introductifs (qu’est-ce que la santé environnementale, quelles institutions elle concerne, etc.) ainsi que des pistes d’action et des partenaires mobilisables pour une meilleure prise en compte de cet aspect de la santé publique.

Brochure « Elus locaux, la santé environnementale vous concerne ! » disponible au téléchargement

Petit guide sur l’évaluation finale des contrats de ville

En Nouvelle-Aquitaine, la géographie de la Politique de la ville adoptée en 2014 englobe 81 quartiers prioritaires réunis au sein de 26 EPCI qui portent des contrats de ville. Ces contrats de ville ont fait l’objet d’une évaluation à mi-parcours en 2018, exercice qui a donné lieu à la mise en place des Protocoles d’Engagements Réciproques et Renforcés. Prorogés jusqu’en 2022, puis 2023, les contrats doivent désormais faire l’objet d’une évaluation finale, en vue de la préparation de la future contractualisation qui entrera en vigueur au 1er janvier 2024.
C’est dans ce contexte que PQN-A, centre de ressources Politique de la ville pour la Région Nouvelle-Aquitaine, a initié en janvier 2022 un cycle de travaux visant à accompagner les acteurs des territoires dans leur démarche évaluative. L’ambition est à la fois de leur fournir des repères méthodologiques, de les outiller au plus près de leurs besoins et de favoriser les échanges de pratiques aux échelles régionale et interrégionale. Ce cycle de travaux s’adresse aux professionnels de la Politique de la ville qui sont chargés de conduire et/ou de piloter l’évaluation des contrats de ville.

Adoption de l’avis sur les inégalités sociales de santé par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH)

Aujourd’hui en France, l’espérance de vie des hommes les plus riches est supérieure de près de 13 ans à celle des hommes les plus pauvres. Cet écart inquiétant est représentatif d’un problème sous-estimé par les pouvoirs publics, celui des inégalités sociales de santé (ISS).

Alors que la santé est bien souvent pensée en terme de qualité des soins, la CNCDH rappelle l’importance de respecter la définition du droit à la santé et des engagements internationaux qui y sont rattachés en plaçant la lutte contre les ISS au cœur des politiques publiques.

Réunie en assemblée plénière le 17 février, la CNCDH a adopté à l’unanimité un avis dans lequel elle appelle les pouvoirs publics à faire de la lutte contre les inégalités sociales de santé une priorité des politiques publiques.

  •  La CNCDH invite à mieux documenter le sujet en créant notamment un observatoire national indépendant sur les ISS.
  • Les déterminants sociaux de santé, tels que l’environnement, le travail ou encore le logement, restent défavorables aux personnes les plus vulnérables. Afin d’y remédier, la CNCDH recommande aussi la création d’une Délégation interministérielle de santé publique permettant des approches croisées à différentes échelles.
  • Enfin, elle invite à replacer les patients et la variété de leurs besoins au cœur d’une démocratie sanitaire effective et à améliorer la diffusion d’informations sur la santé.

Source : Adoption de l’avis sur les inégalités sociales de santé (A – 2022 – 1) | CNCDH

Territoires Nutrition : un référentiel de bonnes pratiques

L’environnement en promotion de la santé est une approche globale, qui décrit tout ce qui entoure les individus : la qualité des milieux, les activités humaines, les conditions de vie. Le spectre est large, qui va du local au planétaire… et vice-versa !

Les collectivités territoriales, grâce à leur proximité avec les habitants et la pluralité de leurs compétences, jouent un rôle majeur pour le bien-être des personnes. Elles connaissent leur territoire et ceux qui y vivent, et disposent d’atouts pour mettre les enjeux de santé au coeur des politiques publiques.

Le bien-être, c’est aussi l’objectif des travaux menés autour de la nutrition. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS), est conçu pour s’appuyer sur de nombreux dispositifs locaux (CLS, PAT, PLU, etc.), qui sont également mobilisables sur les enjeux de santé environnement. Les leviers sont réels pour imaginer des politiques transversales et mener des actions coordonnées, efficaces, et positives !
Un questionnaire d’évaluation du document est en ligne : https://fr.surveymonkey.com/r/S9PYDZZ.
Il vous est destiné !

Lien vers le document

Accès aux soins – Nos propositions communes face à l’urgence d’agir Accès aux soins 

Nous sommes des représentants des patients, citoyens sans médecins, infirmiers, urgentistes hospitaliers, médecins, organisations interprofessionnelles, ambulanciers, pompiers, internes, médecins hospitaliers, kinésithérapeutes, étudiants en médecine, hôpitaux de proximité, centres de santé, pharmaciens, chirurgiensdentistes, sagefemmes, biologistes, orthophonistes, mutuelles et élus.
Un seul objectif : élaborer ensemble des propositions, réalisables, concrètes et consensuelles pour améliorer l’accès aux soins.
Notre aventure a commencé en juin 2021 et regroupe aujourd’hui 35 organisations, associations et acteurs impliqués dans l’accès
aux soins et tous concentrés autour de la défense de l’intérêt général.
Ce travail commun nous permet aujourd’hui de présenter 4 propositions aux candidats à l’élection présidentielle et aux candidats
aux élections législatives qui suivront.
Elles sont issues de notre réflexion commune, de nos expériences, des solutions émergentes sur le terrain et des acteurs qui s’y
mobilisent.

Source : Microsoft Word – Propositions santé VF.docx – Propositions santé VF.pdf

La Couronne : une ville productrice de santé – Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Depuis 2008, la ville de la Couronne s’est engagée de manière volontariste dans une démarche globale de prise en compte de la santé-environnement. Une politique qui s’est traduite par la mise en œuvre de nombreuses mesures, à travers des options d’aménagement, d’engagement dans des dispositifs et dans sa capacité à impliquer les acteurs locaux. Portrait d’une ville dont la stratégie marketing territoriale s’est tournée en faveur de la santé-environnement.

Source : La Couronne : une ville productrice de santé – Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine

Voir l’article original

Effets de santé des projets d’investissement publics, opérations d’aménagement urbain : comment améliorer l’évaluation socioéconomique ?

A la veille du colloque organisé par France Stratégie et le Secrétariat général pour l’investissement sur la question de l’amélioration de l’évaluation socioéconomique, le Comité d’experts des méthodes d’évaluation socioéconomique des investissements publics publie les conclusions de ses groupes de travail consacrés aux effets de santé des projets d’investissements publics et aux opérations d’aménagement urbain.

https://www.strategie.gouv.fr/actualites/effets-de-sante-projets-dinvestissement-publics-operations-damenagement-urbain-ameliorer

Le moteur de recherche retab.fr, une façon simplifiée de trouver une structure de soins ou un dispositif d’accompagnement

Le moteur de recherche est d’accès gratuit, sans inscription préalable. Il permet de trouver facilement une structure de réhabilitation psychosociale, un dispositif d’accompagnement, d’hébergement ou de soins pour les personnes souffrant de troubles psychiques*

Lien vers le moteur de recherche

Atlas des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Outil d’analyse et de comparaison des quartiers prioritaires et de leur environnement 

L’atlas des quartiers prioritaires de la politique de la ville vise à outiller en données statistiques thématiques les acteurs locaux en charge de ces territoires, qu’il s’agisse des signataires des contrats de ville, des élus, des préfets délégués à l’égalité des chances (Pdec), des sous-préfets ville, des centres de ressources de la politique de la ville.

Conçu par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), ce document présente, dans une première partie, la géographie des quartiers prioritaires. À l’aide de cartes et de tableaux synthétiques, ces derniers sont décrits au travers d’indicateurs qui reflètent les trois grands axes de la politique de la ville : la cohésion sociale, le cadre de vie et le renouvellement urbain, le développement de l’activité économique et de l’emploi. Les données sont ventilées à différentes échelles (région, département, établissement public de coopération intercommunale) en comparant systématiquement les caractéristiques des populations vivant en quartiers prioritaires à celles de l’ensemble du territoire visé. Les données des quartiers prioritaires sont ainsi replacées dans leur contexte géographique et socio-économique. Dans une deuxième partie, des données détaillées quartier par quartier permettent leur mise en regard avec les principaux autres zonages relatifs à la politique de la ville (éducation prioritaire, zone de sécurité prioritaire, programme national de renouvellement urbain et zone franche urbaine).

Les différents niveaux d’observation proposés permettent une vision globale des questionnements et une appréhension des leviers d’action plus aisée. En effet, la représentation graphique permet à l’utilisateur de comparer les quartiers prioritaires entre eux au sein d’un même territoire ou des quartiers prioritaires de même profil dans des territoires différents.

Source : SIG Politique de la Ville

Résilience des territoires vers une approche intégrée des risques

Au moment où nous sortons – pas à pas – de la crise sanitaire et où nous devons affronter ses conséquences humaines et économiques, ce document vise à cerner la compréhension du concept de résilience, qui cristallise aujourd’hui tous les espoirs. L’exercice est particulièrement instructif. Il nous permet de comprendre ce qui permet aux territoires de mieux réagir aux crises, d’en atténuer les effets et de créer les conditions d’un rebond sur le long terme. Il
introduit l’idée d’une action coordonnée :

– en aval comme en amont de la crise

– ainsi que des évolutions souhaitables dans notre rapport au collectif.
Ces travaux bénéficient du soutien du Cabinet Transitions et de l’Institut CDC
pour la recherche

Source : resilience-des-territoires.pdf

Replay / Repérer les impacts potentiels d’un projet urbain sur la santé et les inégalités sociales de santé

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

La grille URBAN-ISS est un moyen très opérationnel de mesurer les impacts de projets urbains sur la santé des habitants: découvrez cet outil présenté par l’AUAT, développé dans le cadre du Plan régional santé environnement (PRSE3) Occitanie.

Les études épidémiologiques menées au début de la crise Covid-19 ont montré de fortes disparités territoriales et sociales. Elles ont mis en exergue l’impact direct des conditions de vie sur la santé des populations. Une personne vivant dans une ville dense, au sein d’un logement surpeuplé ou encore dans quartier politique de la ville est ainsi plus exposée aux risques sanitaires.

Ce constat renvoie directement aux politiques publiques d’aménagement et d’urbanisme. Collectivités et autorités régionales de santé ont donc intérêt à dialoguer et travailler ensemble pour identifier les déterminants de santé de projets urbains. En santé, le système de soin n’est donc pas le seul facteur à prendre en compte : la santé…

Voir l’article original 31 mots de plus

Synthèse du rapport ONPV 202 : vulnérabilités et ressources des quartiers prioritaires de la politique de la ville

Pour son 6= rapport, l’Observatoire national de la
politique de la ville (ONPV) s’intéresse au thème
des vulnérabilités et ressources des quartiers
prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Cliquer pour accéder à synth%C3%A8se-du-rapport-onpv-2020.original.pdf

Webinaire du 8 février 2022 : « Lutter contre la précarité »

LFSS 2022 : une série de mesures intéressant les collectivités

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 comprend bon nombre de mesures concrètes touchant les collectivités territoriales. Celles-ci concernent entre autres les établissements de santé ou établissements sociaux et médicosociaux, dont les Ehpad, les services d’aide à domicile (tarif plancher, bonus qualité…), la gestion de l’APA, les aides techniques, les proches aidants, la prévention postnatale, la protection sociale des agriculteurs… En outre, une série de dispositions entendent contribuer à un meilleur accès aux soins en élargissant, souvent à titre expérimental, les prérogatives d’un certain nombre de professionnels (orthoptistes, kinés…).

Retours sur la journée RecoCrèches en Nouvelle-Aquitaine du 23 novembre 2021

Retour en vidéos sur une journée d’échanges sur les structures d’accueil de la petite enfance et les questions de santé environnementale

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Cette journée organisée dans le cadre de la Stratégie Petite Enfance – Santé & Environnement de l’ARS Nouvelle-Aquitaine a regroupé 130 professionnels des 12 départements.

Des experts, des crèches associatives et des collectivités ont échangé points de vue et expériences autour de 6 thématiques :

  • Hygiène et détergence : nettoyer sans se polluer en période covid?
  • Soigner la qualité de l’air intérieur : et si la COVID-19  allait améliorer nos pratiques?
  • Achats publics petite enfance et produits de nettoyage plus vertueux  :  acheter plus exigeant, c’est possible !
  • L’essaimage – la santé environnementale dans tous les EAJE d’un département : comment y arriver ?
  • Jouer autrement :  osons retourner dehors !
  • Bâtir ou rénover une crèche sainement : quelles recommandations ?

Voir les vidéos de la journée: Retours sur la 1ère journée RecoCrèches en 2021 | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Voir l’article original

 “Offre et Accès aux Soins Primaires : quels rôles des villes et intercommunalités ?”

Interpellées par les habitants, les professionnels de santé, et soucieuses de l’équité en santé, les Villes et Intercommunalités agissent et s’engagent en faveur de l’amélioration de l’offre et de l’accès aux soins primaires.

Réalisé par le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS avec le soutien de la Banque des Territoires cet ouvrage a pour objectif de rassembler les pratiques des Villes-Santé en la matière.

Celles-ci y témoignent de leurs retours d’expériences via des exemples d’actions et des conseils pratiques.

Source : Ouvrage “Offre et Accès aux Soins Primaires : quels rôles des villes et intercommunalités ?” | Réseau français des Villes-Santé de l’OMS

144 jeunes s’engagent pour le développement durable en Médoc

Le Parc naturel régional Médoc accompagne les éco-délégués des neuf collèges et lycées du territoire.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Cette année et pour la toute première fois, le Parc naturel régional Médoc accompagne les éco-délégués des neuf collèges et lycées du territoire.

Information, formation et soutien tout au long de l’année

Le Parc souhaite soutenir ces jeunes engagés pour le développement durable et tout mettre en œuvre pour qu’ils puissent aller au bout de leurs idées !

Depuis 2019, l’élection d’éco-délégués est obligatoire dans tous les collèges et lycées de France. Elle permet aux établissements de fédérer un groupe de jeunes à la de protection de l’environnement et de la biodiversité et d’initier des actions en faveur du développement durable.

De l’information à l’action : un accompagnement sur l’année.

En janvier 2020, le Parc naturel régional est sollicité par le Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté inter-degrés et inter-établissements (CESCii) du Médoc pour accompagner l’ensemble des établissements du territoire dans la mise en place de l’élection…

Voir l’article original 304 mots de plus

Vingt-six structures retenues pour préfigurer la « santé participative » et un nouveau cahier des charges

Vingt nouveaux centres de santé et maisons de santé dits « participatifs » ont été labellisés, s’ajoutant aux six centres préfigurateurs. Ces lieux « adaptés à la prise en charge des populations des territoires défavorisés » sont tous situés dans un QPV ou à proximité. Une généralisation de cette approche d’accès aux soins est envisagée. Un arrêté du 28 janvier fournit un cahier des charges et le schéma de financement de ces lieux.

A lire sur la banque des territoires

« Mes plantes en Médoc » : le nouveau calendrier 2022 du Parc Naturel Régional (PNR) Médoc

Comme pour les précédentes éditions, ce 3ème calendrier réalisé dans le cadre du CLS Médoc allie découverte du territoire, informations et partage de bonnes pratiques.

Il a été réalisé dans le cadre d’une démarche participative avec des habitants et des professionnels médocains.

Cette année les plantes sont à l’honneur.

Le Médoc recèle de plantes locales plus ou moins rares (dont certaines en voie de disparition à l’échelle nationale) mais qui ont toutes un fort intérêt écologique, scientifique et culturel.

Mais la nature, aussi belle soit-elle, n’est pas sans risque… certaines plantes, en milieu naturel comme à la maison, peuvent se révéler très allergènes voire toxiques.

Le calendrier aborde l’ensemble de ces sujets afin de sensibiliser les habitants et de leur faire prendre conscience que la qualité de l’environnement a un impact direct sur leur santé.

Le calendrier est diffusé en 15000 exemplaires dans les mairies.

Il est disponible en ligne sur le site du PNR Médoc : Votre calendrier 2022 est disponible en Mairie par Parc naturel régional Médoc

CLS de Brive

  • Coordination : Maryline Brousse 05.55.18.16.05
  • Elu référent : Frederic SOULIER président de la CABB et maire de Brive
  • Autre contact : Emmanuel CALMON, délégation ARS Corrèze – 05 55 20 42 12
  • Date de signature : 15 octobre 2021
  • Durée : 3 ans
  • Phase actuelle : developpement
  • Axes stratégiques
Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :