Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Tag

association

16 propositions pour une vie associative ambitieuse dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville

Les associations doivent faire face à une augmentation des besoins sociaux et cela dans un contexte économique de plus en plus contraint, marqué par l’épidémie de Covid-19. Même si elles continuent d’agir pour la cohésion sociale, force est de constater que la crise sanitaire a eu des conséquences importantes pour elles, d’autant plus pour celles intervenant dans les QPV, avec une perte de revenus significatives ou encore une baisse des ressources des cotisations. Pour ces raisons, un collectif d’acteurs associatifs, porté par Le Mouvement associatif, en partenariat avec la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France et avec le soutien de l’ANCT, publie « 16 propositions pour une vie associative ambitieuse dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville », à destination des pouvoirs publics nationaux, des pouvoirs publics territoriaux et des acteurs associatifs.

La ville de Poitiers facilite l’aide de particuliers aux associations

La Ville de Poitiers facilite la mise en relation des poitevins qui se portent volontaires pour être bénévole et les associations qui en ont besoin, par exemple les épiceries sociales et solidaires. Ensuite, les services de la Ville mettront en lien habitants et associations pour qu’ils puissent se rencontrer et développer les actions pendant cette période exceptionnelle.

Pour les habitants qui souhaitent se porter volontaire, il suffit de contacter le numéro unique de la Ville de Poitiers : 05 49 52 35 11.

Des millions d’euros en moins pour la Ligue contre le cancer, la Haute-Vienne et la Corrèze impactées

Plus de 100 ans après sa création, la Ligue contre le cancer s’inquiète pour l’avenir de ses comités départementaux et des actions qu’ils mènent auprès des malades. En cause : le coronavirus qui a engendré une crise sanitaire, mais aussi économique. Dans ce contexte, l’association redoute une baisse des dons de 10 millions d’euros en 2020. Une estimation basée sur les premiers mois de l’année et sur un sondage de la ligue auprès de ses donneurs réguliers.

On est déjà sur une perte financière de 25 à 30% – Marguerite Munoz, présidente de la Ligue contre le cancer en Haute-Vienne

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :