Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Catégorie

Veille documentaire

Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus : constats et pistes d’actions en promotion de la santé

Ireps ARA- 6p., pdf (442 ko)

En quoi et comment la crise sanitaire du COVID-19 accentue les inégalités sociales de santé dans notre société ?

C’est à cette question que cherche à répondre l’Ireps Auvergne Rhône Alpes dans ce numéro spécial du 2 avril 2020

« La crise sanitaire que nous traversons révèle les inégalités sociales qui traversent notre société ainsi que les difficultés croissantes rencontrées et dénoncées par les professionnels de plusieurs champs : hôpitaux, aide sociale à l’enfance, lutte contre la pauvreté, prisons… Au-delà du constat, il s’agit de mener une réflexion sur des pistes d’actions collectives à soutenir ou engager en promotion de la santé. »

 

Source : Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus – IREPS ARA

Gestion de la crise sanitaire COVID-19 : ressources utiles aux collectivités

Fabrique Territoires Santé recense ici des documents qui pourront être utiles aux collectivités territoriales dans la gestion de la crise sanitaire en cours

https://www.fabrique-territoires-sante.org/ressources/actualites/gestion-de-la-crise-sanitaire-covid-19-ressources-utiles-aux-collectivtes

Mise en place d’une stratégie territoriale pour la réduction de l’exposition de la population aux pesticides agricoles en Haute-Gironde

Dans le cadre du Contrat Local de Santé Haute-Gironde et suite à la déclinaison locale de l’ORSE sur ce territoire, une démarche territoriale a été définie afin de déployer des mesures de réduction des expositions de la population aux produits phytopharmaceutiques.

Cette démarche est financée dans le cadre d’un appel à projet de la DREAL pour mettre en œuvre un projet de réduction d’exposition des riverains aux pesticides.

Ce projet s’est construit avec la filière viticole, l’association Alerte Pesticides Haute-Gironde, la délégation départementale de la Gironde de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et la communauté de commune de l’Estuaire permettant ainsi de définir plusieurs objectifs de travail :

  1. Recherches scientifiques, collectes et analyses de données
  2. Diminution de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques dans toutes les exploitations viticoles de Haute Gironde et sortie des CMR (Substances cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction) en 2021
  3. Investissements relatifs à la mise en visibilité du risque engendré par l’épandage de produits phytopharmaceutiques
  4. Valorisation des bonnes pratiques existantes menées par les viticulteurs
  5. Information sur les produits et leurs impacts sur la santé auprès de la population
  6. Définition concertée d’une charte locale

Un assistant à maîtrise d’ouvrage sera engagé durant une année afin de mettre en œuvre ce programme d’actions en déclinant l’ensemble de ces objectifs sur le territoire.

Télécharger le plan d’actions pour la réduction des expositions de la population aux pesticides agricoles en Haute-Gironde

Déclinaison locale de l’Observatoire Régional Sante Environnement en Haute-Gironde

L’observatoire régional santé environnement (ORSE) a pour mission de répondre au besoin d’information, de concertation et de médiation sur certaines thématiques spécifiques au territoire

L’ARS Nouvelle-Aquitaine et les communautés de communes de la Haute-Gironde ont travaillé ensemble à l’inscription de cette instance dans le programme d’actions du Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde afin d’agir sur la prévention des expositions des riverains de parcelles viticoles aux épandages de produits phytopharmaceutiques (pesticide à usage agricole).

L’ORSE s’est déclinée localement pour la première fois en Haute-Gironde le 12 décembre 2019 au Centre de Formation Multimétiers de Reignac (33860).

L’objectif de l’ORSE lors de cette rencontre était de :

  • Créer un espace neutre de partage et de présentation des connaissances sous forme de démocratie
  • Répondre au besoin de concertation et de médiation des acteurs
  • Recenser et valoriser les bonnes pratiques de prévention des expositions déjà mises en place par la filière viticole
  • Sensibiliser les professionnels de santé aux effets sanitaires de ces produits
  • Être force de proposition d’actions et d’outils de changements de pratiques

Le 12 décembre 2019, les partenaires présents ont validé une rencontre semestrielle soit 2 fois par an pour travailler sur ce projet commun dans le cadre du CLS Haute-Gironde.

Télécharger le compte rendu de la rencontre du 12 décembre 2019

OMS : Affiches « faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19 »

oms-reco-frL’Organisation Mondiale de la Santé publie une série d’affiches traduites en plusieurs langues (Arabe, Chinois, Anglais, Français, Russe, Espagnol) à propos des bonnes pratiques à adopter pour faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus.

Source : Affiches « faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19 » de l’OMS traduites

Favoriser l’intégration des enjeux santé environnement dans les politiques locales – PRSE – Bretagne

Ce pack de 3 guides est à destination des collectivités pour les accompagner dans l’intégration des enjeux santé environnement dans leurs politiques locales.

  1. un guide méthodologique pour une meilleure prise en compte des enjeux santé environnement dans les politiques territoriales,
  2. un guide méthodologique d’aide à la réalisation d’un diagnostic local santé environnement (la version de ce document datant de 2016 vient d’être actualisée),
  3. un recueil d’initiatives intitulé « Santé Environnement, les territoires bretons s’engagent » qui vise à partager des bonnes pratiques de collectivités.

Source : Favoriser l’intégration des enjeux santé environnement dans les politiques locales – Plan Régional Santé Environnement – Bretagne

 Dynamiques territoriales de santé : argumentaire pour les élus locaux 

Dans la perspective des élections municipales, le CRES PACA a réalisé un argumentaire à destination des collectivités locales. Si vous êtes un.e élu.e local.e et que vous souhaitez mettre en oeuvre une politique de santé efficace, ce document devrait faciliter votre démarche. Consulter l’argumentaire

Source : [RESSOURCES] Dynamiques territoriales de santé : argumentaire pour les élus locaux / CRES PACA | Fabrique Territoire Santé

« Les villes : fabriques de santé ? » – 21e journée d’études ESPT 

Elus, Santé Publique & Territoires a organisé sa 21e journée d’études en septembre 2019. Deux tables-rondes au programme : « L’éclosion d’un plaidoyer reconnaissant le rôle des villes dans la fabrique de la santé » et « Quels savoirs pour quelles décisions locales ? ».  Les actes sont disponibles.

Source : [ACTES] « Les villes : fabriques de santé ? » – 21e journée d’études ESPT | Fabrique Territoire Santé

L’intégration des enjeux de santé dans les projets de renouvellement urbain

Matinée organisée par Profession Banlieue, en partenariat avec l’Agence régionale de santé Île-de-France et la délégation territoriale de Seine-Saint-Denis et l’Agence nationale de la rénovation urbaine le 9 novembre 2018 afin de faire un point d’étape sur la mise en œuvre du protocole de collaboration entre l’ARS Île-de-France et l’Anru.

Source : L’intégration des enjeux de santé dans les projets de renouvellement urbain

En 2018, les territoires sous-dotés en médecins généralistes concernent près de 6 % de la population 

La DREES publie une nouvelle étude sur l’accessibilité aux médecins généralistes. Elle souligne qu’en raison d’un décalage croissant entre l’offre et la demande de soins, l’accessibilité géographique aux médecins généralistes a baissé de 3,3 % entre 2015 et 2018. En 2018, les Français ont accès en moyenne à 3,93 consultations par an et par habitant, contre 4,06 consultations en 2015. Les inégalités s’accentuent entre les communes les moins bien dotées et celles qui le sont le plus.

Source : En 2018, les territoires sous-dotés en médecins généralistes concernent près de 6 % de la population – Ministère des Solidarités et de la Santé

Ecole, promotion de la santé et territoires

Les inégalités de santé se construisent dès l’enfance ; c’est pourquoi il est primordial que la promotion de la santé cible prioritairement les enfants. A ce titre, l’école est un lieu privilégié pour agir. Les interactions entre école et santé sont connues et fortes : d’une part, les liens entre réussite scolaire et état de santé sont établis (des élèves en bonne santé ont de meilleurs résultats scolaires) ; d’autre part, l’école est révélatrice d’inégalités sociales de santé très précoces qui, sans intervention, aggraveront les inégalités sociales à l’âge adulte.

C’est pourquoi Fabrique Territoires Santé consacre un Dossier ressources aux actions de prévention et promotion de la santé dans ou en partenariat avec les établissements scolaires, en s’interrogeant sur l’inscription des écoles dans leur territoire et dans un réseau local d’acteurs de santé. Les établissements scolaires ont-ils une approche territoriale ? Quelle est la nature des partenariats entre le monde éducatif et le monde de la promotion de la santé ? Les démarches territoriales de santé intègrent-elles les établissements scolaires comme des partenaires et opérateurs d’une politique coordonnée de promotion de la santé ?

https://www.fabrique-territoires-sante.org/sites/default/files/dr_ecole_vf.pdf

 

Table ronde : 1960-2019 : du secteur de psychiatrie au territoire de santé mentale

Table ronde du Diplôme inter-universitaire santé mentale dans la communauté 2020 animée par Aude Caria, directrice du PSYCOM.

« 1960-2019 : du secteur de psychiatrie au territoire de santé mentale » avec Martine Wonner, députée, Frank Bellivier, délégué ministeriel sante mentale et psychiatrie, Michel Laforcade, directeur de l’ARS nouvelle Aquitaine. 22 janvier 2020- Centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé (CCOMS, Lille)

Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus

Comment soutenir la création d’une maison de santé ? Qu’est-ce qu’une CPTS, et pourquoi l’encourager ? Pourquoi et comment accueillir des internes pendant leur stage ?

Ce guide pratique s’adresse aux élus confrontés aux inégalités territoriales en matière d’accès aux soins. Il a pour objectif de leur donner une vision d’ensemble du cadre législatif et réglementaire et des dispositifs publics mobilisables. Il vise également à leur proposer des éléments méthodologiques concrets pour guider leurs initiatives et mettre en valeur les démarches portées avec succès par d’autres collectivités territoriales.

Source : Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus – Ministère des Solidarités et de la Santé

Environnement, urbanisme, aménagement et santé des populations

Les villes face aux défis de la précarité alimentaire

France urbaine et l’association Resolis publient une étude sur « Les villes face aux défis de la précarité alimentaire », qui s’appuie sur les initiatives de 21 grandes villes françaises et identifie une série de leviers.

Source : assemblage_preucariteu_alimentaire_fr.pdf

Recherche-intervention sur les compétences psychosociales

De 2013 à 2018, le Réseau UNIRéS s’est investi dans le dispositif de recherche-intervention dans et hors l’école, en lien avec les compétences psychosociales. Ce projet, lancé par l’Agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes, avait pour objectif d’analyser le contexte de mise en œuvre et d’évaluation de l’impact de ce dispositif visant à améliorer les compétences personnelles et relationnelles des enfants par des approches corporelles, cognitives et socio-affectives.

Un document de capitalisation, fruit des retours d’expériences des acteurs impliqués dans le projet revient sur la mise en œuvre de ce projet dans les différents territoires, sur la pertinence de l’approche territoriale pour la réussite du développement des compétences psychosociales des enfants, et sur la formation des acteurs éducatifs.

https://www.unires-edusante.fr/UPLOADS/ACTUALITES/53/unires-172689-document-document-de-capitalisation.pdf

Séminaire sur l’évaluation des Évaluations d’impact sur la santé (EIS) : Approches et expériences en France, en Suisse et au Québec

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) et l’Unité « Partenariats et expertises transversales : évaluation, recherche et équité » de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ont organisé un séminaire sur l’évaluation des Évaluations d’impact sur la santé (EIS).

http://www.ccnpps.ca/101/presentations.ccnpps?id_article=2022&utm_source=Cyberimpact&utm_medium=email&utm_campaign=Bulletin-Decembre-2019

Voir l’article original

L’alimentation dans les quartiers, quels enjeux ? avec le pôle ressources du Val d’Oise

Le Pôle Ressources, centre de ressources politique de la ville et développement territorial dans le Val d’Oise, organisait dans le cadre du mois de l’Economie Sociale et Solidaire une matinée d’échanges intitulée “De la fourche à la fourchette : des leviers pour une gouvernance alimentaire territoriale.”

Une matinée en plein cœur du quartier politique de la ville de Goussainville pour parler alimentation, changement d’habitudes alimentaires et justice sociale avec les territoires et acteurs locaux de l’ESS.

L’alimentation dans les quartiers, quels enjeux ? avec le pôle ressources du Val d’Oise

Retour en vidéos sur la journée d’étude « Les CLSM, 12 ans après, qu’est-ce qui a changé ?

La journée d’études « Les conseils locaux de santé mentale, 12 ans après : qu’est-ce qui a changé ? », co-organisée par l’association « Elus, santé publique et territoire » (ESPT) et le Centre collaborateur de l’OMS (CCOMS) pour la recherche et la formation en santé mentale, et le Centre national de ressources et d’appui aux CLSM en partenariat avec Le Réseau Français des Villes-Santé de l’OMS (RFVS OMS) et la Ville de Lille, s’est tenue le 15 novembre 2019 à Lille.

Retour sur la 5e journée nationale des CLSM du CCOMS et 22e JNE ESPT du 15 novembre 2019 à Lille – VIDEOS

Participation des habitants–usagers–citoyens et promotion de la santé

Des fiches méthodologiques pour les acteurs qui souhaitent développer une démarche de participation en promotion de la santé : des éléments de cadrage, des concepts et des éléments de méthode pour engager la démarche.

 

https://www.promosante-idf.fr/agir/methodologie-de-projet-en-promotion-de-la-sante/participation-des-habitants-usagers-citoyens-et-promotion-de-la-sante

 

Retour en 6 points sur la rencontre “Agriculture et alimentation” du 07 novembre 2019 à Agen

Près de 100 participants ont assisté à la rencontre organisée le 07 novembre 2019 à Agen (47) par PQN-A. Elle conclut un cycle de rencontres déployé en 2019 dans le cadre de la feuille de route régionale pour une alimentation durable et locale en Nouvelle-Aquitaine https://www.nouvelle-aquitaine.fr/toutes-actualites/agriculture-pour-alimentation-durable-en-nouvelle-aquitaine.html#prettyPhoto. Retrouvez les 6 points essentiels de cette rencontre “agriculture et alimentation” sur les les filières agroalimentaires au plus près des territoires de Nouvelle-Aquitaine.

Pas moins d’une douzaine de projets ont illustré l’ancrage des productions agricoles et alimentaires dans la région Nouvelle-Aquitaine. Ils confirment aussi la plus-value de filières agricoles et alimentaires : elles répondent à une demande croissante de produits locaux, tout en rémunérant mieux producteurs, éleveurs et agriculteurs.

Retour en 6 points sur la rencontre “Agriculture et alimentation” du 07 novembre 2019 à Agen

Alimentation et santé : la territorialisation des politiques publiques 

Rencontre nationale organisée par Fabrique Territoires Santé à Bordeaux le :

Le 17 janvier 2020, de 9h à 17h

A l’Athénée municipal
Place Saint-Christoly
33000 BORDEAUX

 

https://www.fabrique-territoires-sante.org/sites/default/files/rn_fabrique_-_17_janvier_2020_-_pre-programme.pdf

journée d’actualité : Les changements climatiques et les enjeux de santé pour la population | Le CNFPT

Entre mesures d’atténuation et d’adaptation au réchauffement climatique, comment agir sur les territoires pour protéger la population ? Par le centre national de la fonction publique

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

télécharger le programme

Le changement climatique est désormais reconnu comme un risque majeur pour la santé humaine. Des mesures d’adaptation sont nécessaires pour protéger la santé des populations des impacts tels la canicule et les maladies vectorielles. En parallèle, les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont susceptibles d’avoir des co-bénéfices sanitaires majeurs (ex amélioration de la qualité de l’air, promotion de l’activité physique, alimentation…). La majorité des mesures d’adaptation et d’atténuation favorables à la santé sont portées par d’autres secteurs que la santé, en particulier au niveau de l’aménagement des territoires. La dimension globale tend à masquer les possibilités d’actions locales. Or,les acteurs locaux (professionnels de santé, de l’environnement, de l’aménagement, de la voirie, des espaces verts, des bâtiments…) ont un rôle majeur à jouer pour initier, accompagner ou coordonner les actions d’adaptation et d’atténuation favorables à la santé.

Mardi 21 janvier 2020 /…

Voir l’article original 48 mots de plus

Guide Pratique une Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS)

Ce guide est à destination de toute personne ayant un projet de CPTS. Il est complété par des fiches outils accessibles dans l’espace membres sur le site d’AVECsanté.

Source : guide-cpts-pages.pdf

Projet Alim’Activ. Agir contre la précarité alimentaire par la coordination territoriale. Synthèse de l’état des lieux

L’Ansa a réalisé en 2018 un diagnostic de l’aide alimentaire sur trois territoires d’Île-de-France. Ce diagnostic a permis d’analyser les freins et les leviers pour une stratégie d’aide alimentaire adaptée aux besoins. Après une étape de repérage d’acteurs mobilisés pour renforcer l’aide alimentaire au-delà de l’Île-de-France, l’Ansa a organisé en février 2019 une journée d’échanges autour de ce diagnostic avec des acteurs de toute la France, notamment des CCAS. Les participants ont partagé leurs expériences et réfléchi aux conditions de réussite d’un projet de coordination territoriale. A partir de ces réflexions collectives, d’entretiens approfondis auprès de huit territoires et d’une analyse des pratiques, l’Ansa a réalisé une étude sur les pratiques inspirantes de coordination pour lutter contre la précarité alimentaire. Cette étude propose une méthode de coordination et une approche par territoire.

Source : Ansa_Rapport_VF_Modele – Ansa_Alim’Activ_Note de synthèse_Juillet 2019.pdf

Avancées de l’étude CLoterreS

Dans le cadre de la recherche CLoterreS, ce bulletin revient sur les premiers éléments du portrait des CLS recensés, sur les résultats de l’étude portant sur l’articulation entre soins primaires et actions de prévention-promotion de la santé dans les CLS et sur l’avancement de la collecte de données à l’échelle des ARS et des collectivités.

source : Bulletin_CLoterreS_2_Octobre_2019.pdf

Milieu rural ou urbain : contre l’isolement des personnes âgées dans les territoires

Dans leur 3e rapport sur l’isolement social, les Petits Frères des Pauvres se consacrent aux liens entre solitude, isolement des personnes âgées et territoires. L’étude révèle que 4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude. 3,2 millions sont même en risque d’isolement relationnel, c’est-à-dire qu’ils peuvent passer des journées entières sans parler à personne. Si le ressenti de solitude n’est pas plus fréquent en milieu urbain qu’en zone rurale, il est cependant plus exacerbé dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (32 %) et dans les petites agglomérations de 2 000 à 20 000 habitants. L’isolement n’est pas non plus provoqué par les mêmes facteurs à la campagne ou à la ville : en zone urbaine, l’isolement est aggravé par des solidarités et des relations de voisinage amoindries. En zone rurale, les solidarités sont plus fortes mais c’est le manque de services du quotidien et de transports qui renforce l’isolement.

À l’issue de ce rapport, les Petits Frères des Pauvres ont émis 15 préconisations pour adapter la lutte contre leur isolement aux territoires.

https://www.petitsfreresdespauvres.fr/informer/prises-de-positions/milieu-rural-ou-urbain-contre-l-isolement-des-personnes-agees-dans-les-territoires

Que retenir de la rencontre PQN-A sur les filières alimentaires et l’économie du territoire, le 17 octobre à St Jean d’Angély ? ? 

« Manger c’est incorporer un territoire »

C’est en invoquant Jean Brunhes, géographe du début du XXème siècle, que Nathalie CORADE a résumé l’esprit de la rencontre du 17 octobre dernier à Saint Jean d’Angély. Durant toute la journée, pas moins de 12 intervenants ont servi un copieux menu illustrant le thème de la journée « Filières alimentaires et économie du territoire »devant une centaine de participants.

 

Source : Que retenir de la rencontre PQN-A sur les filières alimentaires et l’économie du territoire, le 17 octobre à St Jean d’Angély ? ? – Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine

Pour des territoires engagés dans des politiques favorables au vieillissement

De ce travail collectif est issu un certain nombre d’enseignements qui permet de mieux accompagner l’action des territoires périurbains et des quartiers prioritaires en matière d’adaptation au vieillissement. Cet ouvrage les regroupe autour de quatre entrées : les idées reçues sur le vieillissement dans les territoires périurbains et les quartiers prioritaires ; les enjeux, les attentes et les points de crispation ; les repères méthodologiques ; des exemples inspirants.

https://www.cget.gouv.fr/ressources/publications/pour-des-territoires-engages-dans-des-politiques-favorables-au-vieillissement

Rencontre nationale «Alimentation, territoires et santé» Alimentation et santé : la territorialisation des politiques publiques. Le 17 janvier 2020, à Bordeaux

Poursuivant les réflexions menées dans le cadre du Dossier ressources «Alimentation et territoires: comment garantir localement une alimentation de qualité et accessible à tous?», Fabrique Territoires Santé vous invite à échanger et partager points de vue et expériences.

> Comment la santé publique participe-t-elle à ce mouvement de reterritorialisation de l’alimentation ?

> Comment équilibrer les stratégies entre le changement des comportements individuels et les leviers d’actions sur la production, l’offre, l’accès pour toutes et tous à une alimentation saine et de qualité ?

> Comment s’articulent nationalement et localement les enjeux de santé avec les autres enjeux liés à l’alimentation ?

> Dans une perspective de promotion de la santé, est-ce que les dynamiques à l’œuvre contribuent à une réduction des inégalités sociales et territoriales de santé?

https://www.fabrique-territoires-sante.org/sites/default/files/rn_2019_-_save-the-date_vf.pdf

Veille & Territoires #254- Focus sur vieillissement et territoires

A l’occasion de la semaine bleue du 7 au 13 octobre prochains, Veille & territoires propose un focus sur les enjeux et les défis du vieillissement pour les territoires.

Source : Veille & Territoires #254- Focus sur vieillissement et territoires

Doublement des centres et maisons de santé dans les quartiers prioritaires

En 2019, 563 centres de santé et 127 maisons de santé pluri-professionnelles ont été recensées dans et à proximité des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Le CGET, associé au suivi territorial de l’offre de santé, propose des outils d’information et de méthodologie pour un soutien aux porteurs de projets dans les territoires. Il édite, par ailleurs, des fiches méthodologiques sur la médiation en santé, pour un développement de projets en proximité dans les quartiers.

https://www.cget.gouv.fr/actualites/doublement-des-centres-et-maisons-de-sante-dans-les-quartiers-prioritaires

Prise en compte de la Santé environnementale dans les Contrats Locaux de Santé (CLS)

Le Réseau Français des Villes-Santé de l’OMS a enquêté auprès de ses membres afin d’identifier la fréquence avec laquelle la thématique santé-environnement était prise en compte dans les contrats locaux de santé (CLS) actuels à venir. Aborder la santé environnementale y apparaît comme un enjeu fort pour les collectivités locales et leurs habitants, dont les Villes-Santé s’emparent.

Source : Synthèse-Sante-environnement-CLS-VF.pdf

Bordeaux : la carte de la pollution de l’air dans les écoles, crèches et Ehpad de la métropole

Sud Ouest dévoile une cartographie inédite de la qualité de l’air environnant près de 800 établissements accueillant des publics sensibles.

https://www.sudouest.fr/2019/09/17/la-carte-de-la-pollution-de-l-air-dans-les-ecoles-creches-et-ehpad-de-la-metropole-bordelaise-6575029-2780.php?fromsar=true

 

Évaluation des impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes 

La Ville de Nantes accompagne la Samoa pour faire de l’aménagement de l’Île de Nantes un projet favorable à la santé et au bien-être des Nantais. Dans cet objectif, elle a confié à l’ORS et Patrick Berry Consultant la réalisation d’une évaluation des impacts sur la santé (EIS) de l’aménagement urbain de ce quartier.

Cette EIS interroge les liens potentiels entre la santé et les composantes du projet visant à promouvoir la nature en ville et à associer les habitants. Elle a été réalisée à partir de l’étude de documents produits autour de ce projet.

Cette étude a été financée par la Ville de Nantes.

Télécharger l’étude

Source : Évaluation des impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes | Santé Pays de la Loire

Guide pratique « Politique de la ville & ESS »

Comment renforcer et diversifier les stratégies mises en oeuvre pour et dans les quartiers politique de la ville en matière d’emploi et de développement économique ? Ce guide pratique apporte des pistes d’actions issues de l’ESS s’appuyant sur l’analyse d’une vingtaine d’initiatives. Il s’inscrit dans la continuité des travaux menés par le RTES avec l’appui du CGET depuis 2015.

http://www.rtes.fr/system/files/inline-files/Rep%C3%A8rESSPolVille%26ESS_170719.pdf

Concours d’affiches «Changez d’air 2019-2020»: Ouverture des inscriptions pour les écoles primaires!

Pour la deuxième année consécutive en Nouvelle-Aquitaine, la Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine lance le concours d’affiches « Changez d’air ! ». Réservé aux élèves de cycle 3 des académies de Bordeaux, Poitiers et Limoges, l’objectif est de les sensibiliser de manière ludique à l’importance de la qualité de l’air intérieur et les inciter à adopter les bons réflexes pour préserver leur santé.

http://www.nouvelle-aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2019-_cp_-_lancement_du_concours_d_affiches_changez_d_air_2019-2020.pdf

Questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé 

Ce questionnaire est la traduction française d’un questionnaire se trouvant dans le “Health Literacy Universal Precautions Toolkit” de l’agence américaine pour la recherche et la qualité en soin de santé.

L’objectif de ce questionnaire est d’aider à un diagnostic des forces et des faiblesses d’un centre de santé primaire dans sa capacité à tenir compte du niveau de littératie en santé de ses usagers (en anglais “health literacy responsiveness”). L’application de ce questionnaire est possible isolément mais gagne, comme c’est le cas originellement à s’insérer dans un projet global d’amélioration de la qualité pour : conscientiser et fédérer autour de la thématique, prioriser l’action et favoriser la participation des travailleurs du centre dans le processus.

Le niveau d’action est donc bien l’institution, au-delà des individus qui y évoluent, et vise des changements d’organisation et/ou de culture de travail qui la rende in fine plus “pro-littératie”.

Source : AHRQ-travailleurs-Fr, questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé – Mouillet Maxime

Vers plus d’égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations | Migrations Santé Alsace

Fruit d’une réflexion de longue date, Migrations Santé Alsace a publié, en avril 2019, un guide de prévention et de lutte contre les discriminations dans le domaine de la santé.

Ce guide est pensé pour soutenir les professionnels-les et les bénévoles de la santé et du social dans leurs réflexions sur l’accueil de la diversité des publics, l’adaptation et la qualité de la prise en charge, le respect des principes déontologiques et la lutte contre les inégalités sociales de santé.

Admettre l’existence de discriminations peut être difficile pour les professionnels-les et bénévoles.  Cela revient à reconnaître que des pratiques puissent être contraires à la déontologie et à l’éthique professionnelles voire illégales.

Une discrimination peut être définie comme une différence de traitement, sur la base d’un critère illégal et portant préjudice à la personne. Elle est encadrée par le droit.De fait, cette notion reste peu mobilisée dans le domaine de la santé.

Pourtant, elle est riche à explorer car :

  • elle prend en compte une variété de situations, certaines évidentes et d’autres plus diffuses (refus de rendez-vous non justifié, baisse de qualité de prise en charge, retard aux soins, propos stigmatisants,…) ;
  • elle invite à sortir du silence et à échanger autour de situations du quotidien qui peuvent questionner ;
  • elle permet de s’interroger sur l’impact des représentations, stéréotypes et préjugés dans l’accompagnement et dans la prise en charge ;
  • elle propose un cadre juridique pour guider les pratiques ;–          elle permet d’analyser la manière dont le système de santé reproduit certaines inégalités sociales et ainsi d’identifier des leviers pour les réduire ;
  • elle offre des pistes concrètes pour réfléchir aux modalités d’accès aux soins et à la santé de tous-tes.

Télécharger le guide :

Télécharger le flyer de présentation.

Le guide existe également en version papier. Contacter Migrations Santé Alsace pour connaître les modalités d’envoi (contact@migrationssante.org).

pour en savoir plus : Vers plus d’égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations | Migrations Santé Alsace

Les centres de ressources de la politique de la ville à l’heure de la revoyure des contrats de ville

Le CGET publie le bilan annuel 2018 de l’action des 19 centres de ressources de la politique de la ville (CRPV) dont il assure l’animation nationale. Il dresse un portrait de ces « tiers facilitateurs » incontournables alors que les « rénovations » des 435 contrats de ville devraient se boucler cet été.

Source : Les centres de ressources de la politique de la ville à l’heure de la revoyure des contrats de ville

Un label pour valoriser l’engagement en prévention et promotion de la santé des maternités et centres périnataux de proximité 

Pour favoriser la santé des nouveau-nés, des jeunes enfants et de leurs parents, l’ARS Nouvelle-Aquitaine lance un projet innovant : un label valorisant l’engagement des maternités et des centres périnataux de proximité en matière de prévention et de promotion de la santé.

Source : Un label pour valoriser l’engagement en prévention et promotion de la santé des maternités et centres périnataux de proximité | Sites internet des ARS

La circulaire sur l’intégration du sport dans les contrats de ville publiée

Cette circulaire détaille le rôle des acteurs de l’action pour l’inclusion le sport, qui doit dépasser l’activité sportive « de droit commun » pour servir d’autres enjeux liés à la politique de la ville : insertion, mobilisation des savoir-faire de certains jeunes, diffusion de valeurs citoyennes, « projet de territoire »… Elle revient également sur la question des équipements et rappelle que chaque contrat de ville comprendra désormais un volet « action sportive à vocation d’inclusion sociale et territoriale ».

Source : La circulaire sur l’intégration du sport dans les contrats de ville publiée

La création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires adoptée par le Parlement

Le Parlement a adopté, le 9 juillet 2019, la loi portant création de l’Agence nationale de la cohésion des territoires. Cette agence intègre trois entités : le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), l’Établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux (Epareca) et l’Agence du numérique (pour ses volets déploiement du très haut débit via le plan France Très Haut Débit, couverture mobile et usages du numérique via la Société numérique). Quelles seront ses missions, modes de fonctionnement et son organisation ? Ce qu’il faut retenir…

https://www.cget.gouv.fr/node/6288

Rencontres nationales santé-environnement 2019 

Les deuxièmes Rencontres nationales santé environnement ont eu lieu à Bordeaux les 14 et 15 janvier 2019, en présence de François de Rugy, Ministre de la Transition écologique et solidaire, et Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la santé.

Source : Rencontres nationales santé-environnement 2019 – Ministère des Solidarités et de la Santé

Retour sur les séminaires Politique de ville organisés par PQN-A

PQN-A a organisé 2 séminaires infra-régionaux sur la politique de la ville dédié à l’évaluation à mi-parcours et à la rénovation des contrats à Bordeaux le 24 mai et à Poitiers le 28 mai 2019. Ces 2 rencontres ont permis des échanges riches entre copilotes et partenaires de la politique de la ville sur la révision des contrats de ville. De nombreux témoignages institutionnels et de terrain ont permis de rappeler les grands enjeux de cette période et de partager les démarches en cours. Plus de 80 personnes ont participé à ces échanges : élu.es, professionnels de collectivités et de l’Etat en charge de la politique de la ville, quelques habitant.e.s et partenaires.

Source : Retour sur les séminaires Politique de ville organisés par PQN-A – Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine

Habiter Co-habiter. Les cahiers de Rhizome

Nouveau numéro 71 avril 2019 de la revue les cahiers de Rhizome

 

Source : RHI_71-web.pdf

Jeu – Avec nous ! 

Coffret de jeux « Avec Nous » : Le rôle des conseils citoyens dans la politique de la ville [document électronique] / Villes au Carré, Auteur . – [s.d.].À la demande de Tours Métropole et Orléans Métropole, et avec le soutien du CGET, Villes au Carré a créé avec le cabinet AUCI une formation originale interacteurs- comment passer du JE au Nous… par le jeu – abordant simplement les dynamiques complexes du contrat de ville, les rôles et postures des conseiller·es.

Source : Jeu – Avec nous ! – Villes au Carré

ASKORIA – Accès aux droits et lutte contre le non-recours dans un contexte de dématérialisation

Le centre de recherche d’ASKORIA a réalisé un rapport d’accompagnement scientifique du projet #LabAccess (porté par la DRJSCS et la Région de Bretagne). Intitulé « Accès aux droits et lutte contre le non-recours dans un contexte de de matérialisation« , le rapport présente les différentes étapes des travaux menés de juin 2017 à décembre 2018 dans le cadre du projet #LabAcces.

Ce rapport constitue une ressource à disposition des personnes engagées dans les expérimentations au sein du projet. Y figurent notamment en annexe des éléments de glossaire présentant de manière synthétique les « notions clés » mobilisées dans le cadre des expérimentations, ainsi que des contributions spécialisées proposées sous la forme de courts articles par les membres du comité scientifique du projet.

Source : ASKORIA – Accès aux droits et lutte contre le non-recours dans un contexte de dématérialisation

Réalisation d’un diagnostic en santé mentale et suivi des CLSM 

L’ARS Ile-de-France a élaboré, avec un groupe de travail, des outils pour la réalisation d’un diagnostic en santé mentale et des outils pour le suivi des actions des CLSM.  Retrouvez les outils pour la réalisation d’un diagnostic en santé mentale Retrouvez les outils de suivi des CLSM

Source : [OUTIL] Réalisation d’un diagnostic en santé mentale et suivi des CLSM | Fabrique Territoire Santé

La santé dans la ville : une cartographie illustrant les déterminants de santé

Le Réseau français des Villes-Santé OMS a réalisé une cartographie illustrant les déterminants de santé dans une ville. Qu’il s’agisse d’urbanisme, d’environnement, de transport, d’habitat, de cohésion sociale, de petite enfance, de jeunesse, d’éducation ou d’emploi, toutes les orientations conditionnent l’état de santé de la population.

Ce document présente des exemples d’actions pour chaque déterminant.

http://www.villes-sante.com/wp-content/uploads/Affiche-outil-plan_de_ville-vf.pdf

 

Santé : le Sénat tire un bilan mitigé des outils de coordination entre acteurs de terrain

Communautés territoriales professionnelles de santé, groupements hospitaliers de territoire, plateformes territoriales d’appui… à la veille de l’arrivée du projet de loi Santé au Sénat, les rapporteurs du texte proposent un bilan de la façon dont les acteurs de terrain se sont appropriés ces outils mis en place par la loi de 2016. Ce bilan est nuancé.

https://www.banquedesterritoires.fr/sante-le-senat-tire-un-bilan-mitige-des-outils-de-coordination-entre-acteurs-de-terrain?pk_campaign=newsletter_quotidienne&pk_kwd=2019-05-27&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_quotidienne

Santé mentale et habitat

Le Réseau françaisLe Réseau français des Villes-Santé de l’OMS a publié en avril dernier une brochure sur la thématique « Habitat et santé mentale ». Ce document qui est le résultat des réflexions d’un groupe de travail de 15 Villes-Santé, rassemble des expériences et exemples d’actions des Villes-Santé, notamment dans le cadre de CLSM

Source : brochure_santé_mentale_habitat-vf-2019.pdf

Démocratie participative. des outils pour agir

La Fondation Nicolat Hulot pour la nature et l’homme ré-édite son guide des outils pour la démocratie participative. Il est composé de 16 fiches présentant des outils favorisant la participation : théâtre forum, atelier de scénarios, jury citoyen, world café, budget participatif, …

Source : 130912_democratie_participative-guide_des_outils_pour_agir.pdf

Observatoire santé solidarité : témoignages 2019 

La Fédération des acteurs de la solidarité publie la seconde synthèse des résultats de son Observatoire Santé Solidarité. Elle met en lumière des témoignages de personnes ayant été victimes de refus de soins en 2019.

Source : Observatoire-Sante-Solidarite-Temoignages-Refus-de-Soin-2019.pdf

La liste des 200 communes éligibles à la dotation politique de la ville est publiée

Les communes qui pourront prétendre cette année à la dotation politique de la ville sont désormais connues. Une note d’information, co-signée par la DGCL et le CGET, en a détaillé la liste -ainsi que les enveloppes départementales- aux préfets, tout en leur rappelant les nouveaux critères d’éligibilité.

Source : La liste des 200 communes éligibles à la dotation politique de la ville est publiée

« Mieux comprendre le Projet Territorial de Santé Mentale (P.T.S.M) dans les territoires » en 5 minutes par l’EHESP 

L’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) vient de publier une vidéo pédagogique de 5 minutes afin de « Mieux comprendre le Projet Territorial de Santé Mentale (P.T.S.M) dans les territoires ». Cette vidéo est à destination du grand public et des acteurs concernés par la santé mentale. Elle vient compléter les outils et méthodes déjà…

Source : « Mieux comprendre le Projet Territorial de Santé Mentale (P.T.S.M) dans les territoires » en 5 minutes par l’EHESP – Centre National de Ressources et d Appui aux CLSM

Formation en ligne – L’évaluation d’impact sur la santé, étape par étape

Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) propose une nouvelle formation en ligne gratuite sur l’évaluation d’impact sur la santé (EIS)

L’évaluation d’impact sur la santé (EIS) est une démarche structurée et novatrice permettant d’informer les décideurs quant aux effets potentiels d’un projet, d’un programme ou d’une politique sur la santé et le bien-être des populations.

Basée sur une mise à jour de l’ancienne formation sur l’EIS du CCNPPS , cette nouvelle version vous permettra de développer les compétences nécessaires pour participer à toute démarche d’EIS!

Cette formation de 9 modules vise à familiariser les participants avec le processus d’évaluation d’impact sur la santé (EIS) de projets, de programmes et de politiques mené en collaboration avec différents acteurs.

Au terme de cette formation, les participants seront en mesure de :

  • Reconnaître les fondements de l’EIS des politiques publiques
  • Expliquer les étapes d’une EIS de qualité
  • Connaître les conditions favorables à une mise en œuvre réussie de la pratique de l’EIS

Source : CCNPPS > Formation en ligne

Appel à projets Santé Environnement 2019 | Région Nouvelle-Aquitaine

Lancement de l’appel à projet santé environnement de la Région Nouvelle-Aquitaine. Echéance le 15 juin 2019

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

logo_nouvelle_region_aquitaine_2016_01La Région Nouvelle Aquitaine vient de lancer son appel à projet Santé Environnement 2019.

Sont éligibles les associations, collectivités territoriales, entreprises, organismes de formation, établissements publics

La date limite de dépôt des dossiers de demande de subvention est fixée au 15 juin 2019

Cet  appel  à  projet  vise  à  mettre en  œuvre  deux  mesures  spécifiques  du  Plan  Régional  Santé  Environnement  3  dont  la  Région  est  copilote :

  1. Sensibiliser les jeunes à la santé environnement lors d’événements existants qui leur sont destinés
  2. Améliorer la connaissance des perturbateurs endocriniens

Pour en savoir plus et télécharger tous les documents nécessaire : Appel à projets Santé Environnement 2019 | Guides des Aides de la Nouvelle-Aquitaine

Voir l’article original

Un label pour valoriser l’engagement en prévention et promotion de la santé des maternités et centres périnataux de proximité

La grossesse et les 1 000 premiers jours de l’enfant sont des moments déterminants pour préparer la future santé de l’enfant et celle de son entourage familial. L’ARS Nouvelle-Aquitaine a développé un label en direction des 44 maternités et des 12 centres périnataux de proximité (CPP) de la région afin de valoriser et d’encourager leur engagement vis-à-vis de la prévention et de la promotion de la santé.

Ce label intitulé « Prévenir pour bien grandir » est gratuit. Il est le premier proposé au plan national dans le domaine de la prévention périnatale. Il couvre des thématiques très larges concernant aussi bien la santé de l’enfant, que de ses parents (ex. : prise en charge de la dépression pré ou post-natale, accompagnement à l’arrêt du tabac, recommandations en matière de prévention de la mort subite du nourrisson…), en passant par la prise en compte des préoccupations de santé-environnementale (implication dans une démarche de développement durable, élimination de produits à risque pour la santé…) et le développement d’actions de proximité dans le territoire (ex : formation des sages-femmes libérales au repérage et au suivi des nouveau-nés vulnérables, ateliers nutritionnels pour l’ensemble de la famille, …).

Ce label est le fruit d’un travail participatif incluant les maternités de la région, les centres périnataux de proximité (CPP) et le Réseau Périnat Nouvelle-Aquitaine (RPNA).

Télécharger la plaquette de présentation au format pdf

Pour candidater, le cahier des charges, le référentiel, ainsi qu’un auto-questionnaire sont disponible sur le site de l’ARS Nouvelle Aquitaine</p>

Source : Un label pour valoriser l’engagement en prévention et promotion de la santé des maternités et centres périnataux de proximité | Sites internet des ARS

Accessibilité aux soins et attractivité territoriale : proposition d’une typologie des territoires de vie français

Cet article présente la méthodologie et les résultats d’une typologie socio-sanitaire des espaces français à l’échelle des territoires de vie. Cette typologie ambitionne d’offrir un cadre d’étude à l’analyse des soins de premiers recours en France et à l’évaluation d’un certain nombre de dispositifs pour améliorer la répartition de l’offre de soins. A partir de la littérature, nous identifions les dimensions et indicateurs pertinents pour répondre à ces enjeux. Nous réalisons ensuite une Analyse en composante principale (ACP) des 32 variables retenues puis une Classification ascendante hiérarchique (CAH). Nous obtenons de la sorte six groupes de territoires de vie dont la répartition spatiale est parfois fortement contiguë (littoraux, « diagonale du vide », départements homogènes), plus hétérogène avec des départements ayant tous les types de territoires de vie ou encore une répartition illustrant des oppositions entre centres et périphéries.

https://www.irdes.fr/recherche/documents-de-travail/076-accessibilite-aux-soins-et-attractivite-territoriale.pdf

Plaidoyer pour la santé mentale en Belgique : 7 leviers incontournables

Plusieurs structures belges (le CRéSaM, la LBFSM, Psytoyens, Similes, Steunpunt Geestelijke Gezondheid et UilenSpiegel) ont rédigé un plaidoyer qui propose une vision commune de la santé mentale et soutient 7 leviers incontournables pour améliorer la santé mentale de la population en Belgique

http://www.cresam.be/wp-content/uploads/2019/03/Plaidoyer-SM-2019-web.pdfSource :

CAPLA-Santé – Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique-Santé

A l’heure où le Comité interministériel pour la santé vient de définir l’activité physique pour la santé comme priorité pour 2019 et où une Stratégie nationale sport santé vient de paraître, le Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique – Santé (CAPLA-Santé) est proposé à toutes les collectivité territoriales et leurs partenaires.

Source : Rapports – SFSP – CAPLA-Santé – Cadre d’analyse des politiques locales Activité Physique-Santé

La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? – Ministère des Solidarités et de la Santé

« Grâce à l’enquête Vie quotidienne et santé (VQS) réalisée en 2014, la perte d’autonomie des personnes âgées vivant à domicile peut être comparée entre les départements français (hors Mayotte), pour divers indicateurs de limitations fonctionnelles, restrictions d’activité, ou recours à des aides professionnelles ou de l’entourage.

Dans l’Ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire), jusqu’aux départements de l’Ouest de l’Ile-de-France, les prévalences de la perte d’autonomie à domicile sont faibles. Elles s’accompagnent d’un faible recours à l’aide professionnelle et de l’entourage. À l’inverse, les départements ultra-marins, le nord et le nord-est de la France, et une grande partie de la moitié sud de la France combinent de fortes prévalences de la perte d’autonomie à domicile et un fort recours à l’aide. Les limitations cognitives sont plus fréquentes dans les départements du sud, alors que les prévalences des limitations physiques sont plus élevées dans le nord et le nord-est de la France.

Ces disparités de besoins et de recours à l’aide peuvent être liées à l’offre proposée sur le territoire pour prendre en charge la perte d’autonomie. Les territoires où le taux d’équipement en établissements est faible ont une prévalence des incapacités à domicile forte. Les départements où l’aide professionnelle à domicile est importante sont aussi ceux où les besoins sont élevés »

Référence : Mathieu Brunel (DREES) et Amélie Carrère (DREES et Ined), 2019, « La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? », Les Dossiers de la DREES, n°34, DREES, avril.

Documents à télécharger

Source : La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? – Ministère des Solidarités et de la Santé

4 avril : 1ère rencontre du réseau des acteurs et des démarches alimentaires territoriales à Angoulême 

PQN-A, en partenariat avec la DRAAF et la Région, a organisé la première rencontre du réseau des acteurs et des démarches alimentaires territoriales à Angoulême le 4 avril.

Source : 4 avril : 1ère rencontre du réseau des acteurs et des démarches alimentaires territoriales à Angoulême – Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine

Avancées de l’étude CLoterreS

Compte-tenu de l’évolution de nos modes de vie et du vieillissement de la population, la promotion de la santé à tout âge et la prévention des maladies chroniques est plus que jamais un enjeu de société. Au niveau local, la contribution que peuvent avoir les collectivités pour créer des environnements plus favorables à la santé est indéniable. En France, cette contribution s’organise de plus en plus par le biais des Contrats Locaux de Santé (CLS), dispositif fédérateur associant les collectivités locales, les Agences Régionales de Santé (ARS) et de nombreux acteurs interpellés par les questions de santé environnementale, de prévention et de promotion de la santé mais aussi d’offre de soins et d’action médico-sociale.

Source : Bulletin_CLoterreS_mars2019_VF.pdf

L’accès aux services publics dans les territoires ruraux

À la demande du comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques de l’Assemblée nationale, la Cour des comptes a réalisé une enquête sur l’accès aux services publics dans les territoires ruraux. Son rapport est accompagné de cahiers territoriaux analysant la situation dans des intercommunalités de l’Aisne, de l’Ardèche, du Cher, de la Corrèze, de la Côte-d’Or, de la Creuse, de la Haute-Saône et des Vosges. L’offre de services dans les territoires en déclin démographique doit évoluer pour correspondre aux nouveaux besoins qui s’y manifestent, et ainsi permettre de garantir l’égal accès aux services publics sur l’ensemble du territoire, étant entendu que l’accès physique au service public ne garantit pas la qualité du service offert à l’usager.

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/lacces-aux-services-publics-dans-les-territoires-ruraux

Décideurs locaux et Santé Environnement : Enjeux territoriaux – Les leviers d’action pour améliorer la qualité du milieu de vie et la santé des populations – Les sessions courtes de l’EHESP

La « Santé-Environnement » ne cesse de démontrer l’influence de l’environnement sur l’état de santé des populations. Les politiques locales, en participant à façonner l’environnement, jouent donc un rôle essentiel pour que chacun puisse évoluer et vivre dans un environnement favorable à la santé.

Face à ce constat, notre formation propose aux décideurs locaux des leviers d’action pour agir pour un environnement favorable à la santé en s’appuyant sur les connaissances scientifiques et techniques actuelles.Il s’agit de présenter des outils d’aides à la décision et à la mise en œuvre de politiques locales prenant en compte les risques et les enjeux sanitaires liés à l’environnement.

OBJECTIFS

  • Reconnaitre la Santé-Environnement comme un réel enjeu sanitaire pour le territoire
  • Définir les risques et enjeux sanitaires de l’environnementInformer les élus sur les leviers d’actions à leur disposition afin de développer un environnement favorable à la santé sur leurs territoires
  • Transmettre des ressources complémentaires et renseigner sur les partenaires acteurs dans ce domaine

Chaque module présente une thématique particulière. Leur construction suit une trame commune : présentation générale du thème abordé, développement sur les risques et les enjeux au sein des territoires et présentation des leviers d’actions (diagnostics, partenariats, politiques…) possibles pour les Élu(e)s.

Ce temps de formation à distance peut être complété par un temps d’échange en direct avec les experts (pour plus de précisions, contacter Maïwen RIDARD-CACHEUX à l’EHESP)

  • Module 1 : L’air extérieur
  • Module 2 : L’eau
  • Module 3 : L’air intérieur
  • Module 4 : L’urbanisme
  • Module 5 : Les témoignages d’élus

Source : Décideurs locaux et Santé Environnement : Enjeux territoriaux – Les leviers d’action pour améliorer la qualité du milieu de vie et la santé des populations – Les sessions courtes | EHESP – Formation Continue

Observatoire National de la Politique de la Ville

L’ONPV (Observatoire national de la politique de la ville) publie son rapport annuel. Le tome 1 présente des études sur l’emploi et le développement économique dans les quartiers prioritaires. Le tome 2 est composé de fiches thématiques sur la cohésion sociale, le cadre de vie et renouvellement urbain, le développement de l’activité économique et de l’emploi, et la co-construction de la politique de la ville. Une de ses fiches porte sur l’accessibilité à pied à l’offre de soins de proximité : elle relève une bonne couverture, mais pointe un niveau d’offre réduite dans les quartiers prioritaires.

Source : PUBLICATIONS | ONPV.fr – Observatoire National de la Politique de la Ville

De l’évaluation à mi-parcours à la rénovation des contrats de ville

Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine organise un séminaire sur l’élaboration des “protocole d’engagement renforcés et réciproques” qui doivent être rédigés d’ici juillet 2019.

L’objectif de ce séminaire est d’échanger sur les nouveaux attendus en matière de politique de la ville et les pratiques d’ores et déjà engagées en région.

Cette rencontre sera dédoublée au nord et au sud de la région, pour privilégier des échanges en proximité :

  • le mercredi/vendredi 22/ 24 mai 2019 à Bordeaux.
  • le mardi 28 mai 2019 à Poitiers

https://pqn-a.fr/de-levaluation-a-mi-parcours-a-la-renovation-des-contrats-de-ville/

Atlas de la santé en Nouvelle-Aquitaine

Un vaste territoire, des situations contrastées, découvrez en plus de 150 cartes une photographie de la santé en Nouvelle-Aquitaine : sa population et les conditions de vie, l’état de santé et ses déterminants mais aussi les établissements ou professionnels de santé et l’offre et le recours aux soins.

L’Atlas de la santé de Nouvelle-Aquitaine a été élaboré en étroite collaboration avec l’Agence régionale de santé pour permettre à tous, acteurs et usagers, de disposer d’une information actualisée et fiable sur la santé des Néo-Aquitains et ses déterminants. Il apporte un éclairage sur la diversité de ce vaste territoire et les inégalités de santé qui peuvent s’y rencontrer. Il permet aussi de comparer la situation de la région Nouvelle-Aquitaine par rapport à celle des autres régions métropolitaines.

https://www.ors-na.org/publications/atlas-de-la-sante-en-nouvelle-aquitaine/

 

Plateforme France Mobilités

« France Mobilités est une démarche partenariale et collective conçue pour soutenir l’expérimentation et le déploiement de projets concrets répondant aux besoins de mobilité de nos concitoyens.

https://www.francemobilites.fr/

 

1ères rencontres du réseau régional des acteurs et des démarches alimentaires territoriales en Nouvelle-Aquitaine 

PQN-A, en partenariat avec la DRAAF et la Région, organise les premières rencontres du réseau des acteurs et des démarches alimentaires territoriales en Nouvelle-Aquitaine :
Elles seront organisées sur le thème suivant : La conduite d’une démarche / d’un projet alimentaire de territoire, conditions de réussite et approche méthodologique

Source : 1ères rencontres du réseau régional des acteurs et des démarches alimentaires territoriales en Nouvelle-Aquitaine – Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine

Structurer une démarche de transfert de connaissances en santé : outil d’aide à l’usage des professionnels 

Promotion Santé Normandie a créé, dans le cadre du projet de TC-Reg, un outil à destination de tout acteur de la santé et du social s’inscrivant dans une démarche basée sur les données probantes. Cet outil est un guide méthodologique dans la mise en place de stratégies de transfert de connaissances, divisé en trois parties. La première clarifie succinctement les termes utilisés dans le document. La seconde, récense une série de questions à se poser pour préparer sa stratégie de transfert de connaissances. Enfin, la dernière partie fournit un canevas pour synthétiser l’opérationnalisation.

Source : [OUTIL] Structurer une démarche de transfert de connaissances en santé : outil d’aide à l’usage des professionnels | Fabrique Territoire Santé

Fabrique Territoires Santé recueille les contributions afin de valoriser des actions locales de promotion de la santé menées au sein des établissements scolaires

Fabrique Territoires Santé recueille vos contributions afin de valoriser des actions locales de promotion de la santé menées au sein des établissements scolaires.

https://www.fabrique-territoires-sante.org/sites/default/files/ecole_appel_a_contributions.pdf

Intervention économique pour augmenter la consommation de fruits et légumes : étude sur la faisabilité et l’acceptabilité de l’intervention.

Ce rapport de recherche présente l’analyse de la faisabilité et de l’acceptabilité sociale d’une subvention pour l’achat de fruits et légumes visant les ménages défavorisés avec enfants au Québec. Six groupes de discussion ont été menés avec des membres de ménages défavorisés dans les régions de Montréal et Québec et dix entrevues avec des personnes œuvrant dans des organisations qui ont une expertise liée à la mise en œuvre potentielle de cette intervention.

L’acceptabilité sociale de l’intervention auprès des populations ciblées était unanime. Certains soulignaient que le risque de stigmatisation était bien présent mais, au final, ces risques étaient jugés comme étant moindres que les bénéfices liés à l’intervention. Pour ce qui est de la faisabilité, il apparaît comme réaliste de mettre en œuvre, dans le contexte québécois, une intervention économique telle que proposée, même si certains obstacles techniques doivent être surmontés.

Cinq principes directeurs se dégagent pour guider la conception et la mise en œuvre d’un tel programme au Québec.

  • La simplicité de l’utilisation du coupon ou de la carte est très importante pour réduire le risque de stigmatisation, en diminuant la visibilité de la transaction, et pour réduire les coûts pour les marchands.
  • La proximité des lieux d’utilisation des coupons est un autre critère à appliquer lors de la planification d’une telle intervention.
  • Le troisième principe directeur concerne l’importance d’adapter l’intervention aux réalités de l’offre alimentaire de proximité, dans le milieu d’intervention.La conception et la mise en œuvre de l’intervention devront se faire en partenariat avec les acteurs communautaires et commerciaux du lieu d’intervention.
  • L’intervention devrait être conçue, de sorte à maximiser les co-bénéfices ; il s’agirait donc non seulement de viser l’augmentation de la consommation de fruits et légumes au sein des populations défavorisées, mais aussi, lorsque le contexte local s’y prête, de contribuer à l’atteinte d’autres objectifs socio-économiques, tels que de la promotion et la valorisation des produits bioalimentaires du Québec.

Source : Intervention économique pour augmenter la consommation de fruits et légumes : étude sur la faisabilité et l’acceptabilité de l’intervention | INSPQ

Leviers et freins pour l’ancrage et le développement des CLSM, d’après l’évaluation 2018 des CLSM en Ile-de-France 

En 2014, l’ARS Ile de France avait fait appel à un prestataire extérieur (le cabinet Itinère Conseil) pour la réalisation de l’évaluation des CLSM soutenus financièrement par l’agence. Ce, dans le but d’obtenir des éléments de compréhension quant aux leviers et aux freins pour l’ancrage et le développement des CLSM. L’évaluation présente donne suite au…

Source : Leviers et freins pour l’ancrage et le développement des CLSM, d’après l’évaluation 2018 des CLSM en Ile-de-France – Centre National de Ressources et d Appui aux CLSM

Paroles d’habitantes et d’habitants sur la santé 

LaFédé (Fédération des associations de médiation sociale et culturelle d’Île-de-France) a organisé en 2016-2017 des réunions dans le cadre de la participation des habitants à l’élaboration du Projet régional de santé 2018-2022, avec le soutien de l’ARS Ile-de-France.

Les paroles des habitantes et habitants sont regroupées dans cette publication : elles s’articulent autour de huit thématiques, ne sont pas centrées uniquement autour du soin et les déterminants de la santé y sont appréhendés de façon globale. Ce rapport montre comment les inégalités vécues dans différentes sphères de la vie quotidienne ont un impact sur les inégalités de santé des habitants de quartiers populaires.

http://www.lafede-mediation.org/wp-content/uploads/2019/02/PAROLES-SANTE-.pdf

16ème édition de l’Université d’été francophone en santé publique de Besançon, du 30 juin au 5 juillet 2019

L’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté, l’UFR des sciences de la santé de Besançon, l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et Santé publique France organisent, avec leurs partenaires, la 16ème édition de l’Université d’été francophone en santé publique de Besançon, du 30 juin au 5 juillet 2019.

Source : 1ere_annonce_uni_ete_2019.pdf

Démocratie participative et quartiers prioritaires : réinvestir l’ambition politique des conseils citoyens / Mission de la Commission nationale du débat public

Saisie par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, la Commission nationale du débat public (CNDP) a réalisé un rapport sur les conseils citoyens.

Après 6 mois d’enquête approfondie, 258 acteurs rencontrés, dont 119 conseillers citoyens, 128 heures d’auditions, 23 villes étudiées, 1 journée de débats avec 80 conseillers citoyens et 760 conseils citoyens touchés par un questionnaire de l’Observatoire Nationale de la Politique de la Ville, la CNDP constate un essoufflement des conseils citoyens et préconise 10 actions pour relancer ce dispositif.

https://www.debatpublic.fr/sites/cndp.portail/files/documents/1811_synthese_4p._cc.pdf

 

Revue Urbanisme : « A la découverte d’Urbact, programme européen de coopération territoriale » 

La revue Urbanisme vient de publier un numéro hors-série consacré au programme européen de coopération territoriale, Urbact, « le seul dédié exclus

Source : Revue Urbanisme : « A la découverte d’Urbact, programme européen de coopération territoriale » | Banque des Territoires

Dématérialisation et inégalités d’accès aux services publics

Saisi de milliers de réclamations sur les difficultés rencontrées par les usagers face à la généralisation de la dématérialisation des démarches administratives, le Défenseur des droits alerte dans un rapport intitulé « Dématérialisation et inégalités d’accès aux services publics » sur les risques et dérives de cette transformation numérique.

Source : [RAPPORT] Dématérialisation et inégalités d’accès aux services publics / Défenseur des droits | Fabrique Territoire Santé

Circulaire relative à la mise en oeuvre de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers

Une circulaire du Premier ministre relative à la mise en œuvre de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers définit le cadre de la déclinaison des mesures de la feuille de route annoncée le 18 juillet 2018. Cette déclinaison se traduira, via la rénovation des contrats de ville, par la définition d’engagements renforcés et réciproques entre l’État et les collectivités, en s’appuyant sur la dynamique impulsée par le Pacte de Dijon. Cette circulaire présente aussi les modalités de déploiement du PAQTE (pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises), traduisant l’engagement des entreprises pour les quartiers.

Source : cir_44291.pdf

« Inégalités sociales de santé : les villes agissent dès l’enfance » : un guide du Réseau français des villes-santé OMS 

Inégalités sociales de santé : les villes agissent dès l’enfance » : un guide du Réseau français des villes-santé OMS

Source : [RESSOURCES] « Inégalités sociales de santé : les villes agissent dès l’enfance » : un guide du Réseau français des villes-santé OMS | Fabrique Territoire Santé

Atlas 2018 de la démographie médicale 

Le Conseil national de l’Ordre des médecins publie son édition 2018 de l’Atlas de la démographie médicale.

Source : [ETUDE] Atlas 2018 de la démographie médicale – Conseil national de l’Ordre des médecins | Fabrique Territoire Santé

Les contrats de villes seront prorogés jusqu’en 2022 

Les députés ont voté, dans le cadre de la discussion du projet de loi de finances pour 2019, un amendement gouvernemental prévoyant de proroger de deux ans les contrats de ville en cours.

Source : Les contrats de villes seront prorogés jusqu’en 2022 | Banque des Territoires

la territorialisation des politiques de santé

Fabrique Territoires Santé a organisé, le 6 avril 2018, une journée d’études sur la territorialisation des politiques de santé.

Aujourd’hui, les dynamiques territoriales de santé interrogent les politiques publiques à deux niveaux :

• Assiste-t-on a une redistribution des rôles et des prérogatives entre les représentants de l’État « garant des politiques de santé » et les partenaires locaux agrégés autour des collectivités ?

• Ces dynamiques territoriales de santé contribuent-elles à l’émergence de politiques, voire de gouvernances locales partagées en santé ?

C’est à partir de ces questions que se sont structurées les réflexions de la journée.

Télécharger les actes de la journée d’études 2018

Séminaire Priorité prévention, passons à l’acte !

La Conférence nationale de santé (CNS), le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) et le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) ont mené en 2018 des réflexions complémentaires sur la prévention : la CNS avec son avis « Renforcer et mobiliser les acteurs de la promotion de la santé et de la prévention », du 28 septembre 2018, le HCAAM par son avis « Refonder les politiques de prévention et de promotion de la santé », le HCSP par le biais de l’avis et du rapport relatifs à la place des offreurs de soins dans la prévention.

Source : Séminaire Priorité prévention, passons à l’acte !

L’organisation territoriale de l’action sociale : une « anarchie organisée »

Un rapport sur l’organisation territoriale de la République en matière sociale a été réalisé et publié par des étudiante de l’Institut national des études territoriales. Il a été commandé par l’Association nationale des directeurs d’action sociale et de santé des départements et des métropoles (Andass) et l’Association des cadres territoriaux de l’action sociale (Actas, ex-Anccas), et s’est déroulé aux côtés de France Urbaine et de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). Ce rapport s’appuie sur une enquête de terrains avec des entretiens au sein de 5 métropoles et l’envoi de questionnaires aux métropoles et départements, concernés par ces transferts de compétences.

https://inet.cnfpt.fr/sites/default/files/rapport_-_etude_sur_lorganisation_territoriale_de_la_republique_en_matiere_daction_sociale_a_lheure_des_metropoles.pdf

Meilleures pratiques d’aménagement pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie | INSPQ

Urbanisme et santé : guide de recommandation pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

2450Le bruit a des effets nuisibles sur la santé et la qualité de vie de la population. Ses sources sont nombreuses, complexifiant les possibilités d’en atténuer les effets. L’aménagement et la gestion du territoire comptent parmi les mesures efficaces et primordiales de contrôle et d’atténuation du bruit.

Pour aider les municipalités régionales de comté, les municipalités et les promoteurs à planifier l’aménagement du milieu bâti, ce guide de l’INSPQ rassemble les meilleures pratiques dans le domaine. L’application des solutions présentées permet de protéger adéquatement du bruit les espaces sensibles (résidences, garderies, écoles, hôpitaux, etc.), mais aussi les activités industrielles, commerciales, de loisir et les espaces dédiés aux infrastructures de transport.

Source : Meilleures pratiques d’aménagement pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie | INSPQ

Voir l’article original

Déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé Appui à la DGOS

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) publie un rapport sur « Le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé ». Celles-ci sont l’un des outils clés de la restructuration des soins de proximité, qui est au cœur de la « Stratégie de transformation du système de santé », présentée par Emmanuel Macron il y a quelques jours (voir notre article ci-dessous du 18 septembre 2018). Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) doivent notamment contribuer à faire disparaître l’exercice isolé que le chef de l’Etat a qualifié d' »aberration ».

Source : rapport_cpts.pdf

Guide d’implantation de l’approche de la Santé dans Toutes les Politiques au palier local

Ce guide a été préparé à la demande du Réseau francophone international pour la promotion de la santé, Section des Amériques (RÉFIPS-SA) afin de fournir une référence accessible aux promoteurs de la santé de langue française intéressés par l’approche de la Santé dans Toutes les Politiques (SdTP) appliquée aux paliers régional, territorial ou local.
L’approche de la Santé dans Toutes les Politiques (SdTP) est une stratégie importante de promotion de la santé.Mise de l’avant par l’Union européenne et promue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), elle est rapidement devenue une référence pour réduire des problèmes de santé publique complexes en agissant à l’échelle des politiques publiques qui conditionnent les facteurs qui les influencent.

https://www.fabrique-territoires-sante.org/sites/default/files/guide_sante_toutes_politiques_publiques_web.pdf

CPTS : un outil clé pour la stratégie Santé, mais qui peine encore à décoller

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) publie un rapport sur « Le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé ». Celles-ci sont l’un des outils clés de la restructuration des soins de proximité, qui est au cœur de la « Stratégie de transformation du système de santé », présentée par Emmanuel Macron il y a quelques jours. Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) doivent notamment contribuer à faire disparaître l’exercice isolé que le chef de l’Etat a qualifié d' »aberration ».

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250281705963

Etat des lieux santé-social élaboré dans le cadre du contrat local de santé de la Communauté d’Agglomération de Grand Châtellerault

Dans le cadre de l’élaboration du CLS de la Communauté d’Agglomération du Grand Châtellerault, l’ARS de Nouvelle-Aquitaine a fait appel à l’Observatoire régional de la santé de Nouvelle-Aquitaine pour réaliser un diagnostic de cadrage sur le territoire sur l’état de santé de la population et ses déterminants (conditions de vie, environnement, travail, système de santé, cadre de vie…). Cette démarche permet de disposer d’un bilan commun entre partenaires sur la situation et les éventuelles problématiques du territoire et de lancer les discussions autour des enjeux prioritaires à traiter dans le futur CLS. Ce document s’appuie sur des données statistiques et des entretiens réalisés auprès de différentes structures et professionnels de santé.

http://www.esprit-poitou-charentes.com/fiche.php?idFiche=829

 

Budget de la politique de la ville : 85 millions d’euros de crédits supplémentaires (au moins !)

Le ministère de la Cohésion des Territoires annonce « une augmentation sans précédent » du budget consacré à la politique de la ville, avec 85 millions d’euros de crédits supplémentaires. Mais les quartiers prioritaires bénéficieront de bien plus si on tient compte des lignes budgétaires nichées dans d’autres ministères. Rien qu’à l’Education nationale, 78 millions d’euros sont mobilisés en 2019 pour revaloriser les indemnités des personnels affectés en REP+. Et c’est loin d’être tout.

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250281676483

Accueil largement positif pour la stratégie Santé, notamment sur l’exercice partagé ville-hôpital

Présentée le 18 septembre par Emmanuel Macron (voir notre article ci-dessous du même jour), la « Stratégie de transformation du système de santé » suscite des réactions largement positives, tout particulièrement chez les représentants des professionnels de santé. Si les orientations sont presque unanimement saluées, les interrogations persistent sur les moyens qui doivent accompagner cette restructuration en profondeur de l’offre de soins.

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250281657014

Dossier de presse « Allergènes, perturbateurs endocriniens, substances nocives … Comment mieux préserver la santé des jeunes enfants en Nouvelle-Aquitaine ? » du 25 septembre 2018

Allergènes, perturbateurs endocriniens, substances nocives …
Comment mieux préserver la santé des jeunes enfants en Nouvelle-Aquitaine?

 

https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/system/files/2018-09/DP_strategie_petite_enfance_25_09_2018_VF.pdf

Évaluation d’Impact sur la Santé : Héritage de la candidature de Paris 2024 aux Jeux Olympiques et Paralympiques

eisparisrapport
rapport

Paris 2024 et la Ville de Paris ont initié, lors de la phase de candidature, une évaluation d’impact sur la santé (EIS) rapide sur l’héritage attendu des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Cette démarche d’aide à la décision, réalisée par l’Observatoire régional de santé (ORS) Île- de-France et par le Service parisien de santé environnementale (SPSE) de la Ville de Paris, a permis d’effectuer un état des lieux de l’impact des Jeux sur la santé et le bien-être des populations et de formuler des recommandations pour l’ensemble des parties prenantes. Un événement olympique est en effet l’une des initiatives publiques ayant potentiellement d’importants impacts sur la santé, l’économie ou la société en introduisant des changements qui peuvent agir sur des équilibres territoriaux et laisser des traces durables. L’héritage des Jeux représente la façon dont les Jeux Olympiques et  Paralympiques peuvent être vecteurs de développement pour les territoires d’accueil.

L’essentiel :

eisparissynthese
Synthèse
  • Un premier diagnostic qui anticipe les effets attendus de la stratégie héritage de Paris 2024, en phase candidature, sur la santé et le bien-être.
  • Un benchmark des villes olympiques permettant d’identifier des leviers d’action pour construire l’héritage.
  • Une revue de littérature (revues systématiques) des effets des Jeux sur la santé et le bien-être
  • Des tableaux synthétiques des effets positifs et négatifs attendus sur la santé de l’héritage de Paris 2024.
  • Des recommandations préliminaires sur la base de la revue de littérature, d’avis d’experts et du benchmark.

voir le communiqué de presse

Source : ÉVALUATION D’IMPACT SUR LA SANTÉ (EIS RAPIDE) Héritage de la candidature de Paris 2024 aux Jeux Olympiques et Paralympiques

État des lieux national des CLSM

Le Centre National de Ressources et d’Appui aux CLSM, porté par le Centre collaborateur de l’organisation mondiale de santé pour la recherche et la formation en santé mentale (CCOMS) et soutenu par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoire ainsi que par le Ministère des solidarités et de la santé, publie l’édition 2018 de l’état des lieux des Conseils Locaux de Santé Mentale (CLSM) de France.

http://clsm-ccoms.org/wp-content/uploads/2018/09/Etat-des-lieux-national-2018-des-CLSM-en-France_Centre-national-de-ressources-et-dappui-aux-CLSM-2.pdf

 

L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse | Cairn.info

La bonne performance du système de santé français dans les classements internationaux masque des inégalités sociales et territoriales. Celles-ci frappent certaines franges de la jeunesse déjà en proie à de grandes difficultés, et participent à un processus cumulatif handicapant leur insertion sociale et professionnelle.

Des études, assez rares, ont été menées sur la santé des jeunes en insertion (définis ici comme des jeunes peu ou pas diplômés, qui présentent des difficultés d’insertion sociale et professionnelle et qui constituent le public cible des Missions locales). Elles rendent compte d’un état de santé dégradé par rapport aux jeunes de leur âge (voir Moulin et al. (2009), par exemple). Les jeunes précaires déclarent plus de violences subies, de discriminations, un environnement familial plus instable que l’ensemble des 16-25 ans dans la population française. Leur souffrance psychologique est particulièrement frappante. Leur accès aux soins est également moins bon : n’ayant pas pleinement conscience de leurs besoins de santé, ils ont tendance à différer cet investissement dans leur capital santé.

Des expérimentations soutenues dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) ont livré des données inédites sur l’accès et le recours aux soins des jeunes précaires. Elles ont également produit des résultats utiles à l’orientation des politiques publiques. La contribution s’appuie sur une analyse comparée de onze évaluations.

Charpentier, Axelle, Laëtitia Drean, et Norbert Rugambage. « L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse », Regards, vol. 53, no. 1, 2018, pp. 91-103.

Source : L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse | Cairn.info

Retrouver une approche urbaine favorable à la santé – Le cas des études d’impact en santé

Depuis quelques années en France, des démarches inédites en santé environnementale accompagnent les collectivités dans leur manière de penser, d’aménager, de rénover et de construire la ville. Incitées par les documents cadres que sont les Plans nationaux de santé environnementaux, déclinés à l’échelle régionale (PRSE) voire à l’échelle départementale pour Paris (PPSE), de nouveaux outils d’aide à la décision coconstruits à partir d’une approche scientifique participative sont désormais expérimentés.

https://www.apur.org/fr/nos-travaux/retrouver-une-approche-urbaine-favorable-sante-cas-etudes-impact-sante

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :