Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Auteur

sandrine

Rapport de l’Evaluation d’Impact sur la Santé (EIS) du projet de construction d’un collège à Mérignac Beutre (Gironde)

Pour répondre à la croissance de la population collégienne en Gironde, le Département s’est engagé dans un Plan collèges qui prévoit, la création de 14 nouveaux collèges et la réhabilitation de 10 collèges existants représentant 670 millions d’euros d’investissement.

Dans ce cadre, la ville de Mérignac a été identifiée comme un territoire prioritaire pour la construction d’un nouveau collège de 700 places, dans la mesure où les quatre collèges présents dans la commune sont proches d’avoir atteint leurs effectifs maximaux. Ce projet ambitionne également d’assurer un meilleur maillage territorial en proposant un établissement en extra-rocade, dans le quartier de Beutre, permettant de faciliter l’accès aux habitants installés à l’ouest de la commune.

Le projet s’inscrit dans une réflexion globale visant le respect des critères de développement durable, d’économies d’énergies et de recherche d’innovation. En dépassant les contraintes liées au site géographique, le projet du futur équipement vise également une nouvelle image du quartier et son désenclavement.

Si le choix du lieu d’implantation du collège reste un intangible, il soulève néanmoins certaines interrogations.

  • Dans un premier temps, ces interrogations concernent les effets potentiels sur la santé des futurs élèves et personnels du collège, de la proximité de l’aéroport de Bordeaux Mérignac, avec le risque d’exposition aux nuisances sonores.
  • Dans un deuxième temps, elles concernent les effets de l’implantation du collège sur la santé des habitants du quartier, du fait des nuisances sonores qui pourraient être provoquées par la cour de la récréation mais également par les nouveaux axes routiers qui devront être aménagés pour permettre l’accès au site, qui demeurent limités à ce jour.

Deux grands objectifs étaient initialement poursuivis par l’EIS du projet de construction du collège de Beutre :

  • Evaluer les effets potentiellement positifs et négatifs du projet de construction du collège sur la santé des publics (enfants, communauté éducative, riverains) et en particulier au regard de :
    • des conditions d’accueil
    • du cadre d’ensemble et des interactions avec l’environnement extérieur (aéroport, habitations, trafic routier, etc.)
  • Faire des propositions permettant d’ajuster le projet, notamment au regard de :
    • la qualité du bâti et de sa configuration
    • la réduction des différentes nuisances
    • le cadre de vie (accès des services notamment d’activité physique, accès à la nature…)
    • l’adaptation au changement climatique / le partage des espaces

Le travail réalisé par le comité technique a permis de prioriser l’évaluation sur 6 déterminants qui semblent être les plus impactés par le projet et/ou pour lesquels il existe des marges de manœuvre dans le projet.

extrait du rapport

Rapport de l’Evaluation d’Impact sur la Santé (EIS) du projet de réhabilitation de l’accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) sur la commune de Marmande

A la suite de nombreuses tentatives de déménagement et au regard de la vétusté de certains bâtiments, Val de Garonne Agglomération souhaite réaménager et réhabiliter l’accueil de loisirs sans hébergement communautaire (ALSH) de Marmande.

Le projet de réhabilitation de l’ALSH est envisagé dans une volonté de prise en compte du bien-être des habitants du territoire mais également dans un objectif de préservation de l’environnement.

Ces orientations se placent dans la continuité de l’engagement de Val de Garonne sur ces thématiques. Ce dernier s’est traduit notamment par la signature d’un contrat local de santé en 2018, d’un contrat de transition écologique, mais aussi par l’élaboration d’un PCAET (plan climat air énergie territoire).

Ainsi, l’EPCI de Val de Garonne agglomération souhaite mener une évaluation d’impact de ce projet sur la santé, des enfants usagers du centre, des personnels, mais aussi des riverains, afin d’apporter une réponse à ces enjeux multiples.

Au regard des contraintes budgétaires, et de la marge de manœuvre disponible sur le projet, le comité de pilotage a souhaité restreindre le périmètre de l’EIS à la cour de récréation, incluant 4 déterminants de santé tels que :

  • les nuisances sonores en identifiant comment les espaces extérieurs peuvent les atténuer ou du moins, proposer des espaces/ambiances calmes
  • les compétences individuelles incluant le sentiment d’appartenance, l’estime de soi en ayant une réflexion sur les circulations extérieures et la définition des espaces selon les groupes d’âges et leurs besoins
  • la réduction des îlots de chaleur et le besoin de nature
  • les enjeux de cohésion sociale, avec la gestion de plusieurs groupes d’enfants et le besoin de rencontre.

Evaluation d’impact sur la santé (EIS) du projet d’itinéraires de promenades du centre ville de Pau (Pyrénées-Atlantiques)

L´objet de cette EIS est d´évaluer les effets sur la santé d´un projet de promenades de santé porté par la Ville de Pau et l’Agglomération Pau Béarn Pyrénées, destiné aux habitants du centre-ville.

Ces promenades seront créées grâce à des actions d´adaptation, voire de requalification de l’environnement urbain du cœur de ville.

Ce projet s´inscrit parmi les actions du programme « Action Cœur de Ville » de Pau et de l´Agglomération.

La « promenade » est un régime particulier de marche en ville dont les vertus ne se limitent pas à rendre l´exercice physique à la portée du plus grand nombre. Elle est aussi un acte social et un éveil des sens agissant sur la santé mentale des personnes. Les espaces verts ou salons de verdures envisagés qui jalonnent ces parcours pourrons constituer des lieux de repos et de ressourcement des promeneurs. Ils seront aussi des îlots de fraîcheur et des lieux de proximité pour les habitants vivant à leurs abords, où diverses activités, selon, pourraient aussi prendre places.

Afin de répondre à la question de l´impact sur la santé du projet de 12 itinéraires de promenades qui maillent le centre-ville de Pau, l’EIS a porté sur deux situations particulières :

  • le parcours de la Haute et Basse Plante
  • l´espace vert ou du salon de verdure du quartier Notre Dame.

Les recommandations sur des déterminants préalablement identifiés sont proposées en tenant compte des publics plus particulièrement exposés aux inégalités sociales de santé :

  • les personnes âgées (l´exercice physique et la marchabilité des parcours),
  • les femmes (déterminant « sentiment de sécurité »),
  • les personnes isolées et dont les vies sont précaires (déterminants vie sociale, éveil sensoriel, empowerment).

Les déterminants relatifs au réchauffement climatique ont aussi été regardés.

L’EIS a été financée avec le soutien l’ARS dans le cadre du dispositif Comodeis

Le PETR du Grand Libournais recherche un(e) Coordinateur/trice du Contrat Local de Santé (CLS) et du Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) du Grand Libournais.

Le CLS du Grand Libournais a été mis en place en 2018 et associe 18 institutions signataires dont l’Agence Régionale de Santé (ARS), les EPCI, le Département, la Région, l’Etat, le Centre Hospitalier de Libourne, l’Education Nationale, etc. constituant le Comité de pilotage.
Son portage politique est assuré par le Vice-Président à la Santé du PETR.

Un Groupe Projet Santé, composé des élus référents au CLS des EPCI et des élus intéressés par les questions de santé, assure le suivi de la mise en œuvre des actions et joue un rôle de prospective.

Son programme d’actions 2018-2023 s’articule autour de 4 axes stratégiques :

  1. Améliorer les parcours de santé des personnes ;
  2. Renforcer l’offre de soins ;
  3. Favoriser des habitudes de vie et un environnement favorable à la santé ;
  4. Améliorer les parcours de santé mentale des personnes.

La stratégie en matière de santé mentale du CLS se décline de façon opérationnelle au travers la mise en place et l’animation d’un CLSM qui dispose d’une gouvernance et d’un programme d’actions 2021-2023 propres.

Celui-ci s’articule autour de 4 axes :

  1. Améliorer l’accès aux soins et à la prévention ;
  2. Renforcer les partenariats et la coordination ;
  3. Améliorer l’accès et le maintien au logement ;
  4. Promouvoir la santé mentale, renforcer le pouvoir d’agir des personnes et soutenir les proches aidants.

Les mises en œuvre des programmes d’actions du CLS(M) seront évaluées en 2023 ; préalablement à une probable reconduction pour la période 2024-2028.

📅 Les candidatures sont attendues d’ici le 31/08/2022 pour une prise de poste au plus tôt le 01/09/2022.

➡️ Consultez l’offre complète et candidatez en ligne sur le site https://www.emploi-territorial.fr

Source : RECRUTEMENT – GRAND LIBOURNAIS

Le PETR du Grand Libournais recherche un(e) Chef.fe de Projet Alimentaire Territorial (PAT)

Le Projet Alimentaire Territorial (PAT) a été initié en 2020 et associe de nombreux partenaires publics (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) de Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Gironde, EPCI, chambres consulaires) et privés (Agrobio Gironde, Interbio Nouvelle-Aquitaine, les associations locales : Biotope Festival, Castillonnais en transition, les Râteleurs, …) constituant un Comité de pilotage.
Son portage politique est assuré par le Vice-Président à l’Alimentation locale du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR).
Un Groupe PAT, composé des élus référents au PAT des EPCI et des élus intéressés par les questions de l’alimentation locale, assure le suivi de la mise en œuvre des actions et joue un rôle de prospective.

Le programme d’actions du PAT du Grand Libournais s’articule autour de 5 axes stratégiques :

  1. Foncier ;
  2. Emploi et économie locale ;
  3. Agroécologie et environnement ;
  4. Santé et social ;
  5. Restauration collective.

Missions du/de la Chef.fe de Projet Alimentaire Territorial (PAT)

  • Coordonner la mise en œuvre et le suivi des actions du PAT.
  • Animer un groupe de travail (public, privé) dédié à l’hébergement des saisonniers agricoles, à travers le pilotage technique de travaux d’élaboration d’un schéma d’accueil.
  • Animer un groupe de travail (éleveurs, vétérinaires) autour de l’enjeu de la désertification vétérinaire rurale, en vue de l’élaboration d’un plan d’actions en faveur de la pérennisation et de la coordination de l’offre de soins.
  • Animer une réflexion autour de la structuration d’une filière  » maraîchage « , à travers des enjeux clés que sont :
    • l’accès au foncier (en lien avec le déploiement de l’observatoire du foncier administré par le chargé de projet) ;
    • l’accès à la ressource en eau.
  • Communiquer, en lien avec le conseiller en affaires européennes, sur les projets alimentaires territoriaux éligibles dans le cadre des programmes FEDER/OS-5 et LEADER auprès des porteurs de projet publics et privés.
  • Animer les instances du PAT et les groupes de travail thématiques.
  • Assurer la communication des actions mises en œuvre, en lien avec la chargée de communication (publication d’un bulletin d’information, site internet et réseaux sociaux).
  • Faciliter les synergies et les mises en relation sur le territoire entre les partenaires
  • Appuyer le développement et/ou le déploiement de projets annexes qui répondent à des besoins non couverts.
  • Assurer un rôle de veille et d’observation et être relai d’information.
  • Participer aux instances et dynamiques départementales, régionales dans lesquelles la coordination PAT est impliquée et identifiée.

📅 Les candidatures sont attendues d’ici le 31/08/2022 pour une prise de poste au plus tôt le 01/09/2022.

➡️ Consultez l’offre complète et candidatez en ligne sur le site https://www.emploi-territorial.fr

Source : RECRUTEMENT – GRAND LIBOURNAIS

Le Magazine du CLS – CLS Haute-Gironde

Le Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde a lancé en octobre 2021 sa newsletter « Le Magazine du CLS » à destination de tous les partenaires du CLS.

Cette newsletter trimestrielle aborde les actualités du Contrat Local de Santé mais aussi les événements en lien avec la santé du territoire Haute-Gironde.

➡️ Lire la lettre d’information de mai 2022

Source : Le Magazine du CLS – CLS Haute-Gironde

Demi-journée d’accueil des internes de Haute-Gironde – CLS Haute-Gironde

En mai dernier, le Contrat Local de Santé (CLS) de la Haute-Gironde organisait pour la première fois une matinée d’accueil des internes en médecine générale de la Haute-Gironde.

Ce projet a vu le jour dans le cadre du groupe de travail CLS sur l’attractivité médicale dont l’objectif est de lutter contre la désertification médicale.

Les membres du groupe souhaitaient ainsi promouvoir le territoire auprès des futurs médecins (internes et remplaçants) afin de leur faire connaitre la dynamique en Haute-Gironde.

Pour en savoir plus : Demi-journée d’accueil des internes de Haute-Gironde – CLS Haute-Gironde

Colloque SMFNA 2022, « Comment penser l’inclusion aujourd’hui ? »

L’association Santé Mentale – Nouvelle Aquitaine (SMF-NA) organise son colloque 2022 autour de la question : « Comment penser l’inclusion aujourd’hui ? »

Lundi 26 septembre toute la journée
Le Rocher palmer
1 rue Aristide BRIAND 33152 Cenon

Lire la suite

Communiqué de presse du 11/05/2022 – Tensions au service d’urgence du CH de Sainte-Foy-la-Grande – mise en œuvre de plusieurs mesures pour garantir la qualité et la sécurité des prises en charge  | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Dans un contexte de difficultés de recrutement paramédical, le service d’urgences du Centre hospitalier de Sainte-Foy-la-Grande traverse, actuellement une période particulièrement difficile.

Afin de poursuivre la prise en charge de tous les patients dans les conditions optimales de qualité et de sécurité, le Centre hospitalier de Libourne, en lien avec l’ARS Nouvelle-Aquitaine, a pris la décision de réorganiser le service d’urgence du CH de Sainte-Foy-La-Grande pour les nuits du 12, 13 et 14 mai 2022, entre 18h30 et 8h30.

Un travail sur les parcours de soins des patients et leur orientation lorsqu’ils doivent être hospitalisés a été réalisé avec l’appui des  établissements Bergerac, Libourne, Marmande et Langon.

Le SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation) du centre hospitalier de Sainte-Foy-La-Grande sera opérationnel durant toute la période.

Lire le communiqué de presse : Communiqué de presse – Tensions au service d’urgence du CH de Sainte-Foy-la-Grande – mise en œuvre de plusieurs mesures pour garantir la qualité et la sécurité des prises en charge du 11/05/2022 | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

« T’es parent » – ateliers gratuits pour les parents et bébés de la naissance à 1 an par la Maison des Familles du Sud Gironde

La Maison des Familles du Sud Gironde, ouverte depuis le lundi 1er avril 2019, est la première structure territoriale réunissant services de protection et action familiale, pour ensemble apporter une réponse de proximité aux besoins des familles. 

Emanation territoriale de l’Union départementale des associations familiales (Udaf) de la Gironde, la Maison des familles accueille sous son toit un ensemble d’associations familiales et développe des services pour les familles du Sud Gironde.
L’ambition est de créer du lien, une émulation propice au partage et aux échanges, au développement associatif, à la création de nouvelles activités.

C’est ainsi qu’un service de parentalité : le « T’es parent » est né pour accompagner les jeunes et futurs parents

Lire la suite

Etat de santé ressenti des habitants de Nouvelle-Aquitaine. Enquête Zoom Santé 2021. Résultats de l’enquête menée auprès d’adultes. Evolution depuis 2018 – ORS Nouvelle Aquitaine

Initiée en 2018, la deuxième édition de l’enquête Zoom Santé Nouvelle-Aquitaine permet de dresser une photographie des comportements et des perceptions des Néo-Aquitains dans le domaine de la santé en 2021.

Grâce à une méthodologie et un questionnaire quasiment identiques, les évolutions des indicateurs de santé ressentie ont pu être mesurées, d’autant que le contexte sanitaire a été profondément modifié depuis 2018, entraînant des bouleversements dans les modes de vie, avec des répercussions psychologiques, économiques, sanitaires et sociales.

L’enquête, réalisée par voie postale, a eu lieu entre le 7 mai et le 30 juin 2021, lors d’une période de couvre-feu, auprès de 5 400 adultes de 18 ans et plus habitant en Nouvelle-Aquitaine.

Ce rapport compile ainsi l’ensemble des résultats de l’enquête 2021 par thématique et mesure les évolutions des indicateurs depuis 2018. Des plaquettes départementales présentant les principaux indicateurs seront prochainement publiées.

Source : Etat de santé ressenti des habitants de Nouvelle-Aquitaine. Enquête Zoom Santé 2021. Résultats de l’enquête menée auprès d’adultes. Evolution depuis 2018 – ORS Nouvelle Aquitaine

Adoption de l’avis sur les inégalités sociales de santé par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH)

Aujourd’hui en France, l’espérance de vie des hommes les plus riches est supérieure de près de 13 ans à celle des hommes les plus pauvres. Cet écart inquiétant est représentatif d’un problème sous-estimé par les pouvoirs publics, celui des inégalités sociales de santé (ISS).

Alors que la santé est bien souvent pensée en terme de qualité des soins, la CNCDH rappelle l’importance de respecter la définition du droit à la santé et des engagements internationaux qui y sont rattachés en plaçant la lutte contre les ISS au cœur des politiques publiques.

Réunie en assemblée plénière le 17 février, la CNCDH a adopté à l’unanimité un avis dans lequel elle appelle les pouvoirs publics à faire de la lutte contre les inégalités sociales de santé une priorité des politiques publiques.

  •  La CNCDH invite à mieux documenter le sujet en créant notamment un observatoire national indépendant sur les ISS.
  • Les déterminants sociaux de santé, tels que l’environnement, le travail ou encore le logement, restent défavorables aux personnes les plus vulnérables. Afin d’y remédier, la CNCDH recommande aussi la création d’une Délégation interministérielle de santé publique permettant des approches croisées à différentes échelles.
  • Enfin, elle invite à replacer les patients et la variété de leurs besoins au cœur d’une démocratie sanitaire effective et à améliorer la diffusion d’informations sur la santé.

Source : Adoption de l’avis sur les inégalités sociales de santé (A – 2022 – 1) | CNCDH

Retours sur la journée RecoCrèches en Nouvelle-Aquitaine du 23 novembre 2021

Retour en vidéos sur une journée d’échanges sur les structures d’accueil de la petite enfance et les questions de santé environnementale

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Cette journée organisée dans le cadre de la Stratégie Petite Enfance – Santé & Environnement de l’ARS Nouvelle-Aquitaine a regroupé 130 professionnels des 12 départements.

Des experts, des crèches associatives et des collectivités ont échangé points de vue et expériences autour de 6 thématiques :

  • Hygiène et détergence : nettoyer sans se polluer en période covid?
  • Soigner la qualité de l’air intérieur : et si la COVID-19  allait améliorer nos pratiques?
  • Achats publics petite enfance et produits de nettoyage plus vertueux  :  acheter plus exigeant, c’est possible !
  • L’essaimage – la santé environnementale dans tous les EAJE d’un département : comment y arriver ?
  • Jouer autrement :  osons retourner dehors !
  • Bâtir ou rénover une crèche sainement : quelles recommandations ?

Voir les vidéos de la journée: Retours sur la 1ère journée RecoCrèches en 2021 | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Voir l’article original

 “Offre et Accès aux Soins Primaires : quels rôles des villes et intercommunalités ?”

Interpellées par les habitants, les professionnels de santé, et soucieuses de l’équité en santé, les Villes et Intercommunalités agissent et s’engagent en faveur de l’amélioration de l’offre et de l’accès aux soins primaires.

Réalisé par le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS avec le soutien de la Banque des Territoires cet ouvrage a pour objectif de rassembler les pratiques des Villes-Santé en la matière.

Celles-ci y témoignent de leurs retours d’expériences via des exemples d’actions et des conseils pratiques.

Source : Ouvrage “Offre et Accès aux Soins Primaires : quels rôles des villes et intercommunalités ?” | Réseau français des Villes-Santé de l’OMS

144 jeunes s’engagent pour le développement durable en Médoc

Le Parc naturel régional Médoc accompagne les éco-délégués des neuf collèges et lycées du territoire.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Cette année et pour la toute première fois, le Parc naturel régional Médoc accompagne les éco-délégués des neuf collèges et lycées du territoire.

Information, formation et soutien tout au long de l’année

Le Parc souhaite soutenir ces jeunes engagés pour le développement durable et tout mettre en œuvre pour qu’ils puissent aller au bout de leurs idées !

Depuis 2019, l’élection d’éco-délégués est obligatoire dans tous les collèges et lycées de France. Elle permet aux établissements de fédérer un groupe de jeunes à la de protection de l’environnement et de la biodiversité et d’initier des actions en faveur du développement durable.

De l’information à l’action : un accompagnement sur l’année.

En janvier 2020, le Parc naturel régional est sollicité par le Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté inter-degrés et inter-établissements (CESCii) du Médoc pour accompagner l’ensemble des établissements du territoire dans la mise en place de l’élection…

Voir l’article original 304 mots de plus

« Mes plantes en Médoc » : le nouveau calendrier 2022 du Parc Naturel Régional (PNR) Médoc

Comme pour les précédentes éditions, ce 3ème calendrier réalisé dans le cadre du CLS Médoc allie découverte du territoire, informations et partage de bonnes pratiques.

Il a été réalisé dans le cadre d’une démarche participative avec des habitants et des professionnels médocains.

Cette année les plantes sont à l’honneur.

Le Médoc recèle de plantes locales plus ou moins rares (dont certaines en voie de disparition à l’échelle nationale) mais qui ont toutes un fort intérêt écologique, scientifique et culturel.

Mais la nature, aussi belle soit-elle, n’est pas sans risque… certaines plantes, en milieu naturel comme à la maison, peuvent se révéler très allergènes voire toxiques.

Le calendrier aborde l’ensemble de ces sujets afin de sensibiliser les habitants et de leur faire prendre conscience que la qualité de l’environnement a un impact direct sur leur santé.

Le calendrier est diffusé en 15000 exemplaires dans les mairies.

Il est disponible en ligne sur le site du PNR Médoc : Votre calendrier 2022 est disponible en Mairie par Parc naturel régional Médoc

Inégalités sociétales et exposome urbain – Des origines sociales pour des expositions différentes 

Les études épidémiologiques sont nombreuses aujourd’hui à révéler l’association entre des facteurs d’exposition environnementale et des problèmes de santé, aigus comme chroniques, survenant à différents stades de la vie.
Citons, par exemple, l’exposition à la pollution de l’air associée à de nombreuses infections respiratoires, maladies cardiovasculaires et à certaines issues défavorables de la grossesse.
L’exposition aux nuisances sonores est également reconnue comme pouvant augmenter le risque de maladies cardiovasculaires et perturber la qualité du sommeil.

Inversement, l’accès à certaines ressources et leur disponibilité, comme les parcs, les aires de jeux, ou les espaces verts, sont associés à un meilleur état de santé, de bien-être physique et psychique et à des comportements favorables à la santé.

Dans cette Synthèse, les auteures s’intéressent plus particulièrement à l’exposome dit « urbain », défini par Robinson et al. comme l’ensemble des éléments de l’environnement urbain favorables et défavorables à la santé, et ce, dès la vie in utero.

Article en Open Access à lire : Inégalités sociétales et exposome urbain – Des origines sociales pour des expositions différentes | médecine/sciences

Focus #8 – Une seule santé / One Health

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, un nouveau paradigme se diffuse et prend de l’ampleur au niveau national et international : la démarche « Une seule santé » (One Health dans la littérature internationale), qui considère que santé humaine, santé animale et fonctionnement des (socio)-écosystèmes sont interconnectés.

Ce FOCUS propose une sélection de ressources, sites utiles et formations, introduite par le point de vue d’une professionnelle de la promotion de la santé. Il s’accompagne d’une frise chronologique interactive permettant de situer l’apparition et l’évolution de cette approche.

A côté d’ « Une seule santé », d’autres appellations sont apparues, qui désignent des démarches proches mais avec des angles différents : un glossaire vous permet d’y voir plus clair.

➡️ Lire le Focus #8 – Une seule santé / One Health | PromoSanté IdF

Le logement, déterminant majeur de la santé des populations. Le dossier de La Santé en action, n° 457, septembre 2021.

Santé publique France publie dans sa revue trimestrielle La Santé en action du mois de septembre 2021 un dossier consacré au logement, déterminant de santé majeur et levier important pour l’amélioration de la santé des populations.

Pouvoir accéder à un logement décent est un droit fondamental et un déterminant de santé majeur, reconnu comme tel par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce numéro de La Santé en action propose une synthèse des connaissances scientifiques sur le mal-logement et présente des programmes visant à faciliter l’accès et le maintien dans un logement décent.

Une trentaine d’experts – des professionnels de terrain aux chercheurs et représentants des populations – ont contribué à ce dossier central.

➡️ Lire l’article : Le logement, déterminant majeur de la santé des populations. Le dossier de La Santé en action, n° 457, septembre 2021.

➡️ Télécharger : La Santé en action, Septembre 2021, n°457 Le logement, déterminant majeur de la santé des populations (pdf 10,14Mo)

Comment collaborer avec les municipalités ? / enregistrement du 20 octobre 2021

 

  • Les municipalités disposent de nombreux leviers pour agir sur la protection et la promotion de la santé, ce qui en fait des alliées naturelles des acteurs de la santé publique.
  • Depuis un an et demi, de telles collaborations s’avèrent nécessaires pour faire face localement à la pandémie de Covid-19 et pour soutenir la sortie de crise.
  • Mais comment concrétiser des alliances avec le milieu municipal ?

Durant ce webinaire, Florence Morestin (Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé) et Denis Guérin (Espace MUNI) ont discuté des aspects concrets à considérer pour établir des collaborations entre acteurs de la santé publique et municipalités.

Ce webinaire était organisé conjointement par le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé, Espace MUNI, le Réseau francophone international pour la promotion de la santé et la Société Santé en français.

CLSM Grand-Libournais

  • Coordination : Manon Loison, coordinatrice du CLS et du CLSM Grand-Libournais
  • Elu référent : Sébastien LABORDE, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération du Libournais et Maire-Adjoint de Saint-Denis-de-Pile
  • Date de lancement: juillet 2019
  • Phase actuelle : mise en œuvre

Axes stratégiques

  1. Améliorer l’accès aux soins et à la prévention.
  2. Renforcer les partenariats et la coordination entre acteurs.
  3. Améliorer l’accès et le maintien dans le logement des personnes ayant des troubles psychiques.
  4. Renforcer le pouvoir d’agir des personnes concernées et soutenir les proches aidants.

Documents à consulter :

Retour sur le forum des Aidants du 17 septembre en Charente

Forum aidants flyer-1_Page_1Depuis plusieurs années, les acteurs de la dynamique qui soutient les aidants en Charente proposent un forum des aidants, permettant ainsi d’échanger, d’être informé et orienté.
Les 6 Contrats Locaux de Santé de la Charente sont partenaires de cet évènement, mettant souvent à disposition les lieux et apportant une aide matérielle et technique pour l’organisation des forums, qui réunissent de nombreux partenaires.

Cette année, crise sanitaire oblige, le Forum des aidants a eu une organisation hybride pour favoriser la participation du plus grand nombre !
Le 17 septembre dernier, les charentais et charentaises pouvaient :

  • soit prendre rendez-vous sur un des dix sites répartis en Charente, de 10h à 17h
  • soit depuis chez eux, se connecter sur le site internet http://www.dynamiqueaidants16.fr/ .

Sur les sites, les charentais et charentaises ont été accueillis par des professionnels et des bénévoles, pouvant les informer et les guider sur leurs questionnements pour mieux vivre leur rôle d’aidant :

  • Comment concilier mon rôle de proche aidant avec ma vie personnelle, familiale et/ou professionnelle ?
  • Comment rechercher un répit ?
  • Quelles démarches dois-je effectuer pour faciliter le soutien à domicile ?…

Un accès vers les stands virtuels et la programmation de conférences et animations étaient également proposé pour participer pleinement à la journée depuis chez soi.

➡️ Retrouver le programme de cette journée

Les vidéos des directs sont disponibles sur le site Soutenir les aidants en Charente

➡️ D’autres vidéos sur la page du forum des aidants

Améliorer la santé et le bien-être des étudiant.es : Évaluation d’Impact sur la Santé (EIS) de la Politique Jeunesse de la Ville de Chambéry

Dans le cadre de l’écriture de la nouvelle politique jeunesse de la Ville de Chambéry, l’IREPS ARA et l’ORS ARA se sont associés pour accompagner la Ville et l’Université Savoie-Mont-Blanc (USMB) afin d’analyser les futurs impacts possibles, de cette nouvelle politique, sur la santé et le bien-être des étudiant.es. Pour cela, une Evaluation d’impact sur la santé (EIS) de la dimension « étudiant.es » de la politique jeunesse a été réalisée.

Cette démarche effectuée dans le cadre du dispositif Emergence est particulièrement innovante. La plupart des EIS sont aujourd’hui réalisées sur des projets d’urbanisme et encore peu sur des politiques sociales.

Fruit d’une démarche partenariale d’une année, ce rapport décrit la méthodologie de l’EIS, les différentes étapes suivies, l’analyse des impacts potentiels de la politique sur les déterminants de la santé (à partir d’un croisement entre savoirs expérientiels et données scientifiques) ; ainsi que les recommandations formulées par le COPIL et les actions prioritaires retenues par la Ville et l’USMB.

Rapport Évaluation d’Impact sur la Santé (EIS) de la Politique Jeunesse de la Ville de Chambéry

Source : http://www.ireps-ara.org/

CLS du Pays BarVal (Bassin d’Arcachon-Val De L’Eyre)

pays barval

  • Coordination : Pauline DUPOUY – Tel. : 06.31.54.52.12 
  • Référent pour l’ARS : Raphaël Peynaud, ARS Aquitaine, Délégation départementale de la Gironde
  • Date de séminaire stratégique : 12 juillet 2021
  • Durée : 5 ans
  • Phase actuelle : écriture du contrat cadre

Documents complémentaires

Résultats du baromètre des villes marchables 2021

Du 7 décembre 2020 au 15 mars 2021, le collectif Place aux Piétons, en partenariat avec l’Ademe, a proposé aux Français de remplir une enquête en ligne pour recueillir leur ressenti sur la marchabilité de leur commune et leur avis sur la manière d’améliorer le sort des piétons dans les espaces urbanisés.

Près de 70 000 français ont répondu à cette enquête.

Dans cet article, vous trouverez une infographie avec les réponses et chiffres marquants de l’enquête ainsi que le tableau d’évaluation des 200 villes ayant obtenu plus de 40 questionnaires renseignés.

Lire l’article : Résultats du baromètre des villes marchables – Fédération Française de la Randonnée Pédestre

Les pistes pour améliorer l’usage de la marche

Cinq critères ont été établis pour améliorer l’usage de la marche :

  1. Des trottoirs plus larges, bien entretenus, sécurisés et sans obstacles (41%)
  2. Réserver les trottoirs aux déplacements à pied (30%)
  3. Verbaliser davantage le stationnement des véhicules motorisés sur les passages piétons et les trottoirs (28%)
  4. Modérer la vitesse des véhicules automobiles sur les lieux fréquentés par les piétons (27%)
  5. Constituer un réseau complet de cheminement piétons dans la ville (25%)

À noter que ces demandes prioritaires évoluent en fonction de la taille des communes, mais aussi de l’âge des répondants. Par exemple, les moins de 34 ans privilégient une amélioration de l’environnement et de la végétalisation des cheminements, tandis que les plus de 65 ans demandent de réserver l’usage des trottoirs aux déplacements à pied et des aménagements tels que l’installation de bancs de repos, toilettes ou bornes d’eau potable.

Source : Résultats du Baromètre des villes marchables 2021 Rédaction MonGR – septembre 2021

Pour aller plus loin

Retour sur le séminaire Santé & Urbanisme : La santé, un état de bien-être physique, mental et social

  • Pourquoi et comment prendre en compte la santé dans les projets d’aménagement et/ou d’urbanisme d’une collectivité locale ?
  • Comment cheminer vers une prise en compte réussie de cette thématique dans les politiques publiques locales ?
  • Quels sont les outils sur lesquels les élu.e.s locaux et leurs services peuvent s’appuyer ?

Co-organisé par l’AUDAP, l’ARS (délégation des Pyrénées-Atlantiques) et l’IREPS Nouvelle-Aquitaine, le séminaire du 11 juin 2021 à Salies de Béarn a été riche en témoignages et retours d’expérience.

Filmée en intégralité, la rencontre a permis d’identifier les enjeux de la santé sur les territoires, d’apporter un éclairage pour mieux comprendre le rôle des collectivités locales et identifier différents outils et démarches pour agir durablement sur la santé et le bien-être des habitants.

Retrouvez en vidéo les interventions de :

  • Maritxu BLANZACO, Directrice départementale de l’ARS
  • Denis CANIAUX, Directeur général de l’Audap
  • Charlotte MARCHANDISE-FRANQUET, Responsable de la conception et du développement des premiers cours de l’Académie de la Santé de l’OMS, ex-Présidente du réseau français des Villes-Santé de l’OMS
  • Sébastien LODEIRO, responsable de l’antenne Charente-Maritime de l’IREPS Nouvelle-Aquitaine et coordinateur du dispositif COMODEIS
  • Joël SEGOT, Maire de Morlàas.

Les supports d’intervention

Source : AUDAP : Agence d’Urbanisme Atlantique et Pyrénées – Conférences – détails

Des actions pour une utilisation et une conception optimales des infrastructures extérieures à vocation récréative | INSPQ

Cette fiche de la collection OPUS traite des infrastructures extérieures à vocation récréative, c’est-à-dire des infrastructures étant accessibles librement au public, sans être réservées aux membres d’une organisation, permettant la pratique d’activités récréatives ou sportives et répondant aux besoins des résidents.

Les aires de jeu comme les jeux d’eau (à l’exception des piscines et des pataugeoires), les terrains sportifs, les espaces de promenade et les pistes cyclables incluses dans les parcs et espaces verts en sont quelques exemples.

Ce numéro s’adresse aux intervenants de santé publique, aux organismes municipaux (municipalité, municipalité régionale de comté, etc.) ou à tout intervenant concerné par l’administration de ce type d’infrastructures.

➡️ Lire le document

Source : Des actions pour une utilisation et une conception optimales des infrastructures extérieures à vocation récréative | INSPQ

Aménager des écoles favorables à la santé et au bien-être | INSPQ

Cette fiche s’adresse aux acteurs municipaux et ministériels, aux intervenants des centres de services scolaires qui planifient l’aménagement des écoles primaires.

Elle présente dans un premier temps l’influence que peut avoir l’aménagement des écoles primaires sur la santé et le bien-être de ses occupants. Elle expose ensuite les grands principes à privilégier pour des aménagements scolaires favorables à la santé, au bien-être et à la réussite éducative des jeunes.

À défaut de décliner les aspects techniques, la fiche liste des guides pouvant fournir davantage d’information. Elle regroupe aussi plusieurs outils et références utiles.

Dans ce numéro :

  • Des classes polyvalentes et adaptées
  • Des matériaux de construction résilients, isolants et favorisant la lumière naturelle
  • Des aménagements extérieurs sécuritaires favorisant les comportements actifs et le jeu libre

Et des réponses aux questions suivantes :

  • Quels aspects de l’aménagement scolaire affectent la santé et le bien-être de ses occupants?
  • Quelles sont les interventions qui permettent un aménagement scolaire favorable à la santé et au bien-être?
  • Par où commencer ?

➡️ Lire la fiche

Fiche réalisée dans le cadre de la collection OPUS : fiches synthèses sur l’environnement bâti

Source : Aménager des écoles favorables à la santé et au bien-être | INSPQ

Pour des cours d’écoles végétalisées : Repenser ensemble ces espaces pour bien vivre au fil des saisons

Comment repenser les cours d’écoles face aux défis urbains et climatiques actuels ?
Comment adapter ces espaces au bien-être des enfants dans un contexte de canicules de plus en plus fréquentes ?
Comment accompagner une action publique ambitieuse en la matière, pensée avec les usagers et usagères, enfants comme adultes ?

Une amorce de démarche participative a été testée fin 2020 à Bordeaux dans une école « pilote », et cette expérimentation est analysée. Ce travail se propose d’apporter des éléments de réponse par le partage de références et la proposition d’outils méthodologiques et pratiques.

Un premier livret expose un cadre général documenté et à visée pratique pour aborder la transformation des cours d’écoles en plaçant les principales personnes concernées au cœur du processus.

Un second livret présentent différentes démarches et aménagements de cours d’écoles végétalisées en France et dans le monde.

Source : Pour des cours d’écoles végétalisées – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Un guide pour construire ou rénover des crèches en évitant les « substances indésirables » | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Télécharger le guide pdf

Dans le cadre de sa stratégie santé environnement petite enfance, l’ARS Nouvelle-Aquitaine présente l’édition d’un second guide de recommandations dédié, cette fois, aux crèches à bâtir ou à rénover.

Ce guide réalisé par l’association EKOLONDOI est le fruit de 3 ans de collaboration avec différents partenaires

𝗤𝘂’𝗲𝘀𝘁-𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗼𝗻 𝘆 𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲 ?

  • Un diagnostic terrain illustré
  • 12 fiches métier ou profil : Maire ou élu, directeur de structure, architecte, artisan, acheteur public…
  • 14 fiches pratiques par thématique : l’implantation du bâtiment, les matériaux, la rénovation, l’aménagement…
  • De bonnes idées à piocher, des points de vigilance, des conseils, des rappels de réglementations…

Source : Un guide pour construire ou rénover des crèches en évitant les « substances indésirables » | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Évaluation d’impact sur la santé (EIS) dans le cadre de l’élaboration du PLUi de la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise

La Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise (c.c.S.c.c.) a décidé de se doter d’un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) en 2015. Celui-ci est en cours de finalisation.

L’analyse montre que la contribution du PLUi en matière de santé est globalement positive. Elle peut être contrastée pour les thématiques liées au développement économique (agriculture et viticulture, situation énergétique du territoire, développement économique) qui peuvent générer des effets contrastés sur l’environnement et la santé.

➡️ Télécharger le rapport complet

➡️ Télécharger la synthèse

Source : Évaluation d’impact sur la santé (EIS) dans le cadre de l’élaboration du PLUi de la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise – ORS Bourgogne Franche-Comté| Observatoire Régional de la Santé

L’évaluation d’impact sur la santé peut-elle influencer les politiques d’espaces verts dans l’espace urbain ? 

Cet article interroge la capacité de l’EIS (Évaluation d’impact sur la santé) à influencer les choix d’aménagement urbain, orientés vers des politiques plus vertes, équitables et favorables à la santé.

Après avoir présenté la démarche EIS, les auteures exposent l’état des connaissances sur les relations entre les espaces verts et la santé puis elles illustrent, à travers quelques expériences françaises, la façon dont l’EIS aborde la problématique des espaces verts.

Enfin, l’efficacité des EIS à informer et faire évoluer les politiques est questionnée.

Françoise Jabot, Anne Roué Le Gall. L’évaluation d’impact sur la santé peut-elle influencer les politiques d’espaces verts dans l’espace urbain ?. Revue forestière française, AgroParisTech, 2018, Forêts et santé publique, pp.365-378. ff10.4267/2042/70008ff. ffhal-02112676f

Source : L’évaluation d’impact sur la santé peut-elle influencer les politiques d’espaces verts dans l’espace urbain ? – PromoSanté

Accès aux soins et pratiques de recours – Étude sur le vécu des patients – Les dossiers de la DREES n°77 (avril 2021)

Cette étude, réalisée par Loïcka Forzy, Lou Titli, Morgane Carpezat et Claire Verdier, propose un éclairage qualitatif sur les logiques de recours aux soins des patients, à partir de 25 entretiens sociologiques réalisés entre janvier et avril 2019 sur trois territoires urbains ayant une accessibilité aux médecins généralistes légèrement inférieure à la moyenne nationale.

L’objectif était de comprendre comment la variable spatiale joue concrètement dans les logiques de choix des professionnels et dans l’organisation des pratiques de soins, mais également d’identifier quels autres facteurs peuvent apparaître comme des facilitateurs ou, à l’inverse, comme des freins dans l’accès aux soins.

Pour cela, l’étude se penche sur l’organisation, sur le plan spatial et temporel, des pratiques de soins, en les resituant dans des emplois du temps « ordinaires » et quotidiens.

➡️ Les résultats indiquent d’abord que le ressenti de la distance doit être replacé dans l’espace vécu des individus, multidimensionnel et propre à chacun. Il est susceptible de varier selon le type de professionnel considéré (médecin généraliste, autre professionnel médical de premier recours, auxiliaires médicaux et spécialistes de second recours).

➡️ Ensuite, la distance géographique n’apparaît pas comme un obstacle « en soi », mais elle peut le devenir lorsqu’elle se combine à d’autres facteurs (capacités de mobilité, maîtrise des contraintes professionnelles, charge familiale, etc.).

➡️ Enfin, la mise en perspective des pratiques de recours aux soins avec les représentations qu’en ont les enquêtés révèle que le vécu du manque et la propension à identifier et percevoir des obstacles dans l’accès aux soins ne sont pas nécessairement corrélés avec la « réalité » des difficultés rencontrées.

Source : Accès aux soins et pratiques de recours – Étude sur le vécu des patients | Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

Le Contrat Local de Santé (CLS) de la Haute-Gironde a lancé son nouveau site internet !

Ce site permet de présenter l’intégralité du CLS Haute-Gironde : description du territoire, mise en œuvre du projet, axes de travail, fiches actions, …

Les visiteurs pourront retrouver l’ensemble des actualités en lien avec le Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde.

Ce site permet de rendre visible les actions du CLS auprès des professionnels et du grand public.

▶️ N’hésitez pas à y faire un tour : https://clshautegironde.fr/

site cls haute gironde

Plus d’infos ? Contactez Mélissa Mathé – Coordinatrice du Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde

Rapport de l’EIS sur des actions en faveur du patrimoine naturel sur la Communauté de communes Nord Est Béarn

spring_tree_flowers_meadow_wood_forest_sun_summer-985038

En 2019, la Communauté de communes Nord Est Béarn (CCNEB) et l’Agence Régionale de la Santé Nouvelle-Aquitaine se sont engagés dans une Evaluation d’Impacts sur la Santé (EIS) afin d’identifier collectivement les bénéfices et les préjudices des actions en faveur du patrimoine naturel puis de proposer dans une démarche participative des mesures de mise en œuvre et de gestion permettant de maximiser ou minimiser ceux-ci.

La CCNEB s’est engagée dans l’élaboration d’une stratégie et d’un plan d’action en faveur Patrimoine naturel.

Parmi les actions en réflexion, on retrouve :

  • l’intégration d’un coefficient de potentiel de biodiversité par surface,
  • la plantation de haies
  • ou encore la protection, restauration ou création de zones humides.

➡️ Lire la synthèse du rapport réalisée par la délégation départementale Pyrénées-Atlantiques de l’ARS N-A
➡️ Lire le rapport complet

 

Construire Ensemble les Pratiques Agricoles en Haute-Gironde pour l’Environnement et la Santé – CEPA(h)GES

En décembre 2019, l’Observatoire Régionale Santé Environnement a organisé sa déclinaison sur le territoire de la Haute-gironde dans le cadre du Contrat Local de Santé. Il s’agissait de créer un espace de dialogue et d’information autour de la question de l’exposition des populations aux produits phytopharmaceutiques agricoles en Haute-Gironde.

Pour lui donner une suite, la Communauté de Communes de l’Estuaire (CCE) a réuni les acteurs concernés au sein d’un comité de pilotage composé de l’association de riverains Alerte pesticides Haute Gironde, des Syndicats viticoles de Blaye côtes de Bordeaux et de côtes de Bourg, des Vignerons de Tutiac, de l’ARS, de la coordinatrice du CLS, des 3 autres communautés de communes de la Haute-Gironde et de l’association de viticulteurs Bordeaux 45 (en Cubzaguais).

Ce comité de pilotage a défini de manière concertée une stratégie territoriale et un programme d’actions opérationnelles.
L’association « La Traverse » a été désignée pour accompagner les membres du copil dans la mise en place de ce plan d’actions. Il est financé par la DREAL Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de la mise en œuvre de la mesure 2.2 du PRSE Nouvelle-Aquitaine « Initiatives locales visant à la réduction des expositions de la population aux pesticides agricoles ».

De ces échanges est né le projet « Construire Ensemble les Pratiques Agricoles en Haute-Gironde pour l’Environnement et la Santé – CEPA(h)GES ».

Dans ce cadre, la Traverse s’appuie sur la production de livrables audio « des podcasts » et sur des ateliers de concertation pour créer du dialogue entre différents acteurs.

Ces podcasts ont mobilisé une trentaine de personnes de Haute Gironde et au-delà : des viticulteurs, des enseignants, des riverains, des professionnels de la vigne et du vin, des professionnels de santé, des élus, des associations et spécialistes de la protection de l’environnement…

9 épisodes de podcasts ont été créés et sont désormais disponibles sur la chaine YouTube de la Communauté de Communes de l’Estuaire (CCE)

D’autre part, les partenaires du projet CEPAhGES ont souhaité produire une brochure d’informations destinée aux habitants de Haute Gironde afin de mieux faire connaître les pratiques viticoles pour améliorer le vivre ensemble et pour donner les informations nécessaires en cas de problèmes.

Cette brochure sera bientôt disponible dans les mairies de la Haute-Gironde mais elle est dès à présent consultable en ligne.

« Dépistage précoce de signes évocateurs des troubles du spectre de l’autisme » chez les enfants de 0 à 6 ans – Retour sur la soirée organisée par le Réseau Santé Social de Haute Gironde

Flyer réunion thématique HGLe Réseau Santé Social a organisé le 6 avril 2021 à 20h une réunion thématique sur l’autisme intitulée : « Dépistage précoce de signes évocateurs des troubles du spectre de l’autisme » chez les enfants de 0 à 6 ans.

Organisé en lien avec la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, cette rencontre était à destination uniquement des professionnels de santé, de la petite enfance et de l’éducation nationale.

Elle s’est tenue en visioconférence, permettant ainsi de rassembler plus de 40 professionnels.

Les intervenants ont réalisé une présentation de qualité et ont pu répondre à l’ensemble des questions posées par les participants.

📝 Télécharger la plaquette sur la structuration du parcours pour les enfants de 0 à 6 ans dans le dépistage précoce du trouble du spectre autistique et les contacts en Haute-Gironde

Cette réunion était la seule en Gironde à proposer un temps de sensibiliser à destination des professionnels.

Elle a vu le jour grâce au comité de pilotage autisme qui existe depuis plusieurs années sur la Haute-Gironde.
Ce groupe organise ainsi chaque année des événements publics en lien avec l’autisme.
Suite au contexte sanitaire, ces événements ont été repoussés au mois de juin.

Le Réseau Santé Social organise tous les ans 1 à 2 réunions thématiques à destination des professionnels de santé.

Plus d’informations à : reseausantesocial.hg@gmail.com ou sur la page internet du Réseau Santé Social :

Retour sur la plénière du Contrat Local de Santé Haute-Gironde

PPT plénière CLS haute gironde_Page_01Le 16 mars dernier, a eu lieu la plénière du Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde.

Cette réunion était à destination de l’ensemble des partenaires du Contrat Local de Santé (CLS) afin de leur présenter l’état d’avancement du plan actions mis en place depuis 2018.

Initialement prévue sur à la salle du champ de foire de Saint-André-de-Cubzac, s’est en visioconférence qu’elle s’est tenue réunissant ainsi plus de 80 personnes de professions diverses : professionnels de santé, élus, partenaires sociaux, médico-sociaux, représentants d’associations, … Lire la suite

Action pour une nouvelle dynamique senior | Bordeaux

Vous êtes une association bordelaise et vous avez des idées pour les seniors à Bordeaux  ?

En 2021, la ville de Bordeaux souhaite donner un coup de pouce financier à des actions innovantes au profit des seniors Bordelais et/ou avec eux.

Les actions proposées doivent s’inscrire dans les 5 thématiques suivantes :

  • Renforcer les liens intergénérationnels
  • Encourager un habitat favorable à domicile
  • Favoriser l’inclusion sociale des personnes âgées notamment en développant des actions pour l’inclusion numérique
  • Favoriser l’accès à la culture et aux loisirs des seniors empêchés
  • Faciliter les déplacements en Ville notamment en développant des solutions de mobilité douce.

Réception des dossiers avant le 31 mai 2021

Pour candidater : Action pour une nouvelle dynamique senior | Bordeaux

Effets et limites de l’EIS du PAPI de l’Île de Noirmoutier. Retour d’expérience.

Trois ans après la publication de l’Évaluation des impacts sur la santé (EIS) du Programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) de l’Île de Noirmoutier, l’Observatoire régional de la santé (ORS) Pays de la Loire et Patrick Berry Consultant ont interrogé les acteurs ayant participé à cette EIS afin de mesurer la mise en œuvre de ses recommandations, d’estimer les changements induits en termes de prise en compte des habitants et notamment de leur santé dans les politiques locales, et de tenter de déterminer dans quelle mesure ces effets observés pouvaient être attribués à l’EIS.

Effets et limites de l’EIS du PAPI de l’Île de Noirmoutier. Retour d’expérienceORS Pays de la Loire, Patrick Berry Consultant, décembre 2020, 8 p.

Source : Effets et limites de l’EIS du PAPI de l’Île de Noirmoutier. Retour d’expérience | ORS Pays de la Loire

Rendre accessible l’information sur la santé et l’environnement : le CLS Médoc relance la mobilisation des habitants pour un troisième calendrier.

Depuis 2 ans le Parc Naturel Régional (Pnr) Médoc propose un calendrier sur des sujets de santé et d’environnement en Médoc, co-écrit par des habitants et l’équipe du Parc naturel

Dans le cadre du Contrat Local de Santé du Médoc, les plateformes « Hommes et milieux » et « Santé-social » du Parc naturel régional Médoc, avec l’appui technique de l’IREPS Nouvelle-Aquitaine, ont réalisé, pour cette deuxième édition, un calendrier sur le thème de l’eau intitulé « Mon eau en Médoc ».

Ce calendrier s’inscrit dans les mêmes enjeux de réduction des inégalités sociales et territoriales de santé que la première édition : mieux prendre en compte les différents niveau de littératie en santé des personnes qui vivent sur le territoire en facilitant l’accès et la compréhension des informations sur la  santé et l’environnement.

Ce calendrier a été diffusé aux habitants du Médoc par les mairies du territoire.

Un appel à contribution à destination des habitants a été lancé pour co-construire la troisième édition de ce calendrier qui croise les enjeux de santé et d’environnement

Source : Nouveau calendrier 2021 « Mon eau en Médoc » par Parc naturel régional Pays Médoc

Évaluation d’Impact en Santé. Proposition de préconisations pour les projets d’aménagement et de renouvellement urbain. Des bases scientifiques au service des actions.

Des fiches thématiques réalisées dans le cadre de l’Evaluation d’Impact en Santé (EIS) du quartier Air Bel à Marseille

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Ce document est un recueil de 10 fiches thématiques (mobilités  actives  et  activité  physique ; relations sociales, mixité sociale et intergénérationnelle ; accès aux équipements et activités économiques ; cadre de vie, espaces verts ; accidents de la route ; tranquillité publique, délinquance ; allergies respiratoires ; pollution atmosphérique ; bruit ; ilots de chaleur urbain) réalisées par l’ORS Paca dans le cadre d’une évaluation d’impact en santé pour un projet de renouvellement urbain et proposant des recommandations fondées sur des données scientifiques (issues d’une recherche bibliographique).

Cliquer pour accéder à eis-fiches-donnees-probantes.pdf

Voir l’article original

Outils et méthodes pour intégrer la santé dans les politiques et stratégies d’adaptation et d’atténuation relatives aux changements climatiques

Ce document présente les résultats d’une revue exploratoire de la littérature portant sur les outils et méthodes existants qui permettent d’intégrer des préoccupations de santé dans les politiques et les stratégies d’adaptation et d’atténuation relatives aux changements climatiques.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Image de la page couverture du document - cliquez pour télécharger.La revue de la littérature scientifique et de la littérature grise a permis de repérer treize outils et méthodes qui ont été classés en cinq catégories :

1)  Les outils d’évaluation d’impact;
2)  Les outils pour intégrer la santé dans les politiques et les stratégies d’adaptation;
3)  Les modèles;
4)  Les cadres conceptuels;
5)  Les autres approches méthodologiques.

Ce document décrit brièvement ces outils et ces méthodes. Il s’adresse aux acteurs de la santé publique et d’autres acteurs qui souhaiteraient maximiser les avantages en termes de santé de scénarios d’atténuation ou d’adaptation relatifs aux changements climatiques. Des hyperliens menant à des exemples d’outils et de méthodes présentés dans ce document sont inclus pour ceux qui souhaiteraient en apprendre davantage.

Outils et méthodes pour intégrer la santé dans les politiques et stratégies d’adaptation et d’atténuation relatives aux changements climatiques
49 pages -fichier pdf 820 Ko

Source : http://www.ccnpps.ca/

Voir l’article original

[Confinement vôtre] : la mini-série sur le confinement

Le Conseil local de santé mentale – CLSM – de Poitiers, en partenariat avec le CCAS et le CH Laborit, présentent une mini-série sur le confinement.« Confinement vôtre »

✔️ Six épisodes pour informer et sensibiliser sur les impacts psychologiques de la crise sanitaire.

Réalisée grâce à la mobilisation d’un réalisateur, de comédiens de théâtre et de Frédérique Gobin – Psychologue au Centre hospitalier Laborit, ces vidéos visent à informer le grand public sur les conséquences psychologiques de la crise, en privilégiant une approche divertissante.

Chaque épisode comporte une introduction à la thématique, un sketch réalisé par les comédiens et une explication par la psychologue du CH Laborit.

Au total, 6 vidéos de 5 minutes portant chacune sur une émotion :

  • Peur / Angoisse
  • Tristesse
  • Frustration / Colère
  • Honte/ Culpabilité
  • Fatigue
  • Solitude

Source : [Confinement vôtre] Le CLSM de Poitiers présente sa mini-série sur le confinement – Centre hospitalier Laborit

Les gestes de protection de la covid-19 peuvent-ils prendre en compte les enjeux de la santé environnementale ? : une conférence du CLS de Poitiers

Dans le cadre du Contrat Local de Santé de Poitiers, un groupe de travail propose annuellement une conférence thématique autour des risques émergents à destination des acteurs en santé environnement.

En 2020, le contexte sanitaire de la Covid a fortement influencé le choix du sujet de la conférence co-financée par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine qui a porté sur l’articulation des gestes de protection contre la Covid 19 et les enjeux de la santé environnement.

Regarder la vidéo sur le site de l’Université

La conférence a été animée par l’équipe du CHU de Poitiers : Virginie MIGEOT, Nicolas LEVEQUE, Sarah THENEVOT – AYRAUD et Guillaume CAMBIEN.

Télécharger la selection bibliographique

La santé numérique : un levier pour améliorer l’accessibilité aux soins de santé au Québec

L’accessibilité aux soins de santé est une problématique importante au Québec.

Aujourd’hui, le développement des technologies dans le secteur de la santé offre des possibilités intéressantes pour améliorer l’accessibilité aux soins de santé.

L’objectif de cette recherche est d’identifier les options qu’offre la santé numérique pour améliorer l’accessibilité aux services de soins de santé au Québec, plus particulièrement dans les régions éloignées.

  • Cette étude montre que la santé numérique offre des bénéfices à la fois pour les patients et pour les professionnels de la santé, et qu’elle favorise l’accessibilité aux soins de santé dans les régions rurales de la province.
  • Les barrières devant être franchies afin d’assurer un accès aux services de santé à l’ensemble de la population québécoise sont également identifiées.

François, J., & Audrain-Pontevia, A.-F. (2020). La santé numérique : un levier pour améliorer l’accessibilité aux soins de santé au Québec. Revue Organisations & Territoires, 29(3), 41-55.

Source : La santé numérique : un levier pour améliorer l’accessibilité aux soins de santé au Québec | Revue Organisations & territoires

Comment collaborer avec les municipalités ? Un guide pratique pour les acteurs de la santé publique

Ce document présente des conseils basés sur les perspectives d’élus, de fonctionnaires municipaux et d’acteurs de la santé publique impliqués dans des collaborations. 

Mettre en commun les idées et les moyens des acteurs municipaux et des acteurs de la santé publique est bien souvent une voie prometteuse pour atteindre des objectifs communs qui favorisent la santé de la population.

Etablir un nouveau contact avec une municipalité ou à entretenir une collaboration existante, ce guide pratique fait la synthèse d’une trentaine de ressources canadiennes et propose différents parcours.

Comment collaborer avec les municipalités? Un guide pratique pour les acteurs de la santé publique (fichier pdf, 49 pages, 1,5 Mo)

Source : http://www.ccnpps.ca/

PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture) : Veille covid 19

Le Plan Urbanisme Construction Architecture -PUCA– initie une veille analytique et revue de presse des impacts de la COVID-19 dans les champs du logement, de l’habitat, de la ville, de l’aménagement du territoire, de l’environnement santé biodiversité, des mobilités,…

  • une sélection d’articles et d’initiatives de recherche autour de thématiques incontournables
  • des notes d’analyse mensuelles pour des clés de lecture.

Source : PUCA_veillecovid19 Profile and Collections – Wakelet

Boîte à outils urbanisme en santé | Agence régionale de santé Ile-de-France

Les équipes de l’ARS Île-de-France et leurs partenaires mettent à disposition des collectivités et des aménageurs franciliens une boîte à outils pour faciliter les premières réflexions liant urbanisme et santé, sur leurs territoires.

Cette boîte à outils est constituée de différentes ressources pédagogiques, informatives et expertes.

Source : Boîte à outils urbanisme en santé | Agence régionale de santé Ile-de-France

Crise du Covid19, confinement et fractures numériques, les recommandations de Jean-François Lucas – Sciences Po Chaire digital, gouvernance et souveraineté

La crise du Covid-19, tout en affirmant de manière radicale l’importance des services numériques dans notre société, a révélé les importantes inégalités d’accès à ces services dans la population.

Si 88% des foyers français avaient accès à Internet en 2019 (CREDOC), cette large majorité recouvre des réalités d’accès et d’usages variées.

Outre les problèmes liés à des équipements défaillants ou insuffisants pour faire face aux besoins cumulés du télétravail, de l’éducation à distance, des usages sociaux et récréatifs, différents niveaux d’illectronisme, c’est-à-dire les inhabiletés à utiliser les outils numériques et à manipuler des contenus digitaux, ont aggravé l’impact négatif de la crise pour près de 14 millions de personnes (rapport Vall, 2020).

Dans cette note proposé par la Chaire Digital, Gouvernance et Souveraineté, intitulé « La Covid-19, accélératrice et amplificatrice des fractures numériques » , Jean-François Lucas, docteur en sociologie, passe en revue les différentes inégalités d’accès aux services digitaux que couvre l’expression de « fracture numérique », qu’elles soient d’ordre matérielles, sociales ou économiques, mises en exergue par le confinement.

Une série de recommandations est proposée afin d’assurer un accès universel aux services numériques de base.

La Covid-19, accélératrice et amplificatrice des fractures numériques, Jean-François Lucas, Octobre 2020 (24 pages, 1,49 Mo)

Source : Crise du Covid19, confinement et fractures numériques, les recommandations de Jean-François Lucas – Sciences Po Chaire digital, gouvernance et souveraineté

Anticiper et appréhender la « fatigue de la pandémie » des populations

Ce nouveau guide (en anglais) du bureau régional Européen de l’OMS apporte des pistes d’actions à mettre en oeuvre à tous les niveaux

Le réseau des villes santé OMS en fait une synthèse en français sur son compte twitter

Recommandation #1 Améliorer nos connaissances sur les populations et individus pour mieux adapter les politiques mises en oeuvre, quels groupes sont plus à risque de « fatigue », les raisons (contexte social, culturel, professionnel, ou légal)

Recommandation #2 Faire participer les populations comme actrices de la solution, écouter et engager pour mieux répondre aux besoins; impliquer la société civile et s’appuyer sur leurs connaissances

Recommandation #3 Trouver un équilibre entre restrictions et continuité des activités de la vie quotidienne, penser approche de ‘réduction des risques’ et aider le public à comprendre ce qu’est un comportement à haut risque ou à risque limité, encourager à ‘faire différemment’

Recommandation #4 Identifier les difficultés rencontrées par les populations, reconnaître le stress, la solitude et l’ennui engendrés par les restrictions, soutenir les initiatives sociales, culturelles, financières ou de soutien emotionnel, faciliter les nouvelles habitudes

Pour finir, le guide propose des grands principes directeurs tels que la transparence, l’équité, la cohérence, la coordination entre acteurs et, le plus possible, la prédictibilité. A intégrer dès maintenant pour agir !

Espaces verts urbains : promouvoir l’équité et la santé [nov. 2020]

Ce nouvel ouvrage réalisé dans le cadre du projet de recherche interventionnelle GREENH-City est dédié aux espaces verts, une composante majeure de l’urbanisme favorable à la santé et véritable levier d’intervention pour les collectivités. Cette production collective illustre l’importance de la création d’environnements favorables à la santé et à l’équité pour les populations métropolitaines.

Cet ouvrage, coordonné par le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS, a été produit par l’équipe de recherche du projet GreenH-City – GoveRnance for Equity, ENvironment and Health in the city – piloté par les chercheures de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique et mené en partenariat avec l’Université Paris-Nanterre, l’Université de Genève et le Réseau français des Villes-Santé

Télécharger le guide en version pdf

Source : Guides méthodologiques du RFVS de l’OMS | Réseau français des Villes-Santé de l’OMS

Ta santé à la carte

Ta santé à la carte est née comme un projet de recherche qui s’est vite transformé en une intervention concrète : une carte interactive qui affiche de manière claire et fonctionnelle (noms des structures, offre des prestations précisées, horaires détaillés, conditions d’admission spécifiées, types de professionnels, coûts annoncés…) les services en santé présents sur la métropole bordelaise et adressés plus particulièrement aux jeunes adultes.

Cette carte est le résultat d’un processus de co-construction qui a impliqué chercheurs, professionnels de santé, urbanistes, développeurs informatiques et, nécessairement, les jeunes à partir de 2016.

La première version de la carte a été testée et évaluée dans le cadre de l’étude i-Share. Aujourd’hui le projet est soutenu par Bordeaux Métropole et est inclus dans son Contrat Local de Santé.

Télécharger l’affiche ta santé à la carte.

Source : Ta santé à la carte

De l’îlot de chaleur urbain à l’îlot de fraîcheur : Mécanismes en jeu et principes pour des aménagements plus résilients

Sous l’effet du dérèglement climatique, les crises environnementales, sanitaires et sociales mettent en exergue certaines vulnérabilités des milieux urbains tels qu’ils ont été développés au cours du XXe siècle. L’urbanisation des cinquante dernières années, que certains qualifient de galopante, a été stimulée par plusieurs périodes économiques fastes et des besoins en logements justifiés par une démographie nationale croissante.

Cette urbanisation marquée par une forte imperméabilisation des sols est l’une des conséquences du modèle de développement urbain guidé par l’automobile et le report de l’habitat et des activités en périphéries des centres anciens.

À l’image d’un écosystème appauvri ou d’un modèle agricole trop centré sur la mono-culture, certains espaces publics sont tellement simplifiés, rudimentaires dans leurs aménagements, qu’ils contribuent à la création d’îlots de chaleur urbains (ICU) . Ils ne comportent aucune zone refuge qui soit confortable lors de fortes chaleurs. Les choses semblent évoluer vers un regain d’intérêt pour une nature en ville plus présente.

Au-delà de ses fonctions esthétiques et environnementales, le végétal en milieu urbain est de plus en plus appréhendé comme une infrastructure vivante, support de mobilités douces, de loisirs et de santé publique. Dans cette logique, et afin de contrecarrer les effets des îlots de chaleur dans nos villes, les espaces publics tendent de plus en plus à offrir à leurs usagers des îlots de fraîcheur, prenant toutes sortes de formes, de la pergola à la forêt urbaine, en passant par le bosquet ou la place plantée.

Pourquoi, où et comment aménager au mieux ces nouvelles oasis urbaines ?

Une étude réalisée par l’A’Urba dans le cadre de sa collection : Regard sur l’espace public

Source : De l’îlot de chaleur urbain à l’îlot de fraîcheur – a’urba, agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine

Conférence-débat SFSP : « Premières leçons de la pandémie Covid-19 » – 25 septembre 2020

La Société Française de Santé Publique profite de la tenue de son Assemblée Générale (vendredi 25 septembre 2020 de 15H30 à 17H00) pour proposer en présentiel ou en direct sur YouTube sa Conférence-débat « Premières leçons de la pandémie Covid-19 ».

Cette conférence-débat sera l’occasion d’un premier retour sur l’expérience collective que nous traversons et auxquels les acteurs de la santé publique font face dans l’exercice de leurs missions.

Cela sera un espace de débat sur des questions que la gestion de la pandémie a soulevées : préparation à la gestion de crise, gouvernance du système de santé (y compris au niveau territorial), démocratie en santé en temps de crise, vigilance quant aux inégalités sociales…

A partir de leurs places et rôles respectifs, les intervenants partageront leur vision de cette crise et les réflexions qu’elle fait naître pour l’avenir.

Avec :

  • Jean-François Delfraissy, Président du Conseil scientifique Covid-19 ;
  • Aurélien Rousseau, Directeur général de l’ARS Île-de-France ;
  • Un.e intervenant.e de France Assos Santé.

Quelques lectures pour préparer les échanges :

Source : Les événements de la SFSP – Conférence-débat SFSP : « Premières leçons de la pandémie Covid-19 »

Un guide pour construire ou rénover des crèches en évitant les « substances indésirables » | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Un guide à destination des maires et des élus afin de mettre en place des mesures pour limiter l’exposition des enfants aux polluants chimiques

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Télécharger le guide pdf

Dans le cadre de sa stratégie santé environnement petite enfance, l’ARS Nouvelle-Aquitaine présente l’édition d’un second guide de recommandations dédié, cette fois, aux crèches à bâtir ou à rénover.

Ce guide réalisé par l’association EKOLONDOI est le fruit de 3 ans de collaboration avec différents partenaires

𝗤𝘂’𝗲𝘀𝘁-𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗼𝗻 𝘆 𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲 ?

  • Un diagnostic terrain illustré
  • 12 fiches métier ou profil : Maire ou élu, directeur de structure, architecte, artisan, acheteur public…
  • 14 fiches pratiques par thématique : l’implantation du bâtiment, les matériaux, la rénovation, l’aménagement…
  • De bonnes idées à piocher, des points de vigilance, des conseils, des rappels de réglementations…

Source : Un guide pour construire ou rénover des crèches…

Voir l’article original 13 mots de plus

Création d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie en milieux municipaux : analyse des pratiques et facteurs de succès 

Télécharger le rapport

Depuis plusieurs années au Québec, de nombreuses municipalités collaborent avec des partenaires nationaux, régionaux et locaux pour créer des environnements favorables à la santé et à la qualité de vie. Dans le cadre de la stratégie d’évaluation de la démarche « Prendre soin de notre monde », trois études de cas ont été réalisées. L’analyse intégrée de ces études permet de faire ressortir des constats sur les pratiques et les conditions qui favorisent les collaborations réussies et leurs retombées positives

Lire la présentation et le résumé : Création d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie en milieux municipaux : analyse des pratiques et facteurs de succès | INSPQ

COVID-19 : Conseils de désinfection et d’hygiène pour l’accueil du jeune enfant | ARS Nouvelle-Aquitaine

Des conseils pratiques pour des protocoles qui neutralisent le virus tout en veillant à limiter le risque d’exposition à des substances chimiques préoccupantes réunis dans deux document : une extension « spéciale #Covid-19 » du Guide Reco-crèche, dans le cadre de la stratégie petite enfance et santé environnement de l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Nettoyage des sols, des surfaces, hygiène des mains pour les personnels et les enfants… quels produits utiliser avec quel protocole pour neutraliser le virus tout en veillant à limiter le risque d’exposition à des substances chimiques préoccupantes ?

Des conseils pratiques réunis dans deux document : une extension « spéciale COVID-19 » du Guide Reco-crèche.

Un premier document de 6 pages, qui a pour objet de préciser les consignes du « Guide ministériel COVID-19 – Modes d’accueil du jeune enfant du 6 mai 2020 » afin d’aider les structures à choisir des produits de désinfection limitant à la fois le risque épidémique, mais aussi le risque d’exposition involontaire des enfants et du personnel à des substances chimiques préoccupantes.

Un deuxième document de 2 pages, qui a pour objet de préciser les consignes du « Guide ministériel COVID-19…

Voir l’article original 54 mots de plus

Appui au déconfinement : profils de territoires

La Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé (Fnors) et les Observatoires régionaux de la santé (ORS) mettent à disposition des profils de territoires au niveau de chaque Établissement public de coopération intercommunale – EPCI (métropoles, communautés d’agglomération, communautés urbaines ou communautés de communes) de France.

Ces profils permettent de caractériser chaque territoire à partir d’une sélection d’indicateurs en lien avec les facteurs de risque de gravité de la Covid-19 ou avec les situations pouvant favoriser la circulation du virus. Ils ont vocation à aider les décideurs et les acteurs dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

En complément, une synthèse nationale permet de voir les similitudes et particularités des EPCI au regard des caractéristiques de la population sur l’ensemble du territoire national. Elle souligne les inégalités territoriales face à la propagation de la Covid-19. À partir de ces travaux, un regroupement des EPCI de France en sept groupes distincts vient en aide aux décideurs, ainsi qu’aux acteurs concernés y compris citoyens, pour décliner de manière adaptée à chaque territoire les mesures de prévention pour réduire la circulation du virus.

Source : www.scoresante.org

La Haute Gironde se mobilise contre les violences intrafamiliales

2020-Affiche VIF Grand Public haute girondeDans la continuité du travail impulsé dans le cadre du Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde, en collaboration avec la sous-préfecture, les acteurs du territoire continuent leur mobilisation.

Après avoir la structuration d’une procédure d’orientation spécifique à la Haute-Gironde, c’est maintenant une affiche à destination du grand public qui est largement diffusée sur les 4 communautés de communes.

Cette affiche présente les dispositifs et structures ressources que les personnes victimes de violences intrafamiliales ou les personnes témoins de ces violences peuvent contacter.

Télécharger l’affiche : 2020-Affiche VIF Grand Public haute gironde

Tribune « Épidémie, crise sanitaire et COVID-19 : le pouvoir d’agir de la promotion de la santé » – FNES

« La crise sanitaire liée au Covid-19 met au défi notre système de soin et interpelle tout autant le secteur de la prévention, à différents niveaux. La prévention universelle : comment protéger l’ensemble des individus, quel que soit leur niveau de risque ? La prévention sélective : comment assurer la protection des groupes de population présentant des risques spécifiques ? La prévention indiquée : comment assurer la continuité de la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques ? Ces questions ne sont pas nouvelles, elles se posent à chaque fois qu’une épidémie frappe une population. Notre propos n’est pas ici de revenir sur les mesures importantes, urgentes et nécessaires mises en place au cours des dernières semaines, mais de rappeler qu’il existe un domaine d’intervention de la santé publique qui dispose d’atouts considérables pour guider les décideurs, les opérateurs et la population dans leur pouvoir d’agir face à une situation épidémique. Ce domaine, c’est la promotion de la santé. »

Une tribune écrite par Christine Ferron, Déléguée générale et François Baudier, Président de la Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé (Fnes)

Télécharger la tribune de la Fnes au format pdf

Source : Tribune « Épidémie, crise sanitaire et COVID-19 : le pouvoir d’agir de la promotion de la santé » – FNES

Aménagements cyclables provisoires : tester pour aménager durablement

En France, les mesures de confinement ont entraîné une baisse inédite de tous les déplacements, et un recul sans précédent des véhicules motorisés sur la voirie, laissant la place à de nombreuses opportunités de rééquilibrage de l’espace public.

Lors de la sortie du confinement, il est souhaitable que de nombreux français choisissent le vélo comme moyen de transport pour leurs trajets quotidiens.

Pour préparer l’espace public et améliorer les conditions sanitaires des cyclistes qui doivent se déplacer, le gouvernement a pris des mesures pour encourager la pratique du vélo par les Français avec le développement des pistes cyclables temporaires et le lancement d’un plan de 20 millions  ’euros par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pour soutenir cet élan, le Cerema, établissement public d’état, opérateur du ministère, a réalisé dans l’urgence ce document de recommandations  techniques pour les collectivités qui souhaitent tester des solutions d’aménagement pour permettre de se déplacer à vélo de manière efficace et en sécurité.

Budget participatif de la Gironde : à vos idées ! | Inventons le monde de demain

Le Département de la Gironde lance un budget participatif pour réagir à l’urgence et inventer le monde de demain.


Vous avez entre 11 et 30 ans ? Déposez vos idées !

Ce dispositif va permettre aux Girondines et Girondins entre 11 et 30 ans de proposer des idées pour créer un cadre de vie plus solidaire, plus sobre et plus écologique.

Un budget de 700 000 € est dédié à la réalisation des projets.

Proposez vos idées et incitez les jeunes de votre entourage à participer, pour inventer ensemble des modes de vie plus résilients !

Pour en savoir plus : Budget participatif de la Gironde : à vos idées ! | Gironde.FR

Tribune « Covid-19 et lutte contre les inégalités » 

La Fabrique Territoires Santé et Elus, Santé Publique & Territoires  signent une tribune concernant la crise du Covid-19 « Covid-19 et lutte contre les inégalités : pour un véritable soutien aux dynamiques territoriales de santé ».

Source : Fabrique Territoire Santé

Outils de prévention sur les violences intrafamiliales à destination des professionnels de la Haute-Gironde

violence intrafamiliale HGEn France, les violences intrafamiliales sont en constante augmentation. Seulement 1 victime sur 5 déclare avoir porté plainte suite à des violences rencontrées au sein de son couple (source : stop-violences-femmes.gouv.fr). La libération de la parole est compliquée chez la plupart des victimes, le rôle des professionnels est donc déterminant dans le repérage et l’accompagnement de ces personnes fragiles.

Lire la suite

Consultation sur l’outil Domiscore (jusqu’au 15 mai 2020)

La crise du Covid-19 a remis en lumière combien la qualité de l’habitat est une question sociale majeure, particulièrement pour la santé, ainsi que ses considérables inégalités.

Comment caractériser cette qualité des habitats du point de vue de la santé et du bien-être des occupants ? C’est l’objet de cette consultation ouverte jusqu’au vendredi 15 mai 2020

Dans la perspective de la rédaction d’un décret sur la salubrité des habitations, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi en 2018 par le ministère des Solidarités et de la Santé afin de réfléchir à un outil permettant de caractériser un logement vis-à-vis des impacts potentiels qu’il peut porter sur la santé et le bien-être de ses occupants.

DOMISCORE from EHESP on Vimeo.

En préalable de son rendu final, la grille Domiscore ainsi créée est soumise à consultation afin de recueillir les avis d’un public varié, qui pourront être pris en compte lors de l’élaboration de la version finale de l’outil.

Cette consultation est très ouverte. Elle s’adresse :à tout public intéressé (professionnels, élus, responsables associatifs…), avec pour objectif d’évaluer la compréhension et la pertinence de l’outil Domiscore, même sans en faire effectivement usage?

Une partie de la consultation initialement prévue est reportée après la fin du confinement lié au Covid, qui la rend impossible : elle concerne les personnes souhaitant effectivement utiliser cette grille pour caractériser un ou plusieurs logement(s) visité(s), afin de recueillir leur avis sur sa facilité de remplissage (travailleurs sociaux ou médico-sociaux, professionnels de l’immobilier, associations de lutte contre le logement indigne, conseillers en environnement intérieur…). Une nouvelle notification de la consultation ouvrira cette partie de la consultation lorsque cela sera possible.

Source : Consultation sur l’outil Domiscore

Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus : constats et pistes d’actions en promotion de la santé

Ireps ARA- 6p., pdf (442 ko)

En quoi et comment la crise sanitaire du COVID-19 accentue les inégalités sociales de santé dans notre société ?

C’est à cette question que cherche à répondre l’Ireps Auvergne Rhône Alpes dans ce numéro spécial du 2 avril 2020

« La crise sanitaire que nous traversons révèle les inégalités sociales qui traversent notre société ainsi que les difficultés croissantes rencontrées et dénoncées par les professionnels de plusieurs champs : hôpitaux, aide sociale à l’enfance, lutte contre la pauvreté, prisons… Au-delà du constat, il s’agit de mener une réflexion sur des pistes d’actions collectives à soutenir ou engager en promotion de la santé. »

 

Source : Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus – IREPS ARA

CLS du Grand Libournais

image

  • Coordination
  • Référent ARS Nouvelle-Aquitaine
  • Élu référent : Alain VALLADE, Vice-Président du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Grand Libournais
  • Date de création : 26 septembre 2017
  • Signature du CLS  : 30 avril 2018
  • Durée : 5 ans (2018-2023)
  • Phase actuelle : mise en oeuvre et suivi du CLS

Lire la suite

Mise en place d’une stratégie territoriale pour la réduction de l’exposition de la population aux pesticides agricoles en Haute-Gironde

Dans le cadre du Contrat Local de Santé Haute-Gironde et suite à la déclinaison locale de l’ORSE sur ce territoire, une démarche territoriale a été définie afin de déployer des mesures de réduction des expositions de la population aux produits phytopharmaceutiques.

Cette démarche est financée dans le cadre d’un appel à projet de la DREAL pour mettre en œuvre un projet de réduction d’exposition des riverains aux pesticides. Lire la suite

Déclinaison locale de l’Observatoire Régional Sante Environnement en Haute-Gironde

L’observatoire régional santé environnement (ORSE) a pour mission de répondre au besoin d’information, de concertation et de médiation sur certaines thématiques spécifiques au territoire

L’ARS Nouvelle-Aquitaine et les communautés de communes de la Haute-Gironde ont travaillé ensemble à l’inscription de cette instance dans le programme d’actions du Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde afin d’agir sur la prévention des expositions des riverains de parcelles viticoles aux épandages de produits phytopharmaceutiques (pesticide à usage agricole).

L’ORSE s’est déclinée localement pour la première fois en Haute-Gironde le 12 décembre 2019 au Centre de Formation Multimétiers de Reignac (33860).

Lire la suite

CLS de la Haute Gironde

  • LOGO-CLSHG.jpgCoordination : Mélissa Mathé, Coordinatrice du CLS (tel. 06 07 04 92 28)
  • Référente pour l’ARS : Christine Lacroix, ARS Aquitaine, DD de la Gironde
  • une équipe projet composée d’un représentant des 4 Communautés de Communes signataires : Blaye, l’Estuaire, le Grand Cubzaguais et Latitude Nord Gironde.
  • Date de création : 7 septembre 2017
  • Signature du CLS  :  29 mars 2018
  • Durée : 5 ans
  • Phase actuelle : mise en œuvre et suivi du CLS

Lire la suite

Favoriser l’intégration des enjeux santé environnement dans les politiques locales – PRSE – Bretagne

Ce pack de 3 guides est à destination des collectivités pour les accompagner dans l’intégration des enjeux santé environnement dans leurs politiques locales.

  1. un guide méthodologique pour une meilleure prise en compte des enjeux santé environnement dans les politiques territoriales,
  2. un guide méthodologique d’aide à la réalisation d’un diagnostic local santé environnement (la version de ce document datant de 2016 vient d’être actualisée),
  3. un recueil d’initiatives intitulé « Santé Environnement, les territoires bretons s’engagent » qui vise à partager des bonnes pratiques de collectivités.

Source : Favoriser l’intégration des enjeux santé environnement dans les politiques locales – Plan Régional Santé Environnement – Bretagne

Exercer la médecine en Grand Libournais

Exercer la médecine en Grand LibournaisLes collectivités du Grand Libournais, des professionnels libéraux et le Centre Hospitalier (CH) de Libourne se sont unis pour promouvoir l’exercice de la médecine sur le territoire. Des médecins généralistes et le Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) prennent la parole. Ils partagent leur vision de leur pratique quotidienne de la médecine et des avantages de l’exercice coordonné. Ils confient aussi leur attachement à un cadre de vie choisi.

Cette opération marketing a pour objectif de favoriser l’installation de nouveaux professionnels de santé en Grand Libournais ; une réponse développée pour renforcer la démographie médicale du territoire.

Diffusés via les réseaux institutionnels des collectivités, auprès des étudiants de médecine et dans les réseaux des professionnels de santé travaillant en partenariat avec l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) des Médecins Libéraux, le CH de Libourne, les médecins libéraux du territoire et l’ARS, ce vidéoclip et son teaser associé marquent le point de départ d’une démarche de communication d’envergure impulser dans le cadre du Contrat local de santé du Grand Libournais.

Source : Exercer la médecine en Grand Libournais – GRAND LIBOURNAIS

Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus

Comment soutenir la création d’une maison de santé ? Qu’est-ce qu’une CPTS, et pourquoi l’encourager ? Pourquoi et comment accueillir des internes pendant leur stage ?

Ce guide pratique s’adresse aux élus confrontés aux inégalités territoriales en matière d’accès aux soins. Il a pour objectif de leur donner une vision d’ensemble du cadre législatif et réglementaire et des dispositifs publics mobilisables. Il vise également à leur proposer des éléments méthodologiques concrets pour guider leurs initiatives et mettre en valeur les démarches portées avec succès par d’autres collectivités territoriales.

Source : Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus – Ministère des Solidarités et de la Santé

Morlaàs 2030 – Rapport de l’évaluation d’impact sur la santé

Le projet de revitalisation du centre bourg de Morlaàs a été initié en 2017 par la mairie de Morlaàs. Il répond à 5 grands objectifs :

  • Maintenir la centralité du centre-bourg de Morlaàs
  • Dynamiser son activité
  • Lutter contre la désertification des commerces et des services et la baisse d’attractivité du centre bourg
  • Pacifier et sécuriser l’accès aux équipements, commerces et services du centre-bourg
  • Valoriser l’environnement, le patrimoine, et la qualité de vie

Avec le soutien de la délégation départementale de l’Agence Régionale de la Santé et l’appuis du dispositif Comodeis.

Trois grands axes font l’objet de cette EIS :

  • La mémoire collective comme facteur de la cohésion sociale
  • La sécurité et le sentiment de sécurité comme facteur de la mobilité et des déplacements
  • La qualité des espaces publics et des espaces verts comme facteur de l’attractivité

L’accessibilité est abordée de manière transversale, soit au prisme de chacun des déterminants : accessibilité sociale ou encore, accessibilité fonctionnelle

Pour télécharger le rapport final

Source : Morlaàs 2030 – Mairie de Morlaàs

La santé des Gens du voyage : étude en Nouvelle-Aquitaine, 2019-2020

En novembre 2019, Santé publique France Nouvelle Aquitaine lance une grande étude sur la santé des Gens du voyage, première de ce type et de cette envergure en France.

Contexte

En 2017-2018, Santé publique France Nouvelle Aquitaine a investigué deux signaux sanitaires d’importance chez les gens du voyage : une épidémie importante de rougeole qui a touché la région avec de nombreux cas groupés chez les gens du voyage d’une part, et la survenue de cas d’intoxications au plomb chez des enfants lors d’un dépistage organisé en Charente dans les différents lieux de vie, d’autre part. Devant ces constats, Santé publique France a souhaité réaliser une étude épidémiologique pour mieux estimer les besoins en santé au sein de cette population.

De façon concomitante, la Fédération nationale des associations solidaires d’actions avec les Tsiganes et les gens du voyage (Fnast-Gens du voyage) ont initié un projet sur la santé des gens du voyage à l’échelle de la région, intégré dans le cadre du Programme régional d’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies (Praps) mis en œuvre par l’Agence régionale de santé  Nouvelle Aquitaine pour la période 2018-2023.

Dans le cadre de ce projet à plusieurs volets, Santé publique France Nouvelle Aquitaine réalise le volet épidémiologique afin de mieux quantifier les besoins en santé des gens du voyage, d’estimer la couverture vaccinale et d’étudier les liens entre environnement et santé.

Objectifs de l’étude

  • Identifier les besoins en santé des personnes
  • Evaluer la couverture vaccinale de la rougeole et des autres maladies infectieuses à prévention vaccinale prioritairement chez les enfants
  • Evaluer les liens entre les conditions de vie et d’habitat et la santé des Gens du voyage
  • A terme, elle servira à comprendre et améliorer l’emplacement des lieux de vie, le rôle de la pollution, les démarches sur internet, l’éloignement des spécialistes, le stress, les problèmes respiratoires, la vaccination, etc.

Pour lire la suite: La santé des Gens du voyage : étude en Nouvelle-Aquitaine, 2019-2020

journée d’actualité : Les changements climatiques et les enjeux de santé pour la population | Le CNFPT

Entre mesures d’atténuation et d’adaptation au réchauffement climatique, comment agir sur les territoires pour protéger la population ? Par le centre national de la fonction publique

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

télécharger le programme

Le changement climatique est désormais reconnu comme un risque majeur pour la santé humaine. Des mesures d’adaptation sont nécessaires pour protéger la santé des populations des impacts tels la canicule et les maladies vectorielles. En parallèle, les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont susceptibles d’avoir des co-bénéfices sanitaires majeurs (ex amélioration de la qualité de l’air, promotion de l’activité physique, alimentation…). La majorité des mesures d’adaptation et d’atténuation favorables à la santé sont portées par d’autres secteurs que la santé, en particulier au niveau de l’aménagement des territoires. La dimension globale tend à masquer les possibilités d’actions locales. Or,les acteurs locaux (professionnels de santé, de l’environnement, de l’aménagement, de la voirie, des espaces verts, des bâtiments…) ont un rôle majeur à jouer pour initier, accompagner ou coordonner les actions d’adaptation et d’atténuation favorables à la santé.

Mardi 21 janvier 2020 /…

Voir l’article original 48 mots de plus

Ma santé, mon environnement en Médoc : un calendrier pour faciliter l’accès à l’information en santé environnementale

Dans le cadre du contrat local de santé du Médoc, l’Ireps Nouvelle Aquitaine et la plateforme sanitaire et social du Parc Naturel Régional Médoc ont mis en oeuvre le projet « Ma santé, pas qu’une question d'[in]culture. Agir pour une littératie en santé en Médoc »

Ce projet vise à favoriser un meilleur accès et une meilleure utilisation de l’information en santé dans le Médoc à travers trois grands axes :

  • des formations et temps d’échanges sur la littératie en santé pour les acteurs du contrat local de santé
  • des ateliers pour soutenir et renforcer les compétences en lien avec la littératie en santé des personnes
  • la création d’un support d’informations le plus accessible possible co-construit par des habitants, des bénévoles et des professionnels

C’est dans ce cadre qu’un groupe d’habitants et de professionnels du Parc Naturel Régional se sont réunis lors de plusieurs journées de travail.  Dans un premier temps, ils ont choisi et validé le thème, les sujets à traiter (la santé environnementale) et le support (un calendrier). Puis ils ont trié les informations à retenir en priorité afin d’élaborer un calendrier 2020 sur la santé environnementale.

capture-de28099ecc81cran-2019-10-09-acc80-20.36.56-1
télécharger le calendrier (pdf – 10 Mo)

Ce calendrier est diffusé aux habitants du territoire. Il a été distribué pour la première fois à l’occasion de l’assemblade médocaine, première fête du Parc Naturel Régional, par des membres du groupe de travail.

Pour en savoir plus :

L’Assemblade médocaine

Le Pays Médoc, devenu parc naturel régional depuis le 26 mai 2019, organise la première fête du Parc naturel régional Médoc !

Samedi 12 octobre 2019
À la ferme de Lorthe située à Saint Laurent-Médoc
De 10h à 18h30
Gratuit et ouvert à tous

A travers cette fête, il s’agit de valoriser le Médoc et ses acteurs locaux mais aussi :

  • valoriser le patrimoine naturel, culturel et bâti ainsi que les projets et les acteurs locaux qui font du Médoc un territoire riche et exceptionnel,
  • permettre à tous de s’approprier les valeurs véhiculées par le Parc,
  • informer les Médocains sur les missions du Pnr Médoc en faisant de la programmation une clé de lecture de la Charte du Parc,
  • et promouvoir les gestes et comportements citoyens à adopter pour encourager la transition écologique du territoire.

Télécharger le programme 

A cette occasion, le premier calendrier du Parc sera distribué. Ce calendrier permettra d’avoir des informations utiles au quotidien sur la santé et l’environnement.

Le calendrier « Ma santé, mon environnement en Médoc » a été créé dans le cadre du contrat local de santé. C’est le fruit d’un travail qui a réuni habitants et professionnels

Source : L’Assemblade médocaine par Parc naturel régional Pays Médoc

Évaluation des impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes 

La Ville de Nantes accompagne la Samoa pour faire de l’aménagement de l’Île de Nantes un projet favorable à la santé et au bien-être des Nantais. Dans cet objectif, elle a confié à l’ORS et Patrick Berry Consultant la réalisation d’une évaluation des impacts sur la santé (EIS) de l’aménagement urbain de ce quartier.

Cette EIS interroge les liens potentiels entre la santé et les composantes du projet visant à promouvoir la nature en ville et à associer les habitants. Elle a été réalisée à partir de l’étude de documents produits autour de ce projet.

Cette étude a été financée par la Ville de Nantes.

Télécharger l’étude

Source : Évaluation des impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes | Santé Pays de la Loire

Bulletins d’information trimestriels du Contrat local de santé du Grand Libournais

imageLe bulletin d’information du Contrat local de santé (CLS) du Grand Libournais est proposé afin de valoriser les actions des professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux qui sont inscrites au programme d’actions 2018-2023. Il a vocation à promouvoir plus largement toute action ou information santé du territoire et s’adresse aux acteurs du CLS, à leurs partenaires et aux habitants.

Télécharger N°1 JANVIER-MARS 2019 (pdf – 577.6 KB) Télécharger
Télécharger N°2 AVRIL-JUIN 2019 (pdf  558.9 KB) Télécharger

Questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé 

Ce questionnaire est la traduction française d’un questionnaire se trouvant dans le “Health Literacy Universal Precautions Toolkit” de l’agence américaine pour la recherche et la qualité en soin de santé.

L’objectif de ce questionnaire est d’aider à un diagnostic des forces et des faiblesses d’un centre de santé primaire dans sa capacité à tenir compte du niveau de littératie en santé de ses usagers (en anglais “health literacy responsiveness”). L’application de ce questionnaire est possible isolément mais gagne, comme c’est le cas originellement à s’insérer dans un projet global d’amélioration de la qualité pour : conscientiser et fédérer autour de la thématique, prioriser l’action et favoriser la participation des travailleurs du centre dans le processus.

Le niveau d’action est donc bien l’institution, au-delà des individus qui y évoluent, et vise des changements d’organisation et/ou de culture de travail qui la rende in fine plus “pro-littératie”.

Source : AHRQ-travailleurs-Fr, questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé – Mouillet Maxime

Vers plus d’égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations | Migrations Santé Alsace

Fruit d’une réflexion de longue date, Migrations Santé Alsace a publié, en avril 2019, un guide de prévention et de lutte contre les discriminations dans le domaine de la santé.

Ce guide est pensé pour soutenir les professionnels-les et les bénévoles de la santé et du social dans leurs réflexions sur l’accueil de la diversité des publics, l’adaptation et la qualité de la prise en charge, le respect des principes déontologiques et la lutte contre les inégalités sociales de santé.

Admettre l’existence de discriminations peut être difficile pour les professionnels-les et bénévoles.  Cela revient à reconnaître que des pratiques puissent être contraires à la déontologie et à l’éthique professionnelles voire illégales.

Une discrimination peut être définie comme une différence de traitement, sur la base d’un critère illégal et portant préjudice à la personne. Elle est encadrée par le droit.De fait, cette notion reste peu mobilisée dans le domaine de la santé.

Pourtant, elle est riche à explorer car :

  • elle prend en compte une variété de situations, certaines évidentes et d’autres plus diffuses (refus de rendez-vous non justifié, baisse de qualité de prise en charge, retard aux soins, propos stigmatisants,…) ;
  • elle invite à sortir du silence et à échanger autour de situations du quotidien qui peuvent questionner ;
  • elle permet de s’interroger sur l’impact des représentations, stéréotypes et préjugés dans l’accompagnement et dans la prise en charge ;
  • elle propose un cadre juridique pour guider les pratiques ;–          elle permet d’analyser la manière dont le système de santé reproduit certaines inégalités sociales et ainsi d’identifier des leviers pour les réduire ;
  • elle offre des pistes concrètes pour réfléchir aux modalités d’accès aux soins et à la santé de tous-tes.

Télécharger le guide :

Télécharger le flyer de présentation.

Le guide existe également en version papier. Contacter Migrations Santé Alsace pour connaître les modalités d’envoi (contact@migrationssante.org).

pour en savoir plus : Vers plus d’égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations | Migrations Santé Alsace

Formation en ligne – L’évaluation d’impact sur la santé, étape par étape

Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) propose une nouvelle formation en ligne gratuite sur l’évaluation d’impact sur la santé (EIS)

L’évaluation d’impact sur la santé (EIS) est une démarche structurée et novatrice permettant d’informer les décideurs quant aux effets potentiels d’un projet, d’un programme ou d’une politique sur la santé et le bien-être des populations.

Basée sur une mise à jour de l’ancienne formation sur l’EIS du CCNPPS , cette nouvelle version vous permettra de développer les compétences nécessaires pour participer à toute démarche d’EIS!

Cette formation de 9 modules vise à familiariser les participants avec le processus d’évaluation d’impact sur la santé (EIS) de projets, de programmes et de politiques mené en collaboration avec différents acteurs.

Au terme de cette formation, les participants seront en mesure de :

  • Reconnaître les fondements de l’EIS des politiques publiques
  • Expliquer les étapes d’une EIS de qualité
  • Connaître les conditions favorables à une mise en œuvre réussie de la pratique de l’EIS

Source : CCNPPS > Formation en ligne

Appel à projets Santé Environnement 2019 | Région Nouvelle-Aquitaine

Lancement de l’appel à projet santé environnement de la Région Nouvelle-Aquitaine. Echéance le 15 juin 2019

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

logo_nouvelle_region_aquitaine_2016_01La Région Nouvelle Aquitaine vient de lancer son appel à projet Santé Environnement 2019.

Sont éligibles les associations, collectivités territoriales, entreprises, organismes de formation, établissements publics

La date limite de dépôt des dossiers de demande de subvention est fixée au 15 juin 2019

Cet  appel  à  projet  vise  à  mettre en  œuvre  deux  mesures  spécifiques  du  Plan  Régional  Santé  Environnement  3  dont  la  Région  est  copilote :

  1. Sensibiliser les jeunes à la santé environnement lors d’événements existants qui leur sont destinés
  2. Améliorer la connaissance des perturbateurs endocriniens

Pour en savoir plus et télécharger tous les documents nécessaire : Appel à projets Santé Environnement 2019 | Guides des Aides de la Nouvelle-Aquitaine

Voir l’article original

Un label pour valoriser l’engagement en prévention et promotion de la santé des maternités et centres périnataux de proximité

La grossesse et les 1 000 premiers jours de l’enfant sont des moments déterminants pour préparer la future santé de l’enfant et celle de son entourage familial. L’ARS Nouvelle-Aquitaine a développé un label en direction des 44 maternités et des 12 centres périnataux de proximité (CPP) de la région afin de valoriser et d’encourager leur engagement vis-à-vis de la prévention et de la promotion de la santé.

Ce label intitulé « Prévenir pour bien grandir » est gratuit. Il est le premier proposé au plan national dans le domaine de la prévention périnatale. Il couvre des thématiques très larges concernant aussi bien la santé de l’enfant, que de ses parents (ex. : prise en charge de la dépression pré ou post-natale, accompagnement à l’arrêt du tabac, recommandations en matière de prévention de la mort subite du nourrisson…), en passant par la prise en compte des préoccupations de santé-environnementale (implication dans une démarche de développement durable, élimination de produits à risque pour la santé…) et le développement d’actions de proximité dans le territoire (ex : formation des sages-femmes libérales au repérage et au suivi des nouveau-nés vulnérables, ateliers nutritionnels pour l’ensemble de la famille, …).

Ce label est le fruit d’un travail participatif incluant les maternités de la région, les centres périnataux de proximité (CPP) et le Réseau Périnat Nouvelle-Aquitaine (RPNA).

Télécharger la plaquette de présentation au format pdf

Pour candidater, le cahier des charges, le référentiel, ainsi qu’un auto-questionnaire sont disponible sur le site de l’ARS Nouvelle Aquitaine</p>

Source : Un label pour valoriser l’engagement en prévention et promotion de la santé des maternités et centres périnataux de proximité | Sites internet des ARS

La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? – Ministère des Solidarités et de la Santé

« Grâce à l’enquête Vie quotidienne et santé (VQS) réalisée en 2014, la perte d’autonomie des personnes âgées vivant à domicile peut être comparée entre les départements français (hors Mayotte), pour divers indicateurs de limitations fonctionnelles, restrictions d’activité, ou recours à des aides professionnelles ou de l’entourage.

Dans l’Ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire), jusqu’aux départements de l’Ouest de l’Ile-de-France, les prévalences de la perte d’autonomie à domicile sont faibles. Elles s’accompagnent d’un faible recours à l’aide professionnelle et de l’entourage. À l’inverse, les départements ultra-marins, le nord et le nord-est de la France, et une grande partie de la moitié sud de la France combinent de fortes prévalences de la perte d’autonomie à domicile et un fort recours à l’aide. Les limitations cognitives sont plus fréquentes dans les départements du sud, alors que les prévalences des limitations physiques sont plus élevées dans le nord et le nord-est de la France.

Ces disparités de besoins et de recours à l’aide peuvent être liées à l’offre proposée sur le territoire pour prendre en charge la perte d’autonomie. Les territoires où le taux d’équipement en établissements est faible ont une prévalence des incapacités à domicile forte. Les départements où l’aide professionnelle à domicile est importante sont aussi ceux où les besoins sont élevés »

Référence : Mathieu Brunel (DREES) et Amélie Carrère (DREES et Ined), 2019, « La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? », Les Dossiers de la DREES, n°34, DREES, avril.

Documents à télécharger

Source : La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? – Ministère des Solidarités et de la Santé

Décideurs locaux et Santé Environnement : Enjeux territoriaux – Les leviers d’action pour améliorer la qualité du milieu de vie et la santé des populations – Les sessions courtes de l’EHESP

La « Santé-Environnement » ne cesse de démontrer l’influence de l’environnement sur l’état de santé des populations. Les politiques locales, en participant à façonner l’environnement, jouent donc un rôle essentiel pour que chacun puisse évoluer et vivre dans un environnement favorable à la santé.

Face à ce constat, notre formation propose aux décideurs locaux des leviers d’action pour agir pour un environnement favorable à la santé en s’appuyant sur les connaissances scientifiques et techniques actuelles.Il s’agit de présenter des outils d’aides à la décision et à la mise en œuvre de politiques locales prenant en compte les risques et les enjeux sanitaires liés à l’environnement.

OBJECTIFS

  • Reconnaitre la Santé-Environnement comme un réel enjeu sanitaire pour le territoire
  • Définir les risques et enjeux sanitaires de l’environnementInformer les élus sur les leviers d’actions à leur disposition afin de développer un environnement favorable à la santé sur leurs territoires
  • Transmettre des ressources complémentaires et renseigner sur les partenaires acteurs dans ce domaine

Chaque module présente une thématique particulière. Leur construction suit une trame commune : présentation générale du thème abordé, développement sur les risques et les enjeux au sein des territoires et présentation des leviers d’actions (diagnostics, partenariats, politiques…) possibles pour les Élu(e)s.

Ce temps de formation à distance peut être complété par un temps d’échange en direct avec les experts (pour plus de précisions, contacter Maïwen RIDARD-CACHEUX à l’EHESP)

  • Module 1 : L’air extérieur
  • Module 2 : L’eau
  • Module 3 : L’air intérieur
  • Module 4 : L’urbanisme
  • Module 5 : Les témoignages d’élus

Source : Décideurs locaux et Santé Environnement : Enjeux territoriaux – Les leviers d’action pour améliorer la qualité du milieu de vie et la santé des populations – Les sessions courtes | EHESP – Formation Continue

CLS du Grand Périgueux. Evaluation et perspectives

Logo-du-Grand-Perigueux

Ce document a été élaboré en partenariat entre l’ORS NA – Nadine Scandella, la coordonnatrice du CLS – Caroline Cervera et l’IREPS NA – Martine Sibert.

Il porte sur l’évaluation du processus et des différentes actions menées au cours des années 2016/2017/2018.

Ce travail a pu être réalisé grâce aux financements conjoints de l’ARS et du Grand Périgueux.

Télécharger le document Evaluation du CLS Grand Périgueux en PDF

Du 1er au 2e CLS : Retour en images sur le CLS du Médoc

Retour en images sur une démarche santé engagée depuis novembre 2013 et qui se renforce pour les 5 ans à venir avec un nouveau contrat !

Réalisé par Lycia Walter, ce film a été projeté à l’occasion de la signature du 2ème CLS Médoc, le 14 juin 2018 à Saint-Sauveur. Il met en lumière quelques réalisations concrètes du 1er CLS et présente les orientations du 2ème Contrat Local de Santé.

Intervention économique pour augmenter la consommation de fruits et légumes : étude sur la faisabilité et l’acceptabilité de l’intervention.

Ce rapport de recherche présente l’analyse de la faisabilité et de l’acceptabilité sociale d’une subvention pour l’achat de fruits et légumes visant les ménages défavorisés avec enfants au Québec. Six groupes de discussion ont été menés avec des membres de ménages défavorisés dans les régions de Montréal et Québec et dix entrevues avec des personnes œuvrant dans des organisations qui ont une expertise liée à la mise en œuvre potentielle de cette intervention.

L’acceptabilité sociale de l’intervention auprès des populations ciblées était unanime. Certains soulignaient que le risque de stigmatisation était bien présent mais, au final, ces risques étaient jugés comme étant moindres que les bénéfices liés à l’intervention. Pour ce qui est de la faisabilité, il apparaît comme réaliste de mettre en œuvre, dans le contexte québécois, une intervention économique telle que proposée, même si certains obstacles techniques doivent être surmontés.

Cinq principes directeurs se dégagent pour guider la conception et la mise en œuvre d’un tel programme au Québec.

  • La simplicité de l’utilisation du coupon ou de la carte est très importante pour réduire le risque de stigmatisation, en diminuant la visibilité de la transaction, et pour réduire les coûts pour les marchands.
  • La proximité des lieux d’utilisation des coupons est un autre critère à appliquer lors de la planification d’une telle intervention.
  • Le troisième principe directeur concerne l’importance d’adapter l’intervention aux réalités de l’offre alimentaire de proximité, dans le milieu d’intervention.La conception et la mise en œuvre de l’intervention devront se faire en partenariat avec les acteurs communautaires et commerciaux du lieu d’intervention.
  • L’intervention devrait être conçue, de sorte à maximiser les co-bénéfices ; il s’agirait donc non seulement de viser l’augmentation de la consommation de fruits et légumes au sein des populations défavorisées, mais aussi, lorsque le contexte local s’y prête, de contribuer à l’atteinte d’autres objectifs socio-économiques, tels que de la promotion et la valorisation des produits bioalimentaires du Québec.

Source : Intervention économique pour augmenter la consommation de fruits et légumes : étude sur la faisabilité et l’acceptabilité de l’intervention | INSPQ

Évaluation d’impact sur la santé du programme d’accompagnement à l’amélioration de l’habitat de la copropriété Palmer – Ville de Cenon

rapport eis palmer cenonSous l’impulsion de la Direction Energie, Ecologie et Développement Durable, de la Direction Générale Haute Qualité de Vie de Bordeaux Métropole, une évaluation d’impact sur la santé (EIS) a été initiée sur une intervention publique globale visant à terme la rénovation d’une copropriété sur la ville de Cenon (la copropriété Cenon Palmer). En amont d’un POPAC et d’une OPAH, et à partir de l’étude pré-opérationnelle menée sur la copropriété, une EIS rapide a ainsi été réalisée, notamment sous l’angle de l’assainissement financier.

L’objectif était de déterminer les retombées potentielles des mesures proposées sur la santé des occupants et d’élaborer des recommandations sur ces actions pour en minimiser les impacts négatifs et maximiser les impacts positifs sur la santé.

Rapport final de l’EIS rapide du  programme d’accompagnement à l’amélioration de l’habitat de la copropriété Palmer – Ville de Cenon

Évaluation d’impacts sur la Santé du projet d’aménagement de la ZAC Les Vergers du Tasta, Bruges

les vergers du tasta
Source : CPAUP ZAC « Les Vergers du Tasta »

L’évaluation d’impact sur la santé (EIS) du Tasta, à Bruges en Gironde, résulte du souhait partagé par l’ARS Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole de maximiser l’intégration de la santé dans les politiques publiques locales.

L’étude, considérée comme une action-recherche, s’est portée sur la phase 3 d’une Zone d’aménagement concertée (ZAC) qui couvre 45 ha et concernera, à terme, plus de 1700 logements.

L’Ireps Aquitaine a intégré une équipe évaluatrice réunissant des expertises diverses (aux côtés de l’A’Urba, l’Observatoire Régional de la Santé Aquitaine et l’Institut de Santé Publique d’Epidémiologie et de Développement de Bordeaux), équipe évaluatrice appuyée par l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique et pilotée par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole.

Trois aspects du projet ont été retenus : la construction de 671 logements, l’aménagement des espaces publics et la mise au point du réseau de gestion des eaux pluviales. La revue de littérature et la consultation auprès des experts, des professionnels et des habitants touchés par le projet d’aménagement ont permis de fournir des recommandations visant à maximiser ses effets positifs sur la santé.

Campagne contre les violences faites aux femmes 2018 – Pays Basque

Dans le cadre du contrat local de santé de l’agglomération Côte Basque Adour, les acteurs se mobilisent pour la 2ème édition d’une semaine de campagne « Stop Violences contre les Femmes » autour de la journée internationale du 25 novembre 2018 pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

 

Programme des temps forts, animations et stands grand public, jeunes et professionnels du 19 au 30 novembre 2018 sur le territoire.

Meilleures pratiques d’aménagement pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie | INSPQ

Urbanisme et santé : guide de recommandation pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

2450Le bruit a des effets nuisibles sur la santé et la qualité de vie de la population. Ses sources sont nombreuses, complexifiant les possibilités d’en atténuer les effets. L’aménagement et la gestion du territoire comptent parmi les mesures efficaces et primordiales de contrôle et d’atténuation du bruit.

Pour aider les municipalités régionales de comté, les municipalités et les promoteurs à planifier l’aménagement du milieu bâti, ce guide de l’INSPQ rassemble les meilleures pratiques dans le domaine. L’application des solutions présentées permet de protéger adéquatement du bruit les espaces sensibles (résidences, garderies, écoles, hôpitaux, etc.), mais aussi les activités industrielles, commerciales, de loisir et les espaces dédiés aux infrastructures de transport.

Source : Meilleures pratiques d’aménagement pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie | INSPQ

Voir l’article original

Évaluation d’Impact sur la Santé : Héritage de la candidature de Paris 2024 aux Jeux Olympiques et Paralympiques

eisparisrapport
rapport

Paris 2024 et la Ville de Paris ont initié, lors de la phase de candidature, une évaluation d’impact sur la santé (EIS) rapide sur l’héritage attendu des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Cette démarche d’aide à la décision, réalisée par l’Observatoire régional de santé (ORS) Île- de-France et par le Service parisien de santé environnementale (SPSE) de la Ville de Paris, a permis d’effectuer un état des lieux de l’impact des Jeux sur la santé et le bien-être des populations et de formuler des recommandations pour l’ensemble des parties prenantes. Un événement olympique est en effet l’une des initiatives publiques ayant potentiellement d’importants impacts sur la santé, l’économie ou la société en introduisant des changements qui peuvent agir sur des équilibres territoriaux et laisser des traces durables. L’héritage des Jeux représente la façon dont les Jeux Olympiques et  Paralympiques peuvent être vecteurs de développement pour les territoires d’accueil.

L’essentiel :

eisparissynthese
Synthèse

  • Un premier diagnostic qui anticipe les effets attendus de la stratégie héritage de Paris 2024, en phase candidature, sur la santé et le bien-être.
  • Un benchmark des villes olympiques permettant d’identifier des leviers d’action pour construire l’héritage.
  • Une revue de littérature (revues systématiques) des effets des Jeux sur la santé et le bien-être
  • Des tableaux synthétiques des effets positifs et négatifs attendus sur la santé de l’héritage de Paris 2024.
  • Des recommandations préliminaires sur la base de la revue de littérature, d’avis d’experts et du benchmark.

voir le communiqué de presse

Source : ÉVALUATION D’IMPACT SUR LA SANTÉ (EIS RAPIDE) Héritage de la candidature de Paris 2024 aux Jeux Olympiques et Paralympiques

L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse | Cairn.info

La bonne performance du système de santé français dans les classements internationaux masque des inégalités sociales et territoriales. Celles-ci frappent certaines franges de la jeunesse déjà en proie à de grandes difficultés, et participent à un processus cumulatif handicapant leur insertion sociale et professionnelle.

Des études, assez rares, ont été menées sur la santé des jeunes en insertion (définis ici comme des jeunes peu ou pas diplômés, qui présentent des difficultés d’insertion sociale et professionnelle et qui constituent le public cible des Missions locales). Elles rendent compte d’un état de santé dégradé par rapport aux jeunes de leur âge (voir Moulin et al. (2009), par exemple). Les jeunes précaires déclarent plus de violences subies, de discriminations, un environnement familial plus instable que l’ensemble des 16-25 ans dans la population française. Leur souffrance psychologique est particulièrement frappante. Leur accès aux soins est également moins bon : n’ayant pas pleinement conscience de leurs besoins de santé, ils ont tendance à différer cet investissement dans leur capital santé.

Des expérimentations soutenues dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) ont livré des données inédites sur l’accès et le recours aux soins des jeunes précaires. Elles ont également produit des résultats utiles à l’orientation des politiques publiques. La contribution s’appuie sur une analyse comparée de onze évaluations.

Charpentier, Axelle, Laëtitia Drean, et Norbert Rugambage. « L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse », Regards, vol. 53, no. 1, 2018, pp. 91-103.

Source : L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse | Cairn.info

Qualité de l’air intérieur dans les écoles françaises

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Résumé des résultats publiés par l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur – OQAI –  concernant la campagne nationale d’évaluation de la qualité de l’air, menée dans les écoles françaises.

En quelques chiffres :

  • 301 écoles maternelles et élémentaires tirées au sort parmi 52 582 écoles.
  • 4 années, l’étude a été menée de juin 2013 à juin 2017.
  • 2 campagnes de mesures par école, une fois en période estivale et une fois en période hivernale.
  • 71 polluants recherchés dans l’air intérieur, dont 13 COV – Composés Organiques Volatils, 3 aldéhydes (dont le formaldéhyde) et 46 COSV – Composés Organiques Semi Volatils.
  • 6 paramètres de confort contrôlés : la température, l’humidité, la concentration en dioxyde de carbone (indice de confinement), les niveau sonores, d’éclairement et des champs électromagnétiques.

Caractéristiques des écoles investiguées (source : OQAI)

Voir l’article original 11 mots de plus

3e salon professionnel Silver économie, La Réole — 21 septembre 2018

Le 3e salon professionnel Silver Economie Sud Gironde se tiendra le vendredi 21 septembre 2018, à la Réole, sur le thème e-santé & habitat seniors en ruralité.

Au programme : rencontres avec des professionnels de la santé, des entreprises, et des élus, des animations, des conférences…

Il sera précédé le jeudi 20 septembre par une soirée spéciale télémédecine à destination des professionnels de santé, du médico-social, du social et des élus.

Télécharger le programme (pdf)

Pour en savoir plus, vous pouvez

Source : 3e salon professionnel Silver économie, La Réole — Silver Economie

Vers des services cliniques préventifs adaptés aux jeunes de 12 à 25 ans.

 

clinique20jeunesse_besoins20des20jeunesAu Québec, depuis plus de trente ans, l’offre de services de santé spécifiques aux jeunes passe principalement par le modèle des cliniques jeunesse, établies majoritairement dans les CLSC et en milieu scolaire. En 2011-2012, la Direction de santé publique de Montréal (DSP) a dressé un portrait des services offerts en CLSC pour les jeunes de 12 à 25 ans et a émis des recommandations dans le but d’améliorer la prestation de ces services.

Le présent document se veut une poursuite de cette réflexion à travers la mise à jour de l’offre de services de type clinique jeunesse en CLSC et en milieu scolaire pour les jeunes montréalais de 12 à 25 ans.

L’analyse de l’offre de services repose sur les huit standards de qualité émis par l’OMS en 2015, soit : l’accessibilité optimale des services, une gamme de services variés et appropriés, la littératie en santé, un personnel adéquat, les liens avec la communauté, l’implication des jeunes dans la planification et l’évaluation des services offerts, une offre de services à tous les jeunes, sans discrimination et le monitorage et l’amélioration continue de la qualité des services.

Les résultats issus de cette analyse permettent de proposer certaines actions qui pourraient être entreprises de façon à rehausser les services de type clinique jeunesse à Montréal.

Ce document s’adresse à tous les décideurs des milieux fréquentés par les jeunes et à ceux qui leur offrent des services sociaux ou de santé

Nathalie Ratté, Cat Tuong Nguyen, Camille Poirier-Veilleux, Danièle Dorval ; Coordination, Nathalie Ratté, 2018, 36 pages

Source : Vers des services cliniques préventifs adaptés aux jeunes de 12 à 25 ans

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑