Recherche

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Un site de l'Ireps Nouvelle-Aquitaine

Auteur

sandrine

Conférence-débat SFSP : « Premières leçons de la pandémie Covid-19 » – 25 septembre 2020

La Société Française de Santé Publique profite de la tenue de son Assemblée Générale (vendredi 25 septembre 2020 de 15H30 à 17H00) pour proposer en présentiel ou en direct sur YouTube sa Conférence-débat « Premières leçons de la pandémie Covid-19 ».

Cette conférence-débat sera l’occasion d’un premier retour sur l’expérience collective que nous traversons et auxquels les acteurs de la santé publique font face dans l’exercice de leurs missions.

Cela sera un espace de débat sur des questions que la gestion de la pandémie a soulevées : préparation à la gestion de crise, gouvernance du système de santé (y compris au niveau territorial), démocratie en santé en temps de crise, vigilance quant aux inégalités sociales…

A partir de leurs places et rôles respectifs, les intervenants partageront leur vision de cette crise et les réflexions qu’elle fait naître pour l’avenir.

Avec :

  • Jean-François Delfraissy, Président du Conseil scientifique Covid-19 ;
  • Aurélien Rousseau, Directeur général de l’ARS Île-de-France ;
  • Un.e intervenant.e de France Assos Santé.

Quelques lectures pour préparer les échanges :

Source : Les événements de la SFSP – Conférence-débat SFSP : « Premières leçons de la pandémie Covid-19 »

Un guide pour construire ou rénover des crèches en évitant les « substances indésirables » | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Un guide à destination des maires et des élus afin de mettre en place des mesures pour limiter l’exposition des enfants aux polluants chimiques

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Télécharger le guide pdf

Dans le cadre de sa stratégie santé environnement petite enfance, l’ARS Nouvelle-Aquitaine présente l’édition d’un second guide de recommandations dédié, cette fois, aux crèches à bâtir ou à rénover.

Ce guide réalisé par l’association EKOLONDOI est le fruit de 3 ans de collaboration avec différents partenaires

𝗤𝘂’𝗲𝘀𝘁-𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗼𝗻 𝘆 𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲 ?

  • Un diagnostic terrain illustré
  • 12 fiches métier ou profil : Maire ou élu, directeur de structure, architecte, artisan, acheteur public…
  • 14 fiches pratiques par thématique : l’implantation du bâtiment, les matériaux, la rénovation, l’aménagement…
  • De bonnes idées à piocher, des points de vigilance, des conseils, des rappels de réglementations…

Source : Un guide pour construire ou rénover des crèches…

Voir l’article original 13 mots de plus

Création d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie en milieux municipaux : analyse des pratiques et facteurs de succès 

Télécharger le rapport

Depuis plusieurs années au Québec, de nombreuses municipalités collaborent avec des partenaires nationaux, régionaux et locaux pour créer des environnements favorables à la santé et à la qualité de vie. Dans le cadre de la stratégie d’évaluation de la démarche « Prendre soin de notre monde », trois études de cas ont été réalisées. L’analyse intégrée de ces études permet de faire ressortir des constats sur les pratiques et les conditions qui favorisent les collaborations réussies et leurs retombées positives

Lire la présentation et le résumé : Création d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie en milieux municipaux : analyse des pratiques et facteurs de succès | INSPQ

COVID-19 : Conseils de désinfection et d’hygiène pour l’accueil du jeune enfant | ARS Nouvelle-Aquitaine

Des conseils pratiques pour des protocoles qui neutralisent le virus tout en veillant à limiter le risque d’exposition à des substances chimiques préoccupantes réunis dans deux document : une extension « spéciale #Covid-19 » du Guide Reco-crèche, dans le cadre de la stratégie petite enfance et santé environnement de l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Nettoyage des sols, des surfaces, hygiène des mains pour les personnels et les enfants… quels produits utiliser avec quel protocole pour neutraliser le virus tout en veillant à limiter le risque d’exposition à des substances chimiques préoccupantes ?

Des conseils pratiques réunis dans deux document : une extension « spéciale COVID-19 » du Guide Reco-crèche.

Un premier document de 6 pages, qui a pour objet de préciser les consignes du « Guide ministériel COVID-19 – Modes d’accueil du jeune enfant du 6 mai 2020 » afin d’aider les structures à choisir des produits de désinfection limitant à la fois le risque épidémique, mais aussi le risque d’exposition involontaire des enfants et du personnel à des substances chimiques préoccupantes.

Un deuxième document de 2 pages, qui a pour objet de préciser les consignes du « Guide ministériel COVID-19…

Voir l’article original 54 mots de plus

Appui au déconfinement : profils de territoires

La Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé (Fnors) et les Observatoires régionaux de la santé (ORS) mettent à disposition des profils de territoires au niveau de chaque Établissement public de coopération intercommunale – EPCI (métropoles, communautés d’agglomération, communautés urbaines ou communautés de communes) de France.

Ces profils permettent de caractériser chaque territoire à partir d’une sélection d’indicateurs en lien avec les facteurs de risque de gravité de la Covid-19 ou avec les situations pouvant favoriser la circulation du virus. Ils ont vocation à aider les décideurs et les acteurs dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

En complément, une synthèse nationale permet de voir les similitudes et particularités des EPCI au regard des caractéristiques de la population sur l’ensemble du territoire national. Elle souligne les inégalités territoriales face à la propagation de la Covid-19. À partir de ces travaux, un regroupement des EPCI de France en sept groupes distincts vient en aide aux décideurs, ainsi qu’aux acteurs concernés y compris citoyens, pour décliner de manière adaptée à chaque territoire les mesures de prévention pour réduire la circulation du virus.

Source : www.scoresante.org

La Haute Gironde se mobilise contre les violences intrafamiliales

2020-Affiche VIF Grand Public haute girondeDans la continuité du travail impulsé dans le cadre du Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde, en collaboration avec la sous-préfecture, les acteurs du territoire continuent leur mobilisation.

Après avoir la structuration d’une procédure d’orientation spécifique à la Haute-Gironde, c’est maintenant une affiche à destination du grand public qui est largement diffusée sur les 4 communautés de communes.

Cette affiche présente les dispositifs et structures ressources que les personnes victimes de violences intrafamiliales ou les personnes témoins de ces violences peuvent contacter.

Télécharger l’affiche : 2020-Affiche VIF Grand Public haute gironde

Tribune « Épidémie, crise sanitaire et COVID-19 : le pouvoir d’agir de la promotion de la santé » – FNES

« La crise sanitaire liée au Covid-19 met au défi notre système de soin et interpelle tout autant le secteur de la prévention, à différents niveaux. La prévention universelle : comment protéger l’ensemble des individus, quel que soit leur niveau de risque ? La prévention sélective : comment assurer la protection des groupes de population présentant des risques spécifiques ? La prévention indiquée : comment assurer la continuité de la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques ? Ces questions ne sont pas nouvelles, elles se posent à chaque fois qu’une épidémie frappe une population. Notre propos n’est pas ici de revenir sur les mesures importantes, urgentes et nécessaires mises en place au cours des dernières semaines, mais de rappeler qu’il existe un domaine d’intervention de la santé publique qui dispose d’atouts considérables pour guider les décideurs, les opérateurs et la population dans leur pouvoir d’agir face à une situation épidémique. Ce domaine, c’est la promotion de la santé. »

Une tribune écrite par Christine Ferron, Déléguée générale et François Baudier, Président de la Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé (Fnes)

Télécharger la tribune de la Fnes au format pdf

Source : Tribune « Épidémie, crise sanitaire et COVID-19 : le pouvoir d’agir de la promotion de la santé » – FNES

Aménagements cyclables provisoires : tester pour aménager durablement

En France, les mesures de confinement ont entraîné une baisse inédite de tous les déplacements, et un recul sans précédent des véhicules motorisés sur la voirie, laissant la place à de nombreuses opportunités de rééquilibrage de l’espace public.

Lors de la sortie du confinement, il est souhaitable que de nombreux français choisissent le vélo comme moyen de transport pour leurs trajets quotidiens.

Pour préparer l’espace public et améliorer les conditions sanitaires des cyclistes qui doivent se déplacer, le gouvernement a pris des mesures pour encourager la pratique du vélo par les Français avec le développement des pistes cyclables temporaires et le lancement d’un plan de 20 millions  ’euros par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pour soutenir cet élan, le Cerema, établissement public d’état, opérateur du ministère, a réalisé dans l’urgence ce document de recommandations  techniques pour les collectivités qui souhaitent tester des solutions d’aménagement pour permettre de se déplacer à vélo de manière efficace et en sécurité.

Budget participatif de la Gironde : à vos idées ! | Inventons le monde de demain

Le Département de la Gironde lance un budget participatif pour réagir à l’urgence et inventer le monde de demain.


Vous avez entre 11 et 30 ans ? Déposez vos idées !

Ce dispositif va permettre aux Girondines et Girondins entre 11 et 30 ans de proposer des idées pour créer un cadre de vie plus solidaire, plus sobre et plus écologique.

Un budget de 700 000 € est dédié à la réalisation des projets.

Proposez vos idées et incitez les jeunes de votre entourage à participer, pour inventer ensemble des modes de vie plus résilients !

Pour en savoir plus : Budget participatif de la Gironde : à vos idées ! | Gironde.FR

Tribune « Covid-19 et lutte contre les inégalités » 

La Fabrique Territoires Santé et Elus, Santé Publique & Territoires  signent une tribune concernant la crise du Covid-19 « Covid-19 et lutte contre les inégalités : pour un véritable soutien aux dynamiques territoriales de santé ».

Source : Fabrique Territoire Santé

Outils de prévention sur les violences intrafamiliales à destination des professionnels de la Haute-Gironde

violence intrafamiliale HGEn France, les violences intrafamiliales sont en constante augmentation. Seulement 1 victime sur 5 déclare avoir porté plainte suite à des violences rencontrées au sein de son couple (source : stop-violences-femmes.gouv.fr). La libération de la parole est compliquée chez la plupart des victimes, le rôle des professionnels est donc déterminant dans le repérage et l’accompagnement de ces personnes fragiles.

Lire la suite

Consultation sur l’outil Domiscore (jusqu’au 15 mai 2020)

La crise du Covid-19 a remis en lumière combien la qualité de l’habitat est une question sociale majeure, particulièrement pour la santé, ainsi que ses considérables inégalités.

Comment caractériser cette qualité des habitats du point de vue de la santé et du bien-être des occupants ? C’est l’objet de cette consultation ouverte jusqu’au vendredi 15 mai 2020

Dans la perspective de la rédaction d’un décret sur la salubrité des habitations, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi en 2018 par le ministère des Solidarités et de la Santé afin de réfléchir à un outil permettant de caractériser un logement vis-à-vis des impacts potentiels qu’il peut porter sur la santé et le bien-être de ses occupants.

DOMISCORE from EHESP on Vimeo.

En préalable de son rendu final, la grille Domiscore ainsi créée est soumise à consultation afin de recueillir les avis d’un public varié, qui pourront être pris en compte lors de l’élaboration de la version finale de l’outil.

Cette consultation est très ouverte. Elle s’adresse :à tout public intéressé (professionnels, élus, responsables associatifs…), avec pour objectif d’évaluer la compréhension et la pertinence de l’outil Domiscore, même sans en faire effectivement usage?

Une partie de la consultation initialement prévue est reportée après la fin du confinement lié au Covid, qui la rend impossible : elle concerne les personnes souhaitant effectivement utiliser cette grille pour caractériser un ou plusieurs logement(s) visité(s), afin de recueillir leur avis sur sa facilité de remplissage (travailleurs sociaux ou médico-sociaux, professionnels de l’immobilier, associations de lutte contre le logement indigne, conseillers en environnement intérieur…). Une nouvelle notification de la consultation ouvrira cette partie de la consultation lorsque cela sera possible.

Source : Consultation sur l’outil Domiscore

Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus : constats et pistes d’actions en promotion de la santé

Ireps ARA- 6p., pdf (442 ko)

En quoi et comment la crise sanitaire du COVID-19 accentue les inégalités sociales de santé dans notre société ?

C’est à cette question que cherche à répondre l’Ireps Auvergne Rhône Alpes dans ce numéro spécial du 2 avril 2020

« La crise sanitaire que nous traversons révèle les inégalités sociales qui traversent notre société ainsi que les difficultés croissantes rencontrées et dénoncées par les professionnels de plusieurs champs : hôpitaux, aide sociale à l’enfance, lutte contre la pauvreté, prisons… Au-delà du constat, il s’agit de mener une réflexion sur des pistes d’actions collectives à soutenir ou engager en promotion de la santé. »

 

Source : Les inégalités sociales de santé au temps du coronavirus – IREPS ARA

CLS du Grand Libournais

image

  • Coordination
  • Élu référent : Alain VALLADE, Vice-Président du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Grand Libournais
  • Date de création : 26 septembre 2017
  • Signature du CLS  : 30 avril 2018
  • Durée : 5 ans (2018-2023)
  • Phase actuelle : mise en oeuvre et suivi du CLS

Lire la suite

Mise en place d’une stratégie territoriale pour la réduction de l’exposition de la population aux pesticides agricoles en Haute-Gironde

Dans le cadre du Contrat Local de Santé Haute-Gironde et suite à la déclinaison locale de l’ORSE sur ce territoire, une démarche territoriale a été définie afin de déployer des mesures de réduction des expositions de la population aux produits phytopharmaceutiques.

Cette démarche est financée dans le cadre d’un appel à projet de la DREAL pour mettre en œuvre un projet de réduction d’exposition des riverains aux pesticides.

Ce projet s’est construit avec la filière viticole, l’association Alerte Pesticides Haute-Gironde, la délégation départementale de la Gironde de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et la communauté de commune de l’Estuaire permettant ainsi de définir plusieurs objectifs de travail :

  1. Recherches scientifiques, collectes et analyses de données
  2. Diminution de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques dans toutes les exploitations viticoles de Haute Gironde et sortie des CMR (Substances cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction) en 2021
  3. Investissements relatifs à la mise en visibilité du risque engendré par l’épandage de produits phytopharmaceutiques
  4. Valorisation des bonnes pratiques existantes menées par les viticulteurs
  5. Information sur les produits et leurs impacts sur la santé auprès de la population
  6. Définition concertée d’une charte locale

Un assistant à maîtrise d’ouvrage sera engagé durant une année afin de mettre en œuvre ce programme d’actions en déclinant l’ensemble de ces objectifs sur le territoire.

Télécharger le plan d’actions pour la réduction des expositions de la population aux pesticides agricoles en Haute-Gironde

Déclinaison locale de l’Observatoire Régional Sante Environnement en Haute-Gironde

L’observatoire régional santé environnement (ORSE) a pour mission de répondre au besoin d’information, de concertation et de médiation sur certaines thématiques spécifiques au territoire

L’ARS Nouvelle-Aquitaine et les communautés de communes de la Haute-Gironde ont travaillé ensemble à l’inscription de cette instance dans le programme d’actions du Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde afin d’agir sur la prévention des expositions des riverains de parcelles viticoles aux épandages de produits phytopharmaceutiques (pesticide à usage agricole).

L’ORSE s’est déclinée localement pour la première fois en Haute-Gironde le 12 décembre 2019 au Centre de Formation Multimétiers de Reignac (33860).

L’objectif de l’ORSE lors de cette rencontre était de :

  • Créer un espace neutre de partage et de présentation des connaissances sous forme de démocratie
  • Répondre au besoin de concertation et de médiation des acteurs
  • Recenser et valoriser les bonnes pratiques de prévention des expositions déjà mises en place par la filière viticole
  • Sensibiliser les professionnels de santé aux effets sanitaires de ces produits
  • Être force de proposition d’actions et d’outils de changements de pratiques

Le 12 décembre 2019, les partenaires présents ont validé une rencontre semestrielle soit 2 fois par an pour travailler sur ce projet commun dans le cadre du CLS Haute-Gironde.

Télécharger le compte rendu de la rencontre du 12 décembre 2019

CLS de la Haute Gironde

  • Coordination
    • Mélissa Mathé, Coordinatrice du CLS (tel. 06 07 04 92 28)
    • Christine Lacroix, ARS Aquitaine, DD de la Gironde
    • une équipe projet composée d’un représentant des 4 Communautés de Communes signataires : Blaye, l’Estuaire, le Grand Cubzaguais et Latitude Nord Gironde.
  • Date de création : 7 septembre 2017
  • Signature du CLS  :  29 mars 2018
  • Durée : 5 ans
  • Phase actuelle : mise en oeuvre et suivi du CLS

Lire la suite

Favoriser l’intégration des enjeux santé environnement dans les politiques locales – PRSE – Bretagne

Ce pack de 3 guides est à destination des collectivités pour les accompagner dans l’intégration des enjeux santé environnement dans leurs politiques locales.

  1. un guide méthodologique pour une meilleure prise en compte des enjeux santé environnement dans les politiques territoriales,
  2. un guide méthodologique d’aide à la réalisation d’un diagnostic local santé environnement (la version de ce document datant de 2016 vient d’être actualisée),
  3. un recueil d’initiatives intitulé « Santé Environnement, les territoires bretons s’engagent » qui vise à partager des bonnes pratiques de collectivités.

Source : Favoriser l’intégration des enjeux santé environnement dans les politiques locales – Plan Régional Santé Environnement – Bretagne

Exercer la médecine en Grand Libournais

Exercer la médecine en Grand LibournaisLes collectivités du Grand Libournais, des professionnels libéraux et le Centre Hospitalier (CH) de Libourne se sont unis pour promouvoir l’exercice de la médecine sur le territoire. Des médecins généralistes et le Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) prennent la parole. Ils partagent leur vision de leur pratique quotidienne de la médecine et des avantages de l’exercice coordonné. Ils confient aussi leur attachement à un cadre de vie choisi.

Cette opération marketing a pour objectif de favoriser l’installation de nouveaux professionnels de santé en Grand Libournais ; une réponse développée pour renforcer la démographie médicale du territoire.

Diffusés via les réseaux institutionnels des collectivités, auprès des étudiants de médecine et dans les réseaux des professionnels de santé travaillant en partenariat avec l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) des Médecins Libéraux, le CH de Libourne, les médecins libéraux du territoire et l’ARS, ce vidéoclip et son teaser associé marquent le point de départ d’une démarche de communication d’envergure impulser dans le cadre du Contrat local de santé du Grand Libournais.

Source : Exercer la médecine en Grand Libournais – GRAND LIBOURNAIS

Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus

Comment soutenir la création d’une maison de santé ? Qu’est-ce qu’une CPTS, et pourquoi l’encourager ? Pourquoi et comment accueillir des internes pendant leur stage ?

Ce guide pratique s’adresse aux élus confrontés aux inégalités territoriales en matière d’accès aux soins. Il a pour objectif de leur donner une vision d’ensemble du cadre législatif et réglementaire et des dispositifs publics mobilisables. Il vise également à leur proposer des éléments méthodologiques concrets pour guider leurs initiatives et mettre en valeur les démarches portées avec succès par d’autres collectivités territoriales.

Source : Accès aux soins : Le guide pratique pour les élus – Ministère des Solidarités et de la Santé

Morlaàs 2030 – Rapport de l’évaluation d’impact sur la santé

Le projet de revitalisation du centre bourg de Morlaàs a été initié en 2017 par la mairie de Morlaàs. Il répond à 5 grands objectifs :

  • Maintenir la centralité du centre-bourg de Morlaàs
  • Dynamiser son activité
  • Lutter contre la désertification des commerces et des services et la baisse d’attractivité du centre bourg
  • Pacifier et sécuriser l’accès aux équipements, commerces et services du centre-bourg
  • Valoriser l’environnement, le patrimoine, et la qualité de vie

Avec le soutien de la délégation départementale de l’Agence Régionale de la Santé et l’appuis du dispositif Comodeis.

Trois grands axes font l’objet de cette EIS :

  • La mémoire collective comme facteur de la cohésion sociale
  • La sécurité et le sentiment de sécurité comme facteur de la mobilité et des déplacements
  • La qualité des espaces publics et des espaces verts comme facteur de l’attractivité

L’accessibilité est abordée de manière transversale, soit au prisme de chacun des déterminants : accessibilité sociale ou encore, accessibilité fonctionnelle

Pour télécharger le rapport final

Source : Morlaàs 2030 – Mairie de Morlaàs

La santé des Gens du voyage : étude en Nouvelle-Aquitaine, 2019-2020

En novembre 2019, Santé publique France Nouvelle Aquitaine lance une grande étude sur la santé des Gens du voyage, première de ce type et de cette envergure en France.

Contexte

En 2017-2018, Santé publique France Nouvelle Aquitaine a investigué deux signaux sanitaires d’importance chez les gens du voyage : une épidémie importante de rougeole qui a touché la région avec de nombreux cas groupés chez les gens du voyage d’une part, et la survenue de cas d’intoxications au plomb chez des enfants lors d’un dépistage organisé en Charente dans les différents lieux de vie, d’autre part. Devant ces constats, Santé publique France a souhaité réaliser une étude épidémiologique pour mieux estimer les besoins en santé au sein de cette population.

De façon concomitante, la Fédération nationale des associations solidaires d’actions avec les Tsiganes et les gens du voyage (Fnast-Gens du voyage) ont initié un projet sur la santé des gens du voyage à l’échelle de la région, intégré dans le cadre du Programme régional d’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies (Praps) mis en œuvre par l’Agence régionale de santé  Nouvelle Aquitaine pour la période 2018-2023.

Dans le cadre de ce projet à plusieurs volets, Santé publique France Nouvelle Aquitaine réalise le volet épidémiologique afin de mieux quantifier les besoins en santé des gens du voyage, d’estimer la couverture vaccinale et d’étudier les liens entre environnement et santé.

Objectifs de l’étude

  • Identifier les besoins en santé des personnes
  • Evaluer la couverture vaccinale de la rougeole et des autres maladies infectieuses à prévention vaccinale prioritairement chez les enfants
  • Evaluer les liens entre les conditions de vie et d’habitat et la santé des Gens du voyage
  • A terme, elle servira à comprendre et améliorer l’emplacement des lieux de vie, le rôle de la pollution, les démarches sur internet, l’éloignement des spécialistes, le stress, les problèmes respiratoires, la vaccination, etc.

Pour lire la suite: La santé des Gens du voyage : étude en Nouvelle-Aquitaine, 2019-2020

journée d’actualité : Les changements climatiques et les enjeux de santé pour la population | Le CNFPT

Entre mesures d’atténuation et d’adaptation au réchauffement climatique, comment agir sur les territoires pour protéger la population ? Par le centre national de la fonction publique

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

télécharger le programme

Le changement climatique est désormais reconnu comme un risque majeur pour la santé humaine. Des mesures d’adaptation sont nécessaires pour protéger la santé des populations des impacts tels la canicule et les maladies vectorielles. En parallèle, les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont susceptibles d’avoir des co-bénéfices sanitaires majeurs (ex amélioration de la qualité de l’air, promotion de l’activité physique, alimentation…). La majorité des mesures d’adaptation et d’atténuation favorables à la santé sont portées par d’autres secteurs que la santé, en particulier au niveau de l’aménagement des territoires. La dimension globale tend à masquer les possibilités d’actions locales. Or,les acteurs locaux (professionnels de santé, de l’environnement, de l’aménagement, de la voirie, des espaces verts, des bâtiments…) ont un rôle majeur à jouer pour initier, accompagner ou coordonner les actions d’adaptation et d’atténuation favorables à la santé.

Mardi 21 janvier 2020 /…

Voir l’article original 48 mots de plus

Ma santé, mon environnement en Médoc : un calendrier pour faciliter l’accès à l’information en santé environnementale

Dans le cadre du contrat local de santé du Médoc, l’Ireps Nouvelle Aquitaine et la plateforme sanitaire et social du Parc Naturel Régional Médoc ont mis en oeuvre le projet « Ma santé, pas qu’une question d'[in]culture. Agir pour une littératie en santé en Médoc »

Ce projet vise à favoriser un meilleur accès et une meilleure utilisation de l’information en santé dans le Médoc à travers trois grands axes :

  • des formations et temps d’échanges sur la littératie en santé pour les acteurs du contrat local de santé
  • des ateliers pour soutenir et renforcer les compétences en lien avec la littératie en santé des personnes
  • la création d’un support d’informations le plus accessible possible co-construit par des habitants, des bénévoles et des professionnels

C’est dans ce cadre qu’un groupe d’habitants et de professionnels du Parc Naturel Régional se sont réunis lors de plusieurs journées de travail.  Dans un premier temps, ils ont choisi et validé le thème, les sujets à traiter (la santé environnementale) et le support (un calendrier). Puis ils ont trié les informations à retenir en priorité afin d’élaborer un calendrier 2020 sur la santé environnementale.

capture-de28099ecc81cran-2019-10-09-acc80-20.36.56-1
télécharger le calendrier (pdf – 10 Mo)

Ce calendrier est diffusé aux habitants du territoire. Il a été distribué pour la première fois à l’occasion de l’assemblade médocaine, première fête du Parc Naturel Régional, par des membres du groupe de travail.

Pour en savoir plus :

 

L’Assemblade médocaine

Le Pays Médoc, devenu parc naturel régional depuis le 26 mai 2019, organise la première fête du Parc naturel régional Médoc !

Samedi 12 octobre 2019
À la ferme de Lorthe située à Saint Laurent-Médoc
De 10h à 18h30
Gratuit et ouvert à tous

A travers cette fête, il s’agit de valoriser le Médoc et ses acteurs locaux mais aussi :

  • valoriser le patrimoine naturel, culturel et bâti ainsi que les projets et les acteurs locaux qui font du Médoc un territoire riche et exceptionnel,
  • permettre à tous de s’approprier les valeurs véhiculées par le Parc,
  • informer les Médocains sur les missions du Pnr Médoc en faisant de la programmation une clé de lecture de la Charte du Parc,
  • et promouvoir les gestes et comportements citoyens à adopter pour encourager la transition écologique du territoire.

Télécharger le programme 

A cette occasion, le premier calendrier du Parc sera distribué. Ce calendrier permettra d’avoir des informations utiles au quotidien sur la santé et l’environnement.

Le calendrier « Ma santé, mon environnement en Médoc » a été créé dans le cadre du contrat local de santé. C’est le fruit d’un travail qui a réuni habitants et professionnels

Source : L’Assemblade médocaine par Parc naturel régional Pays Médoc

Évaluation des impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes 

La Ville de Nantes accompagne la Samoa pour faire de l’aménagement de l’Île de Nantes un projet favorable à la santé et au bien-être des Nantais. Dans cet objectif, elle a confié à l’ORS et Patrick Berry Consultant la réalisation d’une évaluation des impacts sur la santé (EIS) de l’aménagement urbain de ce quartier.

Cette EIS interroge les liens potentiels entre la santé et les composantes du projet visant à promouvoir la nature en ville et à associer les habitants. Elle a été réalisée à partir de l’étude de documents produits autour de ce projet.

Cette étude a été financée par la Ville de Nantes.

Télécharger l’étude

Source : Évaluation des impacts sur la santé du projet d’aménagement urbain du quartier de l’Île de Nantes | Santé Pays de la Loire

Bulletins d’information trimestriels du Contrat local de santé du Grand Libournais

imageLe bulletin d’information du Contrat local de santé (CLS) du Grand Libournais est proposé afin de valoriser les actions des professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux qui sont inscrites au programme d’actions 2018-2023. Il a vocation à promouvoir plus largement toute action ou information santé du territoire et s’adresse aux acteurs du CLS, à leurs partenaires et aux habitants.

Télécharger N°1 JANVIER-MARS 2019 (pdf – 577.6 KB) Télécharger
Télécharger N°2 AVRIL-JUIN 2019 (pdf  558.9 KB) Télécharger

Questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé 

Ce questionnaire est la traduction française d’un questionnaire se trouvant dans le “Health Literacy Universal Precautions Toolkit” de l’agence américaine pour la recherche et la qualité en soin de santé.

L’objectif de ce questionnaire est d’aider à un diagnostic des forces et des faiblesses d’un centre de santé primaire dans sa capacité à tenir compte du niveau de littératie en santé de ses usagers (en anglais “health literacy responsiveness”). L’application de ce questionnaire est possible isolément mais gagne, comme c’est le cas originellement à s’insérer dans un projet global d’amélioration de la qualité pour : conscientiser et fédérer autour de la thématique, prioriser l’action et favoriser la participation des travailleurs du centre dans le processus.

Le niveau d’action est donc bien l’institution, au-delà des individus qui y évoluent, et vise des changements d’organisation et/ou de culture de travail qui la rende in fine plus “pro-littératie”.

Source : AHRQ-travailleurs-Fr, questionnaire d’évaluation de la réactivité des centres de santé primaires en terme de littératie en santé – Mouillet Maxime

Vers plus d’égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations | Migrations Santé Alsace

Fruit d’une réflexion de longue date, Migrations Santé Alsace a publié, en avril 2019, un guide de prévention et de lutte contre les discriminations dans le domaine de la santé.

Ce guide est pensé pour soutenir les professionnels-les et les bénévoles de la santé et du social dans leurs réflexions sur l’accueil de la diversité des publics, l’adaptation et la qualité de la prise en charge, le respect des principes déontologiques et la lutte contre les inégalités sociales de santé.

Admettre l’existence de discriminations peut être difficile pour les professionnels-les et bénévoles.  Cela revient à reconnaître que des pratiques puissent être contraires à la déontologie et à l’éthique professionnelles voire illégales.

Une discrimination peut être définie comme une différence de traitement, sur la base d’un critère illégal et portant préjudice à la personne. Elle est encadrée par le droit.De fait, cette notion reste peu mobilisée dans le domaine de la santé.

Pourtant, elle est riche à explorer car :

  • elle prend en compte une variété de situations, certaines évidentes et d’autres plus diffuses (refus de rendez-vous non justifié, baisse de qualité de prise en charge, retard aux soins, propos stigmatisants,…) ;
  • elle invite à sortir du silence et à échanger autour de situations du quotidien qui peuvent questionner ;
  • elle permet de s’interroger sur l’impact des représentations, stéréotypes et préjugés dans l’accompagnement et dans la prise en charge ;
  • elle propose un cadre juridique pour guider les pratiques ;–          elle permet d’analyser la manière dont le système de santé reproduit certaines inégalités sociales et ainsi d’identifier des leviers pour les réduire ;
  • elle offre des pistes concrètes pour réfléchir aux modalités d’accès aux soins et à la santé de tous-tes.

Télécharger le guide :

Télécharger le flyer de présentation.

Le guide existe également en version papier. Contacter Migrations Santé Alsace pour connaître les modalités d’envoi (contact@migrationssante.org).

pour en savoir plus : Vers plus d’égalité en santé : guide de prévention et de lutte contre les discriminations | Migrations Santé Alsace

Formation en ligne – L’évaluation d’impact sur la santé, étape par étape

Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) propose une nouvelle formation en ligne gratuite sur l’évaluation d’impact sur la santé (EIS)

L’évaluation d’impact sur la santé (EIS) est une démarche structurée et novatrice permettant d’informer les décideurs quant aux effets potentiels d’un projet, d’un programme ou d’une politique sur la santé et le bien-être des populations.

Basée sur une mise à jour de l’ancienne formation sur l’EIS du CCNPPS , cette nouvelle version vous permettra de développer les compétences nécessaires pour participer à toute démarche d’EIS!

Cette formation de 9 modules vise à familiariser les participants avec le processus d’évaluation d’impact sur la santé (EIS) de projets, de programmes et de politiques mené en collaboration avec différents acteurs.

Au terme de cette formation, les participants seront en mesure de :

  • Reconnaître les fondements de l’EIS des politiques publiques
  • Expliquer les étapes d’une EIS de qualité
  • Connaître les conditions favorables à une mise en œuvre réussie de la pratique de l’EIS

Source : CCNPPS > Formation en ligne

Appel à projets Santé Environnement 2019 | Région Nouvelle-Aquitaine

Lancement de l’appel à projet santé environnement de la Région Nouvelle-Aquitaine. Echéance le 15 juin 2019

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

logo_nouvelle_region_aquitaine_2016_01La Région Nouvelle Aquitaine vient de lancer son appel à projet Santé Environnement 2019.

Sont éligibles les associations, collectivités territoriales, entreprises, organismes de formation, établissements publics

La date limite de dépôt des dossiers de demande de subvention est fixée au 15 juin 2019

Cet  appel  à  projet  vise  à  mettre en  œuvre  deux  mesures  spécifiques  du  Plan  Régional  Santé  Environnement  3  dont  la  Région  est  copilote :

  1. Sensibiliser les jeunes à la santé environnement lors d’événements existants qui leur sont destinés
  2. Améliorer la connaissance des perturbateurs endocriniens

Pour en savoir plus et télécharger tous les documents nécessaire : Appel à projets Santé Environnement 2019 | Guides des Aides de la Nouvelle-Aquitaine

Voir l’article original

Un label pour valoriser l’engagement en prévention et promotion de la santé des maternités et centres périnataux de proximité

La grossesse et les 1 000 premiers jours de l’enfant sont des moments déterminants pour préparer la future santé de l’enfant et celle de son entourage familial. L’ARS Nouvelle-Aquitaine a développé un label en direction des 44 maternités et des 12 centres périnataux de proximité (CPP) de la région afin de valoriser et d’encourager leur engagement vis-à-vis de la prévention et de la promotion de la santé.

Ce label intitulé « Prévenir pour bien grandir » est gratuit. Il est le premier proposé au plan national dans le domaine de la prévention périnatale. Il couvre des thématiques très larges concernant aussi bien la santé de l’enfant, que de ses parents (ex. : prise en charge de la dépression pré ou post-natale, accompagnement à l’arrêt du tabac, recommandations en matière de prévention de la mort subite du nourrisson…), en passant par la prise en compte des préoccupations de santé-environnementale (implication dans une démarche de développement durable, élimination de produits à risque pour la santé…) et le développement d’actions de proximité dans le territoire (ex : formation des sages-femmes libérales au repérage et au suivi des nouveau-nés vulnérables, ateliers nutritionnels pour l’ensemble de la famille, …).

Ce label est le fruit d’un travail participatif incluant les maternités de la région, les centres périnataux de proximité (CPP) et le Réseau Périnat Nouvelle-Aquitaine (RPNA).

Télécharger la plaquette de présentation au format pdf

Pour candidater, le cahier des charges, le référentiel, ainsi qu’un auto-questionnaire sont disponible sur le site de l’ARS Nouvelle Aquitaine</p>

Source : Un label pour valoriser l’engagement en prévention et promotion de la santé des maternités et centres périnataux de proximité | Sites internet des ARS

La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? – Ministère des Solidarités et de la Santé

« Grâce à l’enquête Vie quotidienne et santé (VQS) réalisée en 2014, la perte d’autonomie des personnes âgées vivant à domicile peut être comparée entre les départements français (hors Mayotte), pour divers indicateurs de limitations fonctionnelles, restrictions d’activité, ou recours à des aides professionnelles ou de l’entourage.

Dans l’Ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire), jusqu’aux départements de l’Ouest de l’Ile-de-France, les prévalences de la perte d’autonomie à domicile sont faibles. Elles s’accompagnent d’un faible recours à l’aide professionnelle et de l’entourage. À l’inverse, les départements ultra-marins, le nord et le nord-est de la France, et une grande partie de la moitié sud de la France combinent de fortes prévalences de la perte d’autonomie à domicile et un fort recours à l’aide. Les limitations cognitives sont plus fréquentes dans les départements du sud, alors que les prévalences des limitations physiques sont plus élevées dans le nord et le nord-est de la France.

Ces disparités de besoins et de recours à l’aide peuvent être liées à l’offre proposée sur le territoire pour prendre en charge la perte d’autonomie. Les territoires où le taux d’équipement en établissements est faible ont une prévalence des incapacités à domicile forte. Les départements où l’aide professionnelle à domicile est importante sont aussi ceux où les besoins sont élevés »

Référence : Mathieu Brunel (DREES) et Amélie Carrère (DREES et Ined), 2019, « La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? », Les Dossiers de la DREES, n°34, DREES, avril.

Documents à télécharger

Source : La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile – Quelles disparités entre départements ? – Ministère des Solidarités et de la Santé

Décideurs locaux et Santé Environnement : Enjeux territoriaux – Les leviers d’action pour améliorer la qualité du milieu de vie et la santé des populations – Les sessions courtes de l’EHESP

La « Santé-Environnement » ne cesse de démontrer l’influence de l’environnement sur l’état de santé des populations. Les politiques locales, en participant à façonner l’environnement, jouent donc un rôle essentiel pour que chacun puisse évoluer et vivre dans un environnement favorable à la santé.

Face à ce constat, notre formation propose aux décideurs locaux des leviers d’action pour agir pour un environnement favorable à la santé en s’appuyant sur les connaissances scientifiques et techniques actuelles.Il s’agit de présenter des outils d’aides à la décision et à la mise en œuvre de politiques locales prenant en compte les risques et les enjeux sanitaires liés à l’environnement.

OBJECTIFS

  • Reconnaitre la Santé-Environnement comme un réel enjeu sanitaire pour le territoire
  • Définir les risques et enjeux sanitaires de l’environnementInformer les élus sur les leviers d’actions à leur disposition afin de développer un environnement favorable à la santé sur leurs territoires
  • Transmettre des ressources complémentaires et renseigner sur les partenaires acteurs dans ce domaine

Chaque module présente une thématique particulière. Leur construction suit une trame commune : présentation générale du thème abordé, développement sur les risques et les enjeux au sein des territoires et présentation des leviers d’actions (diagnostics, partenariats, politiques…) possibles pour les Élu(e)s.

Ce temps de formation à distance peut être complété par un temps d’échange en direct avec les experts (pour plus de précisions, contacter Maïwen RIDARD-CACHEUX à l’EHESP)

  • Module 1 : L’air extérieur
  • Module 2 : L’eau
  • Module 3 : L’air intérieur
  • Module 4 : L’urbanisme
  • Module 5 : Les témoignages d’élus

Source : Décideurs locaux et Santé Environnement : Enjeux territoriaux – Les leviers d’action pour améliorer la qualité du milieu de vie et la santé des populations – Les sessions courtes | EHESP – Formation Continue

CLS du Grand Périgueux. Evaluation et perspectives

Logo-du-Grand-Perigueux

Ce document a été élaboré en partenariat entre l’ORS NA – Nadine Scandella, la coordonnatrice du CLS – Caroline Cervera et l’IREPS NA – Martine Sibert.

Il porte sur l’évaluation du processus et des différentes actions menées au cours des années 2016/2017/2018.

Ce travail a pu être réalisé grâce aux financements conjoints de l’ARS et du Grand Périgueux.

Télécharger le document Evaluation du CLS Grand Périgueux en PDF

Du 1er au 2e CLS : Retour en images sur le CLS du Médoc

Retour en images sur une démarche santé engagée depuis novembre 2013 et qui se renforce pour les 5 ans à venir avec un nouveau contrat !

Réalisé par Lycia Walter, ce film a été projeté à l’occasion de la signature du 2ème CLS Médoc, le 14 juin 2018 à Saint-Sauveur. Il met en lumière quelques réalisations concrètes du 1er CLS et présente les orientations du 2ème Contrat Local de Santé.

Intervention économique pour augmenter la consommation de fruits et légumes : étude sur la faisabilité et l’acceptabilité de l’intervention.

Ce rapport de recherche présente l’analyse de la faisabilité et de l’acceptabilité sociale d’une subvention pour l’achat de fruits et légumes visant les ménages défavorisés avec enfants au Québec. Six groupes de discussion ont été menés avec des membres de ménages défavorisés dans les régions de Montréal et Québec et dix entrevues avec des personnes œuvrant dans des organisations qui ont une expertise liée à la mise en œuvre potentielle de cette intervention.

L’acceptabilité sociale de l’intervention auprès des populations ciblées était unanime. Certains soulignaient que le risque de stigmatisation était bien présent mais, au final, ces risques étaient jugés comme étant moindres que les bénéfices liés à l’intervention. Pour ce qui est de la faisabilité, il apparaît comme réaliste de mettre en œuvre, dans le contexte québécois, une intervention économique telle que proposée, même si certains obstacles techniques doivent être surmontés.

Cinq principes directeurs se dégagent pour guider la conception et la mise en œuvre d’un tel programme au Québec.

  • La simplicité de l’utilisation du coupon ou de la carte est très importante pour réduire le risque de stigmatisation, en diminuant la visibilité de la transaction, et pour réduire les coûts pour les marchands.
  • La proximité des lieux d’utilisation des coupons est un autre critère à appliquer lors de la planification d’une telle intervention.
  • Le troisième principe directeur concerne l’importance d’adapter l’intervention aux réalités de l’offre alimentaire de proximité, dans le milieu d’intervention.La conception et la mise en œuvre de l’intervention devront se faire en partenariat avec les acteurs communautaires et commerciaux du lieu d’intervention.
  • L’intervention devrait être conçue, de sorte à maximiser les co-bénéfices ; il s’agirait donc non seulement de viser l’augmentation de la consommation de fruits et légumes au sein des populations défavorisées, mais aussi, lorsque le contexte local s’y prête, de contribuer à l’atteinte d’autres objectifs socio-économiques, tels que de la promotion et la valorisation des produits bioalimentaires du Québec.

Source : Intervention économique pour augmenter la consommation de fruits et légumes : étude sur la faisabilité et l’acceptabilité de l’intervention | INSPQ

Évaluation d’impact sur la santé du programme d’accompagnement à l’amélioration de l’habitat de la copropriété Palmer – Ville de Cenon

La lutte contre la précarité énergétique contribue à améliorer la santé des occupants. Une retombée positive que Bordeaux Métropole a cherché à évaluer plus précisément à travers une Étude d’impact sur la santé (EIS) rapide menée en amont d’un programme sur une copropriété (Opah, Popac) pour déterminer les retombées potentielles sur la santé des occupants des actions à venir.

Rapport final de l’EIS rapide du  programme d’accompagnement à l’amélioration de l’habitat de la copropriété Palmer – Ville de Cenon

Évaluation d’impacts sur la Santé du projet d’aménagement de la ZAC Les Vergers du Tasta, Bruges

les vergers du tasta
Source : CPAUP ZAC « Les Vergers du Tasta »

L’évaluation d’impact sur la santé (EIS) du Tasta, à Bruges en Gironde, résulte du souhait partagé par l’ARS Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole de maximiser l’intégration de la santé dans les politiques publiques locales.

L’étude, considérée comme une action-recherche, s’est portée sur la phase 3 d’une Zone d’aménagement concertée (ZAC) qui couvre 45 ha et concernera, à terme, plus de 1700 logements.

L’Ireps Aquitaine a intégré une équipe évaluatrice réunissant des expertises diverses (aux côtés de l’A’Urba, l’Observatoire Régional de la Santé Aquitaine et l’Institut de Santé Publique d’Epidémiologie et de Développement de Bordeaux), équipe évaluatrice appuyée par l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique et pilotée par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole.

Trois aspects du projet ont été retenus : la construction de 671 logements, l’aménagement des espaces publics et la mise au point du réseau de gestion des eaux pluviales. La revue de littérature et la consultation auprès des experts, des professionnels et des habitants touchés par le projet d’aménagement ont permis de fournir des recommandations visant à maximiser ses effets positifs sur la santé.

Campagne contre les violences faites aux femmes 2018 – Pays Basque

Dans le cadre du contrat local de santé de l’agglomération Côte Basque Adour, les acteurs se mobilisent pour la 2ème édition d’une semaine de campagne « Stop Violences contre les Femmes » autour de la journée internationale du 25 novembre 2018 pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

 

Programme des temps forts, animations et stands grand public, jeunes et professionnels du 19 au 30 novembre 2018 sur le territoire.

Meilleures pratiques d’aménagement pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie | INSPQ

Urbanisme et santé : guide de recommandation pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

2450Le bruit a des effets nuisibles sur la santé et la qualité de vie de la population. Ses sources sont nombreuses, complexifiant les possibilités d’en atténuer les effets. L’aménagement et la gestion du territoire comptent parmi les mesures efficaces et primordiales de contrôle et d’atténuation du bruit.

Pour aider les municipalités régionales de comté, les municipalités et les promoteurs à planifier l’aménagement du milieu bâti, ce guide de l’INSPQ rassemble les meilleures pratiques dans le domaine. L’application des solutions présentées permet de protéger adéquatement du bruit les espaces sensibles (résidences, garderies, écoles, hôpitaux, etc.), mais aussi les activités industrielles, commerciales, de loisir et les espaces dédiés aux infrastructures de transport.

Source : Meilleures pratiques d’aménagement pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie | INSPQ

Voir l’article original

Évaluation d’Impact sur la Santé : Héritage de la candidature de Paris 2024 aux Jeux Olympiques et Paralympiques

eisparisrapport
rapport

Paris 2024 et la Ville de Paris ont initié, lors de la phase de candidature, une évaluation d’impact sur la santé (EIS) rapide sur l’héritage attendu des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Cette démarche d’aide à la décision, réalisée par l’Observatoire régional de santé (ORS) Île- de-France et par le Service parisien de santé environnementale (SPSE) de la Ville de Paris, a permis d’effectuer un état des lieux de l’impact des Jeux sur la santé et le bien-être des populations et de formuler des recommandations pour l’ensemble des parties prenantes. Un événement olympique est en effet l’une des initiatives publiques ayant potentiellement d’importants impacts sur la santé, l’économie ou la société en introduisant des changements qui peuvent agir sur des équilibres territoriaux et laisser des traces durables. L’héritage des Jeux représente la façon dont les Jeux Olympiques et  Paralympiques peuvent être vecteurs de développement pour les territoires d’accueil.

L’essentiel :

eisparissynthese
Synthèse
  • Un premier diagnostic qui anticipe les effets attendus de la stratégie héritage de Paris 2024, en phase candidature, sur la santé et le bien-être.
  • Un benchmark des villes olympiques permettant d’identifier des leviers d’action pour construire l’héritage.
  • Une revue de littérature (revues systématiques) des effets des Jeux sur la santé et le bien-être
  • Des tableaux synthétiques des effets positifs et négatifs attendus sur la santé de l’héritage de Paris 2024.
  • Des recommandations préliminaires sur la base de la revue de littérature, d’avis d’experts et du benchmark.

voir le communiqué de presse

Source : ÉVALUATION D’IMPACT SUR LA SANTÉ (EIS RAPIDE) Héritage de la candidature de Paris 2024 aux Jeux Olympiques et Paralympiques

L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse | Cairn.info

La bonne performance du système de santé français dans les classements internationaux masque des inégalités sociales et territoriales. Celles-ci frappent certaines franges de la jeunesse déjà en proie à de grandes difficultés, et participent à un processus cumulatif handicapant leur insertion sociale et professionnelle.

Des études, assez rares, ont été menées sur la santé des jeunes en insertion (définis ici comme des jeunes peu ou pas diplômés, qui présentent des difficultés d’insertion sociale et professionnelle et qui constituent le public cible des Missions locales). Elles rendent compte d’un état de santé dégradé par rapport aux jeunes de leur âge (voir Moulin et al. (2009), par exemple). Les jeunes précaires déclarent plus de violences subies, de discriminations, un environnement familial plus instable que l’ensemble des 16-25 ans dans la population française. Leur souffrance psychologique est particulièrement frappante. Leur accès aux soins est également moins bon : n’ayant pas pleinement conscience de leurs besoins de santé, ils ont tendance à différer cet investissement dans leur capital santé.

Des expérimentations soutenues dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) ont livré des données inédites sur l’accès et le recours aux soins des jeunes précaires. Elles ont également produit des résultats utiles à l’orientation des politiques publiques. La contribution s’appuie sur une analyse comparée de onze évaluations.

Charpentier, Axelle, Laëtitia Drean, et Norbert Rugambage. « L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse », Regards, vol. 53, no. 1, 2018, pp. 91-103.

Source : L’évaluation de l’impact d’expérimentations en matière d’accès et de recours aux soins des jeunes dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse | Cairn.info

Qualité de l’air intérieur dans les écoles françaises

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Résumé des résultats publiés par l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur – OQAI –  concernant la campagne nationale d’évaluation de la qualité de l’air, menée dans les écoles françaises.

En quelques chiffres :

  • 301 écoles maternelles et élémentaires tirées au sort parmi 52 582 écoles.
  • 4 années, l’étude a été menée de juin 2013 à juin 2017.
  • 2 campagnes de mesures par école, une fois en période estivale et une fois en période hivernale.
  • 71 polluants recherchés dans l’air intérieur, dont 13 COV – Composés Organiques Volatils, 3 aldéhydes (dont le formaldéhyde) et 46 COSV – Composés Organiques Semi Volatils.
  • 6 paramètres de confort contrôlés : la température, l’humidité, la concentration en dioxyde de carbone (indice de confinement), les niveau sonores, d’éclairement et des champs électromagnétiques.

Caractéristiques des écoles investiguées (source : OQAI)

Voir l’article original 11 mots de plus

3e salon professionnel Silver économie, La Réole — 21 septembre 2018

Le 3e salon professionnel Silver Economie Sud Gironde se tiendra le vendredi 21 septembre 2018, à la Réole, sur le thème e-santé & habitat seniors en ruralité.

Au programme : rencontres avec des professionnels de la santé, des entreprises, et des élus, des animations, des conférences…

Il sera précédé le jeudi 20 septembre par une soirée spéciale télémédecine à destination des professionnels de santé, du médico-social, du social et des élus.

Télécharger le programme (pdf)

Pour en savoir plus, vous pouvez

Source : 3e salon professionnel Silver économie, La Réole — Silver Economie

Vers des services cliniques préventifs adaptés aux jeunes de 12 à 25 ans.

 

clinique20jeunesse_besoins20des20jeunesAu Québec, depuis plus de trente ans, l’offre de services de santé spécifiques aux jeunes passe principalement par le modèle des cliniques jeunesse, établies majoritairement dans les CLSC et en milieu scolaire. En 2011-2012, la Direction de santé publique de Montréal (DSP) a dressé un portrait des services offerts en CLSC pour les jeunes de 12 à 25 ans et a émis des recommandations dans le but d’améliorer la prestation de ces services.

Le présent document se veut une poursuite de cette réflexion à travers la mise à jour de l’offre de services de type clinique jeunesse en CLSC et en milieu scolaire pour les jeunes montréalais de 12 à 25 ans.

L’analyse de l’offre de services repose sur les huit standards de qualité émis par l’OMS en 2015, soit : l’accessibilité optimale des services, une gamme de services variés et appropriés, la littératie en santé, un personnel adéquat, les liens avec la communauté, l’implication des jeunes dans la planification et l’évaluation des services offerts, une offre de services à tous les jeunes, sans discrimination et le monitorage et l’amélioration continue de la qualité des services.

Les résultats issus de cette analyse permettent de proposer certaines actions qui pourraient être entreprises de façon à rehausser les services de type clinique jeunesse à Montréal.

Ce document s’adresse à tous les décideurs des milieux fréquentés par les jeunes et à ceux qui leur offrent des services sociaux ou de santé

Nathalie Ratté, Cat Tuong Nguyen, Camille Poirier-Veilleux, Danièle Dorval ; Coordination, Nathalie Ratté, 2018, 36 pages

Source : Vers des services cliniques préventifs adaptés aux jeunes de 12 à 25 ans

Groupements Hospitaliers de Territoire en Nouvelle-Aquitaine (GHT)

La mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT) est l’une des mesures les plus structurantes et les plus ambitieuses de la loi de modernisation de notre système de santé. Elle vise à garantir à tous l’accès aux soins. En s’ouvrant à leur environnement, ils pourront intégrer de nouveaux modes de prise en charge : ambulatoire, télémédecine, hospitalisation à domicile…

Le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé a arrêté le 1er juillet 2016 la liste des 12 groupements hospitaliers de territoire de la Nouvelle Aquitaine.

Pour en savoir plus : Groupements Hospitaliers de Territoire en Nouvelle-Aquitaine (GHT) | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Les plateformes territoriales d’appui

La loi de modernisation de du système de santé  du 26 janvier 2016 prévoit la mise en place de « fonctions d’appui » aux professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux pour la coordination des parcours de santé complexes. Ces fonctions d’appui, peuvent être organisées sous forme de « plateformes territoriales d’appui (PTA) ».

Les PTA ont vocation à concerner tous les patients en situation complexe, sans critère d’âge, de pathologie ou de handicap, pour lesquels les professionnels de soins de premier recours, et notamment les médecins traitant, ont besoin d’un appui.

Les PTA ont trois missions principales :

  • l’Information et l’orientation vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales du territoire,
  • l’appui à l’organisation du parcours complexes,
  • l’appui aux pratiques et initiatives professionnelles.

Voir la vidéo de l’ARS Nouvelle Aquitaine sur les PTA sur Vimeo

Afin de favoriser l’émergence et le déploiement des PTA en Nouvelle-Aquitaine, un document régional d’orientation et d’appui a été élaboré : Document d’orientation et d’appui des PTA (pdf, 972.39 Ko)

Source : Dispositifs d’appui à la coordination | Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

« La littératie en santé – usagers et professionnels : tous concernés  » : Pour un plan d’action à la hauteur des inégalités sociales de santé

La CNS, réunie en assemblée plénière, a adopté, suite à une autosaisine l’avis du 06.07.17 « La littératie en santé – usagers et professionnels : tous concernés ! » Pour un plan d’action à la hauteur des inégalités sociales de santé ».

Pour la présente mandature, « la CNS a choisi d’orienter son programme de travail sur la lutte contre les inégalités de santé. A cet égard, le concept de « littératie en santé » constitue une opportunité pour aborder la question des inégalités sociales de santé tant du point de vue des usagers que du point de vue des professionnels de santé.

La littératie en santé représente la capacité d’accéder à l’information, de la comprendre, de l’évaluer et de la communiquer ; ceci afin de promouvoir, maintenir et améliorer sa santé dans divers milieux et tout au long de sa vie. Les liens entre la littératie et la santé ne sont plus à démontrer. Les actions de renforcement de la littératie en santé sont ainsi associées à des résultats sanitaires améliorés.

L’étude de la littératie en santé souligne que nous ne sommes pas égaux dans notre capacité à agir face à un système de santé complexe. Renforcer la littératie en santé constitue un levier en faveur de l’émancipation de la personne.

La littératie en santé devient alors un levier de réforme du système de santé visant l’amélioration de la qualité de la prise en charge, de l’accompagnement et de la sécurité des usagers et des patients.

Dans cet avis, la CNS présente les concepts et les enjeux liés à la littératie en santé. Elle recommande la mise en œuvre d’un programme d’action ambitieux.Les principales recommandations s’articulent autour de 3 axes : créer un environnement favorable au développement de la littératie en santé, mobiliser les ressources et les dispositifs pertinents pour développer la littératie en santé des populations vulnérables, développer l’évaluation et la recherche et diffuser les pratiques exemplaires. »

Ce document s’appuie sur un travail réalisé en collaboration avec la Fédération Nationale d’Education et de Promotion de la Santé (Fnes) et l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). La synthèse bibliographique initiale est disponible sur le site de la Fnes.

Source : Avis de la CNS du 06.07.17 : « La littératie en santé – usagers et professionnels : tous concernés ! » – Ministère des Solidarités et de la Santé

« Plan climat » : réunion publique d’information le 5 avril 2018 18 h au VOX de St Christoly (Communauté de Communes de Blaye)

Après le diagnostic et la définition d’une stratégie territoriale, place maintenant à la 4e phase du « Plan climat » de la CCB : la concertation. Une réunion publique d’information ouverte à toute la population est programmée le 5 avril 2018 à 18 h au Vox de St Christoly de Blaye. Cette nouvelle étape sera suivie au 2e trimestre 2018 de 5 ateliers thématiques.Pour mémoire, près de 100 personnes étaient venues en novembre 2017 au Zoétrope assister au film d’Al Gore « Une suite qui dérange » à l’occasion du lancement de la démarche.

La mise en place d’un PCAET (Plan Climat Air Énergie Territorial) est une obligation réglementaire résultant de la loi de transition énergétique. Débutée fin 2017, la démarche doit déboucher d’ici la fin de l’année 2018 sur un programme d’actions stratégique visant à lutter contre le changement climatique.

Source : « Plan climat » : réunion publique d’information le 5 avril 2018 18 h au VOX de St Christoly | Site officiel de la Communauté de Communes de Blaye

Repenser l’avenir des villes | FAO Stories | Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture

Par quels moyens les villes pourraient-elles tirer profit des arbres qui ornent les rues et lutter contre la pollution urbaine ? À travers 7 exemples de métropoles, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation explique que les villes ne constituent pas nécessairement un problème pour l’environnement. De nouvelles stratégies voient le jour chaque jour en vue de rendre les villes plus propres.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Les villes ne constituent pas nécessairement un problème pour l’environnement. De nouvelles stratégies et technologies voient le jour chaque jour en vue de rendre les villes plus propres, plus sûres, plus agréables à vivre, tant au profit de l’environnement que de celui des hommes et des femmes qui y vivent.

A travers 7 exemples, l’Organisation des Nation Unies pour l’alimentation et l’agriculture illustre comment les villes tirent parti des atouts des arbres urbains.

Source : Repenser l’avenir des villes | FAO Stories | Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture

Voir l’article original

CLS de Tulle

 

  • Coordination : Magalie MAS, Coordonnatrice
    Tel : 05 55 21 77 09
  • Elus référents :Michel JAULIN, Maire de Sainte Fortunade, Vice-Président Tulle Agglo
    Jean-Louis SOULIER, Adjoint au Maire de Tulle, délégué au sport et à la santé
  • Date de création : novembre 2017
  • Durée : 2018-2022
  • Phase actuelle : construction

Lire la suite

Une semaine pour parler des violences faites aux femmes : le temps du bilan.

Dans le cadre du Contrat Local de Santé de l’Agglomération Côte basque – Adour, les professionnels des secteurs de la santé, du social, de la culture, de l’éducation, des forces de l’ordre ou encore du judiciaire, ainsi que les communes du territoire, ont conjugué leurs efforts pour lutter contre les violences faites aux femmes lors d’une première semaine de prévention « Stop violences contre les femmes ».

Au bilan, c’est plus de 2360 personnes, tout public, qui ont été touchées par cette première édition de la semaine de prévention sur les violences faites aux femmes sur le Pays Basque. Plus de 1500 personnes ont participé aux stands et animations menées dans les rues de Bayonne, au CHCB, au centre commercial BAB2 et dans les épiceries solidaires ; les colloques et ciné-débats ont fait salles combles avec plus de 400 personnes ; 280 jeunes ont été concernés dans les collèges et lycées ; et la grande marche finale a rassemblé 150 personnes.

Retrouvez le bilan de toutes les actions menées sur le territoire dans le rapport d’évaluation

Les risques sanitaires liés aux milieux naturels

Le 7 décembre 2017 s’est tenue à Saint-Laurent-Médoc une conférence ayant pour thème « les risques sanitaires liés aux milieux naturels », organisée par le Pays Médoc, dans le cadre du Parc naturel régional (Pnr) et du Contrat Local de Santé (CLS), en partenariat et avec le soutien financier de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine.

Cette matinée a été l’occasion de sensibiliser et d’échanger avec les acteurs relais du territoire exerçant leur activité dans les milieux naturels (agriculteurs, associations de protection et d’éducation à l’environnement, services techniques des collectivités…), les professionnels de santé mais également les élus, afin de diffuser l’information au grand public. Ce sont donc une soixantaine de participants qui ont pu être informés lors de cet évènement.

Les principaux moyens de prévention ont été regroupés dans une plaquette afin que chacun puisse retrouver facilement quels sont les gestes simples à adopter face à ces risques.

Télécharger le fichier

Source : Pays Medoc

CLS de Poitiers

Résultat de recherche d'images pour "LOGO VILLE DE POITIERS"

Territoire d’intervention : Grand Poitiers

  • Coordination :  Véronique BOUNAUD, Responsable du Pôle Accompagnement santé et du Service Action Sociale et Santé.
    Tel : 05 49 41 92 67 Portable : 06 81 39 22 26
  • Élu référent : Agnès DIONE, Conseillère municipale déléguée à la Santé et la prévention
  • Date de création : 13 juillet 2018
  • Durée : 2018-2022
  • Phase actuelle : reconduction

Lire la suite

CLS de la Communauté de communes de Vienne et Gartempe

  • Coordination : Cécile BONNAUD, Chargée de mission Santé, Communauté de commune de Vienne et Gartempe
  • Élu référent :  Patrick Moncel Directeur adjoint Communauté de commune de Vienne et Gartempe
  • Date de signature : 2018
  • Durée : 3 ans 
  • Phase actuelle : reconduction

Lire la suite

CLS de Châtellerault

Territoire d’intervention : Grand Châtellerault

  • Coordination: Sonia ROBERT, Chargée de mission Santé Publique Service Santé Publique Sécurité Civile Tél 05.49.20.21.42 – Fax 05.49.20.20.15
  • Élu référent : Nelly Cassan-Faux, conseillère municipale déléguée à la santé
  • Date de signature : 2018
  • Durée : 3 ans
  • Phase actuelle : reconduction
  • Axes stratégiques : lire la suite
Lire la suite

CLS de Limoges

Résultat de recherche d'images pour "logo ville de limoges"

  • Coordination : Veronique-Anne Blondel, ARS
  • Élu référent : Annie Schwarerdle
  • Date de signature : decembre 2017
  • Durée : 5 ans (2018-2022)

Lire la suite

CLS de Haute-Corrèze

Logo_CLS-Haute-Correze

  • Coordination : Laurence Valleran
  • Élu référent : Pascal Montigny, référent Santé Insertion Gens du voyage, vice-président Haute-Corrèze Communauté.
  • Date de création : mars 2012
  • Durée : 2018-2022
  • Phase actuellecontinuité et construction du nouveau programme d’actions

Lire la suite

CLS de Bourganeuf-Royère et de Vassivière

Résultat de recherche d'images pour "bourganeuf royère de vassiviere"

  • Coordination Nadine RondetÉducatrice Spécialisée Tel: 06 07 68 01 33
  • Élu référent : Anne-Sophie Villéger
  • Date de création : 23 Janvier 2012
  • Durée : 2016 (Couvre PRS 2011)
  • Phase actuelle : Transition, Evaluation réalisée par l’ORS

Lire la suite

CLS d’Aubusson et Felletin

  • Résultat de recherche d'images pour "communauté de-communes-aubusson-felletin"Coordination : Aude Cadran Tél : 06.21.71.08.75
  • Date de création : Novembre 2011
  • Durée : 2016 (Couvre PRS)
  • Phase actuelle : Transition, évalué en 2016 par l’ORS

Lire la suite

CLS du Bocage Bressuirais

Résultat de recherche d'images pour "logo  bocage bressuirais"

  • Coordinatrice : Anaïs Bahier
  • Date de création : 4 février 2016
  • Durée : Suit la date de validité du PRS 2018
  • Phase actuelle : Transition

Lire la suite

Bonne année 2018

Engageons-nous ensemble pour des territoires promoteurs de santé

Impression

Rapport sur l’état de santé de la population en France. 2017 – Drees

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publie l’édition 2017 de son rapport sur l’état de santé de la population en France. Suivant un ensemble d’indicateurs, ce rapport est un outil de référence partagé permettant de décrire les évolutions de l’état de santé de la population et de ses principaux déterminants. Il fait état d’une amélioration continue de l’état de santé des français, bien qu’à un rythme moins soutenu, avec une réduction de la mortalité toutes causes et de la mortalité prématurée. En revanche, la morbidité des maladies chroniques progresse et les inégalités sociales et territoriales de santé persistent.
La nouveauté de cette édition est d’accorder une plus large place aux données régionales et infrarégionales, présentant des cartes synthétisant les principales caractéristiques démographiques, socioéconomiques et sanitaires des nouvelles régions administratives, ainsi qu’une typologie socio-sanitaire des territoires.

Formuler les messages nutritionnels pour agir sur les comportements alimentaires – une expertise collective de l’Inserm

© Fotolia

Contrairement à d’autres pays européens, la France n’a pas légiféré pour restreindre la publicité aux enfants, encourageant les acteurs de l’audiovisuel et les industries agroalimentaires à s’engager dans des pratiques responsables avec la signature d’une charte visant à promouvoir une alimentation et une activité physique favorable à la santé dans les programmes et les publicités diffusées à la télévision. L’obligation d’information nutritionnelle est quant à elle inscrite dans le cadre de la Loi de Santé publique, mais les messages prévus, tels que « Pour être en forme, dépense-toi bien ! » ou « Pour votre santé, limitez les aliments gras, salés, sucrés », sont désormais bien connus et passent parfois à tort pour caution des produits présentés dans la publicité. Alors que se pose la question de la reformulation de ces messages nutritionnels, l’Inserm publie les résultats d’une expertise collective s’intéressant à la réglementation du marketing et à l’influence des communications de santé. S’appuyant sur une revue de la littérature, le rapport analyse les résultats des politiques menées dans les autres pays, l’efficience des différents types et supports de communication, puis formule un ensemble de recommandations pour mieux encourager, par le biais de messages nutritionnels, des comportements alimentaires favorables à la santé.

Pays basque : une semaine pour parler des violences faites aux femmes dans le cadre du contrat local de santé

Stop violences femmesUne femme meurt tous les trois jours en France suite à des violences conjugales, mais la réalité de celles-ci, dans chaque territoire, reste un domaine largement méconnu.

Cette année, dans le cadre du Contrat local de Santé de l’agglomération Côte basque Adour, les professionnels des secteurs santé, social, culture, éducation ou encore judiciaire, ainsi que les communes du territoire, conjuguent leurs efforts pour lutter contre ce fléau, autour de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.

Du 20 au 27 novembre se tient au Pays basque la première semaine de prévention « Stop violences contre les femmes » : l’occasion de mailler le territoire basque de diverses animations, temps forts et rencontres visant à informer et sensibiliser les professionnels et tout un chacun sur les violences faites aux femmes.

Voir le programme complet des animations sur le territoire et les invitations aux conférences-débats.(les 3 PJ).

Lire l’article du 20 novembre dans Sud-Ouest

 

Facteurs de non- recours aux soins des personnes en situation de précarité

nonrecsoin_17_page_01-109x150Etude qualitative auprès de personnes accueillies dans les dispositifs d’hébergement et de logement temporaire en Nouvelle-Aquitaine (Centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), Centres d’hébergement d’urgence (CHU), Maisons relais) – ORS Nouvelle Aquitaine. 

L’objectif de cette étude, cofinancée par l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle – Aquitaine et la Direction régionale et départementale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS) Nouvelle-Aquitaine, est de disposer d’une analyse partagée en matière de renoncement et de non – recours aux soins des personnes accueillies en structure d’hébergement et de logement temporaire, à l’échelle de la région Nouvelle-Aquitaine.

Les objectifs spécifiques sont :

  • Etudier les représentations de la santé et du système de santé
  • Apporter des éléments de compréhension des causes liées au renoncement et/ou au non – recours aux soins
  • Apporter des éclairages quant aux types de soins particulièrement concernés
  • Elaborer des préconisations d’actions

Consulter la plaquette // Consulter le rapport d’étude

Pour une Politique nutritionnelle de santé publique en France. PNNS 2017-2021 – Rapport du Haut Conseil de la Santé Publique

L’analyse des processus et résultats des trois précédents Programmes nationaux nutrition santé (PNNS) a conduit à appréhender les limites des stratégies de santé publique fondées exclusivement sur les déterminants individuels des comportements alimentaires et d’activité physique. Ces stratégies s’appuyaient principalement sur la communication nutritionnelle, et des approches purement incitatives.

Les PNNS n’ayant atteint que partiellement les objectifs fixés et les inégalités sociales de santé s’étant aggravées dans le domaine de la nutrition, le HCSP propose, pour 2017-2021, une politique nutritionnelle de santé publique s’appuyant sur des mesures visant la population générale avec une intensité graduée selon le degré de désavantage.

Il recommande, tout en poursuivant les stratégies précédentes, d’intervenir sur l’environnement social, économique et sociétal afin de faciliter les choix individuels favorables à la santé concernant l’alimentation et l’activité physique. Il préconise de recourir à des mesures réglementaires pour réduire la pression du marketing commercial, améliorer l’offre alimentaire et l’accessibilité physique et économique aux aliments de meilleure qualité nutritionnelle. Il recommande enfin de développer des actions spécifiques et prioritaires orientées vers les enfants et les populations défavorisées.

Communiqué de presse  // Rapport

via avis et rapports du HCSP

La médiation en santé pour les personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins : référentiel de compétences, de formation et de bonnes pratiques de l’HAS

Alors que les conditions de l’égalité d’accès au système de santé sont théoriquement et globalement remplies du point de vue juridique en France via une série de dispositifs (par exemple : assurance maladie universelle, CMU-C, AME, PRAPS, PASS, ASV, etc.), l’égalité et l’accès aux droits, à la prévention et aux soins ne sont pas pleinement effectifs. Dans ce contexte, la médiation en santé est un outil porté historiquement par la société civile, puis par les institutions, afin de lutter contre les exclusions et tenter de rétablir une égalité dans l’accès à la prévention et aux soins.

L’objectif de ce référentiel est de préciser le cadre d’intervention de la médiation en santé afin d’en permettre une meilleure appropriation par les publics et les partenaires, et de faciliter l’ancrage de la médiation en santé dans les territoires et dans le système de santé.

La médiation en santé pour les personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins – Référentiel de compétences, de formation et de bonnes pratiques ( 1,25 Mo)

via https://www.has-sante.fr

Inégalités sociales de santé en Nouvelle-Aquitaine

À la demande de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, l’Observatoire régional de la santé Nouvelle-Aquitaine a réalisé une analyse des inégalités sociales de santé infra-territoriales, au niveau des bassins de vie. Il en ressort que le paysage de notre nouvelle région se révèle très hétérogène, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, avec aux deux extrêmes certains territoires ruraux qui cumulent des indicateurs défavorables sur pratiquement toutes les dimensions et des espaces périurbains qui apparaissent en situation favorable tant sur le plan de la démographie et des conditions de vie qu’en matière d’état de santé.

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT

Source : Inégalités sociales de santé en Nouvelle-Aquitaine

EPCI : Territoires d’action pour une santé durable

L’ORS Nouvelle-Aquitaine vient de publier des profils sur les 153 EPCI de la Région. Ces documents intitulés « EPCI : territoires d’action pour une santé durable » permettent aux acteurs politiques de disposer d’un éclairage sur la santé des habitants de leur territoire et sur quelques déterminants de santé et de se comparer aux autres EPCI de la Région. Ce projet, soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine, a pour objectifs de permettre aux décideurs et à l’ensemble des acteurs locaux d’appréhender les besoins des territoires à partir d’une approche liée à la santé et ses déterminants.L’ORS Nouvelle-Aquitaine a ainsi réalisé un profil de 4 pages pour chacun des 153 EPCI de la région.

Source : EPCI : Territoires d’action pour une santé durable

CLS du Pays de Thouarsais

 

  • Coordination : Virginie RABIN
  • Date de signature : 2018
  • Durée : 3 Ans 
  • Phase actuelle : reconduction
Lire la suite

CLS du Pays de Gâtine / Parthenay

  • Résultat de recherche d'images pour "pays de gatine"Coordination : Ronan Cesbron, Directeur Pays de  Gâtine Service, Santé, Social
    Tel : 05.49.64.25.49
  • Élu référent : Béatrice Largeau, Vice présidente
  • Date de création : 2018
  • Durée : 3 ans 
  • Phase actuelle : reconduction
  • Axes stratégiques : lire la suite

Lire la suite

CLS de la Communauté d’agglomération de Saintes

 

  • Coordination : Virginie Joussemet, Directrice Politique de la ville – Insertion – CISPD – Gens du voyage/ Coordinatrice du CLS 05.46.98.24.15
  • Élu référent : Monsieur Fougerat Christian Vice-président en charge du CLS
  • Date de création : 22 Septembre 2016
  • Durée : Jusque décembre 2017, modifications par avenant au-delà de cette date
  • Phase actuelle : Développement
Lire la suite

CLS de La Rochelle

Résultat de recherche d'images pour "logo  ville de la rochelle"

  • Coordination : Françoise Veteau                                                                                  Mairie de la Rochelle, Direction Santé Publique et Accessibilité – Tel : 05.46.51.51.42
  • Élu référent : Madame Stéphanie Costa
  • Date de création : 7 février 2013
  • Durée : 3 ans
  • Phase actuelle : Transition – Évaluation finale réalisée

Lire la suite

CLS de la Communauté de communes de l’île d’Oléron

logo cdc-provisoire

  • Coordination : Alice Lamandé  coordinatrice de la commission intercommunale d’accessibilité Habitat, Santé, Social
    Tel : 05.46.47.49.67
  • Elus référents :
    Eric Proust, Vice-président habitat Social de la communauté de commune
    Monsieur Massicot, président de la communauté de communes
  • Date de création : 24 Février 2015
  • Durée : Aligné sur le PRS (avec possible changement lorsque nouveau PRS)
  • Phase actuelle : Développement

Lire la suite

CLS de Soyaux

CLS SOYAUX

 

  • Coordination : Mohamed Tlili, ASProS, Association Sojaldicienne pour la Promotion de la Santé
  • Elu référent : Monsieur Bonnefond – Elu à la santé
  • Date de signature : 2019
  • Durée : 3 ans
  • Phase actuelle : developpement

Lire la suite

CLS de Cognac

  • Coordination : Isabelle Filloux
  • Elu référent : Marianne Jeandidier, Maire adjointe en charge des solidarités
  • Date de signature : 2019
  • Durée : 3 ans 
  • Phase actuelle : developpement
Lire la suite

CLS d’Angoulême

  • Coordination : Hélène Barrière, Coordinatrice du CLSM – Tél: 05.45.38.90.23
  • Elu référent : Isabelle Lagrange, Déléguée à la santé, à l’offre de soins et au handicap
  • Date de signature : 2019
  • Durée : 3 ans
  • Phase actuelle : developpement
  • Axes stratégiques : lire la suite
Lire la suite

CLS du territoire Sud Charente

Résultat de recherche d'images pour "PAYS SUD CHARENTE"Coordination :

Aurélie Ménard
CLS Sud Charente
Syndicat mixte du Pays Sud Charente
2 rue Jean Rémon, 16210 Chalais
05 45 98 18 52 – 06 45 96 03 84

  • Elu référent : Jean-Michel Bolvin, Vice président Pays Sud-Charente en charge de la santé
  • Date de création du 2eme contrat : 2019
  • Durée : 3 ans
  • Phase actuelle : mise en oeuvre

Lire la suiteA

PNNS : l’Igas dresse un constat d’échec et demande de ne pas reconduire le plan

Un programme « qui n’a pas su trancher entre l’approche individuelle et l’approche collective » et « n’a jamais été en capacité d’adopter des mesures dont l’efficacité est pourtant reconnue » : les termes du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) sur l’évaluation du programme national nutrition santé (PNNS) sont particulièrement sévères. Portant à la fois sur les PNNS 2011-2015 et 2016 (PNNS 3), mais aussi sur le plan Obésité 2010-2013, le rapport de l’Igas, rendu public le 3 octobre, conclut que « la reconduction du plan en l’état n’est pas souhaitable : sa logique d’ensemble a démontré ses limites, voire ses effets contreproductifs. Elle doit donc être profondément transformée ».

Lire l’article Au service des territoires

Qualité de l’air intérieur : l’Ademe compare les politiques publiques d’une vingtaine de pays

Souvent négligée ou mal appréhendée, la qualité de l’air intérieur (QAI) des bâtiments nécessite une communication maîtrisée. La France n’est pas à la traîne. Premier pays à mettre en place l’étiquetage des produits de construction et de décoration en fonction de leurs émissions en polluants volatils, elle impose progressivement depuis 2015, en commençant par les crèches et maternelles, la surveillance de la qualité de l’air dans les établissements recevant du public (ERP).
A l’école ou au bureau, les outils de sensibilisation restent néanmoins rares et la volonté ou le soutien des collectivités sont précieux. Côté collectivités, l’Ademe cite l’exemple de La Rochelle et son programme de recherche-action Impact’air, qui a donné lieu à des mesures dans une cinquantaine de crèches et écoles. Il aboutira prochainement à un guide de recommandations et un plan d’actions associant plusieurs services municipaux (éducation, aménagement, gestion technique du patrimoine bâti). Autre exemple, Strasbourg sensibilise les personnels scolaires et a diffusé avec l’inspection académique un protocole d’aération des locaux.

nouvelleaquitaine-santeenvironnement.org

Comment nos voisins intègrent-ils dans leurs actions réglementaires et de prévention l’enjeu sensible de la qualité de l’air intérieur ? Quels enseignements en tirer dans le cadre de l’application de nos plans nationaux et régionaux santé-environnement ? Dans un benchmark de politiques publiques dévoilé le 14 septembre, l’Ademe passe en revue des mesures portées à l’international par d’autres agences gouvernementales, ministères ou collectivités, et alimente ainsi la réflexion pour enrichir le cadre français.

Lire l’article : Au service des territoires

Voir l’article original

CLS du Pays du Ruffécois

Pays du Ruffecois

  • CoordinationGuillaume Queneau, Chargé de mission Santé Sport Solidarité ,  PETR Pays du Ruffécois Tél : 05 45 20 34 94
  • Elu référent : Jean- Marc De Lustrac,  vice président du PETR, Maire de la commune de Vars
  • Date de création : 2019
  • Durée : 3 ans
  • Phase actuelle : Evaluation

Lire la suite

Etude exploratoire sur l’accès à la santé sexuelle pour les jeunes, notamment en insertion, de l’île d’Oléron. Septembre 2017

CF.Rapport santé sexuelle des jeunes d'Oléron-VF
La coordinatrice du CLS d’Oléron a demandé à l’IREPS de mener une étude sur l’offre et l’accès à la santé sexuelle des jeunes de l’île d’Oléron pour mesurer la réalité des perceptions partagées des professionnels locaux : ceux-ci se trouvaient confrontés à de nombreuses situations difficiles : grossesses mineures, comportements sexuels à risques…. Le rapport a mis en évidence un décalage très important entre les perceptions professionnelles et les attentes des jeunes et a permis de faire des recommandations concrètes. Celles-ci devraient servir à l’élaboration d’un programme territorial en santé sexuel cohérent lors du renouvellement de la fiche action « Santé sexuelle » du CLS, en 2018.

Télécharger le rapport santé sexuelle des jeunes d’Oléron. C. Flora, S. Lodeiro

Tirez votre plan ! Une analyse de «Plans» pour promouvoir la santé en Flandre, en France, au Québec et en Suisse

Guidé par les questionnements suscités lors des travaux de construction des Plans wallon et bruxellois, le service universitaire de promotion de la santé RESO/UC a réalisé ce dossier à destination des politiques, experts et professionnels belges et d’ailleurs qui, dans le cadre de l’élaboration d’une politique de promotion de la santé (qu’elle soit locale, régionale ou nationale), seraient susceptibles de participer ou d’être directement impliqués dans celle-ci. A travers des Plans nationaux et régionaux flamand, français, québécois et suisse, ils mettent en avant des faits saillants en matières de conception, de contenu, de mise en oeuvre et d’évaluation.

Téléchargez la revue de littérature.

Source : Nouvelle publication : Tirez votre plan ! Une analyse de « Plans » pour promouvoir la santé en Flandre, en France, au Québec et en Suisse | UCLouvain

Intervenir localement en promotion de la santé: les enseignements de l’expérience du pays de Redon-Bretagne Sud (C., You, R., Joanny, C., Ferron, & E., Breton).

Comment accompagner le renforcement des capacités d’action en faveur de la santé et du bien être de la population?

Au travers du décryptage d’une intervention menée en Pays de Redon – Bretagne Sud, ce document vise à transmettre des observations et enseignements sur le déroulement d’une intervention visant à promouvoir la santé de la population.

Sept fiches de retour d’expérience, à la fois conceptuelles et pratiques, balaient ainsi les grandes étapes et les phases stratégiques d’un programme, de sa planification à sa pérennisation. Aide à la réflexion et à l’action, ces fiches n’ont toutefois pas pour finalité d’indiquer un modèle à suivre. Elles proposent en revanche diverses préconisations en vue de réunir les conditions favorables à l’élaboration et au déploiement d’une intervention intersectorielle de promotion de la santé en faveur de la réduction des inégalités sociales de santé.

You, C., Joanny R., Ferron, C., & Breton, E. Intervenir localement en promotion de la santé: les enseignements de l’expérience du Pays de Redon-Bretagne Sud. Rennes: Chaire « Promotion de la Santé » à l’EHESP et EHESP, 2017. (Ouvrage en libre accès ici: Fiches RETEX )

Source : Chaire Santé Publique France (Inpes) “promotion de la santé” à l’EHESP | Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)

Mémoire d’étude de Roxanne Bacq sur la mission Santé et Territoires

Roxanne Bacq a passé 5 mois au sein de l’Ireps Nouvelle-Aquitaine. Son stage auprès de la mission Santé et Territoires, lui a permis d’analyser le déploiement des Contrats Locaux de Santé. En prenant appui sur la revue de la littérature et la situation en Nouvelle-Aquitaine, son travail a tout particulièrement questionné l’éventuelle contribution des CLS à la construction des politiques locales de santé, en dégageant 3 hypothèses de travail :

➢ Le CLS contribue localement à une mise en cohérence des politiques publiques favorables à la santé

➢ La souplesse du cadrage législatif permet une adaptation de l’outil CLS à chaque territoire et acteur

➢ Le CLS contribue localement à la considération et à la lutte des inégalités sociales de santé (ISS)

> Lire en ligne 

La collection Théma | L’alimentation : un nouvel enjeu de développement durable pour les territoires

L’alimentation constitue un enjeu fort de durabilité en termes de santé, de cohésion sociale, d’environnement et de développement économique territorial. Au cœur des préoccupations des habitants, elle fait l’objet de nombreuses initiatives dans les territoires mobilisant les citoyens et de nombreux acteurs territoriaux (agriculteurs, entreprises, associations…) et donne lieu à de nouvelles politiques transversales appuyées notamment par le ministère de l’agriculture ( loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt qui promeut l’élaboration de projets alimentaires territoriaux). Ces politiques s’articulent autour de plusieurs leviers : la protection du foncier agricole, la préservation de la qualité de l’eau, l’éducation alimentaire, l’approvisionnement local de la restauration collective, le soutien à l’agriculture biologique et à la structuration de nouvelles filières de production mais aussi de distribution.

La consultation de 38 collectivités en France en 2016 nous a permis de mieux connaître la fabrique des politiques alimentaires territoriales. Pourquoi s’engagent-elles ? Comment ? Quelle gouvernance adoptent-elles ? Quels sont les freins à dépasser pour aller plus loin dans ces politiques alimentaires

L’alimentation : un nouvel enjeu de développement durable pour les territoires (format – 2.88 Mo)

Source : La collection Théma | Ministère de la Transition écologique et solidaire

La Plateforme nationale de ressources Ateliers Santé Ville se renouvelle et devient  Fabrique Territoires Santé !

logogood

Capitalisant sur les expériences des Ateliers Santé Ville qui ont irrigué et inspiré un grand nombre de démarches territorialisées de santé, Fabrique Territoires Santé élargit son champ d’intervention.

Lire la suite

Aide aux aidants professionnels sanitaires et médico-sociaux – le CIAPA : Offre d’information et de formation sur l’Agglomération Côte Basque-Adour (ACBA)

Parmi les actions proposées  sur le volet « Prise en charge des personnes fragiles et des personnes en perte d’autonomie » du Contrat Local de Santé de l’ACBA, le Comité départemental d’Intervention et d’Animation Pour l’Autonomie (CIAPA) pilote une fiche action portant sur l’aide aux aidants professionnels : accompagnateurs des personnes âgées et /ou des personnes en situation de handicap.

Lire la suite

L’activité physique et les objets connectés : une nouvelle approche médicale du bien-être et de la santé – Biarritz Côte Basque Sport Santé – Actes du Colloque

logo-reboot-BSSDans le cadre du Contrat Local de Santé de l’Agglomération Côte Basque-Adour (ACBA), l’association Biarritz Côte Basque Sport Santé (BCBSS) est pilote d’une fiche action « Prévention primaire – Promotion de l’activité physique ». L’objectif est de « sensibiliser le public à l’importance d’une pratique régulière d’activités physiques » ; en étendant la prescription d’activité physique par les médecins traitants et en déclinant la démarche Sport Santé, à l’ensemble du territoire de l’ACBA.

Lire la suite

Pratiques novatrices pour la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé dans la MRC d’Argenteuil : étude de cas | INSPQ – Institut national de santé publique du Québec

Cette étude évaluative permet d’examiner, dans le contexte d’une municipalité régionale de comté (MRC), les conditions et les pratiques de mise en œuvre de l’action municipale pour des environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé. Elle s’adresse aux différents acteurs engagés dans la démarche Prendre soin de notre monde de même qu’à tout professionnel, gestionnaire et décideur intéressé par les pratiques novatrices et la collaboration entre le milieu municipal et ses partenaires.

Le cas de la MRC d’Argenteuil est exemplaire à plus d’un titre. En plus de son engagement sur plus d’une décennie, cette entité supramunicipale se caractérise par son leadership et son esprit d’initiative, par son équipe pluridisciplinaire en soutien auprès des municipalités du territoire, par la complémentarité des stratégies utilisées, par la centralité et la diversité des partenariats ainsi que par la diversité des réalisations aux niveaux régional et local. En agissant non seulement sur l’environnement socioculturel, mais aussi sur les environnements politique, physique et même économique, les instances municipales se sont donné les moyens d’une action plus structurante pour des effets à plus long terme.

Lire la suite de l’article : Pratiques novatrices pour la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie et à la santé dans la MRC d’Argenteuil : étude de cas | INSPQ – Institut national de santé publique du Québec

Modéliser le bien-être à l’échelle d’un projet urbain : Millenaire 3, Modes d’action

Existe-t-il des chaînes de causalité qui lient bien-être et urbanisme ?

Ce travail s’inscrit dans la continuité d’un précédent rapport qui abordait la question de la mesure du bien-être à l’échelle d’un projet urbain. Il vise à explorer la possibilité d’une modélisation du bien-être en lien avec les enjeux d’aménagement d’un quartier ou d’une ville. Plus particulièrement, il essaie d’identifier les déterminants du bien-être qui relèvent de l’aménagement du territoire, en proposant quelques chaînes de causalité assez simples qui pourraient permettre d’envisager une modélisation.

Source : Modéliser le bien-être à l’échelle d’un projet urbain : Millenaire 3, Modes d’action

Approches politiques de réduction des inégalités de santé : Déterminants sociaux de la santé et déterminants sociaux des inégalités de santé

Mars 2017 –  988 Ko – 5 pages
Ce document explore la différence entre les déterminants sociaux de la santé et les déterminants sociaux des inégalités de santé.

Il fait partie d’une série de courts documents de synthèse basés sur la note documentaire plus longue intitulée : « Les approches politiques de réduction des inégalités de santé« . La série a pour objectif de fournir une brève présentation de chacune des huit approches politiques abordées dans le document plus long et de fournir un contexte conceptuel pour ce travail. Cette série permettra aux acteurs de la santé publique de distinguer les approches politiques qui visent à réduire les inégalités de santé, en les familiarisant avec la différence entre agir sur les déterminants sociaux de la santé et agir sur les déterminants sociaux des inégalités de santé.

Source : www.ccnpps.ca

Les conseillers des décideurs politiques : qui sont-ils, comment manient-ils les connaissances scientifiques, et quelles leçons en tirer quand on veut partager de telles connaissances ?

Série Partage de connaissances et politiques publiques. Mars 2017 – 68 pages – fichier pdf ( 964 Ko)

Quand on souhaite partager des connaissances de santé publique dans l’espoir d’influencer l’élaboration des politiques publiques, les décideurs politiques sont-ils les acteurs les plus pertinents à cibler ? Bien que souvent négligés, les conseillers des décideurs jouent un rôle important dans l’élaboration des politiques publiques. De plus, lorsque des connaissances scientifiques sont utilisées lors de ce processus, ce sont ces conseillers qui les traitent.
Cette revue de littérature analyse 70 documents qui mettent de l’avant les propos des conseillers eux-mêmes ou des acteurs qui les côtoient. Elle dresse un profil de ces conseillers parmi lesquels on trouve des fonctionnaires de ministères, des fonctionnaires de gouvernements locaux, des conseillers politiques-partisans dans les cabinets ministériels ou dans la branche législative. Notre document décrit ensuite le travail que réalisent ces conseillers, plus particulièrement en ce qui concerne l’utilisation des connaissances scientifiques. Enfin, il cherche à cerner l’influence dont disposent ces conseillers dans les milieux politiques.
Au fil du texte, en nous appuyant sur les constats qui ressortent de la littérature, nous proposons des pistes de réflexion au lecteur afin de l’aider à analyser son propre contexte et à en déduire l’approche de partage de connaissances qui serait la plus appropriée.

Source – www.ccnpps.ca/

L’EAU, L’ARBRE, LA HAIE DANS NOS PROJETS DE TERRITOIRES – ARBA

Dans le cadre de la semaine nationales Agricultures et Paysages, les Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) en Limousin organisent une série d’événements du 15 au 20 mai 2017. Ce projet est coordonné l’Union Régionale des CAUE Nouvelle-Aquitaine (URCAUE Nouvelle-Aquitaine) et financé dans le cadre d’un appel à projet sur les continuités écologiques, aussi appelées Trame Verte et Bleue (TVB).

Cette nouvelle biennale a pour thématique « L’eau, l’arbre, la haie dans nos projets de territoires« . Table-ronde, promenades commentées, café-débat, etc. seront proposés tout au long de cette semaine et sur l’ensemble du territoire de l’ex-Limousin. Elle débutera par une table-ronde sur « La TVB, opportunité de projet? », à la salle polyvalente de Bénévent-l’Abbaye (23).

-> Pour connaître l’ensemble du programme de l’événement, télécharger la plaquette.

Source : L’EAU, L’ARBRE, LA HAIE DANS NOS PROJETS DE TERRITOIRES – ARBA

Penser et agir ensemble pour un accompagnement à la scolarité de qualité en Médoc

Dans le cadre de la démarche interinstitutionnelle « Penser et agir ensemble pour un accompagnement à la scolarité de qualité en Gironde », le Département de la Gironde, la Caisse d’Allocations Familiales, la Mutualité Sociale Agricole et le Pays Médoc proposent un annuaire des ressources territoriales de l’accompagnement à la scolarité en Médoc.

Ce document s’adresse aux familles et à tous les acteurs éducatifs et sociaux du territoire, afin de promouvoir la réussite scolaire et éducative des scolaires (primaires et collégiens) du Médoc.

Cliquer ici pour ouvrir l’annuaire des ressources Médoc

Source : Département de la Gironde – Espace Jeunesses – Le soutien à l’accompagnement à la scolarité sur le Pôle Médoc

Publications de Marina Honta, chercheur en sociologie, sur les CLS et ASV

Article de Marina Honta, professeur de sociologie, Bordeaux ; chercheur au Centre Émile-Durkheim (UMR CNRS 5116), membre de la Fédération de Recherche Santé Publique, Société (FR SPS) de l’Université de Bordeaux France

« Les épreuves du mandat de coordonnateur des Ateliers santé ville. Mutations de l’action publique et stratégie de résistance », dans le dernier numéro de Sciences sociales et santé (Mars 2017 /N°35)

Télécharger l’article

Communication au séminaire « Les contrats locaux de santé » des 7 et 8 mars 2017 Besançon.

Télécharger la communication

 

Rencontre nationale des ASV et projets territoriaux de santé le 1er juin 2017 à Lyon

ateliers-sante-ville

Les parcours de santé : quelle réalité sur les territoires ?

Le parcours de santé est une notion de plus en plus convoquée par les acteurs du système de santé : face  en particulier à l’augmentation des maladies chroniques et des affections de longue durée, elle répond au  besoin de repenser l’intervention sanitaire et sociale de manière plus articulée et dans le sens d’une meilleure coordination des prises en charge autour de l’usager/patient. L’enjeu est de décloisonner et d’amener les professionnels des champs médico-sociaux à mieux travailler ensemble au service des personnes, démarche de décloisonnement que les Ateliers santé ville puis les contrats locaux de santé portent déjà sur leurs territoires dans le champ de la promotion de la santé.
Lire la suite

La fonction touristique des territoires : facteur de pression ou de préservation de l’environnement ? 

Datalab n° 17 – Mars 2017

En 2015, la France, première destination mondiale, a accueilli plus de 84 millions de touristes. Concentrée dans le temps et dans l’espace, cette arrivée massive, et la variation démographique qu’elle entraîne, exercent inévitablement des pressions sur l’environnement. Or, la qualité de l’environnement et la préservation des espaces naturels contribuent à l’attractivité des sites touristiques. Des initia
tives se développent donc afin de s’orienter vers une gestion durable et équilibrée du tourisme.

Télécharger la fonction touristique des territoires : facteur de pression ou de préservation de l’environnement ?

Source : La fonction touristique des territoires : facteur de pression ou de préservation de l’environnement ? [Publications, Datalab, 2017] : Observation et statistiques

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :