Le Conseil départemental a laissé la liberté aux chefs d’établissement de prêter les matériels informatiques aux professeurs et aux élèves durant la période de confinement.

Par ailleurs, la mobilisation du fonds social des collèges (traditionnellement affecté aux voyages et sorties scolaires) a été autorisée pour toute dépense éducative d’urgence.

La collectivité a également fait le choix de verser aux familles du tarif social de restauration une sommes visant à compenser le surcroît de dépense supporté pendant la période de confinement (soit jusqu’à 50€ par enfant scolarisé, dans la limite de 75€ par famille).

Enfin, en partenariat avec la Fédération des OEuvres Laïques, un dispositif d’aide au soutien des enfants les plus en difficultés ou confiés aux assistants familiaux sera initié. Il vise à mettre en place des séjours éducatifs et ludiques pour les enfants de la Haute-Vienne afin d’éviter leur « décrochage » social. Un accompagnement renforcé sera ainsi proposé à la FOL pour permettre l’organisation des séjours.